Grammalecte  Check-in [c6acd80ef5]

Overview
Comment:[fr] confusion son / sont
Downloads: Tarball | ZIP archive | SQL archive
Timelines: family | ancestors | descendants | both | trunk | fr
Files: files | file ages | folders
SHA3-256: c6acd80ef5b82bf9abf0489f9c7dd7c8b8b2507fee1323a6378902a588467d9f
User & Date: olr on 2017-04-30 12:23:04
Other Links: manifest | tags
Context
2017-04-30
17:07
[fr] confusion son / sont check-in: 37d8549a74 user: olr tags: fr, trunk
12:23
[fr] confusion son / sont check-in: c6acd80ef5 user: olr tags: fr, trunk
2017-04-28
15:00
[core] [js] avoid avoid functions overriding in common objects prototypes check-in: 51af80e942 user: olr tags: core, trunk
Changes

Modified gc_lang/fr/modules-js/tests_data.json from [383269785d] to [0f0ae3624c].

cannot compute difference between binary files

Modified gc_lang/fr/rules.grx from [f91a212f82] to [50f771dea8].

7121
7122
7123
7124
7125
7126
7127
7128
7129
7130
7131
7132
7133
7134
7135
7136
7137
7138

7139
7140
7141
7142
7143
7144
7145
    ne (?:l(?:e|eur|ui) |[nv]ous |)(son)  @@$
    <<- -1>> sont                   # Confusion : “son” est un déterminant ou un nom masculin. Le verbe “être” à la 3ᵉ personne du pluriel s’écrit “sont”.
__[i]/conf(conf_me_te_se_son)!6__
    [mts]e (son)  @@3
    <<- -1>> sont                   # Confusion : “son” est un déterminant ou un nom masculin. Le verbe “être” à la 3ᵉ personne du pluriel s’écrit “sont”.
__[i]/conf(conf_son_qqch)__
    (sont) ({w_2})  @@0,$
    <<- ( morphex(\2, ":N.*:[me]:s", ":[GW]") or (re.search("(?i)^[aeéiîou]", \2) and morphex(\2, ":N.*:f:s", ":G")) )
    and ( before(r"(?i)^ *$|\b(?:à|avec|chez|dès|contre|devant|derrière|par|pour|sans|sur) +$|, +$| en +$|^en +$") 
    or (morphex(word(-1), ":V", ":(?:G|W|[NA].*:[pi])") and not before(r"(?i)\bce que?\b")) )
    -1>> son                        # Confusion : “sont” est le verbe “être” à la 3ᵉ personne du pluriel. Pour le déterminant, écrivez “son”.

TEST: ne leur {{son}} pas odieux.
TEST: Ces chiens me {{son}} odieux.
TEST: {{sont}} {{pain}}
TEST: en {{sont}} {{absence}}
TEST: elles s’en sont mal portées
TEST: ils en sont reconnaissants



# sur / sûr
__[i]/conf(conf_sûr_que)__
    (sure?s?) que?  @@0
    <<- -1>> =\1.replace("sur", "sûr")
    # Confusion probable : “sur” est une préposition ou un adjectif signifiant acide ou aigre ; utilisez “sûr” pour certain, vrai ou sans danger.|http://fr.wiktionary.org/wiki/sur







|
|
|








>







7121
7122
7123
7124
7125
7126
7127
7128
7129
7130
7131
7132
7133
7134
7135
7136
7137
7138
7139
7140
7141
7142
7143
7144
7145
7146
    ne (?:l(?:e|eur|ui) |[nv]ous |)(son)  @@$
    <<- -1>> sont                   # Confusion : “son” est un déterminant ou un nom masculin. Le verbe “être” à la 3ᵉ personne du pluriel s’écrit “sont”.
__[i]/conf(conf_me_te_se_son)!6__
    [mts]e (son)  @@3
    <<- -1>> sont                   # Confusion : “son” est un déterminant ou un nom masculin. Le verbe “être” à la 3ᵉ personne du pluriel s’écrit “sont”.
__[i]/conf(conf_son_qqch)__
    (sont) ({w_2})  @@0,$
    <<- morphex(\2, ":[NA].*:[me]:s|>[aeéiîou].* :[NA].*:f:s", ":[GW]")
    and morphex(word(-1), ":V|>(?:à|avec|chez|dès|contre|devant|derrière|en|par|pour|sans|sur) ", ":[NA].*:[pi]|>(?:ils|elles|vous|nous|leur|lui|[mts]e) ", True)
    and not before(r"(?i)\bce que? |[mts]’en +$")
    -1>> son                        # Confusion : “sont” est le verbe “être” à la 3ᵉ personne du pluriel. Pour le déterminant, écrivez “son”.

TEST: ne leur {{son}} pas odieux.
TEST: Ces chiens me {{son}} odieux.
TEST: {{sont}} {{pain}}
TEST: en {{sont}} {{absence}}
TEST: elles s’en sont mal portées
TEST: ils en sont reconnaissants
TEST: Il ne sait pas vraiment ce que sont la peur et la souffrance.


# sur / sûr
__[i]/conf(conf_sûr_que)__
    (sure?s?) que?  @@0
    <<- -1>> =\1.replace("sur", "sûr")
    # Confusion probable : “sur” est une préposition ou un adjectif signifiant acide ou aigre ; utilisez “sûr” pour certain, vrai ou sans danger.|http://fr.wiktionary.org/wiki/sur

Modified tests/fr/gc_test.txt from [efcb34970c] to [11ee2e612e].

1505
1506
1507
1508
1509
1510
1511
1512
1513
1514
1515
1516
1517
1518
1519
1520
1521
1522
1523
1524
1525
1526
1527
1528
1529
1530
1531
1532
1533
1534
1535
1536
1537
1538
1539
1540
1541
1542
1543
1544
1545
1546
1547
1548
1549
1550
1551
1552
1553
1554
1555
1556
1557
1558
1559
1560
1561
1562
1563
1564
1565
1566
1567
1568
1569
1570
1571
1572
1573
1574
1575
1576
1577
1578
1579
1580
1581
1582
1583
1584
1585
1586
1587
1588
1589
1590
1591
1592
1593
1594
1595
1596
1597
1598
1599
1600
1601
1602
1603
1604
1605
1606
1607
1608
1609
1610
1611
1612
1613
1614
1615
1616
1617
1618
1619
1620
1621
1622
1623
1624
1625
1626
1627
1628
1629
1630
1631
1632
1633
1634
1635
1636
1637
1638
1639
1640
1641
1642
1643
1644
1645
1646
1647
1648
1649
1650
1651
1652
1653
1654
1655
1656
1657
1658
1659
1660
1661
1662
1663
1664
1665
1666
1667
1668
1669
1670
1671
1672
1673
1674
1675
1676
1677
1678
1679
1680
1681
1682
1683
1684
1685
1686
1687
1688
1689
1690
1691
1692
1693
1694
1695
1696
1697
1698
1699
1700
1701
1702
1703
1704
1705
1706
1707
1708
1709
1710
1711
1712
1713
1714
1715
1716
1717
1718
1719
1720
1721
1722
1723
1724
1725
1726
1727
1728
1729
1730
1731
1732
1733
1734
1735
1736
1737
1738
1739
1740
1741
1742
1743
1744
1745
1746
1747
1748
1749
1750
1751
1752
1753
1754
1755
1756
1757
1758
1759
1760
1761
1762
1763
1764
1765
1766
1767
1768
1769
1770
1771
1772
1773
1774
1775
1776
1777
1778
1779
1780
1781
1782
1783
1784
1785
1786
1787
1788
1789
1790
1791
1792
1793
1794
1795
1796
1797
1798
1799
1800
1801
1802
1803
1804
1805
1806
1807
1808
1809
1810
1811
1812
1813
1814
1815
1816
1817
1818
1819
1820
1821
1822
1823
1824
1825
1826
1827
1828
1829
1830
1831
1832
1833
1834
1835
1836
1837
1838
1839
1840
1841
1842
1843
1844
1845
1846
1847
1848
1849
1850
1851
1852
1853
1854
1855
1856
1857
1858
1859
1860
1861
1862
1863
1864
1865
1866
1867
1868
1869
1870
1871
1872
1873
1874
1875
1876
1877
1878
1879
1880
1881
1882
1883
1884
1885
1886
1887
1888
1889
1890
1891
1892
1893
1894
1895
1896
1897
1898
1899
1900
1901
1902
1903
1904
1905
1906
1907
1908
1909
1910
1911
1912
1913
1914
1915
1916
1917
1918
1919
1920
1921
1922
1923
1924
1925
1926
1927
1928
1929
1930
1931
1932
1933
1934
1935
1936
1937
1938
1939
1940
1941
1942
1943
1944
1945
1946
1947
1948
1949
1950
1951
1952
1953
1954
1955
1956
1957
1958
1959
1960
1961
1962
1963
1964
1965
1966
1967
1968
1969
1970
1971
1972
1973
1974
1975
1976
1977
1978
1979
1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
2022
2023
2024
2025
2026
2027
2028
2029
2030
2031
2032
2033
2034
2035
2036
2037
2038
2039
2040
2041
2042
2043
2044
2045
2046
2047
2048
2049
2050
2051
2052
2053
2054
2055
2056
2057
2058
2059
2060
2061
2062
2063
2064
2065
2066
2067
2068
2069
2070
2071
2072
2073
2074
2075
2076
2077
2078
2079
2080
2081
2082
2083
2084
2085
2086
2087
2088
2089
2090
2091
2092
2093
2094
2095
2096
2097
2098
2099
2100
2101
2102
2103
2104
2105
2106
2107
2108
2109
2110
2111
2112
2113
2114
2115
2116
2117
2118
2119
2120
2121
2122
2123
2124
2125
2126
2127
2128
2129
2130
2131
2132
2133
2134
2135
2136
2137
2138
2139
2140
2141
2142
2143
2144
2145
2146
2147
2148
2149
2150
2151
2152
2153
2154
2155
2156
2157
2158
2159
2160
2161
2162
2163
2164
2165
2166
2167
2168
2169
2170
2171
2172
2173
2174
2175
2176
2177
2178
2179
2180
2181
2182
2183
2184
2185
2186
2187
2188
2189
2190
2191
2192
2193
2194
2195
2196
2197
2198
2199
2200
2201
2202
2203
2204
2205
2206
2207
2208
2209
2210
2211
2212
2213
2214
2215
2216
2217
2218
2219
2220
2221
2222
2223
2224
2225
2226
2227
2228
2229
2230
2231
2232
2233
2234
2235
2236
2237
2238
2239
2240
2241
2242
2243
2244
2245
2246
2247
2248
2249
2250
2251
2252
2253
2254
2255
2256
2257
2258
2259
2260
2261
2262
2263
2264
2265
2266
2267
2268
2269
2270
2271
2272
2273
2274
2275
2276
2277
2278
2279
2280
2281
2282
2283
2284
2285
2286
2287
2288
2289
2290
2291
2292
2293
2294
2295
2296
2297
2298
2299
2300
2301
2302
2303
2304
2305
2306
2307
2308
2309
2310
2311
2312
2313
2314
2315
2316
2317
2318
2319
2320
2321
2322
2323
2324
2325
2326
2327
2328
2329
2330
2331
2332
2333
2334
2335
2336
2337
2338
2339
2340
2341
2342
2343
2344
2345
2346
2347
2348
2349
2350
2351
2352
2353
2354
2355
2356
2357
2358
2359
2360
2361
2362
2363
2364
2365
2366
2367
2368
2369
2370
2371
2372
2373
2374
2375
2376
2377
2378
2379
2380
2381
2382
2383
2384
2385
2386
2387
2388
2389
2390
2391
2392
2393
2394
2395
2396
2397
2398
2399
2400
2401
2402
2403
2404
2405
2406
2407
2408
2409
2410
2411
2412
2413
2414
2415
2416
2417
2418
2419
2420
2421
2422
2423
2424
2425
2426
2427
2428
2429
2430
2431
2432
2433
2434
2435
2436
2437
2438
2439
2440
2441
2442
2443
2444
2445
2446
2447
2448
2449
2450
2451
2452
2453
2454
2455
2456
2457
2458
2459
2460
2461
2462
2463
2464
2465
2466
2467
2468
2469
2470
2471
2472
2473
2474
2475
2476
2477
2478
2479
2480
2481
2482
2483
2484
2485
2486
2487
2488
2489
2490
2491
2492
2493
2494
2495
2496
2497
2498
2499
2500
2501
2502
2503
2504
2505
2506
2507
2508
2509
2510
2511
2512
2513
2514
2515
2516
2517
2518
2519
2520
2521
2522
2523
2524
2525
2526
2527
2528
2529
2530
2531
2532
2533
2534
2535
2536
2537
2538
2539
2540
2541
2542
2543
2544
2545
2546
2547
2548
2549
2550
2551
2552
2553
2554
2555
2556
2557
2558
2559
2560
2561
2562
2563
2564
2565
2566
2567
2568
2569
2570
2571
2572
2573
2574
2575
2576
2577
2578
2579
2580
2581
2582
2583
2584
2585
2586
2587
2588
2589
2590
2591
2592
2593
2594
2595
2596
2597
2598
2599
2600
2601
2602
2603
2604
2605
2606
2607
2608
2609
2610
2611
2612
2613
2614
2615
2616
2617
2618
2619
2620
2621
2622
2623
2624
2625
2626
2627
2628
2629
2630
2631
2632
2633
2634
2635
2636
2637
2638
2639
2640
2641
2642
2643
2644
2645
2646
2647
2648
2649
2650
2651
2652
2653
2654
2655
2656
2657
2658
2659
2660
2661
2662
2663
2664
2665
2666
2667
2668
2669
2670
2671
2672
2673
2674
2675
2676
2677
2678
2679
2680
2681
2682
2683
2684
2685
2686
2687
2688
2689
2690
2691
2692
2693
2694
2695
2696
2697
2698
2699
2700
2701
2702
2703
2704
2705
2706
2707
2708
2709
2710
2711
2712
2713
2714
2715
2716
2717
2718
2719
2720
2721
2722
2723
2724
2725
2726
2727
2728
2729
2730
2731
2732
2733
2734
2735
2736
2737
2738
2739
2740
2741
2742
2743
2744
2745
2746
2747
2748
2749
2750
2751
2752
2753
2754
2755
2756
2757
2758
2759
2760
2761
2762
2763
2764
2765
2766
2767
2768
2769
2770
2771
2772
2773
2774
2775
2776
2777
2778
2779
2780
2781
2782
2783
2784
2785
2786
2787
2788
2789
2790
2791
2792
2793
2794
2795
2796
2797
2798
2799
2800
2801
2802
2803
2804
2805
2806
2807
2808
2809
2810
2811
2812
2813
2814
2815
2816
2817
2818
2819
2820
2821
2822
2823
2824
2825
2826
2827
2828
2829
2830
2831
2832
2833
2834
2835
2836
2837
2838
2839
2840
2841
2842
2843
2844
2845
2846
2847
2848
2849
2850
2851
2852
2853
2854
2855
2856
2857
2858
2859
2860
2861
2862
2863
2864
2865
2866
2867
2868
2869
2870
2871
2872
2873
2874
2875
2876
2877
2878
2879
2880
2881
2882
2883
2884
2885
2886
2887
2888
2889
2890
2891
2892
2893
2894
2895
2896
2897
2898
2899
2900
2901
2902
2903
2904
2905
2906
2907
2908
2909
2910
2911
2912
2913
2914
2915
2916
2917
2918
2919
2920
2921
2922
2923
2924
2925
2926
2927
2928
2929
2930
2931
2932
2933
2934
2935
2936
2937
2938
2939
2940
2941
2942
2943
2944
2945
2946
2947
2948
2949
2950
2951
2952
2953
2954
2955
2956
2957
2958
2959
2960
2961
2962
2963
2964
2965
2966
2967
2968
2969
2970
2971
2972
2973
2974
2975
2976
2977
2978
2979
2980
2981
2982
2983
2984
2985
2986
2987
2988
2989
2990
2991
2992
2993
2994
2995
2996
2997
2998
2999
3000
3001
3002
3003
3004
3005
3006
3007
3008
3009
3010
3011
3012
3013
3014
3015
3016
3017
3018
3019
3020
3021
3022
3023
3024
3025
3026
3027
3028
3029
3030
3031
3032
3033
3034
3035
3036
3037
3038
3039
3040
3041
3042
3043
3044
3045
3046
3047
3048
3049
3050
3051
3052
3053
3054
3055
3056
3057
3058
3059
3060
3061
3062
3063
3064
3065
3066
3067
3068
3069
3070
3071
3072
3073
3074
3075
3076
3077
3078
3079
3080
3081
3082
3083
3084
3085
3086
3087
3088
3089
3090
3091
3092
3093
3094
3095
3096
3097
3098
3099
3100
3101
3102
3103
3104
3105
3106
3107
3108
3109
3110
3111
3112
3113
3114
3115
3116
3117
3118
3119
3120
3121
3122
3123
3124
3125
3126
3127
3128
3129
3130
3131
3132
3133
3134
3135
3136
3137
3138
3139
3140
3141
3142
3143
3144
3145
3146
3147
3148
3149
3150
3151
3152
3153
3154
3155
3156
3157
3158
3159
3160
3161
3162
3163
3164
3165
3166
3167
3168
3169
3170
3171
3172
3173
3174
3175
3176
3177
3178
3179
3180
3181
3182
3183
3184
3185
3186
3187
3188
3189
3190
3191
3192
3193
3194
3195
3196
3197
3198
3199
3200
3201
3202
3203
3204
3205
3206
3207
3208
3209
3210
3211
3212
3213
3214
3215
3216
3217
3218
3219
3220
3221
3222
3223
3224
3225
3226
3227
3228
3229
3230
3231
3232
3233
3234
3235
3236
3237
3238
3239
3240
3241
3242
3243
3244
3245
3246
3247
3248
3249
3250
3251
3252
3253
3254
3255
3256
3257
3258
3259
3260
3261
3262
3263
3264
3265
3266
3267
3268
3269
3270
3271
3272
3273
3274
3275
3276
3277
3278
3279
3280
3281
3282
3283
3284
3285
3286
3287
3288
3289
3290
3291
3292
3293
3294
3295
3296
3297
3298
3299
3300
3301
3302
3303
3304
3305
3306
3307
3308
3309
3310
3311
3312
3313
3314
3315
3316
3317
3318
3319
3320
3321
3322
3323
3324
3325
3326
3327
3328
3329
3330
3331
3332
3333
3334
3335
3336
3337
3338
3339
3340
3341
3342
3343
3344
3345
3346
3347
3348
3349
3350
3351
3352
3353
3354
3355
3356
3357
3358
3359
3360
3361
3362
3363
3364
3365
3366
3367
3368
3369
3370
3371
3372
3373
3374
3375
3376
3377
3378
3379
3380
3381
3382
3383
3384
3385
3386
3387
3388
3389
3390
3391
3392
3393
3394
3395
3396
3397
3398
3399
3400
3401
3402
3403
3404
3405
3406
3407
3408
3409
3410
3411
3412
3413
3414
3415
3416
3417
3418
3419
3420
3421
3422
3423
3424
3425
3426
3427
3428
3429
3430
3431
3432
3433
3434
3435
3436
3437
3438
3439
3440
3441
3442
3443
3444
3445
3446
3447
3448
3449
3450
3451
3452
3453
3454
3455
3456
3457
3458
3459
3460
3461
3462
3463
3464
3465
3466
3467
3468
3469
3470
3471
3472
3473
3474
3475
3476
3477
3478
3479
3480
3481
3482
3483
3484
3485
3486
3487
3488
3489
3490
3491
3492
3493
3494
3495
3496
3497
3498
3499
3500
3501
3502
3503
3504
3505
3506
3507
3508
3509
3510
3511
3512
3513
3514
3515
3516
3517
3518
3519
3520
3521
3522
3523
3524
3525
3526
3527
3528
3529
3530
3531
3532
3533
3534
3535
3536
3537
3538
3539
3540
3541
3542
3543
3544
3545
3546
3547
3548
3549
3550
3551
3552
3553
3554
3555
3556
3557
3558
3559
3560
3561
3562
3563
3564
3565
3566
3567
3568
3569
3570
3571
3572
3573
3574
3575
3576
3577
3578
3579
3580
3581
3582
3583
3584
3585
3586
3587
3588
3589
3590
3591
3592
3593
3594
3595
3596
3597
3598
3599
3600
3601
3602
3603
3604
3605
3606
3607
3608
3609
3610
3611
3612
3613
3614
3615
3616
3617
3618
3619
3620
3621
3622
3623
3624
3625
3626
3627
3628
3629
3630
3631
3632
3633
3634
3635
3636
3637
3638
3639
3640
3641
3642
3643
3644
3645
3646
3647
3648
3649
3650
3651
3652
3653
3654
3655
3656
3657
3658
3659
3660
3661
3662
3663
3664
3665
3666
3667
3668
3669
3670
3671
3672
3673
3674
3675
3676
3677
3678
3679
3680
3681
3682
3683
3684
3685
3686
3687
3688
3689
3690
3691
3692
3693
3694
3695
3696
3697
3698
3699
3700
3701
3702
3703
3704
3705
3706
3707
3708
3709
3710
3711
3712
3713
3714
3715
3716
3717
3718
3719
3720
3721
3722
3723
3724
3725
3726
3727
3728
3729
3730
3731
3732
3733
3734
3735
3736
3737
3738
3739
3740
3741
3742
3743
3744
3745
3746
3747
3748
3749
3750
3751
3752
3753
3754
3755
3756
3757
3758
3759
3760
3761
3762
3763
3764
3765
3766
3767
3768
3769
3770
3771
3772
3773
3774
3775
3776
3777
3778
3779
3780
3781
3782
3783
3784
3785
3786
3787
3788
3789
3790
3791
3792
3793
3794
3795
3796
3797
3798
3799
3800
3801
3802
3803
3804
3805
3806
3807
3808
3809
3810
3811
3812
3813
3814
3815
3816
3817
3818
3819
3820
3821
3822
3823
3824
3825
3826
3827
3828
3829
3830
3831
3832
3833
3834
3835
3836
3837
3838
3839
3840
3841
3842
3843
3844
3845
3846
3847
3848
3849
3850
3851
3852
3853
3854
3855
3856
3857
3858
3859
3860
3861
3862
3863
3864
3865
3866
3867
3868
3869
3870
3871
3872
3873
3874
3875
3876
3877
3878
3879
3880
3881
3882
3883
3884
3885
3886
3887
3888
3889
3890
3891
3892
3893
3894
3895
3896
3897
3898
3899
3900
3901
3902
3903
3904
3905
3906
3907
3908
3909
3910
3911
3912
3913
3914
3915
3916
3917
3918
3919
3920
3921
3922
3923
3924
3925
3926
3927
3928
3929
3930
3931
3932
3933
3934
3935
3936
3937
3938
3939
3940
3941
3942
3943
3944
3945
3946
3947
3948
3949
3950
3951
3952
3953
3954
3955
3956
3957
3958
3959
3960
3961
3962
3963
3964
3965
3966
3967
3968
3969
3970
3971
3972
3973
3974
3975
3976
3977
3978
3979
3980
3981
3982
3983
3984
3985
3986
3987
3988
3989
3990
3991
3992
3993
3994
3995
3996
3997
3998
3999
4000
4001
4002
4003
4004
4005
4006
4007
4008
4009
4010
4011
4012
4013
4014
4015
4016
4017
4018
4019
4020
4021
4022
4023
4024
4025
4026
4027
4028
4029
4030
4031
4032
4033
4034
4035
4036
4037
4038
4039
4040
4041
4042
4043
4044
4045
4046
4047
4048
4049
4050
4051
4052
4053
4054
4055
4056
4057
4058
4059
4060
4061
4062
4063
4064
4065
4066
4067
4068
4069
4070
4071
4072
4073
4074
4075
4076
4077
4078
4079
4080
4081
4082
4083
4084
4085
4086
4087
4088
4089
4090
4091
4092
4093
4094
4095
4096
4097
4098
4099
4100
4101
4102
4103
4104
4105
4106
4107
4108
4109
4110
4111
4112
4113
4114
4115
4116
4117
4118
4119
4120
4121
4122
4123
4124
4125
4126
4127
4128
4129
4130
4131
4132
4133
4134
4135
4136
4137
4138
4139
4140
4141
4142
4143
4144
4145
4146
4147
4148
4149
4150
4151
4152
4153
4154
4155
4156
4157
4158
4159
4160
4161
4162
4163
4164
4165
4166
4167
4168
4169
4170
4171
4172
4173
4174
4175
4176
4177
4178
4179
4180
4181
4182
4183
4184
4185
4186
4187
4188
4189
4190
4191
4192
4193
4194
4195
4196
4197
4198
4199
4200
4201
4202
4203
4204
4205
4206
4207
4208
4209
4210
4211
4212
4213
4214
4215
4216
4217
4218
4219
4220
4221
4222
4223
4224
4225
4226
4227
4228
4229
4230
4231
4232
4233
4234
4235
4236
4237
4238
4239
4240
4241
4242
4243
4244
4245
4246
4247
4248
4249
4250
4251
4252
4253
4254
4255
4256
4257
4258
4259
4260
4261
4262
4263
4264
4265
4266
4267
4268
4269
4270
4271
4272
4273
4274
4275
4276
4277
4278
4279
4280
4281
4282
4283
4284
4285
4286
4287
4288
4289
4290
4291
4292
4293
4294
4295
4296
4297
4298
4299
4300
4301
4302
4303
4304
4305
4306
4307
4308
4309
4310
4311
4312
4313
4314
4315
4316
4317
4318
4319
4320
4321
4322
4323
4324
4325
4326
4327
4328
4329
4330
4331
4332
4333
4334
4335
4336
4337
4338
4339
4340
4341
4342
4343
4344
4345
4346
4347
4348
4349
4350
4351
4352
4353
4354
4355
4356
4357
4358
4359
4360
4361
4362
4363
4364
4365
4366
4367
4368
4369
4370
4371
4372
4373
4374
4375
4376
4377
4378
4379
4380
4381
4382
4383
4384
4385
4386
4387
4388
4389
4390
4391
4392
4393
4394
4395
4396
4397
4398
4399
4400
4401
4402
4403
4404
4405
4406
4407
4408
4409
4410
4411
4412
4413
4414
4415
4416
4417
4418
4419
4420
4421
4422
4423
4424
4425
4426
4427
4428
4429
4430
4431
4432
4433
4434
4435
4436
4437
4438
4439
4440
4441
4442
4443
4444
4445
4446
4447
4448
4449
4450
4451
4452
4453
4454
4455
4456
4457
4458
4459
4460
4461
4462
4463
4464
4465
4466
4467
4468
4469
4470
4471
4472
4473
4474
4475
4476
4477
4478
4479
4480
4481
4482
4483
4484
4485
4486
4487
4488
4489
4490
4491
4492
4493
4494
4495
4496
4497
4498
4499
4500
4501
4502
4503
4504
4505
4506
4507
4508
4509
4510
4511
4512
4513
4514
4515
4516
4517
4518
4519
4520
4521
4522
4523
4524
4525
4526
4527
4528
4529
4530
4531
4532
4533
4534
4535
4536
4537
4538
4539
4540
4541
4542
4543
4544
4545
4546
4547
4548
4549
4550
4551
4552
4553
4554
4555
4556
4557
4558
4559
4560
4561
4562
4563
4564
4565
4566
4567
4568
4569
4570
4571
4572
4573
4574
4575
4576
4577
4578
4579
4580
4581
4582
4583
4584
4585
4586
4587
4588
4589
4590
4591
4592
4593
4594
4595
4596
4597
4598
4599
4600
4601
4602
4603
4604
4605
4606
4607
4608
4609
4610
4611
4612
4613
4614
4615
4616
4617
4618
4619
4620
4621
4622
4623
4624
4625
4626
4627
4628
4629
4630
4631
4632
4633
4634
4635
4636
4637
4638
4639
4640
4641
4642
4643
4644
4645
4646
4647
4648
4649
4650
4651
4652
4653
4654
4655
4656
4657
4658
4659
4660
4661
4662
4663
4664
4665
4666
4667
4668
4669
4670
4671
4672
4673
4674
4675
4676
4677
4678
4679
4680
4681
4682
4683
4684
4685
4686
4687
4688
4689
4690
4691
4692
4693
4694
4695
4696
4697
4698
4699
4700
4701
4702
4703
4704
4705
4706
4707
4708
4709
4710
4711
4712
4713
4714
4715
4716
4717
4718
4719
4720
4721
4722
4723
4724
4725
4726
4727
4728
4729
4730
4731
4732
4733
4734
4735
4736
4737
4738
4739
4740
4741
4742
4743
4744
4745
4746
4747
4748
4749
4750
4751
4752
4753
4754
4755
4756
4757
4758
4759
4760
4761
4762
4763
4764
4765
4766
4767
4768
4769
4770
4771
4772
4773
4774
4775
4776
4777
4778
4779
4780
4781
4782
4783
4784
4785
4786
4787
4788
4789
4790
4791
4792
4793
4794
4795
4796
4797
4798
4799
4800
4801
4802
4803
4804
4805
4806
4807
4808
4809
4810
4811
4812
4813
4814
4815
4816
4817
4818
4819
4820
4821
4822
4823
4824
4825
4826
4827
4828
4829
4830
4831
4832
4833
4834
4835
4836
4837
4838
4839
4840
4841
4842
4843
4844
4845
4846
4847
4848
4849
4850
4851
4852
4853
4854
4855
4856
4857
4858
4859
4860
4861
4862
4863
4864
4865
4866
4867
4868
4869
4870
4871
4872
4873
4874
4875
4876
4877
4878
4879
4880
4881
4882
4883
4884
4885
4886
4887
4888
4889
4890
4891
4892
4893
4894
4895
4896
4897
4898
4899
4900
4901
4902
4903
4904
4905
4906
4907
4908
4909
4910
4911
4912
4913
4914
4915
4916
4917
4918
4919
4920
4921
4922
4923
4924
4925
4926
4927
4928
4929
4930
4931
4932
4933
4934
4935
4936
4937
4938
4939
4940
4941
4942
4943
4944
4945
4946
4947
4948
4949
4950
4951
4952
4953
4954
4955
4956
4957
4958
4959
4960
4961
4962
4963
4964
4965
4966
4967
4968
4969
4970
4971
4972
4973
4974
4975
4976
4977
4978
4979
4980
4981
4982
4983
4984
4985
4986
4987
4988
4989
4990
4991
4992
4993
4994
4995
4996
4997
4998
4999
5000
5001
5002
5003
5004
5005
5006
5007
5008
5009
5010
5011
5012
5013
5014
5015
5016
5017
5018
5019
5020
5021
5022
5023
5024
5025
5026
5027
5028
5029
5030
5031
5032
5033
5034
5035
5036
5037
5038
5039
5040
5041
5042
5043
5044
5045
5046
5047
5048
5049
5050
5051
5052
5053
5054
5055
5056
5057
5058
5059
5060
5061
5062
5063
5064
5065
5066
5067
5068
5069
5070
5071
5072
5073
5074
5075
5076
5077
5078
5079
5080
5081
5082
5083
5084
5085
5086
5087
5088
5089
5090
5091
5092
5093
5094
5095
5096
5097
5098
5099
5100
5101
5102
5103
5104
5105
5106
5107
5108
5109
5110
5111
5112
5113
5114
5115
5116
5117
5118
5119
5120
5121
5122
5123
5124
5125
5126
5127
5128
5129
5130
5131
5132
5133
5134
5135
5136
5137
5138
5139
5140
5141
5142
5143
5144
5145
5146
5147
5148
5149
5150
5151
5152
5153
5154
5155
5156
5157
5158
5159
5160
5161
5162
5163
5164
5165
5166
5167
5168
5169
5170
5171
5172
5173
5174
5175
5176
5177
5178
5179
5180
5181
5182
5183
5184
5185
5186
5187
5188
5189
5190
5191
5192
5193
5194
5195
5196
5197
5198
5199
5200
5201
5202
5203
5204
5205
5206
5207
5208
5209
5210
5211
5212
5213
5214
5215
5216
5217
5218
5219
5220
5221
5222
5223
5224
5225
5226
5227
5228
5229
5230
5231
5232
5233
5234
5235
5236
5237
5238
5239
5240
5241
5242
5243
5244
5245
5246
5247
5248
5249
5250
5251
5252
5253
5254
5255
5256
5257
5258
5259
5260
5261
5262
5263
5264
5265
5266
5267
5268
5269
5270
5271
5272
5273
5274
5275
5276
5277
5278
5279
5280
5281
5282
5283
5284
5285
5286
5287
5288
5289
5290
5291
5292
5293
5294
5295
5296
5297
5298
5299
5300
5301
5302
5303
5304
5305
5306
5307
5308
5309
5310
5311
5312
5313
5314
5315
5316
5317
5318
5319
5320
5321
5322
5323
5324
5325
5326
5327
5328
5329
5330
5331
5332
5333
5334
5335
5336
5337
5338
5339
5340
5341
5342
5343
5344
5345
5346
5347
5348
5349
5350
5351
5352
5353
5354
5355
5356
5357
5358
5359
5360
5361
5362
5363
5364
5365
5366
5367
5368
5369
5370
5371
5372
5373
5374
5375
5376
5377
5378
5379
5380
5381
5382
5383
5384
5385
5386
5387
5388
5389
5390
5391
5392
5393
5394
5395
5396
5397
5398
5399
5400
5401
5402
5403
5404
5405
5406
5407
5408
5409
5410
5411
5412
5413
5414
5415
5416
5417
5418
5419
5420
5421
5422
5423
5424
5425
5426
5427
5428
5429
5430
5431
5432
5433
5434
5435
5436
5437
5438
5439
5440
5441
5442
5443
5444
5445
5446
5447
5448
5449
5450
5451
5452
5453
5454
5455
5456
5457
5458
5459
5460
5461
5462
5463
5464
5465
5466
5467
5468
5469
5470
5471
5472
5473
5474
5475
5476
5477
5478
5479
5480
5481
5482
5483
5484
5485
5486
5487
5488
5489
5490
5491
5492
5493
5494
5495
5496
5497
5498
5499
5500
5501
5502
5503
5504
5505
5506
5507
5508
5509
5510
5511
5512
5513
5514
5515
5516
5517
5518
5519
5520
5521
5522
5523
5524
5525
5526
5527
5528
5529
5530
5531
5532
5533
5534
5535
5536
5537
5538
5539
5540
5541
5542
5543
5544
5545
5546
5547
5548
5549
5550
5551
5552
5553
5554
5555
5556
5557
5558
5559
5560
5561
5562
5563
5564
5565
5566
5567
5568
5569
5570
5571
5572
5573
5574
5575
5576
5577
5578
5579
5580
5581
5582
5583
5584
5585
5586
5587
5588
5589
5590
5591
5592
5593
5594
5595
5596
5597
5598
5599
5600
5601
5602
5603
5604
5605
5606
5607
5608
5609
5610
5611
5612
5613
5614
5615
5616
5617
5618
5619
5620
5621
5622
5623
5624
5625
5626
5627
5628
5629
5630
5631
5632
5633
5634
5635
5636
5637
5638
5639
5640
5641
5642
5643
5644
5645
5646
5647
5648
5649
5650
5651
5652
5653
5654
5655
5656
5657
5658
5659
5660
5661
5662
5663
5664
5665
5666
5667
5668
5669
5670
5671
5672
5673
5674
5675
5676
5677
5678
5679
5680
5681
5682
5683
5684
5685
5686
5687
5688
5689
5690
5691
5692
5693
5694
5695
5696
5697
5698
5699
5700
5701
5702
5703
5704
5705
5706
5707
5708
5709
5710
5711
5712
5713
5714
5715
5716
5717
5718
5719
5720
5721
5722
5723
5724
5725
5726
5727
5728
5729
5730
5731
5732
5733
5734
5735
5736
5737
5738
5739
5740
5741
5742
5743
5744
5745
5746
5747
5748
5749
5750
5751
5752
5753
5754
5755
5756
5757
5758
5759
5760
5761
5762
5763
5764
5765
5766
5767
5768
5769
5770
5771
5772
5773
5774
5775
5776
5777
5778
5779
5780
5781
5782
5783
5784
5785
5786
5787
5788
5789
5790
5791
5792
5793
5794
5795
5796
5797
5798
5799
5800
5801
5802
5803
5804
5805
5806
5807
5808
5809
5810
5811
5812
5813
5814
5815
5816
5817
5818
5819
5820
5821
5822
5823
5824
5825
5826
5827
5828
5829
5830
5831
5832
5833
5834
5835
5836
5837
5838
5839
5840
5841
5842
5843
5844
5845
5846
5847
5848
5849
5850
5851
5852
5853
5854
5855
5856
5857
5858
5859
5860
5861
5862
5863
5864
5865
5866
5867
5868
5869
5870
5871
5872
5873
5874
5875
5876
5877
5878
5879
5880
5881
5882
5883
5884
5885
5886
5887
5888
5889
5890
5891
5892
5893
5894
5895
5896
5897
5898
5899
5900
5901
5902
5903
5904
5905
5906
5907
5908
5909
5910
5911
5912
5913
5914
5915
5916
5917
5918
5919
5920
5921
5922
5923
5924
5925
5926
5927
5928
5929
5930
5931
5932
5933
5934
5935
5936
5937
5938
5939
5940
5941
5942
5943
5944
5945
5946
5947
5948
5949
5950
5951
5952
5953
5954
5955
5956
5957
5958
5959
5960
5961
5962
5963
5964
5965
5966
5967
5968
5969
5970
5971
5972
5973
5974
5975
5976
5977
5978
5979
5980
5981
5982
5983
5984
5985
5986
5987
5988
5989
5990
5991
5992
5993
5994
5995
5996
5997
5998
5999
6000
6001
6002
6003
6004
6005
6006
6007
6008
6009
6010
6011
6012
6013
6014
6015
6016
6017
6018
6019
6020
6021
6022
6023
6024
6025
6026
6027
6028
6029
6030
6031
6032
6033
6034
6035
6036
6037
6038
6039
6040
6041
6042
6043
6044
6045
6046
6047
6048
6049
6050
6051
6052
6053
6054
6055
6056
6057
6058
6059
6060
6061
6062
6063
6064
6065
6066
6067
6068
6069
6070
6071
6072
6073
6074
6075
6076
6077
6078
6079
6080
6081
6082
6083
6084
6085
6086
6087
6088
6089
6090
6091
6092
6093
6094
6095
6096
6097
6098
6099
6100
6101
6102
6103
6104
6105
6106
6107
6108
6109
6110
6111
6112
6113
6114
6115
6116
6117
6118
6119
6120
6121
6122
6123
6124
6125
6126
6127
6128
6129
6130
6131
6132
6133
6134
6135
6136
6137
6138
6139
6140
6141
6142
6143
6144
6145
6146
6147
6148
6149
6150
6151
6152
6153
6154
6155
6156
6157
6158
6159
6160
6161
6162
6163
6164

7116      Quoi qu’il en soit
7133      ne leur {{son}} pas odieux.
7134      Ces chiens me {{son}} odieux.
7135      {{sont}} {{pain}}
7136      en {{sont}} {{absence}}
7137      elles s’en sont mal portées
7138      ils en sont reconnaissants
7164      Je suis {{sure}} qu’il ne va pas tarder à venir
7165      {{sures}} d’elles-mêmes, elles ne s’en laissent pas conter.
7166      {{sur}} de toi et de moi, que peut-il nous arriver, sinon le meilleur.
7167      Il est tellement {{sur}} de la trouver.
7168      ils sont en lieu {{sur}} et introuvables.
7182      une {{tâche}} de chocolat                                             ->> tache
7183      une {{tâche}} vraiment indélébile
7184      en tâche de fond
7185      la tâche de la justice
7186      déléguer des tâches de sécurité publique à des machines autonomes
7187      tirer bénéfice de nouvelles données en fonction de la tâche de départ qui leur a été assignée
7188      Les « pervenches » fonctionnaires seraient alors affectées à d’autres tâches de surveillances, notamment au sein de la nouvelle brigade anti-insécurité.
7202      Demain, il va aller en {{tôle}}.
7203      Tu as fait de la {{tôle}} ?
7204      C’est la {{taule}} galvanisée.
7215      en {{tan}} que meneuse intrépide, elle a toujours fait preuve d’une grande imagination.
7216      il est bien évidemment {{tant}} d’en finir avec ça.
7225      Elle l’a observé par un miroir sans {{teint}}.
7226      Elle a acheté un nouveau fond de {{tain}}.
7236      elles seront à {{tord}} accusées.
7237      ils ont {{tords}}…
7238      ils ont {{tord}}.
7239      ils n’ont pas {{tord}}.
7250      ces araignées {{vénéneuses}}.
7251      ce champignon {{venimeux}}.
7263      en finir avec le {{vert}} qui était dans le fruit.
7264      un immonde {{vert}} de terre
7273      ce {{vieux}} homme
7274      c’est un {{vieux}} imbécile.
7275      Le {{vieux}} homme était parti.                         ->> vieil
7284      après avoir {{mi}} ses souliers tenir
7285      avoir {{pus}} réussir
7286      ce qu’ils ont {{pue}}
7287      il a {{pues}} partir
7289      de plus en plus {{concerner}} par ce problème
7290      après avoir mis à jour sont {{profile}}.
7291      il s’agit de {{mette}} en évidence.
7307      __mc__ des {{portes-avions}}.
7318      Nous vous donnons rendez-vous {{Mercredi}} le 18.
7332      15 {{Septembre}}                                                  ->> septembre
7333      23 {{Messidor}}                                                   ->> messidor
7334      ils viendront en {{Mars}}.                                        ->> mars
7357      Nous n’avons reçu aucune décision de l’{{état}} fédéral.
7358      Les {{états}} démocratiques ne sont gouvernés que par des hypocrites et des opportunistes.
7359      C’est une affaire d’{{état}}.
7360      la défense de l’{{état}}.                                           ->> État
7361      C’est une prérogative de l’{{état}}-nation
7375      des {{français}} sont arrivés                                     ->> Français
7376      c’est de conception {{Allemande}}                                 ->> allemande
7377      une référence aux {{israéliens}}
7378      une {{érythréenne}}
7379      et des {{soudanaises}}.
7380      les Îles Britanniques.
7381      Allemands contre Grecs, Grecs contre Allemands
7382      sept Français sur dix
7383      l’océan Indien
7390      des {{parisiens}} en vacances
7403      il ne parle qu’{{Allemand}}.
7404      ta traduction en {{Russe}} est superbe.
7411      C’est le {{moyen age}}, chez ces ploucs.
7432      L’{{église}} orthodoxe.                                           ->> Église
7433      un homme d’{{église}}                                             ->> Église
7434      les sacrements de l’{{église}}                                    ->> Église
7435      Une {{Église}} baroque.                                           ->> église
7436      L’{{Église}} Saint-Paul.                                          ->> église
7437      Un homme d’{{église}}.                                            ->> Église
7448      Ça se passe en Europe du {{nord}}.
7449      J’ai visité toute l’Afrique du {{sud}}.
7450      Dans l’Europe de l’{{ouest}}.
7460      J’en veux 3 {{Mètres}}.
7461      Elle en prendra vingt {{Grammes}}.
7474      à en {{parlé}} sans cesse
7483      Il tentait de {{raisonné}} en homme libre
7484      sa façon de {{nettoyez}} était inefficace.
7491      de nous {{libérez}} de lui
7498      de les {{changeait}}
7505      y {{mangée}} était un supplice
7513      pour {{mangé}} à sa faim, il faudra chasser.
7514      C’est pour {{attaqué}} la journée.
7521      pour nous {{chassez}} de chez lui
7528      sans {{dérogez}} aux règles en vigueur dans cet établissement
7535      Nous {{intéressé}} à la question ne suffit pas à faire de nous des experts.
7536      nous {{ridiculisé}}
7537      vous {{mangé}}
7545      Peuvent-elles s’{{installaient}} ici ?
7546      Peut-il {{chassé}} ces intrus ?
7547      Ne veux-tu pas {{gardé}} ton boulot ?
7555      est-ce que {{rapporté}} ces données nous aidera ?
7556      est-ce que {{priait}} est la solution ?
7557      Est-ce que Pierre Xazzz va bien ?
7558      Qu’est-ce que rapporte réellement Dassault & Co au budget
7565      commence par {{mangé}} le poulet.
7566      enfin la petite finit par {{pleuré}} à chaudes larmes.
7567      sa tournée, elle la finit par Rodez.
7575      cessez d’{{anesthésié}} ces gens !
7596      ce tableau {{voler}} coûte très cher.
7597      la difficulté {{passer}} t’aidera par la suite
7598      leur compte {{épurer}} servira encore.
7599      Le vieux cocher avait mission
7607      les documents {{scanner}} ne sont pas lisibles.
7608      tes doutes {{remâcher}} deviennent difficiles à vivre.
7617      nous {{épuisants}} à la tâche pour des clopinettes, nous défaillîmes.
7720      tandis que d’autres perçoivent le bon goût de la soupe.
7721      Je me doute bien que vous avez trouvé la réponse.
7722      Nous nous doutons bien qu’il y a une entourloupe derrière cette affaire.
7750      __ocr__ vous serez {{couche}} en terre.
7751      __ocr__ nous serons {{presses}} de monter à bord de ce train-ci.
7752      __ocr__ elle était toujours persuadée que B. serait {{acquitte}}
7753      __ocr__ je reconnais que j’ai pas {{traîne}}
7754      __ocr__ elle est fauchée et a {{emprunte}} de l’argent
7755      __ocr__ Alors il lui est {{remonte}} dessus
7756      __ocr__ quel héros d’avoir {{affronte}} ces salopards de la police
7757      __ocr__ il n’était pas le seul à être {{remonte}} contre eux.
7758      __ocr__ par terre et je suis {{retourne}} sur la tombe.
7759      __ocr__ Après on a {{creuse}} vers le haut.
7760      __ocr__ il a {{affronte}} une bande de voleurs de bétail.
7761      __ocr__ il était sublime.
7762      __ocr__ elle avait envie de s’en sortir enfin.
7763      __ocr__ la longueur de la circonférence étant égale à…
7775      tout ceci ne me rapporte {{guerre}}
7782      je ne m’en soucie {{guerre}}
7789      Il n’y prête {{guerre}} d’attention.
7790      Elle n’en accorde plus {{guerre}}.
7797      ne plus {{guerre}} s’en soucier
7813      c’en est fini d’eux, ils sont comme morts
7814      c’en est assez, ça suffit
7815      tout ça, {{s’en}} est fini.
7816      {{s’en}} est assez de ces foutaises.
7817      c’est tellement idiot, {{s’en}} est dérisoire…
7825      cela ne va pas de {{soit}}.
7835      ces emmerdeurs crient bien trop {{forts}}
7836      ces animaux paraissent forts, mais ils sont faibles.
7837      ils sont forts, ces gars-là.
7838      ils se croient forts.
7839      je les imagine forts et intelligents.
7840      elles les veulent forts et astucieux.
7841      les écarts ont été plus forts en une génération
7850      arrête d’y {{consacré}} autant de temps.
7857      Il s’agit de me {{donnait}} tout ça.
7865      de me le {{facturez}}
7875      Tu fais {{décoloré}} tes cheveux ?
7876      je veux {{changé}}
7877      je ne veux pas {{mangé}}
7878      je sais {{mangé}}
7879      je ne voulais pas {{marché}}
7880      Elles ont voulu {{mangé}} de la viande.
7881      elle fit peu {{mangé}} les enfants
7882      fait pourtant avéré et corroboré par le même sondage.
7890      me faire constamment {{laminé}} au jeu, ça finit par me fâcher.
7898      Je suis fatigué de vouloir {{essayé}} d’y remédier.
7906      Il faut savoir {{arrêté}} les frais.
7907      un certain nombre de savoirs spécialisés
7914      il faut sans cesse {{persévéré}}
7922      Il faudrait l’{{essayé}}.
7929      lui {{mangée}} beaucoup.
7940      je ne me suis jamais {{perdus}}
7941      je me suis donné du temps.
7949      tu t’es finalement {{retrouvés}} en mauvaise posture.
7950      tu ne t’étais pas laissé le temps d’y réfléchir.
7958      le dédale dans lequel il se serait {{perdue}}
7959      il s’était perdu dans la forêt.
7967      elle s’y était {{préparé}}.
7968      elle s’était trouvé un mari.
7976      Nous nous étions {{cru}} au paradis.
7984      ils s’y étaient {{abandonné}} avec ferveur
7992      elles ne s’y étaient pas {{donnée}}.
7993      sans fin elles se sont succédé
8005      s’être {{donner}} le mot.
8006      je me suis {{donnés}} à fond
8007      c’est de ce qui s’est {{passe}}.
8008      Ça s’était toujours {{passe}} comme ça avec elle
8009      elle s’est {{approche}} de la penderie
8010      terrorisant l’animal qui s’était {{cabre}}.
8011      ce qui s’est {{passe}}.
8012      s’y était {{consacrer}} avec enthousiasme.
8013      On s’est rencontrées lorsqu’on travaillait là-bas.
8014      des soins que je m’étais donnés.
8015      Si t’es pas contente, t’achètes pas.
8025      Elle te laisse {{épuisés}} par la tâche.
8026      Ils la laissèrent {{malades}}.
8027      Ils la laissent prendre le train.
8028      Elle te laisse finir le travail.
8029      Je me laisse de quoi finir.
8030      Il te laisse trois jours de délai.
8038      je les laisse {{indifférent}}.
8039      elle nous laissera {{perdu}} dans nos délires.
8040      je les laisse indifférents.
8041      tu nous laisses indifférentes.
8042      ils nous laisseront étourdis.
8043      nous laisserons étourdi cet homme.
8054      j’étais {{perdus}}                                                          ->> perdu
8055      j’aurais été {{perdus}} sans toi                                            ->> perdu
8056      je n’étais pas {{perdus}}                                                   ->> perdu
8057      Je suis {{contents}}.                                                       ->> content
8058      J’ai été {{contents}}.                                                      ->> content
8059      Je parais {{contents}}.                                                     ->> content
8060      Je dirais que la vie est un peu moins {{cher}} en France.
8061      Je semble {{contents}}.                                                     ->> content
8062      J’ai {{mettrai}} du sel.                                                    ->> mis
8063      J’ai {{lut}} son journal.                                                   ->> lu
8064      je ne suis pas {{petits}}
8065      je parais {{insignifiants}}
8066      Je suis moi aussi complètement {{désespérés}}                               ->> désespéré
8067      J’y semble être {{perdus}}.
8075      tu n’es pas {{petites}}
8076      tu es {{insignifiants}}
8085      Il semble être {{partis}} pour toujours.                                    ->> parti
8086      Il est {{demander}} à chacun de participer.
8087      Il est {{contents}}.                                                        ->> content
8088      Il est {{laisser}} à lui-même
8089      il ne semble pas {{étonnés}}
8090      il paraît {{stupides}}
8099      c’est {{condescendants}}.                                                   ->> condescendant
8100      C’est {{finis}}.
8101      C’est donc seules que les deux femmes sont amenées à comparaître
8109      Ç’avait été {{horribles}}
8119      ça semble {{perdus}}
8120      cela paraît {{incroyables}}
8121      Je n’arrêtais pas de me répéter que tout cela était peut-être pure imagination
8131      elle a été {{perdu}} sans toi                                               ->> perdue
8132      Elle semble être totalement {{ruiné}}.                                      ->> ruinée
8133      Elle est complètement {{fol}}.                                              ->> folle
8134      elle n’est pas {{petits}}
8135      Elle est de plus en plus {{belles}}.                                        ->> belle
8144      celle qui paraît {{dingues}} de toi
8154      nous paraissons {{faible}}
8155      Nous paraissons avoir été complètement {{prise}} de panique.                ->> prises
8165      ils sont {{parti}}.                                                         ->> partis
8166      ils sont {{parties}}.                                                       ->> partis
8167      ils restaient {{méfiantes}}                                                 ->> méfiants
8168      Ils semblent avoir été {{attaqué}} par des soldats.                         ->> attaqués
8169      Ils sont, semble-t-il, {{parti}} à la chasse.
8170      Ils sont bel et bien {{mort}}.
8171      Ils sont tout à fait {{désœuvré}}.
8172      ils sont, qu’on le veuille ou non, déjà {{parti}}.
8173      ils sont jour après jour plus {{perdu}}
8174      ils sont très loin d’être {{idiot}}.
8184      elles n’ont tout de même pas été {{attaqué}}                                ->> attaquées
8185      Elles sont {{affamé}}.                                                      ->> affamées
8186      Celles-là sont {{folle}}.
8187      celles qui redeviennent {{méchante}}
8195      j’ai été {{instruis}} par elle
8196      avoir été {{prit}} par surprise
8211      Je ne peux pas être {{méchants}}.
8212      j’aurais vraiment été {{tentés}}
8213      je ne pense pas être {{démasqués}}
8214      Je veux être {{méconnaissables}}
8215      je voudrais bien être dans ses souliers
8224      tu ne crois pas être {{meilleurs}}.
8225      tu ne crois pas avoir été {{découvertes}}
8234      Il peut être {{observée}}.
8235      celui-là pensait être {{perdue}}
8236      celui-là peut être {{perdue}}
8237      il pense avoir été {{volés}}
8238      lui qui ne pensait jamais être {{reconnus}}.
8248      ça ne semble pas avoir été {{conçus}} pour ça.
8258      elle ne croit pas être {{trompé}}
8259      ici, elle ne risque pas d’être {{attaquées}}
8268      celle qui pense être {{découvert}}
8277      nous pensons être {{désiré}}
8278      nous ne devons pas être {{instruit}}
8288      ils croient être {{perdu}}
8298      elles veulent être {{différente}}
8299      Elle peut être {{observées}}.
8300      Elles ne peuvent pas être {{observée}}.
8301      elles doivent être {{fâché}}
8302      elles doivent avoir été {{attaqué}}
8303      elles peuvent avoir été {{trompé}}
8304      elles souhaitent être plus {{considérée}}
8330      la danse est {{fini}}…
8331      Un orage est {{annoncée}}.
8332      Une averse est {{annoncé}}.
8333      Le chien ne sera pas {{oubliés}}
8334      les femmes sont vraiment {{partis}}                                         ->> parties
8335      les hommes ne sont pas tout à fait {{fâché}}                                ->> fâchés
8336      les enfants ne sont pas {{content}}
8337      les réunions sans cesse reportées sont {{annulés}}
8338      l’avenir de la région était {{suspendue}}
8339      il prétendait que les banques universelles « à la française » s’{{était}} très honorablement comportées
8349      Antoine est {{mariée}}.
8350      Antoine n’est pas {{mariés}}.
8351      Antoine est peut-être {{fatiguée}}.
8352      Éric n’est pas très {{fatiguée}}.
8353      Martine est {{marié}}.
8354      Martine n’est pas {{marié}}.
8355      Martine est très {{intelligent}}.
8356      Martine n’est pas très {{intelligent}}.
8366      {{Découragés}}, je suis parti.
8374      — {{Déçue}}, il s’en est allé.
8382      — {{Déçu}}, elle s’en est allée.
8390      Très vite, ils sont partis
8391      Une fois terminé, ils sont revenus.
8392      Vraiment {{soucieuse}}, ils sont.
8393      Désolé, ils ne viendront pas.
8394      Pire, ils piétinent parfois les droits humains.
8402      Absolument {{heureux}}, elles exultèrent de joie.
8412      Elles se sont {{rendues}} compte
8413      La puissance publique s’en est-elle rendu compte ?
8446      serais-je {{fâchés}} contre vous ?
8447      Est-elle {{arriver}} ?
8448      Sont-elles {{arriver}} ?
8449      Est-il {{arriver}} ?
8450      Sont-ils {{arriver}} ?
8451      Est-elle déjà {{arriver}} ?
8452      Sont-elles tout à fait {{arriver}} ?
8453      Est-il déjà {{arriver}} ?
8454      Es-tu {{arriver}} ?
8455      Sont-ils déjà {{arriver}} ?
8456      Es-tu déjà {{arriver}} ?
8457      Sommes-nous {{arriver}} ?
8458      Sommes-nous déjà {{arriver}} ?
8459      Était-elle {{fatiguer}} ?
8460      Ne sont-elles pas {{aveugle}}
8461      N’est-il pas {{aveugles}}
8462      Sont-ils vraiment {{aveugle}}
8463      Ne sommes-nous pas {{aveugle}}
8464      Est-il question de ceci ou de cela ?
8465      Est-ce former de futurs travailleurs ou bien des citoyens
8488      je me savais {{implacables}} avec eux
8496      quand tu te montres {{infaillibles}}
8506      lequel se veut {{imbattables}} ?
8516      Elle se sait plus {{fortes}} qu’eux tous.
8517      elle se vit {{abandonné}}
8526      à celle qui se révélera {{attentif}} à tous ces problèmes.
8534      nous nous pensions {{invincible}} jusqu’au jour où tout a basculé.
8544      ils se montrent {{exigeantes}}
8554      elles se sentent {{perdu}}
8592      ces hommes le rendent {{dingues}}
8593      Il me considère {{stupides}}
8594      Elle nous trouve {{stupide}}
8595      Je les crois {{capable}} du pire
8596      la voilà {{perdu}}
8597      nous nous crûmes {{perdu}}
8598      Elle me rend {{folles}}.
8599      l’homme se considère {{instruits}} alors qu’il n’est qu’un aveugle qui tâtonne.
8600      Me voilà bien {{avancés}} !
8601      avec eux, te voilà {{embarqués}} dans une drôle d’histoire…
8602      un accident et nous voilà mal {{barré}}…
8603      Le voilà {{perdue}} dans son délire.
8604      un peu de maquillage et la voilà {{jolis}} comme un cœur.
8605      les voilà pauvrement {{équipé}} pour un tel périple.
8606      une chance pour elle alors qu’il n’a pas choisi
8607      elle se révèle d’ailleurs être une alliée de taille
8625      ils leur avaient {{donnés}} du fil à retordre.
8626      il a {{affronte}} une bande de voleurs de bétail
8627      Ils avaient barre sur lui.
8637      Les femmes lui avait {{conseillées}} de se taire.
8638      le mur avait {{était}} détruit
8647      je les avais {{trompé}} avec mon baratin.
8656      Ces maisons nous avaient {{subjugué}}.
8657      C’est mot pour mot un script qu’on nous a filé.
8666      ils l’avaient {{retrouvés}}.
8675      ces livres m’avaient {{ennuyés}} au-delà du dicible.
8684      des hommes, des femmes, des enfants qui ne leur avaient {{faits}} que du bien.
8694      Il a {{prit}} le train.
8695      Les élèves lui ont {{données}}.
8696      Les élèves lui ont {{donnés}}.
8697      Les élèves lui ont {{donnée}}.
8698      Nous lui avons {{donnée}} un cadeau.
8699      Vous lui avez {{donnés}} un cadeau.
8700      Ils leur ont {{données}} un cadeau.
8701      ils avaient, en ce temps-là, déjà {{perdus}} leurs illusions
8702      Nous l’avons {{mangés}}.
8703      Nous l’avons {{mangées}}.
8704      Ils ne me l’ont pas {{donnés}}
8705      Les élèves m’ont {{écoutés}}.
8706      Les élèves t’ont de temps en temps {{écoutées}}.
8707      Les élèves ne m’ont pas {{écoutés}}.
8708      Les élèves ne m’ont pas {{écoutées}}.
8709      Nous ne t’avons pas {{écoutés}}.
8710      Nous ne t’avons pas {{écoutées}}.
8711      Avoir {{instruite}} notre mère
8712      Après avoir {{baissés}} nos tarifs
8713      Je viendrai, après avoir vraiment {{écoutée}} le prof.
8714      Alexandre aujourd’hui nous a {{quitté}}
8715      Mes joueurs, je les ai fait reposer
8716      Mes joueurs, je les ai fait se reposer
8717      Il nous avait dit que…
8718      Elle avait {{pose}} son tricot                                              ->> posé
8719      Vous l’avez {{trouvez}}.                                                    ->> trouvé
8720      Il a {{donner}} sa vie pour elle.                                           ->> donné
8721      Le maire a {{créée}} un risque.
8722      nous avions quelque peu {{tempérés}} leurs ardeurs
8731      m’avoir {{terminer}}.
8732      il m’a {{souffler}} la bonne réponse.
8733      elle t’en a {{parle}}.
8734      c’est vous qui m’avez {{convertit}}.
8748      Les documents qu’ils ont {{acheté}}.
8749      les flacons qu’ils ont réussi à acquérir
8750      ça faisait des années que j’avais délaissé ce lieu
8751      Les électeurs de Donald que l’on avait rencontrés jusque-là boivent l’eau d’une seule fontaine : Fox News et les sites et radios conservateurs.
8762      Le document qu’ils ont de temps en temps {{achetés}}.
8763      L’homme que j’ai {{aidée}}.
8764      L’homme qu’ils ont beaucoup {{aidée}}.
8765      L’homme que nous avons un peu {{aidée}}.
8766      le flacon qu’ils ont réussi à acquérir
8780      La femme que j’ai {{aidé}}.
8781      La femme que j’ai beaucoup {{aidé}}.
8782      La femme que j’ai un peu {{aidé}}.
8783      la danse qu’ils ont réussi à faire
8793      ce que ça a {{donnée}}
8803      Avoir {{marcher}} toute la journée m’a épuisée.
8828      A-t-il {{du}} se résoudre à céder ?
8829      L’échec est {{du}} à une erreur de calcul
8830      L’échec est {{du}} en partie à un manque de préparation.
8831      Tu as reçu ton {{du}} pour ton travail.
8832      J’ai {{du}} lui donner.
8833      J’ai {{du}} leur prendre.
8834      que ça vous plaise ou non, c’est notre {{du}}.
8835      Il a {{du}} leur prendre.
8836      Voici ce qui t’est {{du}}.
8837      Voici ce qui me sera {{du}}.
8838      Voici ce qui vous est {{du}}.
8839      Il veut qu’on lui rende son {{du}}.
8840      Aurait-il {{du}} {{prendre}} son repas plus tôt ?
8841      Avez-vous {{signez}} le contrat ?
8842      Ont-ils {{signer}} le contrat ?
8843      Ai-je déjà {{signez}} le contrat ?
8844      A-t-il déjà {{signer}} le contrat ?
8874      Avais-je {{laissés}} ces notes sur la table ?
8875      l’avait-il {{regardés}} longtemps ?
8876      les avais-tu {{acheté}} là-bas ?
8877      {{A}} vous lire, on ne sait plus que penser de toutes ces histoires
8878      Combien de bêtes n’as-tu pas déjà massacrées
8879      Combien de bêtes as-tu déjà massacrées
8880      les ont-ils {{détecté}} ?
8881      l’a-t-il {{finis}} ?
8882      m’as-tu {{entendus}} ?
8892      Nous {{arriverez}} demain.
8893      Et, nous laissant étonnés d’être encore là sans y avoir rien compris,
8903      Vous {{arrivais}} trop tard.
8913      se {{considérez}} comme un génie…
8914      se {{rencontrerons}} demain grands et petits.
8915      se {{crois}} élu par Dieu…
8916      avec ceux se trouvant sur leur chemin
8947      L’hôtel {{ou}} ils sont allés l’été dernier.
8962      {{Apportes}} ton fric à cet homme.
8963      N’{{abandonnes}} pas si vite.
8964      Castres est une belle ville.
8965      Limoges aussi.
8973      {{Allés}}, on y va !
8974      — {{Allé}} prendre une cuite.
8989      {{Finit}} ton assiette.
8990      Ne {{pourrit}} pas l’ambiance.
8991      Suffit de s’en servir.
8992      Et ne doit pas être rejeté dans les limbes.
9006      {{Prend}} le chemin de droite.
9007      N’{{attend}} pas qu’elle vienne.
9008      — Pour ma part, répond P., je crois que tout va bien.
9016      {{Vas}} lui mettre une branlée.
9028      {{Soit}} cohérent avec toi-même.
9029      Ne {{soit}} pas con.
9037      {{Ait}} la foi !
9053      {{prend}}-m’en trois, s’il te plaît.
9054      {{Sert}}-toi d’eux autant que tu le peux, puis casse-toi.
9055      — {{Abandonnes}}.
9056      Ne {{donnes}} pas autant.
9057      N’{{insistes}} pas.
9058      Ne {{finit}} pas ce devoir.
9059      {{Finit}} cette tarte.
9060      Ne {{soit}} pas en retard !
9061      Ne me {{prend}} pas pour un idiot
9062      Ne l’{{attend}} pas
9063      N’y {{vas}} pas
9064      Ne m’y {{attend}} pas
9065      Ne {{vient}} que lorsque je te le dirai.
9066      Ne l’y {{contraint}} pas
9067      {{Vient}}.
9068      {{Sert}} le plat.
9069      {{Attend}} la correction.
9070      {{Vas}} au diable !
9071      {{Écartes}} de moi cette coupe.
9081      {{Apportez moi}} ce dictionnaire
9090      {{Donne nous}} du café.
9099      {{chante les}} avec conviction
9108      {{Prends le}} avec toi.
9109      {{Dites leur}} que nous sommes là.
9110      un sujet si extrêmement politique et polémique lui a donné un accès
9111      Les États d’ores et déjà très affaiblis le seraient encore plus
9112      « C’est ainsi », résume la cyptologue (erreur orthographique délibérée sur “cyptologue” pour empêcher certains faux positifs)
9113      Notez le peu de cas qui en est fait en général dans les médias
9122      donne{{-m-en}} encore
9131      {{donne m’en}}, s’il te plaît.
9140      les analyses, {{donne-les moi}}
9149      {{prends-leur en}}
9158      {{apporte-les nous}}
9170      {{allons y}}, ça pue.
9171      {{vas y}}, ce n’est pas dangereux
9172      {{convenez en}}, c’est une belle affaire malgré son prix élevé
9241      Il vient {{a}} la maison.
9242      tu ne donnes rien {{a}} ces hommes.
9243      Nous les donnons {{a}} ces gens.
9244      j’arrive {{a}} la gare
9251      j’ai peur qu’il ne leur {{face}} quelque chose de mal
9260      il est posssible qu’il {{est}} confiance en toi
9261      La révolution est crainte.
9262      Je n’en ai cure.
9263      Notre communauté vous est redevable.
9264      l’humour est affaire de culture
9275      Comment {{pensé}} à ces choses sans perdre l’esprit.
9276      comment {{abandonnez}}
9284      Nous étions en train de {{trouvé}} une solution à ces soucis récurrents.
9285      en train de {{demandées}}
9286      en train de {{mangez}}
9295      elle préférait {{mangée}} seule.
9296      Il venait, comme d’habitude, {{discuté}} avec son ami.
9297      Ces types-là venaient {{mangé}} chez moi tous les dimanches.
9298      ils viennent bien entendu {{attaqué}} le parlement
9299      ils vont par voie de conséquence vraiment {{attaqué}} la banque
9300      elles ont pu {{mangé}}
9301      Cette affaire ne va rien {{arrangé}}.
9309      il devait {{utilisé}} son temps à bon escient.
9310      tu dois {{mangé}}
9318      faut-il {{pensé}} à ces choses-là encore et encore ?
9326      Mieux vaut {{consacré}} son temps à des occupations utiles.
9334      elle parvenait à y {{songez}} souvent
9335      je vais à Rodez.
9343      Ils ont beau {{consacré}} le plus clair de leur temps à ce projet, ça n’avance guère.
9350      pour s’y {{donnait}} le plus souvent.
9369      ils sont {{tromper}} par tous ces hypocrites.
9396      je {{donnerait}} tout pour y parvenir.
9397      Je le lui {{prend}}.
9398      Je l’{{apprend}}.
9399      Je les {{contre-attaques}}.
9400      C’est moi qui {{donnes}} des maux de têtes !
9401      Je maudis celui d’entre nous qui {{mens}}.
9402      J’y {{vient}}.
9403      J’en {{revient}}.
9404      je {{donner}}.
9405      Je ne leur en {{veut}} pas.
9406      Je ne le lui {{achèterait}} pas.
9407      Je ne l’y {{aie}} pas vu.
9408      Je ne t’{{attend}} pas.
9409      J’{{arrivait}} en retard.
9426      Tu ne {{ment}} jamais.
9427      Tu {{a}} mal ?
9428      Tu ne le lui {{prend}} pas.
9429      Tu ne m’{{attendra}} pas.
9430      toi qui n’y {{connait}} rien, ne nous ennuie pas avec tes théories.
9445      {{Il}} {{accusent}}.
9446      il {{bus}} du vin.
9447      Il {{pris}}.
9448      Il {{rougis}}.
9449      Il {{suivis}}.
9450      Il {{grandis}}.
9451      Il {{bâtis}}.
9452      Il {{bus}}.
9453      Il {{mues}}.
9454      {{il}} ne {{pensent}} à rien.
9455      il n’y {{aurais}} plus rien à attendre de la religion et de la politique.
9467      on {{remué}} beaucoup.
9468      on {{refuses}} tout cela
9469      on ne se {{bougent}} pas suffisamment
9481      Quiconque {{pensez}} s’en sortir se trompait lourdement.
9482      Il voulut punir quiconque s’y {{adonnaient}}.
9483      quiconque issu de la gauche n’a aucune chance.
9496      Ce qui, la plupart du temps, {{donnes}} des maux de tête.
9497      Ce qui {{fâchent}} mes amis.
9498      celui qui {{pensent}} mal de toute chose
9506      chacun {{fais}} comme il peut
9507      quelqu’un {{sauras}}
9508      quelqu’une se {{montrent}} désagréable
9509      n’importe quoi {{peux}} réussir
9510      n’importe qui {{peux}} y arriver.
9511      quelque chose {{sens}} mauvais ici
9512      l’un d’eux {{viendras}}
9513      ce {{dois}} être ennuyeux
9514      ce {{seras}} foutu
9515      mais ça ne vous {{aideras}} en rien
9516      Cela ne t’{{aideras}} pas.
9517      Cela {{dis}}, on ne sait pas comment s’en sortir.
9518      Y avait-il seulement quelqu’un pour vouloir soumettre ses recherches ?
9533      Tout {{reviens}} à ça.
9534      Tout qui {{deviens}} fou.
9535      Le tout nouveau président de la fondation qui héberge Wikipédia
9536      tout discours de sortie nourrit immanquablement la sortie
9537      Tout vous expliquer est difficile.
9538      J’essaie de bien tout vous expliquer.
9547      Lequel {{viendraient}} nous donner des leçons ?
9548      Laquelle choisir ?
9549      Lequel manger ?
9559      tu vois, c’en {{étais}} trop pour elles.
9560      cet homme, perdu dans ses pensées, allait {{c’en}} {{faire}} du souci.
9561      C’en était malsain.
9562      C’en devenait trop.
9577      Elle {{conquis}}.
9578      Elle {{finis}}.
9579      Elle {{pâlis}}.
9580      {{Elles}} {{donne}} des leçons.
9581      {{Elle}} ne nous {{croient}} jamais.
9582      {{elle}} {{sont}} parties.
9583      {{elle}} ne {{sont}}
9584      {{elle}} {{sont}} partis.
9585      elle {{demeures}}
9586      elle {{mangeras}}
9587      elle {{fus}} partie
9594      Mieux {{vaux}} ne rien dire.
9595      Mais là-bas mieux {{valais}} ouvrir sa gueule que se taire.
9604      Personne ne {{peux}} me le dire.
9605      Rien ne {{sers}} de courir
9606      Rien n’{{arrives}} sans raison
9607      Rien, en ce qui le concernait, ne {{pouvais}} le ramener à la raison.
9608      personne n’en {{parlent}}
9609      aucun d’entre nous n’{{as}} donné
9610      aucun ne {{vas}} là-bas
9611      nul ne {{sais}} que faire
9612      nulle n’{{iras}} là-bas
9613      nulle femme ne {{saurais}} le faire
9614      nul homme ne {{sauras}} s’y prendre
9627      un des membres présents au conseil {{demandent}} un vote à bulletin secret
9628      une des femmes de ce conseil ne {{céderaient}} jamais au chantage.
9629      l’un des chants les plus diffusés pendant la Révolution culturelle
9637      manger {{fais}} grossir.
9638      boire immodérément {{nuis}} à la santé
9654      La {{N.S.A.}} {{espionneras}} toujours tout le monde
9655      La suspicion envers les élus {{accroissaient}}…                                               ->> accroissait
9656      Le chien n’{{es}} pas mort.
9657      Ce roman-là de Jean-Paul Sartre {{es}} passionnant.
9658      La Corée {{peux}} gagner.
9659      La Corée ne {{pourras}} pas gagner.
9660      une hausse de 2 % {{satisfais}} tout le monde                                                 ->> satisfait
9661      L’homme y {{donnes}}
9662      Le chien y {{viens}}                                                                          ->> vient
9663      L’homme le {{deviens}}                                                                        ->> devient
9664      La femme la {{prends}}                                                                        ->> prend
9665      Le feu nous {{donnes}} chaud.
9666      tout le monde {{prends}} ses aises                                                            ->> prend
9667      J’aimerais aussi que mon problème {{sois}} réglé.                                             ->> soit
9668      La proscription de nager {{pourraient}} nous porter préjudice à long terme                    ->> pourrait
9669      L’hypothétique nouveau président
9670      une majorité de garçons voient mal comment faire
9686      mon chat {{sautes}}
9687      cette fille {{bouffes}} comme mille
9688      cette marchande {{marchandes}}
9689      la marchande {{marchandes}}
9690      la chatte {{finis}}
9691      le chat {{finis}}
9692      une crise {{violent}}
9693      un cri {{violes}}
9729      Caroline, quand l’heure viendra, {{décideras}} de la conduite à tenir.
9730      ceux-là, dans tous les cas de figure et dans tous les coups ratés, {{comprenais}} mal pourquoi on leur en voulait.
9731      Lui, quand il y pensait, en {{arrivai}} à chaque fois à la même conclusion.
9732      Elle, ici et dans tous les cas de figure, {{veux}} toujours en faire plus.
9733      Le total de cette opération, contrairement à ce qu’on pense, {{équivaux}} à au moins trois d’entre eux.
9734      {{j'}}ai signalé que {{j'}}essayais de regrouper les paragraphes. (Tests avec apostrophe droite.)
9751      nous {{donné}} trop de considération
9752      nous vous {{donnerez}} trop de considération
9753      nous qui {{somme}} si savants
9754      nous qui {{mourront}} pour toi.
9767      vous {{donné}} du bonheur
9768      vous lui {{donner}} du temps
9769      vous qui {{avançait}} dans la nuit comme des ombres furtives
9784      les hommes et les femmes, qui sans un bruit, sans une parole amère, {{continuerons}} leur tâche n’en seront pas plus récompensés.
9785      il était dit que cette femme et son frère {{promènerez}} leur chien à cette heure de la journée.
9786      cet homme et cette femme {{pouvez}} y parvenir avec de la persévérance
9787      Comme on lui disait que vous-même aviez déjà consulté le notaire
9788      ce sont des terroristes et ça ne nous arrivera pas à nous, qui n’avons rien à nous reprocher
9789      mes supérieurs et moi-même avons pris la décision de ne pas vendre
9790      Ni lui ni moi n’avions mangé
9791      Mon épouse et moi-même avons toujours dit
9805      {{Ils}} {{vienne}} souvent.
9806      Ils ne m’{{attends}} pas.
9807      {{Ils}} vous le {{donne}}.
9815      Ceux qui {{chante}} toute la journée…
9816      Celles qui {{pense}}.
9825      lesquels {{devienne}} des ennuyeux incomparables.
9826      Mais parmi les millions de causes à défendre, lesquelles choisir ?
9840      {{elles}} {{avance}} rapidement sur ce projet
9841      {{Elles}} n’y {{comprenne}} rien
9842      L’expérience sensible qu’il nous restera bientôt d’elles est à peu près
9850      ces gens-là ils {{on}} {{raison}} plus souvent que la plupart des gens.
9851      Ils soutiennent ceux qui {{on}} {{tant}} de raison d’être en colère.
9859      celles-là {{on}} {{vraiment}} un problème avec la religion.
9860      j’ai, tu as, ils ont, elles {{on}}
9861      Or parmi celles-ci on trouve typiquement d’un côté les structures
9876      la plupart des hommes {{vienne}}
9877      La plupart {{admet}}
9878      beaucoup {{vienne}}
9879      d’aucuns {{pense}} que c’est faux
9880      beaucoup qui ne {{pense}} jamais à rien, mais qui ont quand même des avis sur tout.
9881      beaucoup entre la peste et le choléra.
9889      certains {{prenne}} leur temps
9890      Plusieurs qui {{pense}} que c’est une arnaque se sont quand même trompés.
9904      Les abstentions {{est}} présumée manifester un défaut d’opinion marquée
9905      Les cours de culture générale nous {{apporte}} de l’ouverture d’esprit.
9906      Les hommes ne le lui {{pardonnes}} pas.
9907      Les infirmières à mi-temps ne {{travaille}} pas dans cette aile.
9908      les données, en quantité plus que suffisante, {{indique}} que…
9909      Ses « chiens » {{coure}} sur ma pelouse.
9910      Les hommes comme celui-là {{mange}} comme deux.
9911      les récompenses distribuées à parts égales {{était}}…
9912      Les États-Unis d’Amérique se {{compose}} de 50 états.
9913      Les enfants en {{manges}}.
9914      Les ombres la {{donnes}}
9915      Les grands hommes politiques
9916      les charmantes petites mines de toutes les jeunes filles
9917      Les pauvres petites dames sont folles
9918      Les entrepreneurs ont {{cherchaient}} la reconnaissance sociale
9919      le lien entre les agences de renseignement et ces mêmes entreprises pouvait reposer sur des activités de surveillance à proprement parler.
9931      Des hommes {{arrive}}.
9932      des femmes qui {{conduise}} la marche du monde.
9941      mes filles {{passe}} ce matin
9942      vos filles {{passes}} ce matin
9950      les grands {{danse}}
9951      les filles {{passes}} ce matin
9952      les marchands {{marche}}
9953      les marchands {{plie}}
9954      les marchands {{paye}}
9955      les marchands {{marchande}}
9956      les marchandes {{paie}}
9957      les marchandes {{marchande}}
9958      les chattes {{finis}}
9959      les chattes {{manges}}
9960      les chattes {{danse}}
9968      certains hommes {{marchandes}} sans cesse
9976      certaines femmes {{danse}} beaucoup
9988      Quel que {{sois}} son passe-temps, il y consacre trop de temps.
9989      Quels que {{soient}} le feu utilisé.
9997      {{Quels}} que soit leur problème, ça n’en finit jamais.
9998      {{Quelles}} que soit leur voiture, elle tombe constamment en panne.
10007     Quels que {{soit}} les salopards qui ont fait ça.
10008     Quels que {{sois}} les chaussures que je mets, elles me font mal aux pieds.
10016     {{Quel}} que soient les avantages reçus, ce n’est pas assez.
10017     {{Quelle}} que soient nos problèmes, on en parle toujours trop.
10032     Marc {{arrives}} demain.
10033     Paul ne {{viens}} pas demain.
10034     Marc Aurèle {{étaient}} l’empereur des Romains. (Pas de trait d’union sur Marc Aurèle.)
10035     Arthur D. parvient à…
10036     Les fondateurs pionniers de l’Internet n’avaient pas prévu
10037     les compteurs Geiger ne détectent pas le polonium
10038     Des femmes de l’administration Obama y racontent qu’elles ont constaté qu’il leur arrivait régulièrement de ne pas être invitées
10049     Samantha et Eva {{viennes}} demain.
10050     Samantha et Eva leur {{décrive}} une leçon.
10061     les possibilités qu’{{offrent}} le chien
10062     les possibilités que {{donnent}} le chien.
10063     Où {{vas}} l’homme ?
10064     de la même façon que survivent le swing ou le latin.
10065     en proportion des efforts que requièrent son entretien et son exploitation
10066     une crainte aussi que renforcent son éloignement et le protocole compliqué
10067     à l’époque de Mansur que grandissent la place et le rôle de…
10068     où vivent la majorité des immigrés et des enfants d’immigrés
10076     D’où {{vienne}} les hommes ?
10077     Comment {{danse}} les femmes ?
10084     Qu’est-ce que tu crois que {{deviens}} réellement, immanquablement et subitement cet homme après une telle dérouillée ?
10085     ces sciences, ces religions, ces philosophies ne sont que contes destinés à nous donner l’illusion de la connaissance.
10092     peu importe ce que tu crois du lieu où l’{{abandonnerais}} ce salopard…
10133     {{mangé je}} {{ça}} avec dégoût ?
10134     {{viendrais je}} à la fête ?
10135     {{Seras tu}} là ?
10136     {{prend on}} le temps d’y réfléchir ?
10137     {{vient elle}} souvent ?
10138     {{viennent elles}} souvent ?
10139     {{retrouverons nous}} enfin la tranquilité ?
10140     Mais {{soutiendrez vous}} cette proposition ?
10141     {{Viendront ils}} demain ?
10142     je ne comprenais pas pourquoi c’était elle qui était punie et que personne ne parlait de celui qui avait fait ça.
10150     {{Vas}}-je                                            ->> Vais
10151     {{Prit}}-je                                           ->> Pris
10152     {{prix}}-je le temps d’y parvenir ? Oui.
10160     {{Peut}}-tu                                           ->> Peux
10161     {{peu}}-tu revenir chez moi ?
10171     {{Peux}}-il                                           ->> Peut
10172     {{Attaques}}-t-on                                     ->> Attaque
10173     {{Prends}}-elle                                       ->> Prend
10174     {{Menthe}}-t-elle souvent ?
10175     {{viennent}}-{{il}} demain ?
10176     Le moteur choisi convient-il ?
10184     {{Prendront}}-nous                                    ->> Prendrons
10185     {{Attendront}}-nous le train                          ->> Attendrons
10193     {{Attaquait}}-vous                                    ->> Attaquiez
10194     Elle a de nombreux rendez-vous ce matin.
10195     êtes-vous là ?
10205     {{attaquant}}-ils                                     ->> attaquent
10206     {{prendrons}}-elles un verre avec moi ?
10219     {{Ait}}-il arrivé à ses fins ?
10220     je n’{{avais}} pas parti avec eux.
10221     Avais-je partie liée avec lui ?
10222     il {{avait}} parti.
10236     J’{{aimerai}} savoir ce dont il retourne.
10237     dans tous les cas j’{{aimerai}} ne rien savoir
10238     Je {{voudrai}} qu’il soit déjà là.
10239     J’aimerai ces cours-là autant que les autres.
10240     J’aimerai la danse et la musique, puisque vous l’exigez.
10251     J’{{aurai}} aimé nous offrir ce magnifique cadeau.
10252     j’{{aurai}} voulu être un artiste.
10253     j’{{aurai}} préféré ne pas avoir à l’entendre.
10254     Quand j’en aurai fini avec eux, vous aurez du mal à les reconnaître.
10255     Quand j’aurai fini ce boulot, je ne sais pas ce que je ferai.
10256     Quand j’aurai soif et faim, je m’arrêterai.
10269     Si Pierre {{avancerait}} sa voiture de quelques mètres, ça nous permettrait de passer.
10270     s’ils ne {{mangeraient}} pas tous les jours, ils seraient moins gros.
10280     dès qu’il le {{voie}}
10281     donnant à entendre qu’il avait l’intention de violer Laura dès qu’il en aurait l’occasion
10292     Il suffit qu’il {{court}} plus
10293     Je veux qu’il {{finit}} son repas.
10294     quoi qu’il en {{conclut}}
10295     Je ne veux pas que tu {{es}} des ennuis
10296     Nul doute qu’elle nourrira à brève échéance la haine de demain à notre égard.
10297     Je ne doute pas qu’ils réussiront leur mission.
10298     Je me doutais bien qu’Apple pourrait marcher
10299     il ne fait aucun doute qu’Amazon le sait.
10300     quoi que nous autres hommes ayons pu faire
10307     à condition qu’il {{finit}} son boulot.
10319     Il {{ait}} parti.
10320     Il en {{conclue}} qu’il a eu raison.
10321     j’en {{aie}} marre
10322     j’{{aie}} faim
10332     Après qu’il {{ait}} allé
10333     Après que Paul {{ait}} mangé son repas.
10334     Après qu’il {{soit}} parti, il plut.
10338     L’homme sur le bateau de Patrick {{viens}} de temps en temps {{mangé}} chez moi.
10339     Ces marchands {{passe}} leur temps à se quereller.
10340     Ils jugeront en toute impartialité de ce cas {{délirante}}.
10341     Ils sont de manière si étonnante et si admirable {{arrivé}} à ce résultat…
10342     Les tests grand public de Jean-Paul {{montre}} des résultats surprenants.
10343     Ils ont à plusieurs reprises {{perdus}} leur sang-froid.
10344     Ces attaques à main armée {{donne}} la chair de poule.
10345     Réfléchir à tête reposée {{prends}} du temps.
10353     Du sable fin grippe les rouages (accord avec ce qui précède).
10354     Du monde noir sortent les envahisseurs (accord avec ce qui suit).
10357     Ça a l’air de t’aller.
10358     Et je m’en sors.
10359     C’est à chacun d’entre nous de suivre le modèle d’Amos.
10360     C’est toi qui voulais y aller.
10361     je ne suis qu’une joueuse en robe de soirée.
10362     Tu ne fais qu’aggraver les choses.
10363     Que veut-il ? Vous parler du boulot.
10364     La question, c’est qui est au courant.
10365     Ce pourrait être la fin.
10366     Tu t’en es tiré.
10367     à l’annonce d’un nouvel impôt – très souvent prétexte à…
10368     la voix mystérieuse de l’eau qui court et chuchote le long du bateau.
10369     Nous agissons au jugé.
10370     les fêtes battent leur plein.
10371     Pourquoi tu me dis tout cela ?
10372     La prochaine fois sera la bonne.
10373     Ainsi soit-il.
10374     Allez le lui dire.
10375     Il y a un siècle, les nouveaux riches étaient décriés par ceux qui avaient hérité leur argent.
10376     Les entrepreneurs ont cherché la reconnaissance sociale en se faisant passer pour des rentiers.
10377     Aujourd’hui, la relation a été inversée : les rentiers et les héritiers se présentent comme entrepreneurs.
10378     Ils prétendent avoir gagné leur revenu qui n’est que prélevé.
10379     Ils s’en sont aperçu.
10380     Elles s’en sont donné les moyens.
10381     T’en fais pas pour ça.
10382     T’es à ça de te faire virer.
10383     On s’en fout de qui c’est.
10384     que c’en était assez, en somme.
10385     Ce à quoi nous avons assité, c’est un déluge de sornettes.
10386     En Dordogne, la nouvelle réplique de la grotte reproduit fidèlement l’originale.
10387     Les candidats se réclamant du général de Gaulle se multiplient.
10388     On voit au passage le degré de connaissance qu’ont les journalistes de la campagne de Trump
10389     une majorité de contestataires s’en sont pris à elle
10390     Qu’a à cacher Patrick ?
10391     Ils les ont fait courir.
10392     Tu les as fait manger.
10393     Les mille et une nuits.
10394     Ceux à qui on refuse de donner une réponse.
10395     ceux qui ont refusé de participer à cette mascarade.
10396     Une lueur parfois çà et là vous parvient. (Brand, Henrik Ibsen)
10397     réunion des dirigeants… qui avaient à cette occasion invité Bill Gates.
10398     Je suis contente d’avoir connu ça.
10399     comprendre ce que “être” signifie.
10400     J’étais sublime.
10401     J’étais prise de vertiges.
10402     La date de dépôt limite des épreuves et des fichiers est fixée au 30 septembre.
10403     qui s’étaient avancés jusqu’au Main
10404     Pose ça là ou je fais un malheur !
10405     Je me suis senti très mal.
10406     La prise de son était difficile.
10407     Ce changement de ton prit tout le monde par surprise.
10408     Il renonça à faire et à le faire
10409     et, les ayant reçus, elle pensa
10410     l’herbe que la faux a couchée jaunit vite.
10411     Il a juste besoin de comprendre pourquoi ce garçon en est arrivé là et pourquoi il s’en est pris à lui.
10412     Elle prit une pose lascive.
10413     Cela a trait avec l’histoire complexe d’une nation qui a été prise en étau
10416     par le léger tissu de rayonne qui les protégeait en ce moment.
10419     Un moteur à cylindrée fixe
10422     Dans la poussière et les plâtras,
10425     se produire sur scène le 29 mai prochain
10426     ces avantages ne sont somme toute pas assez importants
10427     les différents partis politiques
10428     Certains ont encore du mal à y croire.
10429     Élus, chefs d’entreprise, professionnels de l’éducation, représentants des institutions, nous avons besoin de vous.
10433     J’ai cours à présent.
10434     Les mois d’après avaient été calmes.
10435     Quelque temps après eut lieu la séance de réception
10436     c’est-à-dire aux peuples dispersés suite à la guerre
10437     la violence du coup porté
10438     à vous qui avez faim,
10439     Vous, qui avez faim,
10440     Les chaudes effluves du soleil.
10441     je reçois pour chaque botte quelques cents.
10442     Ils vinrent un à un voter la mort.
10443     Dans mon rêve, j’appelais ça…
10444     J’étais dans une auberge.
10445     les enfants de ces populations apprenaient à parler l’anglais et même à le lire.
10446     Ils sont fous, c’est-à-dire déments
10447     J’y viens.
10448     J’en reviens.
10449     d’une manière un petit peu abusive et très réductrice.
10450     il est du devoir de la société civile d’analyser ces accords
10451     au bas de laquelle est aménagé un imposant portail à arc brisé en pierre de taille.
10452     Buenos Aires
10453     Quel est l’impact de ces problèmes dans ce cas particulier
10454     La partition « C: ».
10455     sur les quelque trois cents naufragés
10456     Ils eussent bien voulu pouvoir
10457     un lot de dés qu’on peut se procurer
10458     la sécurité au niveau de l’escalier empêche quiconque d’accéder à l’étage
10459     elle en avait eus
10460     Combien en as-tu eus ? (Note : les grammairiens ne s’accordent pas sur l’accord du participe passé précédé de “en”.)
10461     Tu reviens quand à Paris ?
10462     Tu restes jusqu’à quand à la maison ?
10463     L’une des pires
10464     une imprimante laser
10465     c’est pure imagination
10466     Bien entendu, elle a très peu de chances de le retrouver
10467     il s’acquitte de sa part
10468     Le cavalier, abusé par notre retraite, avait baissé sa garde
10469     n’y en aurait-il pas plusieurs
10470     je ne sais rien là-dessus, même pas qui s’en était occupé
10471     ne surtout rien amener
10472     Ce qu’ils sont influence leur regard sur moi
10473     Une demande de leur part un minimum justifiée.
10474     Au stator, comme le montre le profil ci-dessus, l’inducteur est tétrapolaire.
10475     Cette hypothèse est tout à fait valable, comme le montre le graphe ci-dessous.
10476     qu’il fut sans peine étouffé dans l’œuf
10477     durant les tout premiers jours
10478     un dîner aux chandelles prévu depuis longtemps
10479     la beauté physique plus que la compétence
10480     sans oser se l’avouer
10481     il se l’imagine
10482     l’encyclopédie naturelle puis la connaissance
10483     Tout est affaire de dosage
10484     il avait trouvé la piste d’une des deux bêtes
10485     la basilique de la Lune débordant de lumière
10486     Me voici.
10487     Si je trouve.
10488     Toi seul seras sauvé avec tout ce qui sera dans l’Arche
10489     La portée d’une variable en JavaScript est comme l’outil
10490     La portée d’une variable est comme l’outil
10491     Il y a en un parmi nous autres
10492     Il avait été juge pendant vingt ans.
10493     Faisons-les tous périr.
10494     épouser une fille de roi pour se faire une alliance
10495     Éric et probablement Bénédict seraient partants.
10496     Il doit toujours être dans les environs de son église.
10497     c’est ce que vous en faites !
10498     des travaux publics conçus suivant un plan
10499     Bible : 1 Rois
10500     Bible : 1 Corinthiens
10501     Bible : 1 Thessaloniciens
10502     Quelle est la chance d’y parvenir ?
10503     Tout montre cependant que les constructions
10504     jusqu’au ixe siècle
10505     Quelles explications pouvez-vous donner à cela ?
10506     jusqu’à Tarifa et Sidonia
10507     Tout flambe à la fois.
10508     Vivre dans la ouate.
10509     Quel sens a cette affirmation pour nous ?
10510     Avec quelle facilité
10511     Une attraction au moins égale à
10512     le fossé entre les uns et les autres n’était ni large ni profond.
10513     Dès le ixe siècle
10514     la formation d’une peau élastique qui se rétracte
10515     notre père qui es aux cieux
10516     Où que tu sois je te retrouverai
10517     L’équitation de travail est une technique de monte traditionnelle…
10518     Ils ont forme humaine
10519     une altitude de 1000 m environ
10520     le nombre d’or
10521     nous ne nous étions jamais fait prendre
10522     Elle comprend la couche se trouvant sur le plateau.
10523     Je m’imagine que les quelque cinq cents personnes qui…
10524     parmi les quelque 3 millions de personnes
10527     Ceux parvenus là
10528     Des termes peu amènes.
10529     Toute l’équipe d’audit peut consulter la fiche.
10530     Beaucoup a été accompli
10531     Ces données sont soit fournies par…, soit par…
10532     Y a-t-il une question que tu aurais souhaité qu’on te pose ?
10533     Lire, ce n’est pas épeler.
10534     Ce n’est pas manger qui fait grossir.
10535     Je sais ce qu’est aimer.
10536     Je sais ce que n’est pas aimer.
10537     Qu’ont fait les chercheurs ?
10538     Ce travail est colossal, il ne doit jamais être tenu pour achevé.
10539     la succession des événements telle qu’on se la rappelle
10542     Quelles que soient les femmes
10543     Quels que soient les hommes
10544     Quel que soit ce chien
10545     Quelle que soit cette garce
10546     Vous tous qui portez des charges.
10549     et que la toucher portait chance…
10550     On y supplée par un tableau.
10551     que le Verbe de Dieu peut seul conférer
10552     Ça ne vaut pas le coup de rester enfermés.
10553     Ce qui faisait de quelqu’un un homme.
10554     Le secret, mon ami, est de savoir écouter.
10555     Ces substances ont été, du moins amollies au point de conserver l’empreinte.
10556     Cette irrationalité n’est pas si dramatique que semblent le penser les plus rationalistes.
10557     4 SIEMENS
10558     Me Assis n’est pas ici.
10559     Quelle merde … puante.
10560     Pour savoir qui a tort, qui a raison.
10561     Ce matin, j’ai ES et c’est tout.
10562     Les étais posés au sol.
10563     Mais ces petits étais ne suffisaient pas.
10564     Celui qu’il brûle de détruire une bonne fois pour toutes.
10565     Hélas, vous vous en doutez maintenant.
10566     Il n’aurait de cesse de la renverser ou de la contourner.
10567     Sourde à toute parole y compris de la part de ceux qu’elle privilégiait
10568     Pareille solution ne pouvait hélas être réitérée.
10569     Je crois que t’aimeras ça.
10570     Je mangeais.
10571     et encore ça j’ai un peu tendance
10572     Le CE semble cependant prendre…
10573     Je suis déçue de ne pas avoir les moyens de régler ça seule.
10574     Dents de requin…
10575     Les personnes qui sont avec lui voient.
10576     Beaucoup de monde se rassemble.
10577     Comment il l’a appris.
10578     Comment voulez-vous qu’à vingt-deux heures trente un cadavre
10579     Le porteur de la télécommande pas plus que la créatrice ne sont revenus nous donner des ordres.
10580     j’espère que vous aurez le temps de tout lire
10581     Nous avons partie gagnée.
10582     de a à z
10583     de A à Z
10584     Le point S′ est sur la droite. (Il s’agit ici du caractère “prime”.)
10585     le ou les élément(s).
10588     rien de dérangé
10589     Au début on le traite de dérangé
10590     il vient… puis repart
10591     une photo noir et blanc
10592     pour ce faire, il faut partir
10593     une canadienne fourrée de poils de mouton
10594     ils sont en bonne santé physique
10595     elles sont en bonne santé mentale
10596     dans tout ce putain d’univers
10597     la leur n’est pas correcte
10598     qui doivent leur être livrés.
10599     en tout et pour tout ces trois-là
10600     De temps en temps
10601     De loin en loin
10602     allez au 10 avenue Constantin
10603     Ils avancent côte à côte
10604     Un type a l’air de beaucoup apprécier.
10605     Pour le soldat, dépouiller le paysan ou le colonel n’est pas voler.
10606     sous forme de chaleur
10607     avant sa dépose, il sera possible de faire les relevés nécessaires
10610     monarchie de Juillet
10611     révolution d’Octobre
10612     des cheveux blond platine
10613     L’homme qui se tenait devant lui lui présenta une bouteille.
10614     Était-ce cela d’avaler de l’huile ?
10615     Il y avait quelque chose fiché dans la prise.
10616     jusqu’à chez nous
10617     de chez eux à chez moi
10618     Les histoires de chacun apparaissent au fil des conversations.
10619     et bien des hommes y ont succombé
10620     La sortie était droit devant lui.
10621     avec lesquels j’arrive à vaincre
10622     L’erreur fut pour moi seul.
10623     les valeurs limites ne peuvent pas être réglées dans une plage négative.
10624     la pensée que j’ai décidé d’expliquer
10625     les objets que j’ai essayé de faire
10626     la phrase que j’ai essayé de lire
10629     après c’était la restauration…
10630     l’une saisissant la main d’albâtre rigide
10631     certaines saisissant la main d’albâtre rigide
10632     si on descendait on inscrivait sur le carton
10633     Erika est prise par surprise
10634     les lettres que j’ai voulu envoyer
10635     les lettres que j’ai voulu me donner
10636     les lettres que j’ai voulu t’envoyer
10637     si on l’empêchait il devenait
10638     Sa petite amie et lui, tous deux ivres, se sont révélés incapables d’écrire.
10641     m’oblige à toujours vendre
10642     m’oblige à souvent perdre
10645     il croyait qu’elle seule pouvait réussir
10646     un coefficient (C) de révision donné par la formule.
10647     Il eut ordre de s’emparer de tous les insurgés
10648     Annie, qui, entre deux danses, buvait beaucoup
10649     Il ne pouvait s’empêcher, entre deux jurons envers sa sœur
10650     Il devenait nerveux au fur et à mesure qu’il cherchait
10651     Il résista à l’envie qu’il avait de…
10652     elles sont bleu saphir
10653     elles sont gris anthracite
10654     ses plumes noir de jais
10655     La pierre utilisée était gris perle
10656     Une odeur de grillé réveilla la jeune femme
10657     Sous peine de voir l’allégeance de certains changer, il devait
10658     Elle espéra vainement ne rien s’être cassé.
10659     Les ayant vus entrer
10660     sans parti pris
10661     Fiona ou Deirdre parviendront à en apprendre plus
10662     les flots noir d’encre
10663     ses yeux châtaigne
10664     Ils avaient tous deux entendu son cri.
10665     Si Pierre et elle étaient déjà fiancés, ils devraient
10666     Les gens dépourvus de pigmentation étaient
10667     Je n’ai pas très envie de m’étendre sur le sujet
10668     Elle reconnut la peste qui tentait elle ne savait trop quoi.
10669     Un tentacule plus court que les autres l’agrippa.
10670     Il avait de toutes ses forces tenté de la faire échapper au danger.
10671     Il convient
10672     Conf. Alchimie, op. cit.
10673     et tout expliquer
10674     L’or a besoin tout d’abord d’être préparé
10675     ces ombres sont quant à elles habitées.
10676     les sept figures
10679     01 64 21 39
10682     Quelques kilomètres plus à l’ouest.
10683     Nous n’avons plus cours.
10684     Sa manière aigre-douce.
10685     Une interprétation et une application conformes aux exigences du droit communautaire.
10686     Ils font tous deux partie.
10687     Tu travailles pas mal.
10688     Je me savais pas assez malin.
10689     J’étais quelqu’un d’intelligent et de cultivé.
10692     Elle se livre à des interprétations tantôt extensives, tantôt restrictives, de la loi.
10693     Il faudrait encore déterminer le contenu du droit qu’une telle analyse lui confère.
10694     Une telle analyse m’en confère.
10695     Quant à présent…
10696     pour la manger
10697     sans les lire
10698     excepté les manger
10699     vendredi 13 juin 2014
10700     mardi 13 juin 2014 avant J.-C.
10701     mardi 13 juin 2014 av. J.-C.
10702     Quelles garanties leur avez-vous offertes ?
10703     pour les toucher
10704     Le législateur, adoptant malgré tout les dispositions envisagées,
10705     Entendue matériellement, la soustraction ne peut porter que sur un objet mobilier.
10708     500 m en 2 h (option : lettres isolées).
10709     ces créatures hybrides
10710     sur la nécessité d’explorer
10711     en les accompagnant avec des percussions
10714     La première équipe les prévint par radio.
10715     L’une d’entre elle saute haut.
10716     Le désir ardent du pouvoir.
10717     Ni les Anciens ni les Modernes Philosophes n’ont jamais fait autre chose.
10718     Les méchantes Philosophes n’ont jamais fait autre chose.
10719     Les mises perdues d’avance.
10720     Écouter n’est pas opiner.
10721     Je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.
10722     Elles portent toutes des chapeaux.
10723     Un fusil longue portée.
10724     Certaines choses devraient changer.
10725     C’est peine perdue.
10726     Je le quitte énervée par son hypocrisie.
10727     Les manger sera mon bon plaisir.
10728     Mais elle les fait plus petites.
10729     Vient le temps de partir.
10730     C’est ce monsieur qui…
10731     Antonio Banderas.
10732     Les 4 juillet.
10733     Elles se révèlent de feu une fois brisées les barrières.
10734     Une assistance s’est assise par terre, certains restant debout.
10735     Serrer la main de John et de Barbara qui furent étonnés qu’ils se mirent à pleurer.
10736     L’échec est dû à une erreur de calcul.
10737     L’armée est sur le point de partir.
10738     Une partie est due à une erreur de calcul.
10739     La frustre temporalité que connaissent la plupart de mes frères et sœurs.
10742     Mise à jour gratuite.
10743     Les lettres que tu m’as envoyées.
10744     Je n’ai cure de ce que les gens pensent.
10745     Marie est mal à l’aise.
10746     Il vit que le secours inespéré.
10747     En tous sens.
10748     Savez-vous ce qu’auraient pensé vos parents ?
10749     Les pierres sont marron et grises.
10750     4.2.3 Écriture des nombres complexes.
10751     Hilda est comme elle est…
10752     La première fois que j’ai tenté l’expérience.
10753     Glacier du Trient et glacier des Bossons.
10754     Cf. rapport, cf. rapport.
10755     Chap. douze, chap. douze.
10758     J’ai l’impression que tu as compris.
10759     Sa spécificité se situera plutôt dans la façon qu’elle a d’approcher la matière.
10762     La pommade qu’elle a voulu me passer.
10763     Des gens qui ont réservé leur place ne se présenteront pas au jour et à l’heure dits.
10764     La procession reprit sa marche sans qu’il y eût rien de changé dans son cérémonial.
10767     Celui de textes dont nous ne percevons pas la beauté est douloureux…
10768     Elle souriait, comme si le vent et elle se comprenaient fort bien.
10769     Les étagères qui équipent ces chariots sont trop petites pour recevoir certains formats.
10770     Les voyageurs qui attendaient la correspondance furent réunis à une table ronde.
10773     Ce sont Tesla et Westinghouse qui emportent le contrat du gouvernement américain.
10774     Il fait presque nuit.
10775     J’ai fait le boulot tout seul et après j’ai eu la paix pour écrire tout ça.
10776     Le directeur et toute sa bande installés à la tribune d’honneur.
10777     Le paysage dans toutes les directions est somptueux.
10778     Les hommes accompagnant les tentes sont peu nombreux.
10779     Bravo pour l’évadé, bravo aussi pour ceux qui l’escortaient.
10780     On vit mieux son visage : autour de la bouche, quelque chose de crispé.
10781     Les contours de toutes nos vertus sont tracés par l’adversité.
10782     Trop couvrir la tête est mauvais.
10783     Gravir cette montagne est dangereux.
10784     L’agréable fièvre qui l’avait un moment habitée était tombée.
10785     Nous sommes frère et sœur.
10786     Il s’est interrompu et nous avons tous les deux regardé l’homme aux cheveux gris.
10787     Les jeunes officiels formant l’institut allemand de Paris professaient.
10788     De le faire disparaître dans des sacs-poubelle (dictionnaire 5.0.2).
10789     Pierre, Auguste, Cyprien étaient affalés.
10790     Ces lettres-là, Pierre et elle les lisaient ensemble.
10791     Laisser courir, seul dans la nature, l’un de ses jeunes prisonniers nouvellement arrivé.
10792     Le directeur et toute sa bande installés à la tribune d’honneur.
10793     La réminiscence d’une position de privilégié semblable à.
10794     Elle n’a guère affaire avec l’ascèse.
10795     Elle a déclaré cela excellent.
10796     Si faute il y a, ils ont le droit…
10797     Elle signale la fin du vers ou de la strophe.
10798     Alors, il chargea le marin tête baissée.
10799     Certes, mais entre-temps, des gens de toutes les races sont venus chez nous.
10800     Ni l’air ni l’eau ne sortent d’une amphore scellée.
10801     Ni lui ni son mouvement n’avaient d’argent.
10802     La rime et, en général, la règle acquièrent donc aussi cette fonction.
10803     Ce furent les seules nouvelles de moi qui parvinrent.
10804     Par petits groupes, qui ne ralliaient pas toujours le camp mais s’agrégeaient en bandes indépendantes.
10805     Nous avons rencontré une terre plus grande que l’Europe et l’Afrique réunies.
10806     Poétiser est innover, et on n’enseigne pas à innover.
10807     En voyant celui-ci serrer soigneusement le paquet …
10808     Les aérothermes ont une prise d’air neuf réglable.
10809     Où sont Papa et Maman ?
10810     Couper en tout petits morceaux.
10811     Celle ayant le masque le plus long est sélectionnée.
10814     Il cherchait à m’écarter de la scène, quel qu’en soit le moyen.
10817     Une police supportant tous ces caractères n’existe pas.
10818     Un lis blanc. (Dictionnaire 5.0).
10819     De la seizième à la vingt-troisième année, à la vingt-cinquième (Dictionnaire 5.0).
10820     Quoi qu’il en soit.
10821     Ses longues boucles noires comme la nuit sautillaient de droit à gauche.
10822     Une de ces cocottes plus arriviste que les autres me poursuivit un certain temps.
10823     Mlle Agathe et M. Sénèque entrent dans la chambre.
10824     C’est une petite brune, un soupçon replète.
10827     J’hésite un moment, pèse le pour et le contre de chaque option.
10828     S’ils eussent été des diplomates, les négociateurs français se fussent moins étonnés…
10829     Allongé sur le lit funèbre à pieds de lion ou de chacal.
10830     Des collines entières sont couvertes d’anémones d’un rouge ou d’un blanc éclatants.
10831     Ils complétaient cet ameublement d’une simplicité et d’une grâce champêtres.
10832     Il était tout en noir, vêtu, comme tous les jours ou presque, d’une chemise et d’un pantalon noirs.
10833     Il faisait l’objet d’une affection et d’une fierté particulières.
10834     Lorsque je me suis tu, le grand type s’est mis à parler.
10835     Par un de leurs sondages pratiqué sur un autre point de la montagne.
10836     Les périodes diurne et nocturne.
10839     La pile électrique de Volta.
10840     Vous allez y résister.
10841     Les hommes qui attachaient leurs chevaux près des baraquements de la Marine avaient ramené leurs montures.
10842     Vues de près, les huttes…
10843     Vue depuis la jetée et la route du bord de mer, la mosquée…
10846     J’aurais bien envie de vous écrire.
10847     Ce sont mille piliers bleus qui l’entourent désormais, comme une cage mystérieuse.
10848     Pour cet exercice, on utilisera la convention récepteur du dipôle R…
10849     Déjà la seizième année ne nous paraît pas tellement différente de l’enfance.
10850     Marie, poussant le landau, fermait la marche à grands pas précipités.
10851     Une vive couleur rose avait envahi ses joues tout à l’heure si pâles.
10852     Il incarne bien le « Mac » écossais de son nom.
10853     Les camionneurs d’Amérique centrale…
10854     Étranger dans ma société, qui ce soir-là était peu nombreuse.
10855     Tous les hommes étaient aux champs, sauf un qui nous parut peu disert.
10856     L’énergie hydraulique, le solaire, l’éolien, la biomasse sont des énergies renouvelables.
10857     L’amour, l’amitié, la vie sont là.
10858     Ce soir-là se présentèrent deux Tadjiks.
10859     Pour serrer la main de John et de Barbara qui furent si étonnés qu’ils se mirent à pleurer.
10860     Le réverbère et le vélocipède et le télégraphe Morse n’auront plus de mystère.
10861     Mlle Agathe et M. Sénèque entrèrent dans la chambre.
10864     Ce n’est maintenant un secret pour personne que nombre des textes de la Bible.
10867     Croire qu’il n’eût fallu que vous tromper pour obtenir plus d’indulgence ?
10868     Oui, ma chère belle, Dieu qui ne voulait que vous éprouver.
10869     Tout à coup, son air et son ton changèrent sensiblement.
10870     Je vous en conjure, mon indulgente amie, écrivez-moi, vous-même, aussitôt que vous le pourrez.
10871     Je vous prie de croire que tous mes soins vous seront acquis, aussitôt que vous le désirerez.
10872     Mais à présent qu’elle est à Paris, qu’elle se porte bien, et surtout que vous la voyez quelquefois.
10873     Ses parents, tout hérissés d’honneur.
10874     Que pour le moment, je suis on ne peut pas moins disposée à vous accorder vos demandes.
10875     Mais de si grands intérêts méritent bien, ce me semble, d’être avant tout discutés et éclaircis.
10878     Et comment l’ont-ils attrapée ?
10879     les écailles du Poisson scintillaient comme des astres d’or.
10880     Jane ni Michael ne le surent jamais au juste.
10881     Les mains de Michael se refermaient sur le vide.
10882     Mme Holmes et le docteur Simpson sortirent.
10885     Avez-vous honte ? N’avez-vous pas honte ?
10886     Avez-vous un certificat de vaccination ?
10887     Avez-vous des nouvelles ?
10888     N’y aurait-il pas un moyen de lever la consigne ? (1)
10889     N’y aurait-il pas une erreur ?
10890     Par où aurait-elle passé.
10891     Ils sont bien sûr ressortis indemnes de la tragédie.
10892     Dans un anglais impeccable.
10893     Le rendez-vous que nous nous sommes donné.
10894     Le contact avec la structure (cloisons…) doit être évité.
10895     Crier comme un perdu.
10896     Je ne pouvais simplement pas laisser ça arriver.
10897     La DG emploie 295 personnes dont 27 français.
10898     Les as-tu enfermés ?
10899     Il lui dit d’un ton radouci
10900     1/2 journée.
10901     La viande de bœuf saumurée.
10902     Une nouvelle approche des candidatures suivantes qui se veut « basée sur les preuves ».
10903     Des interfaces homme/machine.
10904     L’application de ces modèles illustre…
10905     Une allée sablée.
10906     Vinaigre le plus noblement distillé.
10907     Un homme plus grand que les autres m’a offert…
10908     Une de ces cocottes plus arriviste que les autres me poursuivit un certain temps.
10911     La vérité des faits énoncés…
10912     Voir la déclaration sur l’honneur ci-jointe.
10913     Avec Christine et moi qui tenions nos quarts…
10914     Les observateurs de l’ONU normalement présents…
10915     Il s’est rendu chez l’homme qui devait le payer, pour voir celui-ci s’enfuir par la fenêtre.
10916     Tous les conducteurs d’une voie sont mis en série par leurs connexions aux lames du collecteur.
10917     Les traîtres eaux de la Patagonie australe (dictionnaire 4.10).
10918     Il part reconquérir le cœur de sa bien aimée.
10921     Il lança la pierre droit au but.
10922     Et tout à coup je m’apparais (dictionnaire 4.10).
10923     Des visages couleur caramel.
10926     Tu te crées, Il se crée.
10927     Ils sont un brin surexcités.
10928     Des voyages en car.
10929     Des travailleurs à temps partiel.
10930     Ces don Juan plus rapides que l’éclair.
10931     Des bananes plantain.
10932     Les faits exprimés ci-dessus.
10933     Rien ne se perd, rien ne se crée.
10934     Attendez, fit obligeamment René Char, je vais le calmer.
10935     Ses productions, quelque imparfaites qu’elles puissent être.
10936     La partie nord de la région. (Dictionnaire 4.9)
10937     La partie ouest de la région. (Dictionnaire 4.9)
10938     La partie sud de la région. (Dictionnaire 4.9)
10939     La partie non-fumeur. (Dictionnaire 4.9)
10940     L’empreinte carbone.
10941     De beaux vitraux dont l’un fait allusion à une prophétie.
10942     Écoutez-le !
10943     Écoutez-moi. Oubliez-moi, épargnez-moi. Épargnez-moi.
10944     Ânonnez-la.
10945     Venez le plus tôt possible.
10946     Toutes les grandeurs électriques d’un circuit sont à la même fréquence.
10947     Deux côtés consécutifs d’un carré sont perpendiculaires.
10948     Je le sais, fit simplement René.
10949     Force nous est de constater…
10950     L’un de ceux-là donne aux pauvres.
10951     Ceux-ci retenus par …
10952     Les vélos avec moteur électrique.
10953     Elles sont de la première et de la deuxième générations.
10954     Des protections antigel.
10957     Attendre longtemps exaspère la plupart des gens.
10958     L’histoire commence il y a longtemps.
10959     Celui-ci étant mort en 1861…
10960     A priori, ces…
10961     Il n’aurait rien tant voulu que de réaliser par son art une émotion aussi poignante…
10962     À Vienne il vit Brahms.
10963     Son aura brillait de tout son être.
10964     Si tu t’es un jour penchée
10965     Elles seraient un jour délaissées : Accord de genre erroné entre jour et délaissées
10966     Dans les bars des marinas (dictionnaire 4.8).
10967     Ils s’en donnent à cœur joie.
10968     Il était encore à moitié endormi.
10969     Les côtes sont dans leur ensemble découpées.
10970     La plus grosse erreur de mes parents aura été de croire
10971     Les licences « Créative Commons »…
10972     Un aspect féodal tempéré par le luxe et le confort modernes.
10973     Ils donnent une somme à un candidat ou une cause particuliers.
10976     Il parle de son « inquiétude passionnée » et de son ‘inspiration tragique ’ (mais son “inspiration”).
10977     Le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court…
10978     Vous avez l’air resplendissantes.
10979     Il s’inquiète pour leur santé.
10980     De quand à quand travailles-tu ?
10981     Écrivent-ils une lettre ? (contournement du bug de Python)
10982     Quelqu’un joue du piano.
10983     Son manque d’expertise lui interdit toute promotion.
10984     Je comptais le lire.
10985     Tous sauf un acceptèrent son plan.
10986     Ils sont légion.
10987     Si vous fussiez venu hier, vous auriez pu le voir.
10988     Des cheveux châtain clair.
10989     Je ne peux pas la manger.
10990     Le canal de Suez. (Dictionnaire 4.7)
10991     Laissez cette boîte là où elle est.
10992     Une chambre avec air conditionné.
10993     Mais, échappa-t-elle… Échappa-t-elle ?
10994     Un rendu 3D. (Dictionnaire 4.7)
10997     Les questions sont centralisées puis relayées…
10998     Le désappointement du devoir contrarié.
10999     Ne voilà-t-il pas ce qu’on appelle un signe des temps ? — (Guy de Maupassant, En rôdant, 1883)
11000     Mes membres se sont déraidis.
11001     Pour qu’ils soient de nouveau complets.
11002     Pourquoi vous eussé-je questionné sans motif ? (Dictionnaire 4.5)
11003     Un débarras (Dictionnaire 4.6)
11004     Je l’ai tout à fait oublié.
11005     La quasi-totalité.
11006     À la diable (sauf si en début de phrase : bug de Python)
11007     À la papa (sauf si en début de phrase : bug de Python)
11008     Les polluants comme celui-ci viennent principalement de la combustion de l’essence.
11009     Évite-nous le problème (contournement du bug Python)
11010     Ces ressources, une fois brûlées, ne seront plus jamais disponibles à l’échelle des temps humains.
11011     Une exposition plein sud du bâtiment.
11012     À la longue qualifié…
11013     Les enfants peuvent être à la fois jeunes et vieux.
11014     Ses yeux bleu clair et protubérants…
11015     J’attendais je ne sais quel miracle.
11016     Elle seule aurait pu le constater puisqu’elle seule en avait le pouvoir.
11017     Un bâtiment basse consommation.
11018     Le gentil monsieur, qui est grand et beau, peut être un parfait imbécile !
11019     L’armée est en ce moment victorieuse.
11020     Une petite réserve, mise à l’abri, peut être décisive.
11021     Ses père et mère.
11022     Indiquez vos nom et prénom.
11025     Êtes-vous pour ou contre ceci ? (Bug de Python, semble-t-il)
11026     Calculer l’allocation logement.
11027     Petit souvenir pour René Machin.
11028     Au demeurant, ces messieurs … (dictionnaire 4.4)
11029     Se servant très habilement des menées royalistes (dictionnaire 4.4)
11030     Ils sont autre chose que des sauvages incultes. (dictionnaire 4.4)
11031     Les hors-la-loi. (dictionnaire 4.4)
11032     Ils sont face à face. (dictionnaire 4.4)
11033     Ils sont emplis d’orgueil. (dictionnaire 4.4)
11034     Au levant, un jardin… (dictionnaire 4.4)
11035     Ils se saisissent de lui avant de le frapper.
11036     Ils n’utilisent pas du tout les pieds.
11037     Ils ne le lui permettront pas.
11038     Il sort de la salle située à l’extrémité sud.
11039     Est terminé. Samedi prochain, nous recommencerons.
11040     L’est est de ce côté.
11041     C’est raisonner en chef… (ENFIN !!!).
11042     Lancez-nous dans la bataille.
11043     C’était il y a bien longtemps.
11044     Le IIe siècle.
11045     C’est elle qui me l’a dit.
11046     Quelqu’un peut me le dire ?
11047     C’est elle qui …
11048     Ce sont elles qui …
11049     Le nord est de ce côté, le sud est de ce côté.
11050     Les cours particuliers.
11051     Elle portait plusieurs bagues à ses fins doigts.
11052     Il passe en cour martiale.
11053     Dans vingt et un jours.
11054     Le mille marin est une mesure de longueur …
11055     Il regagna sa chambre seul.
11056     Il prenait ses repas seul.
11057     « Venez vous asseoir, Pierre », dit Patrick.
11058     J’ai été camper dans les Alpes.
11059     C’eût été manquer de réalisme que de penser que…
11060     Écrit dans un anglais facile.
11063     L’eau et le feu suffisent pour l’œuvre entière.
11064     Imitez donc la ruse qu’employèrent les Grecs.
11065     Je suis boulanger.
11066     Je ne lui adresse plus la parole.
11067     Il est plus accroché à elle qu’elle à lui.
11068     Vous pouvez vous fier à ce dictionnaire.
11069     Le grec et le latin sont des langues utiles.
11070     L’Europe et le Japon instaurèrent.
11071     Faudrait-il se demander.
11072     Au maintien d’une industrie.
11073     Il est à la fois grand et intelligent.
11074     Une fois retrouvé, on le soumit à la question.
11075     Au revoir mes amis. Au revoir !
11076     Toutes choses égales par ailleurs.
11077     Elles sont toutes blanches.
11078     Le ou les cas que vous aurez à traiter.
11079     Pierre nous a procuré un argument de poids.
11080     Du 1er mars 2010 relative au respect des droits.
11081     Le 2 mars 2010 relative au respect des droits.
11082     Ce serait attaquer les droits de l’homme que de ne pas…
11083     Ce serait ignorer.
11084     Autour d’elle se sont réunis tous les désirs ignobles.
11087     Le déclin suite à la guerre…
11088     Malgré qu’il en ait.
11089     Les robots sentinelles.
11090     Fermer les yeux arrête le phénomène.
11091     En elle est contenu le feu.
11092     Après les avoir peintes…
11093     Je t’assure qu’à cette date j’aurai l’argent.
11094     L’horloge indique 16:44.
11095     http://www.site.fr
11096     Il joue un rôle clé.
11097     Au-delà d’une concentration seuil…
11098     Les messages vidéo.
11099     Que nous y allions ou pas dépend du temps.
11100     Ce matin j’ai raté le train.
11101     Le quatre juillet.
11102     Elle a l’air malheureuse.
11103     Selon le bulletin météo, il fera beau.
11104     Les avions volèrent.
11107     Les grêles tilleuls de la place.
11108     Je n’arrive pas à mettre la main dessus.
11109     Passés de mains en mains, les poissons étaient jetés sur la table.
11110     À qui mieux mieux…
11111     Nul et non avenu.
11112     Il est leste pour son âge.
11113     Des maxima, des minima.
11114     Vous ferez la visite de la maison jeudi à onze heures.
11117     Le 18 février, le 12 brumaire.
11118     Elle prononça le nom de son auguste protectrice : l’impératrice.
11119     Il était habitué à suivre ses propres pensées.
11120     Recevez mes plus amicales pensées.
11121     Il en était fier !
11122     Rien n’indiquait si elle l’avait écouté, ou si elle ne songeait à rien.
11123     Je me lève vers les sept heures du matin.
11124     Les canons ne sortaient pas de leur sinistre immobilité.
11125     Si Dieu l’avait voulu, je serais fils de roi.
11126     Je soussigné X déclare que…
11127     Ses propres convictions.
11128     Autres CONTRÔLES
11129     Quant à eux, je les épargne.
11130     Oh çà ! Ah çà ! Çà et là…
11131     À qui mieux mieux…
11132     Il a l’avenir devant lui…
11133     Le son du canon.
11134     Il chante a cappella.
11135     Les décrets ont force de loi.
11136     Les enfants ont recours au suicide.
11137     Ils ont hâte de vous voir.
11138     Il lui a adressé des compliments.
11139     Boîte aux lettres intérieure
11140     Le cinéma tire à hue et à dia (dictionnaire 5.1)
11141     Il a sauté à pieds joints.
11142     Des yeux vert olive.
11143     Nous convenons en particulier ce qui suit.
11144     La bataille de Monte Cassino (dictionnaire 5.1).
11145     Un trois-quarts de rugby.
11146     Les trois-quarts de l’équipe de rugby.
11147     Je me sens chez moi dans ton chez-toi.
11148     Les ayants droit.
11149     Il sera élu en 2010 maire de la ville.
11150     Il nous a montré le chemin.
11151     Il nous a donné du pain.
11152     Napoléon est né en Corse.
11153     L’Écosse peut être très chaude.
11154     Il s’est exprimé dans un français approximatif.
11155     J’ai mille cent timbres.
11156     Soit idiot, soit débile.
11157     Son adorable sœur aînée.
11158     Ce putain de train.
11159     Écouter est opiner.
11160     Elle se rappelle de moi.
11161     Il se rappelle de me parler.
11162     Je me rappelle de moins en moins mon enfance.
11163     La création de nouvelles infractions illustre une prise en charge du sujet par le politique.
11164     Certains y voient la preuve qu’il a finalement été lâché par son soutien.
11165     Te voilà paré.
11166     une des neuf provinces.
11167     une intoxication en cours peut être diagnostiquée
11168     Les bonnes gens
11169     Il est conseiller municipal.
11170     C’est dans la soirée que ces poursuites avaient été entamées.
11171     Pour faire savoir que cette arrestation a été décidée.
11172     Il remit soigneusement le carreau en place…
11173     La galerie s’ouvrit tout à coup sur une caverne…
11174     Il tomba sur une autre patrouille et assassina le mage en premier…
11175     La voix agaçante de la gamine était revenue la hanter…
11176     Allons y jeter un œil.
11177     On a tous des qualités.
11178     Les femmes portent toutes des noms à consonance étrangère.
11179     Une taille 38 imposée aux mannequins.
11180     Ce putain de temps.
11181     Il a fait la une des journaux.
11182     Le numéro un des ventes de Noël.
11183     Le patron du numéro deux allemand a démissionné.
11184     Je soussigné Pierre Dupont déclare avoir pris connaissance des conditions de ce contrat.
11185     J’ai mille cent timbres.
11186     À qui mieux mieux, à qui mieux mieux
11187     L’est est loin, la gare de l’est aussi.
11192     Au voisinage du zéro absolu de température.
11193     La couronne périphérique alterne falaises abruptes et plages.
11194     Henri VIII rencontre François Ier.
11195     à ce jour.
11196     avoir un bel avenir
11197     faire un dessin
11198     par exemple
11199     Une dune.
11200     Une dune de sable blanc.
11201     remède universel
11202     Il regarde l’heure tout le temps.
11203     dépenses excessives
11204     tremblement de terre
11205     On ne veut pas voir la même chose.
11206     Je voudrais ajouter quelque chose de particulièrement important.
11207     La gent féminine.
11208     Il est prêt à tout.
11209     L’étoile se trouve à peu près à 50 années-lumière.
11210     Il s’intéresse de près à l’environnement.
11211     Nous sommes près d’arriver.
11212     Nous ne sommes pas près d’arriver.
11213     J’ai obtenu un prêt de la banque.
11214     vivre l’un près de l’autre.
11215     Tu ne trouves pas ça bizarre.
11216     Ça chauffe
11217     Pourriez-vous répéter ça s’il vous plaît ?
11218     Il mange ça froid.
11219     Il a promis de garder ça secret.
11220     Ça montre que tu n’as pas compris.
11221     Ça c’est un couteau.
11222     Ça n’a pas de sens.
11223     Mais ça oui.
11224     Sa voiture est en panne.
11225     C’est sa préférée.
11226     Il trouva de la nourriture çà et là.
11227     Quant à ma commande, elle n’est pas arrivée.
11228     De quand à quand tu travailles ?
11229     Tu reviens quand à Paris ?
11230     Tu restes jusqu’à quand à la maison ?
11231     Le Notre Père est une prière chrétienne.
11232     Si vous souhaitez en savoir davantage, veuillez me contacter.
11233     Cette offre est accompagnée d’avantages.
11234     Il part bientôt pour Venise.
11235     Il peut être têtu.
11236     Il partira peut-être demain.
11237     Cela peut être vrai.
11238     L’Écosse peut être très chaude.
11239     L’alcool au volant peut être dangereux.
11240     Une intoxication en cours peut être diagnostiquée.
11241     Elle peut être ennuyeuse.
11242     La lettre est à elle peut-être.
11243     C’est elle peut-être.
11244     Peut-être viendra-t-il ?
11245     Est-ce que quelqu’un peut m’aider ?
11246     Je veux m’éloigner autant que faire se peut d’ici.
11247     On peut d’ailleurs le vérifier.
11248     La pale de l’hélice est cassée.
11249     Je joue au golf depuis un an.
11250     Je joue souvent au golf le dimanche.
11251     C’est un bon joueur de golf.
11252     Le golfe Persique est presque une mer fermée.
11253     Le golfe d’Aden est la baie située entre la corne de l’Afrique et la péninsule Arabique.
11254     Le golfe du Lion est une partie de la mer Méditerranée.
11255     Le repaire des pirates.
11256     Ce ris de veau est succulent.
11257     Ce ris d’agneau est succulent.
11258     Le forcement d’un coffre.
11259     Vous avez forcément raison.
11260     Vous n’avez pas forcément raison.
11261     S’exprimer sans forcément parler.
11262     Un gâteau aux amandes.
11263     Face aux amendes à payer
11264     En amende honorable
11265     J’ai été condamné à une forte amende.
11266     J’ai été mis à l’amende.
11267     Un enfant de chœur.
11268     Le chœur philharmonique.
11269     Il a confessé tous ses péchés.
11270     Les péchés capitaux
11271     Manger est mon péché mignon.
11272     Péchés de jeunesse
11273     C’est un des leurs.
11274     Les dés les plus courants.
11275     Dès à présent
11276     J’ai acheté des dés à jouer.
11277     Dès à présent
11278     Plusieurs des caractéristiques.
11279     Dès 1980, le pays était en crise.
11280     Des 2000 participants, seuls 1000 sont venus.
11281     Des 2000 invités, seuls 1000 sont venus.
11282     Dès dix-huit ans.
11283     L’anniversaire des 30 ans de la libération.
11284     Le cap des 35 ans.
11285     Elle approche des cinquante ans.
11286     À l’occasion des vingt ans du groupe.
11287     Le congrès des 20 ans de l’association.
11288     A priori, il devrait arriver à l’heure.
11289     Je ne pouvais pas le croire a priori.
11290     La grève généralisée a paralysé tout le pays.
11291     Fumer a nui à sa santé.
11292     Ce que tu dis a l’air correct.
11293     Puis a jailli un jeune homme.
11294     Il chante a cappella.
11295     Il est pris à partie.
11296     Le nettoyage à sec.
11297     Il a quel âge ?
11298     Prendre quelqu’un à partie.
11299     Lorsqu’il y a proximité d’un restaurant universitaire.
11300     Il a lui aussi décidé de partir.
11301     Tout à fait !
11302     Il est tombé tout à coup.
11303     Je parlais tout à l’heure avec ma femme.
11304     Il y en a qui dorment.
11305     Fais-moi savoir s’il y a quoi que ce soit que je puisse faire.
11306     Nous étions face à un danger.
11307     Le coiffeur en face a mis la clé sous la porte.
11308     Grâce à toi, j’ai gagné.
11309     Elles sont prêtes à t’écouter.
11310     Le prêt a été refusé.
11311     Tout à coup, j’entendis une explosion.
11312     Il est facile de décider a posteriori.
11313     Il a été aux États-Unis.
11314     Je suis tout à fait d’accord.
11315     Un crayon à pointe fine.
11316     Les familles à revenus modestes
11317     Il n’a pas manqué l’occasion de prendre à partie son prédécesseur.
11318     Une tapette à tapis.
11319     Une maladie à issue fatale.
11320     Où sont mes affaires ?
11321     Manger ou être mangé, c’est la loi de la nature.
11322     Ils ont été ou sont pour l’implantation de la centrale nucléaire.
11323     J’en suis sûr.
11324     Sûr et certain.
11325     Nous nous sentions toujours sûrs de nous.
11326     Tout repose sur de vagues accusations.
11327     Il compte sur d’autres personnes.
11328     Des relations bâties sur l’argent.
11329     Il compte sur d’autres personnes.
11330     Un moratoire a été établi sur de telles pratiques.
11331     Il réussira à coup sûr son examen.
11332     Ce programme se base sur la participation des femmes.
11333     Tout ce que je sais.
11334     Ce sont des histoires.
11335     Ce sont de grands enfants.
11336     Ils se sont tous inscrits.
11337     Ils se sont aimés.
11338     Ils se sont d’ailleurs doté d’un nouvel ordinateur.
11339     Ce sera une fille.
11340     Il se sera d’abord lavé.
11341     Ce sera bien.
11342     Ce phénomène se transforme en phénomène de société.
11343     Ce peuple
11344     Ce faisant, il se rapprochait.
11345     Pour ce faire, vous disposez d’un délai d’une semaine.
11346     C’est ma voiture.
11347     C’est ma préférée.
11348     Le problème c’est qu’apparemment elle n’a pas son mot de passe…
11349     Les Chinoises sont celles qui se marient le plus avec les Sud-Coréens.
11350     Le son dans l’informatique
11351     Son indigne frère
11352     Au son de la voix
11353     Même son de cloche
11354     Eh bien, soit !
11355     Et bien sûr, il n’est pas venu.
11356     Et bien qu’il commençât en retard, il termina en avance.
11357     Et bien souvent, ça dégénère.
11358     Eh bien, soit !
11359     Je travaille tard.
11360     Nous n’affirmons rien.
11361     Je compte sur vous mercredi.
11362     Nous non plus
11363     Où vous rendez-vous habituellement ?
11364     La zone géographique dans laquelle je vis
11365     C’est une belle maison.
11366     Cette école est réputée.
11367     C’est dommage de partir si tôt.
11368     Vouloir c’est pouvoir.
11369     C’est non seulement pour lui, mais aussi pour elle.
11370     C’est dimanche qu’il arrive.
11371     Comme c’est romantique.
11372     C’est la fin.
11373     C’est suite à cette victoire qu’il fut élu.
11374     C’est incognito qu’il reporta le prix.
11375     C’est face à la montée en puissance.
11376     Il est interrogé en tant que témoin.
11377     Il faut se rappeler de temps en temps que rien n’est immortel.
11378     On a fini.
11379     Ceux qui ont envie de voir le film
11380     Les décrets ont force de loi.
11381     Les enfants ont recours au suicide.
11382     Les méthodes qui ont cours.
11383     Ils ont hâte de vous voir.
11384     Ils comprennent qu’ils ont affaire à un épisode tragique.
11385     Je suis sceptique.
11386     Une fosse septique.
11387     Je reste sceptique.
11388     En termes de rémunération
11389     L’azurage du linge se fait avec du bleu d’outremer.
11390     Étiez-vous en train de travailler ?
11391     Le voleur fit irruption pendant la nuit.
11392     L’éruption du volcan fut violente.
11393     Il y a une vacance dans notre équipe au travail.
11394     J’ai repris ce fonds de commerce
11395     Un fonds monétaire
11396     Une affaire en cours.
11397     Il fut traduit en cour martiale.
11398     Donner libre cours à l’imagination
11399     En fin de compte.
11400     En ligne de comte.
11401     Tout comte fait.
11402     Elle aime les contes de fées.
11403     Elle aime les contes d’horreur.
11404     Elle aime les contes fantastiques.
11405     Les contes et légendes de Bretagne.
11406     Elle va au marché.
11407     Son visage était décrépit.
11408     Elle semblait décrépite par les années.
11409     Il doit bien être quelque part.
11410     Tu viendras quand même.
11411     Tu viendras quand même ?
11412     Comme même ses meilleurs amis n’étaient pas venus, il était triste.
11413     Mon nom est Robert de Puis.
11414     L’arrivée est imminente.
11415     Des paléontologues éminents.
11416     Une encre sur soie.
11417     Un drap en soie.
11418     Il n’est pas mauvais en soi.
11419     Quoi qu’il en soit.
11420     Un ver à soie.
11421     Parlez à voix basse.
11422     Cette décision ouvre la voie à des élections.
11423     Il y avait une émotion dans sa voix.
11424     Combien y a-t-il d’étoiles dans la Voie Lactée ?
11425     Dans leurs voies respiratoires.
11426     La voie piétonne est fermée.
11427     Par voie de conséquence
11428     Un animal en voie d’extinction.
11429     Les pays en voie de développement
11430     Il a ouvert la voie à la construction de l’Europe.
11431     La tradition ascétique de l’Église.
11432     Cancer dur côlon.
11433     Ils ne sont pas si différents.
11434     Tâche de ne pas faire trop de bruit.
11435     Il a accompli la tâche facilement.
11436     Rome importait de Gaule essentiellement du sel.
11437     Darth Vader est un personnage de Star Wars.
11438     Dark Vador est un personnage de Star Wars.
11439     Darth Vader est un personnage de Star Wars.
11440     Dark Vador est un personnage de Star Wars.
11441     Mariah Carey
11442     Tu es du Morbihan.
11443     Il faut maintenir le statu quo.
11444     Un réveillon avec foie gras et champagne.
11445     Il est venu contre son gré.
11446     Tu peux se déplacer à ton gré.
11447     Une renommée qu’elle doit à la particularité de son grès.
11448     Il viendra bon gré ou mal gré.
11449     Errer au gré des vents.
11450     Errer au gré du vent.
11451     Il acceptera de gré ou de force.
11452     Je vous sais gré d’être là.
11453     Il faut prendre en gré les afflictions que Dieu nous envoie.
11454     Un champignon vénéneux.
11455     Un cobra très venimeux.
11456     Un seau d’eau.
11457     Ton seau est percé.
11458     Le sceau du secret.
11459     Elles sont contre cette idée.
11460     Dans la ville de Contres.
11461     Tu contres son coup de poing.
11462     Quel est votre diagnostic ?
11463     On le diagnostique tôt.
11464     L’équipe m’a demandé mon pronostic pour le match de demain.
11465     Le diagnostic prénatal.
11466     On le diagnostique facilement.
11467     Méthode pour le diagnostic.
11468     Le pronostic du match.
11469     Tu les diagnostiques facilement.
11470     Il débouchera la bouteille.
11471     Ils sont très avares.
11472     L’avar est une langue caucasienne.
11473     Ils sont avares de bonnes paroles.
11474     Un avare amasse de l’argent non pas parce qu’il est prudent mais parce qu’il est avide.
11475     L’avar est une langue caucasienne.
11476     Le CO2 est un gaz à effet de serre.
11477     Son arrivée m’a fait plaisir.
11478     Leurs arrivées m’ont fait plaisir.
11479     L’arrivée du tour de France.
11480     J’ai fait un emprunt à la banque.
11481     Mon empreinte carbone.
11482     Les emprunts à la banque.
11483     Tu auras affaire à moi.
11484     J’ai des courses à faire à cinq heures.
11485     Tu auras affaire à la police.
11486     J’ai des courses à faire à la boutique.
11487     Il a été construit à des fins militaires.
11488     Il rôde sans but.
11489     Les malfaiteurs rôdent autour de la maison.
11490     Ils rôdent en quête de bagarre.
11491     Il faut roder le moteur.
11492     Tristan et Iseult tombèrent amoureux en buvant un philtre.
11493     Il prépara un philtre d’amour.
11494     Il prépara un philtre aphrodisiaque.
11495     Ça sans dire !
11496     Sa chemise à carreaux détonne avec son pantalon rayé.
11497     Une maison de plain-pied.
11498     Les grenouilles coassent.
11499     Les grenouilles mâles coassent.
11500     Les coassements inquiétants des crapauds.
11501     Les corbeaux croassent.
11502     Les croassements inquiétants des corbeaux.
11503     J’étais à mille lieues d’imaginer que c’était lui.
11504     As-tu lu 20 000 lieues sous les mers ?
11505     Les lieus mordent à notre leurre.
11506     Techniques de traîne pour les lieus jaunes.
11507     Ils pêchent des lieus.
11508     Faire un état des lieux.
11509     Les lieux de prière.
11510     Les lieux historiques.
11511     J’étais quelques fois absent.
11512     Les quelques fois où je l’ai croisé.
11513     Les quelques fois que nous nous sommes rencontrés.
11514     C’est quelquefois pénible de surveiller les enfants.
11515     C’est quelquefois assez pénible de surveiller les enfants.
11516     Noir comme jais.
11517     Le cri du geai.
11518     Il m’a donné un coup de poing.
11519     Les poings serrés.
11520     Il a été libéré sans contrepartie.
11521     Il a été libéré sans contre-partie.
11522     Quelles sont les contreparties ?
11523     Il ne me reste que huit centimes.
11524     Un procès à huis clos.
11525     Elle est enceinte de trois mois.
11526     Elle est enceinte de 3 mois.
11527     Le mois de mai a été froid.
11528     Le mois d’avril a été froid.
11529     Quel âge as-tu ?
11530     Une femme d’âge mûr.
11531     Des acides aminés.
11532     Un acide aminé.
11533     Des dessins animés.
11534     Un dessin animé.
11535     Des jeunes filles.
11536     Il n’est plus très jeune.
11537     L’amanite tue-mouches est toxique.
11538     Les communes de la Haute-Cornouaille.
11539     Le Festival de Cornouaille est un festival annuel se déroulant dans la ville de Quimper.
11540     Tourisme en Cornouaille bretonne.
11541     Tourisme en Cornouailles britannique.
11542     Quelqu’un leur a déjà dit.
11543     Ceci dit.
11544     Ceci dit.
11545     Il s’est confié à la compagne du roi.
11546     Une presqu’île
11547     La réponse est presque exacte.
11548     L’île est encore loin.
11549     Il connait l’histoire de A à Z.
11550     Il a appris ça en un jour.
11551     Il semble que oui.
11552     Le oui l’a emporté.
11553     J’ai suivi la A40.
11554     À la une de la presse.
11555     Là où ça ne va plus.
11556     Le IIe siècle.
11557     Dépose-le au courrier.
11558     Dépose-la au courrier.
11559     Je pense qu’il va bientôt arriver.
11560     Dès le Ier siècle
11561     Les habitants de Ouagadougou.
11562     S’il pleut, je reste ici.
11563     Voilà ce qu’il a dit.
11564     Vous voilà arrivé.
11565     Et voilà ce qu’il a dit.
11566     Elle voila son visage.
11567     Il a soixante et un ans.
11568     J’ai trois cent cinquante timbres.
11569     Deux cent mille étoiles.
11570     J’ai cinq cent soixante-et-un euros.
11571     J’ai mille cent timbres.
11572     J’ai trois cents timbres.
11573     Deux cents milliards d’étoiles.
11574     Nous avons parcouru 10 milles marins.
11575     Convertir des milles aux kilomètres.
11576     Carl Milles était un sculpteur suédois.
11577     Un voyage de mille milles.
11578     Il reste seulement dix milles jusqu’à l’arrivée.
11579     Trois-mille euros.
11580     J’ai 1 enfant.
11581     Cela coûte 2,1 euros.
11582     1 fois.
11583     J’ai quatre enfants.
11584     Il est né le quatre janvier.
11585     On estimait à seize mille les fusils de son armée.
11586     Le patron du numéro deux allemand a démissionné.
11587     Une Peugeot 208 fabriquée en France.
11588     Ils ont tous les trois été tués par balle.
11589     Les trois kanji.
11590     L’intensité des rayons X ayant frappé la pellicule.
11591     J’ai 4 enfants.
11592     Il est né le 4 janvier.
11593     Son adresse est 4 rue de la gare.
11594     Cela coûte 1,25 euro.
11595     Il sera élu en 2010 maire de la ville.
11596     Le pays est découpé en 4 parties.
11597     Une taille 38 imposée aux mannequins.
11598     Il a battu le record avec un temps de 3 min 18 s.
11599     L’année 800 fut considérée comme une renaissance de l’Empire romain d’Occident.
11600     un canard
11601     des oies dodues
11602     au cours de l’année
11603     Les taux d’intérêt domestiques.
11604     Un atlas cher.
11605     Un camion très lourd.
11606     Vous êtes bon fils.
11607     On voyait ses joues devenir rouges.
11608     Des filles un peu pâles.
11609     Même vainqueurs ils sont mécontents.
11610     Une vache laitière
11611     Les premier et deuxième trimestres.
11612     Les montagnes ont l’air belles.
11613     Les pâtes ne sont pas bonnes car trop cuites.
11614     Il est parti aux États-Unis pour étudier.
11615     Une faute.
11616     Ils sont en général jeunes.
11617     Les lois antitrust américaines.
11618     Des roquettes sont même retombées.
11619     Ils sont juste amis.
11620     Parmi les mieux cotés.
11621     Ils sont à la fois grands et minces.
11622     En 1779 débute la première des neuf guerres.
11623     Des erreurs même très graves.
11624     J’ai au moins quelques dollars.
11625     Certaines grenouilles peuvent même être mortelles.
11626     un canard gras
11627     des oies
11628     Des poulets fermiers
11629     Les hérétiques ayant reconnu la foi catholique.
11630     Les voitures verte et rouge.
11631     Des livres audio
11632     L’institut de recherches britannique
11633     Les camions très lourds.
11634     Les atlas chers.
11635     Fils naturel de Richard
11636     Faites attention.
11637     Les préoccupations des travailleurs face à la crise.
11638     Plus de crédits bancaires grâce à des taux d’intérêts bas.
11639     Je suis né le huit janvier.
11640     Deux immeubles juste en face de toi.
11641     Les communications Internet.
11642     Un catalogue des animaux commode à consulter
11643     J’aime jouer aux cartes.
11644     Pauvres du monde
11645     Quarante pour cent des femmes
11646     Vos nom et prénom, s’il vous plaît.
11647     Des fautes.
11648     Les ayants droit.
11649     Nous aurons les résultats dans 4 heures maximum.
11650     Critique des cent jours du président.
11651     Un dispositif moins ambitieux mais applicable.
11652     Ces analyses bidon.
11653     Ces don Juan.
11654     En 1779 débute la première des neuf guerres.
11655     Les véhicules.
11656     Les ondes radio.
11657     Des événements différents ayant lieu en même temps.
11658     Une jolie femme.
11659     Une très jolie femme.
11660     Le français concurrence le latin.
11661     Le rock a donné naissance à des groupes légendaires.
11662     Une répartition des revenus judicieuse.
11663     Ses premiers malaises.
11664     Un geste circulaire.
11665     Force tranquille de la nature
11666     Une bouche un peu grande.
11667     La mort subite
11668     Confus face aux remarques obscures
11669     Un bel homme.
11670     Confus face aux remarques obscures
11671     Elle est tout sauf courtoise.
11672     Il a eu le poste grâce à son anglais.
11673     La Guyane française.
11674     Quelqu’un paye la facture.
11675     Tes menaces ne me font pas du tout peur.
11676     Elle est à nouveau amoureuse.
11677     Le numéro un des ventes de Noël.
11678     Ce putain de temps.
11679     J’ai grand faim.
11680     Il sait au moins lire.
11681     Les neuf circonscriptions des Alpes-Maritimes.
11682     Un souvenir du passé.
11683     Tom surprit Marie.
11684     Je ne peux pas le lire.
11685     Je n’ai pas du tout peur des serpents.
11686     Nous faisons tous partie de la même équipe.
11687     La variété du catalan parlée en Andorre.
11688     Un climat tropical.
11689     Un climat très tropical.
11690     Le papier continue d’être employé.
11691     L’équipe de football anglaise
11692     Les cours impériales
11693     Les dossiers triés par ordre alphabétique.
11694     Les soldats abasourdis par le chaos.
11695     Une bouteille fut apportée.
11696     L’homme présente une amie.
11697     Une réduction des coûts comprise entre 10 et 20 euros.
11699     Des bouteilles non vidées
11700     La détention provisoire illimitée
11701     Une maquette d’avion jolie
11702     Elle a l’air jolie.
11703     Les pâtes ne sont pas bonnes car trop cuites.
11704     Une peine pas si lourde.
11705     Une infime minorité.
11706     L’Inde indépendante.
11707     Voir la déclaration sur l’honneur ci-jointe.
11708     Une mise à jour gratuite.
11709     Une mise à niveau couteuse.
11710     Elle est un petit peu chiante.
11711     <!-- L’étoile à neutrons peut même être remplacée par un trou noir. -->
11712     Une fleur.
11713     Un très grand chien.
11714     Une géologue intelligente.
11715     Un très grand chien.
11716     Elle est grasse, car elle mange beaucoup.
11717     Il faudra que je vive seul.
11718     Sa large et bonne figure.
11719     La porte d’entrée.
11720     Son amie l’abandonne.
11721     Le Cameroun
11722     Toutes nos félicitations.
11723     La justice est une si belle chose.
11724     Telle est la question.
11725     La plus forte progression.
11726     C’est une sale affaire.
11727     Il est torse nu.
11728     La plus grande fait dix centimètres.
11729     Les équations différentielles non linéaires.
11730     Une des multiples affaires.
11731     C’est la fin.
11732     Il a fait la une des journaux.
11733     Le mustang est un cheval sauvage.
11734     Le jaguar est un mammifère.
11735     La Jaguar est une voiture.
11736     L’histoire d’une enfant pas si sage.
11737     La partie ouest de la ville.
11738     L’une des sept unités de base.
11739     une des neuf provinces.
11740     Les bonnes gens.
11741     J’habite 10 avenue Constantin Arnaud.
11742     L’une des pires.
11743     Une forêt tropicale.
11744     Une forêt très grande.
11745     Cette définition reste valable.
11746     Le système de retraites français.
11747     Les cours magistraux
11748     Les lettres triées par ordre alphabétique.
11749     Il aura capté sa confiance.
11750     Il a une force exceptionnelle.
11751     Un centre logistique dédié.
11752     Une fois effectués les changements.
11753     Le carton est à moitié plein.
11754     Un indicateur d’inégalité utilisé par les Nations Unies.
11755     Des documents ou informations tirés de la commission
11756     Une large majorité.
11757     Une étrange expérience.
11758     Les cours étaient en réalité destinés à préparer les élèves.
11759     Une fut soumise anonymement.
11760     Son metteur en scène préféré.
11761     Une mise à jour gratuite.
11762     Les sols en permanence gelés.
11763     Une centaine de personnes est venue.
11764     Il faut beaucoup de sucre.
11765     Le nombre de masse est un terme employé en chimie.
11766     Ils sont au nombre de neuf.
11767     Une centaine d’anarchistes est venue.
11768     Il faut beaucoup d’eau.
11769     Le nombre d’oxydation.
11770     Des créatures marines.
11771     Des yeux vert clair.
11772     Des yeux vert olive.
11773     Ses cheveux étaient noir de jais.
11774     Des yeux vert clair.
11775     Une jupe bleu foncé.
11776     La femme avec laquelle tu parles
11777     La faux avec laquelle on fauche.
11778     Une distance au-delà de laquelle il devient difficile de voir.
11779     Les femmes auxquelles tu parles
11780     Un dans chaque bras.
11781     La femme à laquelle tu parles
11782     L’homme auquel tu parles
11783     L’homme avec lequel tu parles
11784     Les hommes avec lesquels tu parles
11785     Les hommes auxquels tu parles
11786     Les hommes avec lesquels tu parles
11787     Les hommes auxquels tu parles
11788     Ça te gêne si je fume ?
11789     Mon chien
11790     Ton histoire
11791     Mon œuvre
11792     Son ère
11793     Son malaise
11794     Pour ne plus travailler.
11795     J’aimerais changer de travail.
11796     Je l’ai tout à fait oublié.
11797     Puis assigné à résidence.
11798     Je me suis en fait amusé.
11799     Il a refusé de manger avec nous.
11800     Il a refusé d’arriver plus tôt.
11801     Il a décidé de ne plus manger avec nous.
11802     Pour débuter, il faut acheter une grammaire.
11803     J’ai de la peine pour René.
11804     Comment bien étudier
11805     Il m’a sans cesse répété de me taire.
11806     Il est sans doute arrivé.
11807     Je veux te préparer
11808     Luc est quant à lui condamné.
11809     J’étudie des parties d’échecs afin de gagner.
11810     Je luis en parle avant d’annuler le voyage.
11811     Tu sors ce soir.
11812     Je soussigné Pierre Dupont déclare avoir pris connaissance des conditions de ce contrat.
11813     Il ou elle se trouve là.
11814     Il dit la vérité.
11815     Tu ne sors pas ce soir.
11816     Je ne donne rien.
11817     Je ne dis rien.
11818     Il me causa un grand tord.
11819     Tu ne la sors pas ce soir.
11820     On ne la paie pas.
11821     Je ne l’abandonne pas.
11822     Il ne l’est que durant l’élection.
11823     Je suis en retard parce que j’ai raté mon bus.
11824     Le chef du restaurant.
11825     Partir aux USA.
11826     Les montagnes du Jura.
11827     Mes démêlés avec X.
11828     Le son a interféré avec l’image.
11829     Une irradiation avec soit de la lumière ultraviolette, soit des protons.
11830     Le glacier du Trient.
11831     Le glacier des Bossons.
11832     Ils ont des a priori sur nous.
11833     Je vais au marché.
11834     Au sortir de la guerre.
11835     Un orage est annoncé.
11836     Antoine est marié.
11837     Ils sont même restés ici.
11838     Celui-ci est resté.
11839     Il est torse nu.
11840     On est fatigués.
11841     Antoine est peut-être fatigué.
11842     Dominique est peut-être fatiguée.
11843     Dominique est peut-être fatigué.
11844     Ils sont très avares.
11845     Un orage a été annoncé.
11846     Les camions ont été inventés.
11847     Antoine n’est pas marié.
11848     Antoine n’est pas très fatigué.
11849     Mon oncle n’est pas avare de son argent.
11850     Une averse est annoncée.
11851     Martine est mariée.
11852     Gravir cette montagne est dangereux
11853     Martine est très jolie.
11854     L’Autriche est pendant tout le Moyen Âge une des nombreuses principautés.
11855     Cette voiture était suffisamment bon marché.
11856     Cette caméra est dernier cri.
11857     La sortie est droit devant.
11858     Une averse avait été annoncée.
11859     Martine aurait été contente.
11860     Martine aurait été très contente.
11861     Les voitures ont été inventées.
11862     Martine n’est pas mariée.
11863     Martine n’est pas très jolie.
11864     Un orage fut annoncé.
11865     Elle sera contente.
11866     Martine était ennuyeuse.
11867     Lui et son équipage furent perdus en mer.
11868     Tu étais jeune.
11869     Celle-là est folle.
11870     Il est casse-couilles.
11871     On est fatigués.
11872     Tu étais très jeune.
11873     On était tellement fatigués.
11874     Un orage avait été annoncé.
11875     Tu avais été dénoncé.
11876     Tu avais été immédiatement dénoncé.
11877     J’avais été content.
11878     Elle ne sera pas contente.
11879     Martine n’était guère ennuyeuse.
11880     Elle est casse-couilles.
11881     Tu n’étais pas très jeune.
11882     On n’est pas couchés.
11883     Des orages sont annoncés.
11884     Elles sont absentes.
11885     Vous êtes certain.
11886     Le vernis à ongles est inutile.
11887     Courir les magasins est devenu une corvée.
11888     Nous étions fatigués.
11889     Ils sont même allés faire la guerre.
11890     Celles-là sont folles.
11891     Une des réponses est correcte.
11892     Ils sont juste arrivés.
11893     Nous étions trop fatigués.
11894     Ils sont bien sûr ressortis indemnes.
11895     Nous sommes quelque peu occupés.
11896     Ces ordinateurs sont meilleur marché que ceux-là.
11897     Ces ordinateurs sont dernier cri.
11898     Des orages avaient été annoncés.
11899     Ils avaient été dénoncés.
11900     Nous aurions été dénoncés.
11901     Vous auriez été dénoncés.
11902     Vous auriez été dénoncé.
11903     Elles avaient été immédiatement dénoncées.
11904     Elles ne sont pas absentes.
11905     Les mathématiques ne sont pas juste de la mémorisation de formules.
11906     Nous n’étions pas trop fatigués.
11907     Nous ne sommes pas trop fatigués.
11908     Est-elle arrivée ?
11909     Est-elle souriante ?
11910     Est-elle aveugle ?
11911     Sont-elles arrivées ?
11912     Sont-elles souriantes ?
11913     Sont-elles aveugles ?
11914     Est-il arrivé ?
11915     Est-il souriant ?
11916     Est-il aveugle ?
11917     Sont-ils arrivés ?
11918     Sont-ils souriants ?
11919     Sont-ils aveugles ?
11920     Est-elle déjà arrivée ?
11921     Est-elle déjà souriante ?
11922     Est-elle encore aveugle ?
11923     Sont-elles déjà arrivées ?
11924     Sont-elles déjà souriantes ?
11925     Ne sont-elles pas aveugles ?
11926     Est-il déjà arrivé ?
11927     Est-il déjà souriant ?
11928     N’est-il pas aveugle ?
11929     Sont-ils déjà arrivés ?
11930     Sont-ils déjà souriants ?
11931     Ne sont-ils pas aveugles ?
11932     Es-tu arrivée ?
11933     Es-tu arrivé ?
11934     Es-tu aveugle ?
11935     Es-tu déjà arrivée ?
11936     Es-tu déjà arrivé ?
11937     Es-tu presque aveugle ?
11938     Sommes-nous arrivés ?
11939     Sommes-nous arrivées ?
11940     Étions-nous aveugles ?
11941     Sommes-nous déjà arrivés ?
11942     Sommes-nous déjà arrivées ?
11943     Ne sommes-nous pas aveugles ?
11944     Il nous a informés.
11945     Il nous a informées.
11946     Il vous a informé.
11947     Il vous a informés.
11948     Dominique les a renseignés.
11949     Dominique les a renseignées.
11950     Il nous a montré le chemin.
11951     Il nous a donné du pain.
11952     Je suis sûr de l’avoir vu, de mes yeux vu.
11953     Je suis sûr de l’avoir vue, de mes yeux vue.
11954     Je suis sûr de les avoir vus, de mes yeux vus.
11955     Je suis sûr de les avoir vus de mes yeux vus.
11956     Un orage peut être observé.
11957     Il peut être observé.
11958     La peine de mort devrait être abolie.
11959     Toute objection de ce type doit être déférée au président.
11960     Antoine peut être amusant.
11961     Une corrélation peut être observée.
11962     Martine peut être amusante.
11963     Les composants électroniques peuvent être nettoyés.
11964     Un orage peut être observé.
11965     Elle peut être observée.
11966     Martine peut être ennuyeuse.
11967     Lui et son équipage sont perdus en mer.
11968     Des orages peuvent être observés.
11969     Elles peuvent être observées.
11970     Vous pouvez être triste.
11971     Il est arrivé
11972     Il est parti tôt.
11973     L’été est chaud.
11974     L’objectif est de réussir
11975     Partir, c’est mourir un peu.
11976     Il faut être aveugle pour ne pas voir ça.
11977     Il était officier.
11978     Crois-tu que je sois aveugle ?
11979     Les Allemandes sont toutes des délurées.
11980     Tu as été prendre du bois.
11981     La fille là-bas est Marie.
11982     Ce serait attaquer les droits de l’homme.
11983     Il faut soit partir, soit attendre.
11984     Il a signé le contrat
11985     Il a reçu ta lettre
11986     Il a dû manger.
11987     Tu as beau pleurer.
11988     L’unique prix que tu as à payer est de laisser ce monde derrière.
11989     J’ai été chercher du pain.
11990     Avoir hâte d’être dehors.
11991     J’ai toutes ces pommes à porter.
11992     J’ai cela en tête.
11993     Nous avons compris ce qui se passe.
11994     J’ai mangé de la soupe.
11995     L’exposition au bisphénol A entraine des malformations.
11996     Les gros avions causent une forte pollution sonore.
11997     J’ai bien mangé.
11998     Je n’ai pas encore mangé.
11999     Avez-vous signé le contrat ?
12000     Avez-vous déjà signé le contrat ?
12001     Ils avaient voulu cela.
12002     Il est en train de jouer.
12003     Je viendrai demain.
12004     Je viendrai dans trois jours.
12005     Je peux
12006     J’arrive
12007     Je ne travaille pas
12008     J’en ai
12009     Je t’attends
12010     Je ne te veux pas.
12011     Je te le répète.
12012     Je le lui donne.
12013     Je lui en veux.
12014     Je ne t’attends pas.
12015     Je n’y crois pas
12016     Je t’en parle
12017     Je ne vous en parle pas.
12018     Je ne leur en veux pas.
12019     Je ne le lui achète pas.
12020     Je te l’avais donné.
12021     Je ne m’en souviens pas.
12022     Je ne l’y ai pas vu.
12023     Tu travaillais
12024     Si tu suis le sentier.
12025     Tu ne travaillais pas.
12026     Tu m’attendras
12027     Tu ne me rappelles pas
12028     Tu nous le prouves.
12029     Tu lui en parles.
12030     Tu ne m’attendras
12031     Tu t’en souviens
12032     Tu n’y vas pas
12033     Tu ne me le prends pas.
12034     Tu me l’as offert.
12035     Tu ne m’en parles pas
12036     Il travaille
12037     Ce sont des histoires.
12038     Celle adressée à mon ami
12039     À elle reviennent toutes les maisons.
12040     Des polluants comme celui-ci viennent de la combustion.
12041     Je trouve cela passionnant.
12042     Je pensais que vous trouveriez ça intéressant.
12043     Pierre et elle étaient fiancés.
12044     Ça fonctionne.
12045     Et ça fonctionne.
12046     Je ne trouve pas ça intéressant.
12047     Il ne travaille pas
12048     Ça ne fonctionne pas.
12049     Ce ne sont pas des histoires.
12050     Elle se demande.
12051     Il a converti cela en médailles.
12052     Dominique et elle les attendent.
12053     Ça ne fonctionne pas.
12054     Personne ne peut me le dire.
12055     Il ne me veut pas.
12056     Pour cela nous en parlons à notre mère.
12057     Comme il n’avait plus de voiture, il prenait le bus.
12058     Ça t’irait bien.
12059     Ne laisse pas ça t’arrêter.
12060     Cela ne t’aidera pas.
12061     Elle m’en parle
12062     Elle me l’avait donné.
12063     Ça ne t’intéresse pas.
12064     Ceci ne s’étant pas révélé suffisant, il recommença.
12065     Elle ne s’en souvient pas.
12066     Nous perdons
12067     Nous nous sommes perdus.
12068     Nous ne perdons pas.
12069     Nous ne sommes pas perdus.
12070     Nous vous attendons
12071     Nous ne vous attendons pas.
12072     Vous travaillez
12073     Est-ce que ça vous dérange si je fume ?
12074     Vous ne travaillez pas.
12075     Vous nous attendez
12076     Vous ne nous attendez pas.
12077     Ils travaillent.
12078     Ceux-ci fonctionnent.
12079     Ceux enseignés dans cette école
12080     À elles revient la maison.
12081     L’une d’elles est inutile.
12082     Ils ne travaillent pas.
12083     Ceux-ci ne fonctionnent pas.
12084     Ils vous étonneront par leur efficacité.
12085     Ceux-ci ayant été approuvés.
12086     Ils ne nous attendent pas
12087     Ceux-ci l’aident.
12088     Ceux-ci n’ayant pas été approuvés.
12089     Ils ne m’attendent pas.
12090     Ils me l’avaient donné.
12091     Ils ne s’en souviennent pas.
12092     Ne sois pas en retard !
12093     Ne va plus là !
12094     Ne sachant pas quoi faire
12095     Ne me prends pas pour un idiot
12096     Ne me présentant pas comme maire
12097     N’apporte pas de cadeaux.
12098     Ne l’attends pas
12099     Ne l’ayant pas trouvé
12100     N’y va pas
12101     Ne m’y attends pas
12102     Ne m’y étant pas rendu compte
12103     Laisse-nous ici.
12104     Veuillez nous réveiller à sept heures.
12105     Dis-lui bonjour.
12106     Veuillez lui dire d’attendre.
12107     Veuillez vous en aller.
12108     Veuillez nous y conduire.
12109     Force nous est de constater…
12110     Donne-m’en un peu.
12111     Trouve-t’en toi-même !
12112     Veuillez m’en montrer un autre.
12113     Donne-la à ton frère.
12114     Donne la pomme à ton frère.
12115     Veuillez le noter.
12116     Regarde la belle fille.
12117     Regarde-la.
12118     Regarde-la bien.
12119     Allez le voir.
12120     Lis le plus vite possible.
12121     Montez le son.
12122     Monte le son.
12123     Coupez les autres légumes.
12124     Coupez les 3 feuilles.
12125     Coupez les trois feuilles.
12126     Donne-le-moi plus tard.
12127     Donne-en-lui.
12128     Offre-leur-en.
12129     Appuyez-vous-y.
12130     Souvenez-vous-en.
12131     Croyez-vous en Dieu ?
12132     Envoie-les en vacances.
12133     Offre-lui-en.
12134     Prends-moi-en quand tu seras là.
12135     Laisse-moi en dehors de cette affaire.
12136     Envoie-la-nous.
12137     Voulez-vous vous en aller ?
12138     Nous convenons en particulier ce qui suit.
12139     C’est moi qui dis ça.
12140     C’est moi qui te dis ça.
12141     C’est l’animal en moi qui le veut.
12142     C’est moi qui suis allé là-bas.
12143     C’est moi qui dis ça.
12144     Et moi qui pensais qu’il m’aimait.
12145     Il n’y avait qu’elle et moi qui savions.
12146     C’est toi qui penses à ça.
12147     C’est toi qui me prends
12148     C’est l’animal en toi qui le veut.
12149     Était-ce toi qui as laissé la porte ouverte ?
12150     Celles qui travaillent ici
12151     Les gens qui discutent là
12152     C’est le seul de mes amis qui a du talent.
12153     Un drapeau en lambeaux qui continue à flotter au vent.
12154     J’ai un fils qui est en secondaire.
12155     Le grand Tours qui disparaît.
12156     Vous tous qui venez ici.
12157     Celles qui me dérangent
12158     Les gens qui nous dérangent
12159     C’est vous qui vous trompez.
12160     Celle qui travaille ici
12161     La femme qui vient ici
12162     Eux qui jouent ici
12163     Quelques jeux vidéo qui ont marqué les années 80.
12164     Six médecins et un infirmier qui travaillaient à l’hôpital.
12165     Celle qui me dérange
12166     Nous qui travaillons ici
12167     C’est l’enfant en nous qui parle.
12168     Des copains plus vieux que nous qui fumaient.
12169     Nous qui vous aimons
12170     Des copains plus vieux que nous qui me dérangeaient.
12171     Vous qui travaillez ici
12172     Y a-t-il quelqu’un parmi vous qui a un briquet ?
12173     Des copains plus vieux que vous qui fumaient.
12174     Vous qui me dérangez
12175     Des copains plus vieux que vous qui me dérangeaient.
12176     Nous avons mangé des huitres.
12177     Elle est allée en Bretagne et elle a mangé des huitres.
12178     Isabelle a mangé des huitres.
12179     Nous l’avons mangé.
12180     Nous l’avons mangée.
12181     Nous les avons mangés.
12182     Nous les avons mangées.
12183     Il les a pris en train de voler.
12184     Il les a prises en train de voler.
12185     Nous lui avons donné un cadeau.
12186     Nous n’avons pas mangé des huitres.
12187     Isabelle n’a jamais mangé des huitres.
12188     Nous ne t’avons pas écouté.
12189     Nous ne t’avons pas écoutée.
12190     Nous ne les avons pas écoutés.
12191     Nous ne les avons pas écoutées.
12192     Nous ne lui avons rien donné.
12193     J’ai mangé des huitres.
12194     Je suis allée en Bretagne et j’ai mangé des huitres.
12195     Les élèves ont terminé leurs devoirs.
12196     Les élèves t’ont écouté.
12197     Les élèves t’ont écoutée.
12198     Les élèves les ont écoutés.
12199     Les élèves les ont écoutées.
12200     Les élèves lui ont donné.
12201     Les élèves n’ont pas terminé leurs devoirs.
12202     Les élèves ne m’ont pas écouté.
12203     Les élèves ne m’ont pas écoutée.
12204     Les élèves ne les ont pas écoutés.
12205     Les élèves ne les ont pas écoutées.
12206     Les élèves ne lui ont pas écouté.
12207     As-tu eu peur ?
12208     Pourquoi as-tu eu peur ?
12209     En aviez-vous mangés ?
12210     Les documents qu’ils ont achetés.
12211     Les parties de poker qu’il a jouées.
12212     Le sac à main que j’ai acheté.
12213     Une fois que vous avez goûté au plaisir des jeux d’argent.
12214     Les lettres que j’ai voulu envoyer.
12215     Les lettres que j’ai voulu t’envoyer.
12216     Les images qu’elle a envoyées ont montré une structure inattendue.
12217     Les récompenses qu’elle a eues.
12218     Le document qu’ils ont acheté.
12219     Tout cela pour dire qu’on a longtemps été confrontés à ce problème.
12220     C’est dans la soirée que ces poursuites avaient été entamées.
12221     La femme que j’ai aidée.
12222     La femme que j’ai beaucoup aidée.
12223     La femme que j’ai un peu aidée.
12224     J’ai l’impression que tu as compris.
12225     Une fois que tu as goûté au plaisir.
12226     Une meilleure situation que quand il a pris ses fonctions.
12227     L’expert estime que les climatosceptiques ont fait pression.
12228     De la même nature que celles qui ont été saisies.
12229     La lettre que j’ai voulu envoyer.
12230     Certains y voient la preuve qu’il a finalement été lâché par son soutien.
12231     Cette finale qu’il a dominée.
12232     La pommade qu’il a voulu me passer.
12233     La pommade qu’il a voulu m’apporter.
12234     Ne dis à personne que nous avons fait cela.
12235     L’homme que j’ai aidé.
12236     L’homme que j’ai beaucoup aidé.
12237     L’homme que j’ai un peu aidé.
12238     Pour faire savoir que cette arrestation a été décidée.
12239     Cet homme qui est venu.
12240     Cette femme qui est jolie.
12241     Cet homme qui est grand.
12242     Ces femmes qui sont charmantes.
12243     Puis-je rester ?
12244     Que pouvais-je faire ?
12245     Que manges-tu ?
12246     Pourrait-il venir ?
12247     Que mange-t-elle ?
12248     Entre-t-il ?
12249     Quand partirons-nous ?
12250     Attrapez-nous ?
12251     Attrape-nous ?
12252     Que mangez-vous ?
12253     Que pouvaient-ils faire ?
12254     L’enfant lui dit merci.
12255     L’enfant dit merci.
12256     Le père et l’enfant lui disent merci.
12257     Les parents de l’enfant lui disent merci.
12258     Dominique peut venir.
12259     Antonio Banderas est un acteur espagnol.
12260     Mon enfant joue en bas.
12261     Le contexte troublé.
12262     Ma mère étant malade n’est pas venue.
12263     Un bruit sifflant de vapeur.
12264     Un souffle ardent
12265     Au diable toutes ces histoires
12266     Le verbe aimer est facile à conjuguer.
12267     Comment se fait-il que le réveil ait sonné.
12268     Les boissons et la nourriture étaient servis à volonté.
12269     Quel âge ont vos enfants ?
12270     Ni la Terre, ni son orbite ne sont parfaitement circulaires.
12271     Un petit sourire.
12272     Un seul être vous manque.
12273     La Corée peut gagner.
12274     Mon enfant ne peut pas aller à l’école.
12275     Ce matin nous avons froid.
12276     Cette chaise en bois est lourde.
12277     La Corée ne peut pas gagner.
12278     Mon enfant l’étudie.
12279     Le passé n’éclairant pas l’avenir.
12280     Comment se fait-il que le réveil n’ait pas sonné.
12281     les employés et la direction n’aboutirent à aucun résultat.
12282     Ce fut l’entreprise de marketing de la décennie.
12283     Mon enfant ne l’étudie.
12284     Mon enfant ne m’en veut pas.
12285     Les enfants jouent en bas.
12286     Les régions situées au sud sont chaudes.
12287     Ces rues désertes
12288     Nos bagages étant enregistrés
12289     Tout Paris est à la fête.
12290     L’eau des lacs et des rivières est douce.
12291     Lequel des élèves est sorti ?
12292     Les quartiers conquis par l’armée.
12293     Des petites bites.
12294     Des petites zones favorables à la biodiversité.
12295     Du tronc poussent les branches.
12296     Quels changements attendre de la réalité augmentée ?
12297     Les enfants en mangent.
12298     Mon fils ne passera pas.
12299     Les États-Unis se composent de 50 états.
12300     Les camions n’arrivent pas.
12301     Les cuillères en bois commencent à moisir.
12302     Ces choses nous les partageons.
12303     Mon fils n’arrive pas à faire les additions.
12304     Les enfants ne l’attendent pas.
12305     Mes enfants ne m’en veulent pas.
12306     La plupart des femmes rêvent d’un mariage en grande noce.
12307     La plupart des femmes ne rêvent pas d’un mariage en grande noce.
12308     La plupart des autres chaînes.
12309     La plupart des grandes entreprises.
12310     La plupart des spécialistes s’entendent sur ce point.
12311     La plupart des spécialistes ne s’entendent sur ce point.
12312     La plupart du monde parle anglais.
12313     La plupart du monde ne parle pas anglais.
12314     La plupart du monde s’aventure ici.
12315     La plupart du monde ne s’aventure pas ici.
12316     Les guerres sont chères.
12317     L’avion volait à basse altitude.
12318     Quel que soit le problème
12319     Quelle que soit la difficulté
12320     Quelles que soient vos raisons
12321     Quelle que puisse être sa raison
12322     Quelles que puissent être vos raisons
12323     Il est trois heures et demie.
12324     L’entretien dure environ une demi-heure.
12325     La plupart du temps
12326     Il n’a nulle part où aller.
12327     J’ai trop de travail.
12328     Est-ce que tu viens ?
12329     Est-ce qu’ils viennent ?
12330     C’est ce que je dis.
12331     Il est ce que j’appelle un champion.
12332     Discuter est ce qu’elle fait le mieux.
12333     Il vient, n’est-ce pas ?
12334     Puis-je déposer mes affaires ?
12335     Sans doute je ne vais pas.
12336     Si d’aventure on en a.
12337     Tant que je vivrai je n’oublierai pas.
12338     Puis j’ai acheté cela.
12339     Puis je vais t’aider.
12340     Quel genre de musique j’écoute
12341     Que manges-tu ?
12342     Que prend-il ?
12343     Notre point de départ on pouvait le voir d’ici.
12344     Ce prédateur réintroduit il y a 30 ans.
12345     L’auditoire était on ne peut plus ravi.
12346     Que prend-elle ?
12347     C’est elle qui vient.
12348     Anne menait elle aussi sa petite existence.
12349     Que mange-t-il ?
12350     Où va-t-il ?
12351     Quel âge a-t-elle ?
12352     Comme cela elle n’a pas à cuisiner.
12353     Les jours de fête on ne travaille pas.
12354     L’histoire commence il y a longtemps.
12355     La chanteuse a elle aussi annulé son concert.
12356     À Vienne il acheta du chocolat.
12357     Que mangeons-nous ?
12358     Allons nous asseoir ici.
12359     Que mangez-vous ?
12360     Veuillez vous rendre à l’accueil.
12361     Sachez vous éloigner.
12362     Vous pouvez vous asseoir.
12363     Que mangent-ils ?
12364     Ce sont elles qui parlent.
12365     Vont-elles participer ?
12366     Les femmes vont elles aussi participer.
12367     Va-t’en !
12368     C’est un va-t-en-guerre.
12369     Donne-m’en un peu.
12370     Que faut-il faire ?
12371     Quand arrivera-t-il ?
12372     Quand arrive-t-il ?
12373     Vous convainc-t-il par ses arguments ?
12374     Ne voilà-t-il pas ce qu’on appelle un signe des temps ?
12375     Quand arriveras-tu ?
12376     Quand arriveras-tu ?
12377     Il a écrit l’article à la une aujourd’hui.
12378     Les pays de la CE.
12379     La quarante-quatrième.
12380     Il faisait froid cet hiver-là.
12381     Veux-tu aller là ?
12382     Tout est là.
12383     Ils ne s’en tinrent pas là.
12384     Il sera là l’année prochaine.
12385     Voici mon amie.
12386     C’est sa onzième fille.
12387     Mon vieil ami.
12388     Ils sont comme de vieux ours.
12389     Il marche tous les matins.
12390     Corrige avant tout les erreurs.
12391     Tous les cours d’eau.
12392     Il ignore tout des oiseaux.
12393     Ce qui fait en tout deux personnes.
12394     Ils n’utilisent pas du tout les pieds.
12395     Merci à tous ceux qui sont venus.
12396     Je remercie avant tout ceux qui sont venus.
12397     Toutes ces erreurs qu’il fait
12398     Toute la saison
12399     Ils aiment tous la géographie.
12400     Il sera connu de tous un jour.
12401     C’est pour nous tous une mauvaise nouvelle.
12402     Je souhaite à tous une bonne année.
12403     Ils n’apprécient pas tous la nourriture.
12404     Ils sont tous au travail.
12405     Toutes les années
12406     Elle donne à tous des bouteilles.
12407     Mes amis n’apprécient pas tous la musique.
12408     On a tous des qualités.
12409     Je peux tous les lire.
12410     Ils ont tous une moto.
12411     C’est pour nous tous une mauvaise nouvelle.
12412     Toute la saison
12413     Après tout ma douleur n’est pas si forte.
12414     Je n’aime pas du tout la télévision.
12415     Tout le Canada.
12416     Ce qui fait en tout deux personnes.
12417     Tout cet équipement
12418     Toutes les cours de récréation
12419     Les femmes portent toutes des noms à consonance étrangère.
12420     Elles font toutes du business avec eux.
12421     En tout cas, je vous donnerai des nouvelles.
12422     Et si tu avais gagné
12423     Si tu mourais
12424     Si j’avais gagné
12425     S’ils avaient gagné
12426     Je veux que tu sois prudent.
12427     Je souhaitais que tu fusses présent.
12428     Je souhaite qu’il apprenne le français.
12429     Je ne permets pas que tu sois imprudent.
12430     Je n’exige pas que vous soyez ponctuels.
12431     C’est le seul ami qui me comprenne.
12432     À condition que tu réussisses.
12433     À condition que tu me prennes.
12434     Pourvu que tu réussisses
12435     Il est arrivé après que je fus parti.
12436     Je vous appelle pour que vous me donniez des renseignements.
12437     Bien que tu aies passé l’examen
12438     Je sais bien que tu reviendras.
12439     Je travaille de façon que nous puissions vivre.
12440     Je travaille de façon qu’il puisse vivre.
12441     En admettant qu’il soit allé
12442     Demander jusqu’à ce qu’il réponde.
12443     Demander jusqu’à ce qu’il me réponde.
12444     J’irai si tant est que je puisse.
12445     J’irai si tant est que je le puisse.
12446     Quoique je dise.
12447     Quoique je te dise.
12448     Elle est certaine que vous êtes un espion.
12449     Je n’ai pas compris.
12450     Tu n’as pas compris.
12451     Ne t’inquiète pas.
12452     On n’a pas compris.
12453     Il y a pas mal de choses à faire.
12454     Il a pas moins de 10 voitures.
12455     On ne part pas encore.
12456     On ne vous a pas compris.
12457     Il n’y a pas d’eau.
12458     Il en profita.
12459     C’est tout à fait correct.
12460     Elles sont quasiment à portée de main.
12461     Les filles sont de sortie.
12462     Le voisin d’à côté est pénible.
12463     Le gouvernement a depuis ordonné aux soldats de quitter le pays.
12464     Le canal de Suez.
12465     La pile de Volta.
12466     Ils sont par contre restés à la maison.
12467     Le cinéma tire à hue et à dia.
12468     L’autour attrapa une souris.
12469     Voici venu le temps des vacances.
12470     Le participe passé a tout de suite été vu.
12471     Il est né à Cabana.
12472     Il n’y a personne pour m’aider.
12473     Plusieurs de ces langues vont disparaitre.
12474     J’ai quelques ennuis.
12475     Passé les premières années à l’école, il s’assagit.
12476     Les années sont passées vite.
12477     Le serveur a été mis à jour.
12478     Le serveur a été mis en place.
12479     Les températures sont plus froides que prévu.
12480     La facture est plus élevée que prévu.
12481     Elles y arrivent elles-mêmes.
12482     Vous y arriverez vous-mêmes.
12483     Monsieur, vous y arriverez vous-même.
12484     L’accident a fait au moins trois morts.
12485     Je reçois des mises à jour régulièrement.
12486     C’est très important.
12487     J’ai très faim.
12488     Il est très à l’aise.
12489     Je suis très en retard.
12490     Très, très loin.
12491     Tu aimes beaucoup ? Très !
12492     Je me sentirais très seul si tu venais à disparaître.
12493     le vieux quartier Très Cloîttres à Grenoble.
12494     Il fait faire très attention.
12495     Il les a fait fuir.
12496     Vous l’avez fait souffrir.
12497     Il ne les a pas fait fuir.
12498     Vous l’avez encore fait souffrir.
12499     Les voitures dernier cri.
12500     Ses derniers cris.
12501     Des points de vue.
12502     crier comme un putois
12503     faire un plongeon
12504     à midi
12505     tuyau d’arrosage
12506     fabrique de chaloupes
12507     sauce froide
12508     fabricant de chaloupes
12509     sauver par le gong
12510     stade de hockey
12511     bois dur
12512     flottage de bois
12513     flotteur de bois
12514     grenouille-taureau
12515     saumon d’eau douce
12516     où l’on peut faire du kayak
12517     sandwich long
12518     chute de neige abondante
12519     ruban à mesurer
12520     pot-au-feu
12521     billet à gratter
12522     marcher sur les pieds
12523     marcher sur
12524     défilé de mode
12525     à part ça
12526     en tout et pour tout
12527     tablette de chocolat
12528     machine à coudre
12529     maison jumelée
12530     intéressé par
12531     poser une question
12532     donner des cours
12533     au dos
12534     construction de logements
12535     quartier résidentiel
12536     motard criminel
12537     pom-pom girl
12538     aide sociale
12539     permis de construire
12540     quelques jours
12541     avis d’imposition
12542     clause dérogative
12543     faire semblant
12544     au-dessous de zéro
12545     ramasser de l’argent
12546     pouvoir gagner
12547     conter fleurette
12548     boîte postale
12549     de part en part
12550     l’aider
12551     les aider
12552     avoir besoin
12553     ce dont j’ai besoin
12554     beau-parleur
12555     ce matin
12556     bleu marine
12557     de prime abord
12558     vidange moteur
12559     ce soir
12560     poseur de briques
12561     tour de bureaux
12562     condition féminine
12563     benne à ordures
12564     sac-poubelle
12565     taxe d’ordures ménagères
12566     quelque part
12567     lutte contre
12568     successeur de
12569     harelde du Nord
12570     lagopède blanc
12571     gélinotte huppée
12572     semi-remorque
12573     nid de moustique
12574     chaque jour
12575     perche soleil
12576     pelle à poussière
12577     à portée de la main
12578     Une loquette d’Amérique
12579     lampe à huile
12580     peinture fraîche
12581     bois tendre
12582     flaque d’eau
12583     apporter des changements
12584     collecte de données
12585     collecte des ordures ménagères
12586     jaseur d’Amérique
12587     taux de succès scolaire
12588     bonnet de bain
12589     à carreaux
12590     dégât des eaux
12591     omble des fontaines
12592     ruban adhésif
12593     omble chevalier
12594     truite de mer
12595     être bon tireur
12596     bébé phoque
12597     chambre d’hôte
12598     réserve de faune
12599     pas de porte
12600     sumac vénéneux
12601     taille-crayon
12602     laisse de mer
12603     se fier à
12604     se vendre au prix de détail
12605     prêter attention à
12606     pommes de terre en purée
12607     tas de neige
12608     bonnet de laine
12609     perche noire
12610     carré-éponge
12611     avoir le sens de l’humour
12612     bâtir des châteaux en Espagne
12613     faire un bras de fer
12614     bras de fer
12615     faire un geste
12616     battre fort
12617     paille de fer
12618     corde à sauter
12619     taille-crayon
12620     tailler un crayon
12621     Le steward de Charlevoix a son charme.
12622     Une répression tous azimuts
12623     De tout temps
12624     À tout prix
12625     De toute façon
12626     de l’après-midi
12627     stylo plume
12628     maïs soufflé
12629     rôti de bœuf
12630     groupe de discussion
12631     prise de courant
12632     il faut dire que
12633     l’échapper belle
12634     s’opposer à
12635     sans objet
12636     grande caravane
12637     en stock
12638     du jeu
12639     livraison par exprès
12640     payable à la livraison
12641     registre des procès-verbaux
12642     attentat à la pudeur
12643     il faut dire que
12644     il faut dire que
12645     manomètre à air
12646     filet d’aiglefin
12647     prendre le parti de
12648     déclinez votre identité
12649     proposer des correctifs
12650     ouvrir la voie
12651     directeur de banque
12652     familier à
12653     de la première à la dernière page
12654     incendie circonscrit
12655     date d’échéance
12656     lait concentré
12657     entrée de service
12658     conduire une machine
12659     publier un communiqué
12660     délivrer un reçu
12661     occasion d’affaires
12662     crayon graphite
12663     appuyer une décision
12664     défrayer [quelqu’un] de ses dépenses
12665     suivre un cours
12666     J’ai pris des passagers en cours de route.
12667     J’ai pris part à ce cours d’informatique.
12668     avoir la situation en mains
12669     abolir des postes
12670     premier conférencier
12671     quart de jour
12672     chiffre prudent
12673     jusqu’à présent
12674     image de marque
12675     entreprise citoyenne
12676     comité mixte
12677     consultations externes
12678     quart de nuit
12679     quart de soir
12680     collecte de sang
12681     compressions budgétaires
12682     au petit matin
12683     suppressions de postes
12684     chef cuisinier
12685     chef de direction
12686     secrétaire de direction
12687     vice-président et directeur exécutif
12688     coupon de réduction
12689     faute d’inattention
12690     parler avec un accent
12691     proposer une candidature
12692     proposition comme candidat
12693     câble de démarrage
12694     Il commença à discuter avec moi.
12695     d’ici [x] minutes
12696     avec lequel je joue
12697     affecter à une tâche
12698     énergie nouvelle
12699     entrée interdite
12700     traiter un problème
12701     Il lui a adressé des compliments.
12702     Il est tiré d’affaire.
12703     Il est sorti d’affaire.
12704     traiter un sujet
12705     se heurter à un obstacle
12706     contrefaire une signature
12707     année scolaire
12708     salaire de base
12709     à l’avance
12710     Passer du temps.
12711     mes sans préjudice de
12712     s’introduire dans un marché
12713     être fourbu
12714     toucher un chèque
12715     s’adapter à la situation
12716     club de forme
12717     ballon sonde
12718     sous aucun prétexte
12719     inspecteur d’assurances
12720     séance de formation
12721     de séance
12722     répondre à des besoins
12723     Je veux la rencontrer et au besoin, lui parler.
12724     répondre à des exigences
12725     boîte à gants
12726     coffre bancaire
12727     enceinte acoustique
12728     droits des personnes
12729     dans la mesure où
12730     en ce qui me concerne
12731     ayant autorité
12732     responsable de la communication
12733     traiter une commande
12734     exécuter une ordonnance
12735     avoir un souvenir tout frais
12736     exécuter une ordonnance
12737     pourvoir un poste
12738     mal juger son coup
12739     prétendre que
12740     chargeuse-pelleteuse
12741     numéro gratuit
12742     revêtement de sol
12743     femme active
12744     vidange moteur
12745     voiture gratuite
12746     billet de faveur
12747     rémunération du capital
12748     assurance contre l’incendie
12749     porte-fenêtre
12750     c’est le moins qu’on puisse dire
12751     monde des affaires
12752     simple détention
12753     piste de vitesse
12754     leçon particulière
12755     porter ses fruits
12756     cuir verni
12757     jardinerie [raison sociale]
12758     poste de vigie
12759     concentré de tomate
12760     palais des foires
12761     centre de découverte
12762     renseignement exclusif
12763     ensemble de jardin
12764     meuble de jardin
12765     piquet de grève
12766     file d’attente
12767     agression à domicile
12768     salle à manger
12769     au minimum
12770     Les femmes participent activement à ce processus.
12771     être en droit de
12772     blessure bénigne
12773     agglomération de Montréal
12774     agglomération de Québec
12775     exclusivité de
12776     Une interview exclusive donnée à la presse.
12777     cuillère à soupe
12778     cuillère à café
12779     baguette de pain
12780     pain complet
12781     panne de courant
12782     insister pour que
12783     atteindre le seuil de rentabilité
12784     invoquer le règlement
12785     arts plastiques
12786     voulant que
12787     c’est la raison pour laquelle
12788     se sentir visé
12789     sûreté supplémentaire
12790     comptoir à salades
12791     combat décisif
12792     pourvoir à un poste
12793     dîner officiel
12794     assiette de viandes froides
12795     jeu de construction
12796     petit boulot
12797     mettre à profit
12798     libre-service de demi-gros
12799     additionnal premium
12800     Ils hésitent face aux montants de la dette.
12801     prime temporaire
12802     mettre en état d’arrestation.
12803     en service.
12804     sous-entrepreneur.
12805     champion en titre.
12806     cas de force majeure.
12807     acte de naissance.
12808     affronter la tempête.
12809     interjeter appel.
12810     se rendre aux urnes.
12811     être diffusé.
12812     organiser un référendum.
12813     en service.
12814     outrage ou tribunal
12815     clauses d’un contrat
12816     circulation dense
12817     abus de confiance.
12818     avis de sinistre
12819     pour autant que je sache
12820     chaîne de montage
12821     chaîne d’assemblage
12822     carnet de banque
12823     client habituel
12824     prix réduit
12825     prix d’entrée
12826     prix courant
12827     descente aux enfers
12828     la cambrure du pied
12829     budget d’exploitation
12830     en retard.
12831     faire une promenade
12832     nuire à un résultat.
12833     entrer en vigueur
12834     prendre de force
12835     déclencher une discussion
12836     prendre part aux discussions
12837     créer une entreprise
12838     Il est parti de cette entreprise.
12839     faire courir une rumeur
12840     être touché par un témoignage
12841     toute l’année
12842     toute la journée
12843     à longueur de semaine.
12844     immeuble résidentiel
12845     conférences téléphoniques
12846     registered mail.
12847     braderie.
12848     soldes après incendie.
12849     pour seulement
12850     collectes de fonds
12851     pendant la saison
12852     siège-social
12853     Ça s’annonce mal.
12854     trous de mémoire
12855     indemnité de congé payé
12856     compte en banque
12857     facture d’électricité
12858     facture de téléphone
12859     billet gratuit
12860     être nerveux
12861     chaîne stéréo
12862     pince étau
12863     déposer une plainte
12864     faire un appel téléphonique
12865     voter une loi
12866     faire un appel
12867     avoir hâte de
12868     laisser découvrir la vérité
12869     pulvériser un record
12870     pour comble d’insulte
12871     aime que
12872     Ils m’apprécient en tant que collègue.
12873     être au sommet de ma forme
12874     être persuadé que
12875     avoir besoin de
12876     être au bout du rouleau
12877     faire des affaires
12878     être chargé
12879     Ils sont pris en charge.
12880     être dans le pétrin
12881     être dans la même situation
12882     laisser fuir de l’information
12883     situation imprévue
12884     pour information
12885     pain de savon
12886     inciter les gens à voter
12887     l’emporter sur
12888     applaudir chaleureusement
12889     broyer du noir
12890     tenir la gauche
12891     tenir la droite
12892     avoir à l’œil
12893     En deux mots
12894     nappe de pétrole
12895     jouer un rôle de second plan
12896     mettre l’accent sur
12897     Un récipient rempli entièrement.
12898     Le moteur fonctionne à 100 % de sa capacité.
12899     Il a la capacité de le faire.
12900     On les juge à leur capacité de résoudre les problèmes.
12901     mettre la main à la pâte
12902     tenter sa chance
12903     détails techniques
12904     avoir de sens
12905     parcs récréatifs
12906     hors d’usage
12907     accord global
12908     lit grand format
12909     lit très grand format
12910     bureau de vote
12911     hors champ
12912     tuyau d’échappement
12913     sans objet
12914     Le Nil est un fleuve d’Afrique.
12915     soins infirmiers
12916     parc de stationnement
12917     en direct
12918     monte-charge
12919     prêt-à-monter
12920     esprit d’entreprise
12921     témoin informatique
12922     stratégie de marque
12923     bon marché
12924     homme de main
12925     séance d’informations
12926     Le monospace.
12927     les coulisses
12928     Les dépassés.
12929     les media de masse
12930     les fauteuils de repos
12931     les hayons
12932     les privilégiés
12933     haute technologie
12934     à plein régime
12935     rouleau impérial
12936     chaudrée de palourdes
12937     nuque longue
12938     pièce à conviction
12939     d’office
12940     chambre d’hôte
12941     fenêtre arquée
12942     fichier de sauvegarde
12943     grand écart
12944     tant pis !
12945     par tête
12946     prise de courant
12947     allocation journalière
12948     coup de départ
12949     maison sur deux niveaux
12950     obligation spéculative
12951     Steve Jobs, le pionnier de l’ordinateur conçu comme une prison cool, mise au point pour supprimer leur liberté aux idiots, est mort.
12952     manque de crédibilité
12953     film de route
12954     à touches
12955     prix de couvert
12956     café express
12957     rencontre arrangée
12958     cabaret clandestin
12959     mes jalousies
12960     cornichon mariné
12961     en tout cas
12962     abri voiture
12963     sans escale
12964     chaîner stéréo
12965     complexe multisalle
12966     argent comptant
12967     papier-cache adhésif
12968     juste-à-temps
12969     c’est bien dommage
12970     vol nolisé
12971     jeu de guerre
12972     surf des neiges
12973     très sec
12974     planche à roulette
12975     commerce interentreprises
12976     régler la note
12977     poste à poste
12978     golf miniature
12979     capitaux flottants
12980     retour en vogue
12981     concepteur de jeux
12982     société de participation
12983     manche à balai
12984     entreprise conjointe
12985     gaffe de tournage
12986     piratage téléphonique
12987     Le cinéma à domicile est un phénomène nouveau.
12988     Les livres électroniques sont difficiles à lire.
12989     Il fait une séance de rencontres éclair.
12990     Il fait un logiciel gratuit.
12991     Il fait un logiciel publicitaire.
12992     Il fait du référencement abusif.
12993     Il fait du hameçonnage.
12994     Il fait du pollupostage.
12995     plutôt mourir
12996     logiciel malveillant
12997     logiciel harcelant
12998     commerce électronique
12999     bailleur de fonds
13000     dernière commande
13001     en attente.
13002     assurance inconditionnelle.
13003     acier inoxydable.
13004     fermeture à glissière.
13005     briseur de grève.
13006     grand format.
13007     en mer
13008     Usain Bolt est un athlète jamaïcain.
13009     spectacle fastueux.
13010     Il parle de rythme.
13011     Il parle des soldes d’après Noël.
13012     liste de contrôle
13013     p. ex.
13014     vente forcée
13015     voitures de location
13016     location de voitures
13017     en souffrance.
13018     combinaison isolante.
13019     tourniquet d’arrosage.
13020     simple député
13021     sac à restes
13022     tondeuse à cheveux.
13023     bilan de santé
13024     retour en arrière
13025     emballage de six
13026     Le capitaine Haddock est l’ami de Tintin.
13027     dans ce cas, il est certain
13028     et ce,
13029     Par-ci par-là.
13030     eh,
13031     eh bien,
13032     Je l’ai vu ici même hier.
13033     Des impressions recto verso.
13034     La bouteille est aux deux tiers pleine.
13035     Un trois-quarts de rugby.
13036     Les trois-quarts de l’équipe de rugby.
13037     La bouteille est aux trois quarts pleine.
13038     Un trois-quarts de rugby.
13039     S’il te plaît, dessine-moi un mouton.
13040     Il y a un va-et-vient dans cette maison.
13041     Les états-majors ont décidé.
13042     Avez-vous le tout-à-l’égout ?
13043     C’est un va-nu-pieds.
13044     Elle est la vice-présidente.
13045     J’habite au rez-de-chaussée.
13046     Je m’appelle Jean-Marc.
13047     Je m’appelle Pierre-Yves.
13048     Je m’appelle Charles-Édouard.
13049     Je m’appelle Marie-Laure.
13050     Je m’appelle Anne-Sophie.
13051     Mon grand-père a 100 ans.
13052     J’ai ouï-dire qu’il ne viendra pas.
13053     C’est un chef-d’œuvre.
13054     Il habite en Franche-Comté.
13055     Il habite à Clermont-Ferrand.
13056     Le massif du Mont-Blanc.
13057     Le mont Blanc est le point culminant des Alpes.
13058     Un trait d’union.
13059     J’ai la quasi-certitude qu’il ne viendra pas.
13060     Je suis quasi certain qu’il ne viendra pas.
13061     Une fin de non-recevoir.
13062     Non merci.
13063     Je me demande s’il avait ou non conscience que son arme était chargée.
13064     etc.
13065     Un écrivain du XIXe siècle
13066     La 2e à droite
13067     Les 2es.
13068     Les 2des.
13069     Le 2d.
13070     Je me sens chez moi dans ton chez-toi.
13071     Mon ex-femme habite près de chez moi.
13072     La procédure est semi-automatique.
13073     Je pense qu’il ment.
13074     Je m’étais perdu.
13075     La lettre l est mal écrite.
13076     La variable x est constante.
13077     Moody’s a abaissé la note de la dette du Japon.
13078     Le vainqueur du 100 m aurait triché.
13079     Ces deux interactions, respectivement 10-15 m et 10-18 m expliquent les difficultés expérimentales rencontrées.
13080     Il n’arrive jamais à l’heure.
13081     L’histoire.
13082     Un livre d’histoire et géographie.
13083     La vitamine D ou la vitamine C.
13084     Ils ont beaucoup d’enfants.
13085     Un chef-d’œuvre
13086     Va-t’en d’ici.
13087     Ils ont beaucoup d’enfants.
13088     Pressez la touche “c” pour continuer.
13089     J’ai reçu des fleurs pour la Saint-Valentin.
13090     J’ai un chien, un chat, un lapin, etc.
13091     parce que
13092     redoubler une année
13093     Je me rappelle ce moment.
13094     J’ai reçu le rappel de la facture.
13095     Je me rappelle de quelle manière il a dit cela.
13096     Il faut lui rappeler de refaire tout cela.
13097     Il faut lui rappeler de me téléphoner.
13098     Tu te rappelles de moi ?
13099     Elle me rappelle de me rendre à la banque.
13100     Cela me rappelle de loin mon enfance.
13101     Je me rappelle de moins en mois mon enfance.
13102     Je me rappelle de temps en temps mon enfance.
13103     Je vais te rappeler de suite.
13104     Rappelé de Paris auprès de son père.
13105     Je me rappelle Anne.
13106     Je me souviens d’Anne.
13107     Il faut lui rappeler d’envoyer la lettre.
13108     Tu te rappelles d’eux ?
13109     Il rappelle d’ailleurs que ce lieu peut être légendaire.
13110     Je ne me rappelle pas ce moment.
13111     Je me rappelle de quelle manière il a dit cela.
13112     Je dois me rappelle de tout ranger.
13113     Ils se rappellent bien de moi.
13114     Je me rappelle bien Anne.
13115     Je me rappelle toujours d’allumer la lumière.
13116     Ils se rappellent bien d’elle.
13117     T’es-tu décidé ou non ?
13118     T’es-tu décidé ou non ?
13119     Il va chez le coiffeur tous les mois.
13120     Il est arrivé à pied.
13121     Il a sauté à pieds joints.
13122     Il a pied dans ce bassin.
13123     Je n’ai pas pied dans ce bassin.
13124     L’entreprise l’a mis à pied.
13125     Le projet que j’ai mis sur pied est en bonne voie.
13126     Il s’est habillé de pied en cap comme un militaire.
13127     Je l’attends de pied ferme.
13128     Il travaille d’arrache-pied sur ce projet.
13129     Le chiffre d’affaires de l’entreprise.
13130     La défaite s’ensuivit.
13131     la damer
13132     loin de là
13133     favoriser une candidature
13134     aussi mauvais
13135     savoir gré
13136     Le contrat est négocié de gré à gré.
13137     accaparer quelque chose
13138     assieds-toi.
13139     asseyez-vous.
13140     n’être pas sans savoir.
13141     Je ne suis pas sans savoir
13142     J’ai de la fièvre ?
13143     J’ai la fièvre ?
13144     As-tu la fièvre ?
13145     As-tu de la fièvre ?
13146     L’échappée belle d’un coureur cycliste.
13147     à motocyclette.
13148     asseoir.
13149     ne me contredisez pas.
13150     effectif scolaire.
13151     effectif étudiant.
13152     moins mauvais.
13153     à Lac-Beauport.
13154     bran de scie.
13155     à Cap-de-la-Madeleine.
13156     lire dans le journal.
13157     rue passante.
13158     artère passante.
13159     avenue passante.
13160     boulevard passant.
13161     L’ère glaciaire.
13162     tâcher que
13163     À l’aimable attention de
13164     Un cadeau à l’intention de ma femme.
13165     c’est de lui que je parle
13166     Les métaux précieux et l’or en particulier restent des investissements sûrs.
13167     par acquit de conscience.
13168     faire partie de
13169     tirer parti
13170     prendre parti
13171     J’ai pris une partie de l’argent.
13172     Le site a été en partie traduit.
13173     Il s’est transformé en parti politique.
13174     Il arrive en général assez tard.
13175     faire affaire avec
13176     tenir pour acquis
13177     Il est en pleine campagne électorale.
13178     Tant pis si je perds.
13179     Les choses vont de mal en pis.
13180     Finalement, il a gagné.
13181     Au final de cette sonate.
13182     Il a pulvérisé le record.
13183     Ils ont fait exploser le pont.
13184     papillon adhésif
13185     mouchoir de papier
13186     Mars était le dieu de la guerre.
13187     Février est le mois le plus froid.
13188     La monarchie de Juillet.
13189     Cette année, juin a été chaud.
13190     Juin est le sixième mois.
13191     Je suis né le 30 mars 1960.
13192     La planète Mars est rouge.
13193     Dans la mythologie romaine, Mars est le dieu de la guerre.
13194     Je viendrai lundi.
13195     Lundi est le premier jour de la semaine.
13196     Je parle anglais, mais je ne suis pas Anglais.
13197     Il est surpris d’apprendre que le Japonais est incapable de le comprendre.
13198     Les Bretons parlent aux Français.
13199     Napoléon est né en Corse.
13200     Je travaille en anglais avec des Anglais.
13201     Je travaille en anglais avec des Anglaises.
13202     Même les Français ont un français qui est loin d’être parfait.
13203     Écrit dans un anglais facile
13204     Le numéro un français a gagné à Roland-Garros aujourd’hui.
13205     Il s’est exprimé dans un français approximatif.
13206     Une leçon de français.
13207     J’ai appris un peu de français ici et là.
13208     Une invasion de troupes soviétiques.
13209     Le clocher de l’église
13210     En fonction de l’état quantique de l’électron.
13211     Oui…
13212     Vous vous parlez.
13213     Il est capable de te faire faire des choses surprenantes.
13214     En en demandant deux
13215     C’est donnant donnant
13216     L’est est de ce côté.
13217     Les poules du couvent couvent.
13218     Un film un peu olé olé.
13219     Je suis allé à Bora Bora.
13220     Les chiens aboient à qui mieux mieux.
13221     De l’orge perlé.
13222     De l’orge mondé.
13223     Il vous faut un laissez-passer.
13224     Le courant est d’un demi-nœud.
13225     Un signal de 3,5 Hz.
13226     L’appareil a consommé 5 kW·h.
13227     L’appareil a consommé 5 kWh.
13228     Une température de 3 kelvins.
13229     Un courant de 10 ampères.
13230     Un courant de dix ampères.
13231     Il a remporté la médaille Fields.
13232     Jeudi 28 août 2014.
13233     Dimanche 14 septembre 2014.
13234     Le dimanche 19 juil 2015.
13235     Le dimanche 19 juillet 2015.
13236     Jeudi 28/08/2014.
13237     Jeudi 2014/08/28.
13238     Jeudi 28-08-2014.
13239     Il est né le 31 octobre.
13240     Il est né le 30 septembre.
13241     Il est né le 31/10/1969.
13242     Il est né le 31-8-69.
13243     Il est né le 31-aout-1969.
13244     Il est né le 28 février.
13245     Il est né le 28-02-1969.
13246     Le 29 février 2000.
13247     Le 29/février/2000.
13248     Le 29/02/2000.
13249     Le 29/2/2000.
13250     Le 29 février 2004.
13251     Le 29 février 2008.
13252     Le 29 février 2012.
13253     Le 29 février 2016.
13254     Le 29 février 2020.
13255     Le 29-février-2004
13265     Le Horla — Guy de Maupassant
13267     J’aime ce pays, et j’aime y vivre parce que j’y ai mes racines, ces profondes et délicates racines, qui attachent un homme à la terre où sont nés et morts ses aïeux, qui l’attachent à ce qu’on pense et à ce qu’on mange, aux usages comme aux nourritures, aux locutions locales, aux intonations des paysans, aux odeurs du sol, des villages et de l’air lui-même.
13268     J’aime ma maison où j’ai grandi.
13269     De mes fenêtres, je vois la Seine qui coule, le long de mon jardin, derrière la route, presque chez moi, la grande et large Seine, qui va de Rouen au Havre, couverte de bateaux qui passent.
13270     À gauche, là-bas, Rouen, la vaste ville aux toits bleus, sous le peuple pointu des clochers gothiques.
13271     Ils sont innombrables, frêles ou larges, dominés par la flèche de fonte de la cathédrale, et pleins de cloches qui sonnent dans l’air bleu des belles matinées, jetant jusqu’à moi leur doux et lointain bourdonnement de fer, leur chant d’airain que la brise m’apporte, tantôt plus fort et tantôt plus affaibli, suivant qu’elle s’éveille ou s’assoupit.
13272     Comme il faisait bon ce matin !
13273     Vers onze heures, un long convoi de navires, traînés par un remorqueur, gros comme une mouche, et qui râlait de peine en vomissant une fumée épaisse, défila devant ma grille.
13274     Après deux goëlettes anglaises, dont le pavillon rouge ondoyait sur le ciel, venait un superbe trois-mats brésilien, tout blanc, admirablement propre et luisant.
13275     Je le saluai, je ne sais pourquoi, tant ce navire me fit plaisir à voir.
13276     12 mai. — J’ai un peu de fièvre depuis quelques jours ; je me sens souffrant, ou plutôt je me sens triste.
13277     D’où viennent ces influences mystérieuses qui changent en découragement notre bonheur et notre confiance en détresse.
13278     On dirait que l’air, l’air invisible est plein d’inconnaissables Puissances, dont nous subissons les voisinages mystérieux.
13279     Je m’éveille plein de gaîté, avec des envies de chanter dans la gorge. — Pourquoi ? — Je descends le long de l’eau ; et soudain, après une courte promenade, je rentre désolé, comme si quelque malheur m’attendait chez moi. — Pourquoi ? — Est-ce un frisson de froid qui, frôlant ma peau, a ébranlé mes nerfs et assombri mon âme ?
13280     Est-ce la forme des nuages, ou la couleur du jour, la couleur des choses, si variable, qui, passant par mes yeux, a troublé ma pensée ? Sait-on ?
13281     Tout ce qui nous entoure, tout ce que nous voyons sans le regarder, tout ce que nous frôlons sans le connaître, tout ce que nous touchons sans le palper, tout ce que nous rencontrons sans le distinguer, a sur nous, sur nos organes et, par eux, sur nos idées, sur notre cœur lui-même, des effets rapides, surprenants et inexplicables ?
13282     Comme il est profond, ce mystère de l’Invisible !
13283     Nous ne le pouvons sonder avec nos sens misérables, avec nos yeux qui ne savent apercevoir ni le trop petit, ni le trop grand, ni le trop près, ni le trop loin, ni les habitants d’une étoile, ni les habitants d’une goutte d’eau… avec nos oreilles qui nous trompent, car elles nous transmettent les vibrations de l’air en notes sonores.
13284     Elles sont des fées qui font ce miracle de changer en bruit ce mouvement et par cette métamorphose donnent naissance à la musique, qui rend chantante l’agitation muette de la nature… avec notre odorat, plus faible que celui du chien… avec notre goût, qui peut à peine discerner l’âge d’un vin !
13285     Ah ! si nous avions d’autres organes qui accompliraient en notre faveur d’autres miracles, que de choses nous pourrions découvrir encore autour de nous !
13286     16 mai. — Je suis malade, décidément ! Je me portais si bien le mois dernier !
13287     J’ai la fièvre, une fièvre atroce, ou plutôt un énervement fiévreux, qui rend mon âme aussi souffrante que mon corps.
13288     J’ai sans cesse cette sensation affreuse d’un danger menaçant, cette appréhension d’un malheur qui vient ou de la mort qui approche, ce pressentiment qui est sans doute l’atteinte d’un mal encore inconnu, germant dans le sang et dans la chair.
13289     18 mai. — Je viens d’aller consulter mon médecin, car je ne pouvais plus dormir. Il m’a trouvé le pouls rapide, l’œil dilaté, les nerfs vibrants, mais sans aucun symptôme alarmant.
13290     Je dois me soumettre aux douches et boire du bromure de potassium.
13291     25 mai. — Aucun changement ! Mon état, vraiment, est bizarre. À mesure qu’approche le soir, une inquiétude incompréhensible m’envahit, comme si la nuit cachait pour moi une menace terrible.
13292     Je dîne vite, puis j’essaie de lire ; mais je ne comprends pas les mots ; je distingue à peine les lettres.
13293     Je marche alors dans mon salon de long en large, sous l’oppression d’une crainte confuse et irrésistible, la crainte du sommeil et la crainte du lit.
13294     Vers dix heures, je monte dans ma chambre. À peine entré, je donne deux tours de clef, et je pousse les verrous ; j’ai peur… de quoi ?…
13295     Je ne redoutais rien jusqu’ici… j’ouvre mes armoires, je regarde sous mon lit ; j’écoute… j’écoute… quoi ?…
13296     Est-ce étrange qu’un simple malaise, un trouble de la circulation peut-être, l’irritation d’un filet nerveux, un peu de congestion, une toute petite perturbation dans le fonctionnement si imparfait et si délicat de notre machine vivante, puisse faire un mélancolique du plus joyeux des hommes, et un poltron du plus brave ?
13297     Puis, je me couche, et j’attends le sommeil comme on attendrait le bourreau.
13298     Je l’attends avec l’épouvante de sa venue ; et mon cœur bat, et mes jambes frémissent ; et tout mon corps tressaille dans la chaleur des draps, jusqu’au moment où je tombe tout à coup dans le repos, comme on tomberait pour s’y noyer, dans un gouffre d’eau stagnante.
13299     Je ne le sens pas venir, comme autrefois, ce sommeil perfide, caché près de moi, qui me guette, qui va me saisir par la tête, me fermer les yeux, m’anéantir.
13300     Je dors — longtemps — deux ou trois heures — puis un rêve — non — un cauchemar m’étreint.
13301     Je sens bien que je suis couché et que je dors… je le sens et je le sais… et je sens aussi que quelqu’un s’approche de moi, me regarde, me palpe, monte sur mon lit, s’agenouille sur ma poitrine, me prend le cou entre ses mains et serre… serre… de toute sa force pour m’étrangler.
13302     Moi, je me débats, lié par cette impuissance atroce, qui nous paralyse dans les songes ; je veux crier, — je ne peux pas ; — je veux remuer, — je ne peux pas ; — j’essaye, avec des efforts affreux, en haletant, de me tourner, de rejeter cet être qui m’écrase et qui m’étouffe, — je ne peux pas !
13303     Et soudain, je m’éveille, affolé, couvert de sueur. J’allume une bougie. Je suis seul.
13304     Après cette crise, qui se renouvelle toutes les nuits, je dors enfin, avec calme, jusqu’à l’aurore.
13305     2 juin. — Mon état s’est encore aggravé. Qu’ai-je donc ? Le bromure n’y fait rien ; les douches n’y font rien.
13306     Tantôt, pour fatiguer mon corps, si las pourtant, j’allai faire un tour dans la forêt de Roumare.
13307     Je crus d’abord que l’air frais, léger et doux, plein d’odeur d’herbes et de feuilles, me versait aux veines un sang nouveau, au cœur une énergie nouvelle.
13308     Je pris une grande avenue de chasse, puis je tournai vers La Bouille, par une allée étroite, entre deux armées d’arbres démesurément hauts qui mettaient un toit vert, épais, presque noir, entre le ciel et moi.
13309     Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d’angoisse.
13310     Je hâtai le pas, inquiet d’être seul dans ce bois, apeuré sans raison, stupidement, par la profonde solitude. Tout à coup, il me sembla que j’étais suivi, qu’on marchait sur mes talons, tout près, à me toucher.
13311     Je me retournai brusquement. J’étais seul.
13312     Je ne vis derrière moi que la droite et large allée, vide, haute, redoutablement vide ; et de l’autre côté elle s’étendait aussi à perte de vue, toute pareille, effrayante.
13313     Je fermai les yeux. Pourquoi ? Et je me mis à tourner sur un talon, très vite, comme une toupie. Je faillis tomber ; je rouvris les yeux ; les arbres dansaient ; la terre flottait ; je dus m’asseoir.
13314     Puis, ah ! je ne savais plus par où j’étais venu ! Bizarre idée ! Bizarre ! Bizarre idée ! Je ne savais plus du tout.
13315     Je partis par le côté qui se trouvait à ma droite, et je revins dans l’avenue qui m’avait amené au milieu de la forêt.
13316     3 juin. — La nuit a été horrible. Je vais m’absenter pendant quelques semaines. Un petit voyage, sans doute, me remettra.
13317     2 juillet. — Je rentre. Je suis guéri. J’ai fait d’ailleurs une excursion charmante. J’ai visité le mont Saint-Michel que je ne connaissais pas.
13318     Quelle vision, quand on arrive, comme moi, à Avranches, vers la fin du jour ! La ville est sur une colline ; et on me conduisit dans le jardin public, au bout de la cité. Je poussai un cri d’étonnement.
13319     Une baie démesurée s’étendait devant moi, à perte de vue, entre deux côtes écartées se perdant au loin dans les brumes ; et au milieu de cette immense baie jaune, sous un ciel d’or et de clarté, s’élevait sombre et pointu un mont étrange, au milieu des sables. Le soleil venait de disparaître, et sur l’horizon encore flamboyant se dessinait le profil de ce fantastique rocher qui porte sur son sommet un fantastique monument.
13320     Dès l’aurore, j’allai vers lui. La mer était basse, comme la veille au soir, et je regardais se dresser devant moi, à mesure que j’approchais d’elle, la surprenante abbaye.
13321     Après plusieurs heures de marche, j’atteignis l’énorme bloc de pierres qui porte la petite cité dominée par la grande église. Ayant gravi la rue étroite et rapide, j’entrai dans la plus admirable demeure gothique construite pour Dieu sur la terre, vaste comme une ville, pleine de salles basses écrasées sous des voûtes et de hautes galeries que soutiennent de frêles colonnes.
13322     J’entrai dans ce gigantesque bijou de granit, aussi léger qu’une dentelle, couvert de tours, de sveltes clochetons, où montent des escaliers tordus, et qui lancent dans le ciel bleu des jours, dans le ciel noir des nuits, leurs têtes bizarres hérissées de chimères, de diables, de bêtes fantastiques, de fleurs monstrueuses, et reliés l’un à l’autre par de fines arches ouvragées.
13323     Quand je fus sur le sommet, je dis au moine qui m’accompagnait : « Mon père, comme vous devez être bien ici ! »
13324     Il répondit : « Il y a beaucoup de vent, Monsieur » ; et nous nous mîmes à causer en regardant monter la mer, qui courait sur le sable et le couvrait d’une cuirasse d’acier.
13325     Et le moine me conta des histoires, toutes les vieilles histoires de ce lieu, des légendes, toujours des légendes.
13326     Une d’elles me frappa beaucoup. Les gens du pays, ceux du mont, prétendent qu’on entend parler la nuit dans les sables, puis qu’on entend bêler deux chèvres, l’une avec une voix forte, l’autre avec une voix faible. Les incrédules affirment que ce sont les cris des oiseaux de mer, qui ressemblent tantôt à des bêlements, et tantôt à des plaintes humaines ; mais les pêcheurs attardés jurent avoir rencontré rôdant sur les dunes, entre deux marées, autour de la petite ville jetée ainsi loin du monde, un vieux berger, dont on ne voit jamais la tête couverte de son manteau, et qui conduit, en marchant devant eux, un bouc à figure d’homme et une chèvre à figure de femme, tous deux avec de longs cheveux blancs et parlant sans cesse, se querellant dans une langue inconnue, puis cessant soudain de crier pour bêler de toute leur force.
13327     Je dis au moine : « Y croyez-vous ? »
13328     Il murmura : « Je ne sais pas. »
13329     Je repris : « S’il existait sur la terre d’autres êtres que nous, comment ne les connaîtrions-nous point depuis longtemps : comment ne les auriez-vous pas vus, vous ? comment ne les aurais-je pas vus, moi ? »
13330     Il répondit : « Est-ce que nous voyons la cent-millième partie de ce qui existe ? Tenez, voici le vent, qui est la plus grande force de la nature, qui renverse les hommes, abat les édifices, déracine les arbres, soulève la mer en montagnes d’eau, détruit les falaises, et jette aux brisants les grands navires, le vent qui tue, qui siffle, qui gémit, qui mugit, — l’avez-vous vu, et pouvez-vous le voir ? Il existe, pourtant. »
13331     Je me tus devant ce simple raisonnement. Cet homme était un sage ou peut-être un sot. Je ne l’aurais pu affirmer au juste ; mais je me tus. Ce qu’il disait là, je l’avais pensé souvent.
13332     3 juillet. — J’ai mal dormi ; certes, il y a ici une influence fiévreuse, car mon cocher souffre du même mal que moi. En rentrant hier, j’avais remarqué sa pâleur singulière. Je lui demandai :
13333     — Qu’est-ce que vous avez, Jean ?
13334     — J’ai que je ne peux plus me reposer, Monsieur, ce sont mes nuits qui mangent mes jours. Depuis le départ de Monsieur, cela me tient comme un sort.
13335     Les autres domestiques vont bien cependant, mais j’ai grand peur d’être repris, moi.
13336     4 juillet. — Décidément, je suis repris. Mes cauchemars anciens reviennent.
13337     Cette nuit, j’ai senti quelqu’un accroupi sur moi, et qui, sa bouche sur la mienne, buvait ma vie entre mes lèvres. Oui, il la puisait dans ma gorge, comme aurait fait une sangsue.
13338     Puis il s’est levé, repu, et moi je me suis réveillé, tellement meurtri, brisé, anéanti, que je ne pouvais plus remuer. Si cela continue encore quelques jours, je repartirai certainement.
13339     5 juillet. — Ai-je perdu la raison ? Ce qui s’est passé, ce que j’ai vu la nuit dernière est tellement étrange, que ma tête s’égare quand j’y songe !
13340     Comme je le fais maintenant chaque soir j’avais fermé ma porte à clef ; puis, ayant soif, je bus un demi-verre d’eau, et je remarquai par hasard que ma carafe était pleine jusqu’au bouchon de cristal.
13341     Je me couchai ensuite et je tombai dans un de mes sommeils épouvantables, dont je fus tiré au bout de deux heures environ par une secousse plus affreuse encore.
13342     Figurez-vous un homme qui dort, qu’on assassine, et qui se réveille avec un couteau dans le poumon, et qui râle, couvert de sang, et qui ne peut plus respirer, et qui va mourir, et qui ne comprend pas — voilà.
13343     Ayant enfin reconquis ma raison, j’eus soif de nouveau ; j’allumai une bougie et j’allai vers la table où était posée ma carafe. Je la soulevai en la penchant sur mon verre ; rien ne coula. — Elle était vide ! Elle était vide complètement !
13344     D’abord, je n’y compris rien ; puis, tout à coup, je ressentis une émotion si terrible, que je dus m’asseoir, ou plutôt, que je tombai sur une chaise ! puis, je me redressai d’un saut pour regarder autour de moi ! puis je me rassis, éperdu d’étonnement et de peur, devant le cristal transparent !
13345     Je le contemplais avec des yeux fixes, cherchant à deviner. Mes mains tremblaient ! On avait donc bu cette eau ? Qui ? Moi ? moi, sans doute ? Ce ne pouvait être que moi ?
13346     Alors, j’étais somnambule, je vivais, sans le savoir, de cette double vie mystérieuse qui fait douter s’il y a deux êtres en nous, ou si un être étranger, inconnaissable et invisible, anime, par moments, quand notre âme est engourdie, notre corps captif qui obéit à cet autre, comme à nous-mêmes, plus qu’à nous-mêmes.
13347     Ah ! qui comprendra mon angoisse abominable ?
13348     Qui comprendra l’émotion d’un homme, sain d’esprit, bien éveillé, plein de raison et qui regarde épouvanté, à travers le verre d’une carafe, un peu d’eau disparue pendant qu’il a dormi !
13349     Et je restai là jusqu’au jour, sans oser regagner mon lit.
13350     6 juillet. — Je deviens fou. On a encore bu toute ma carafe cette nuit ; — ou plutôt, je l’ai bue !
13351     Mais, est-ce moi ? Est-ce moi ? Qui serait-ce ? Qui ? Oh ! mon Dieu ! Je deviens fou ? Qui me sauvera ?
13352     10 juillet. — Je viens de faire des épreuves surprenantes.
13353     Décidément, je suis fou ! Et pourtant !
13354     Le 6 juillet, avant de me coucher, j’ai placé sur ma table du vin, du lait, de l’eau, du pain et des fraises.
13355     On a bu — j’ai bu — toute l’eau, et un peu de lait. On n’a touché ni au vin, ni au pain, ni aux fraises.
13356     Le 7 juillet, j’ai renouvelé la même épreuve, qui a donné le même résultat.
13357     Le 8 juillet, j’ai supprimé l’eau et le lait. On n’a touché à rien.
13358     Le 9 juillet enfin, j’ai remis sur ma table l’eau et le lait seulement, en ayant soin d’envelopper les carafes en des linges de mousseline blanche et de ficeler les bouchons.
13359     Puis, j’ai frotté mes lèvres, ma barbe, mes mains avec de la mine de plomb, et je me suis couché.
13360     L’invincible sommeil m’a saisi, suivi bientôt de l’atroce réveil. Je n’avais point remué ; mes draps eux-mêmes ne portaient pas de taches.
13361     Je m’élançai vers ma table. Les linges enfermant les bouteilles étaient demeurés immaculés.
13362     Je déliai les cordons, en palpitant de crainte. On avait bu toute l’eau ! on avait bu tout le lait ! Ah ! mon Dieu !…
13363     Je vais partir tout à l’heure pour Paris.
13364     12 juillet. — Paris. J’avais donc perdu la tête les jours derniers !
13365     J’ai dû être le jouet de mon imagination énervée, à moins que je ne sois vraiment somnambule, ou que j’aie subi une de ces influences constatées, mais inexplicables jusqu’ici, qu’on appelle suggestions.
13366     En tout cas, mon affolement touchait à la démence, et vingt-quatre heures de Paris ont suffi pour me remettre d’aplomb.
13367     Hier, après des courses et des visites, qui m’ont fait passer dans l’âme de l’air nouveau et vivifiant, j’ai fini ma soirée au Théâtre-Français.
13368     On y jouait une pièce d’Alexandre Dumas fils ; et cet esprit alerte et puissant a achevé de me guérir. Certes, la solitude est dangereuse pour les intelligences qui travaillent.
13369     Il nous faut, autour de nous, des hommes qui pensent et qui parlent. Quand nous sommes seuls longtemps, nous peuplons le vide de fantômes.
13370     Je suis rentré à l’hôtel très gai, par les boulevards. Au coudoiement de la foule, je songeais, non sans ironie, à mes terreurs, à mes suppositions de l’autre semaine, car j’ai cru, oui, j’ai cru qu’un être invisible habitait sous mon toit.
13371     Comme notre tête est faible et s’effare, et s’égare vite, dès qu’un petit fait incompréhensible nous frappe !
13372     Au lieu de conclure par ces simples mots : « Je ne comprends pas parce que la cause m’échappe », nous imaginons aussitôt des mystères effrayants et des puissances surnaturelles.
13373     14 juillet. — Fête de la République. Je me suis promené par les rues. Les pétards et les drapeaux m’amusaient comme un enfant.
13374     C’est pourtant fort bête d’être joyeux, à date fixe, par décret du gouvernement. Le peuple est un troupeau imbécile, tantôt stupidement patient et tantôt férocement révolté.
13375     On lui dit : « Amuse-toi. » Il s’amuse. On lui dit : « Va te battre avec le voisin. » Il va se battre. On lui dit : « Vote pour l’Empereur. » Il vote pour l’Empereur.
13376     Puis, on lui dit : « Vote pour la République. » Et il vote pour la République.
13377     Ceux qui le dirigent sont aussi sots ; mais au lieu d’obéir à des hommes, ils obéissent à des principes, lesquels ne peuvent être que niais, stériles et faux, par cela même qu’ils sont des principes, c’est-à-dire des idées réputées certaines et immuables, en ce monde où l’on n’est sûr de rien, puisque la lumière est une illusion, puisque le bruit est une illusion.
13378     16 juillet. — J’ai vu hier des choses qui m’ont beaucoup troublé.
13379     Je dînais chez ma cousine, Mme Sablé, dont le mari commande le 76e chasseurs à Limoges.
13380     Je me trouvais chez elle avec deux jeunes femmes, dont l’une a épousé un médecin, le docteur Parent, qui s’occupe beaucoup des maladies nerveuses et des manifestations extraordinaires auxquelles donnent lieu en ce moment les expériences sur l’hypnotisme et la suggestion.
13381     Il nous raconta longtemps les résultats prodigieux obtenus par des savants anglais et par les médecins de l’école de Nancy.
13382     Les faits qu’il avança me parurent tellement bizarres, que je me déclarai tout à fait incrédule.
13383     « Nous sommes, affirmait-il, sur le point de découvrir un des plus importants secrets de la nature, je veux dire, un de ses plus importants secrets sur cette terre ; car elle en a certes d’autrement importants, là-bas, dans les étoiles.
13384     Depuis que l’homme pense, depuis qu’il sait dire et écrire sa pensée, il se sent frôlé par un mystère impénétrable pour ses sens grossiers et imparfaits, et il tâche de suppléer, par l’effort de son intelligence, à l’impuissance de ses organes.
13385     Quand cette intelligence demeurait encore à l’état rudimentaire, cette hantise des phénomènes invisibles a pris des formes banalement effrayantes.
13386     De là sont nées les croyances populaires au surnaturel, les légendes des esprits rôdeurs, des fées, des gnomes, des revenants, je dirai même la légende de Dieu, car nos conceptions de l’ouvrier-créateur, de quelque religion qu’elles nous viennent, sont bien les inventions les plus médiocres, les plus stupides, les plus inacceptables sorties du cerveau apeuré des créatures.
13387     Rien de plus vrai que cette parole de Voltaire : « Dieu a fait l’homme à son image, mais l’homme le lui a bien rendu. »
13388     « Mais, depuis un peu plus d’un siècle, on semble pressentir quelque chose de nouveau.
13389     Mesmer et quelques autres nous ont mis sur une voie inattendue, et nous sommes arrivés vraiment, depuis quatre ou cinq ans surtout, à des résultats surprenants. »
13390     Ma cousine, très incrédule aussi, souriait. Le docteur Parent lui dit : — Voulez-vous que j’essaie de vous endormir, Madame ?
13391     — Oui, je veux bien.
13392     Elle s’assit dans un fauteuil et il commença à la regarder fixement en la fascinant.
13393     Moi, je me sentis soudain un peu troublé, le cœur battant, la gorge serrée. Je voyais les yeux de Mme Sablé s’alourdir, sa bouche se crisper, sa poitrine haleter.
13394     Au bout de dix minutes, elle dormait.
13395     — Mettez-vous derrière elle, dit le médecin.
13396     Et je m’assis derrière elle. Il lui plaça entre les mains une carte de visite en lui disant : « Ceci est un miroir ; que voyez-vous dedans ? »
13397     Elle répondit :
13398     — Je vois mon cousin.
13399     — Que fait-il ?
13400     — Il se tord la moustache.
13401     — Et maintenant ?
13402     — Il tire de sa poche une photographie.
13403     — Quelle est cette photographie ?
13404     — La sienne.
13405     C’était vrai ! Et cette photographie venait de m’être livrée, le soir même, à l’hôtel.
13406     — Comment est-il sur ce portrait ?
13407     — Il se tient debout avec son chapeau à la main.
13408     Donc elle voyait dans cette carte, dans ce carton blanc, comme elle eût vu dans une glace.
13409     Les jeunes femmes, épouvantées, disaient : « Assez ! Assez ! Assez ! »
13410     Mais le docteur ordonna : « Vous vous lèverez demain à huit heures ; puis vous irez trouver à son hôtel votre cousin, et vous le supplierez de vous prêter cinq mille francs que votre mari vous demande et qu’il vous réclamera à son prochain voyage. »
13411     Puis il la réveilla.
13412     En rentrant à l’hôtel, je songeais à cette curieuse séance et des doutes m’assaillirent, non point sur l’absolue, sur l’insoupçonnable bonne foi de ma cousine, que je connaissais comme une sœur, depuis l’enfance, mais sur une supercherie possible du docteur.
13413     Ne dissimulait-il pas dans sa main une glace qu’il montrait à la jeune femme endormie, en même temps que sa carte de visite ? Les prestidigitateurs de profession font des choses autrement singulières.
13414     Je rentrai donc et je me couchai.
13415     Or, ce matin, vers huit heures et demie, je fus réveillé par mon valet de chambre, qui me dit :
13416     — C’est Mme Sablé qui demande à parler à Monsieur tout de suite.
13417     Je m’habillai à la hâte et je la reçus.
13418     Elle s’assit fort troublée, les yeux baissés, et, sans lever son voile, elle me dit :
13419     — Mon cher cousin, j’ai un gros service à vous demander.
13420     — Lequel, ma cousine ?
13421     — Cela me gêne beaucoup de vous le dire, et pourtant, il le faut. J’ai besoin, absolument besoin, de cinq mille francs.
13422     — Allons donc, vous ?
13423     — Oui, moi, ou plutôt mon mari, qui me charge de les trouver.
13424     J’étais tellement stupéfait, que je balbutiais mes réponses.
13426     Mais, en la regardant avec attention, tous mes doutes se dissipèrent. Elle tremblait d’angoisse, tant cette démarche lui était douloureuse, et je compris qu’elle avait la gorge pleine de sanglots.
13427     Je la savais fort riche et je repris :
13428     — Comment ! votre mari n’a pas cinq mille francs à sa disposition ! Voyons, réfléchissez. Êtes-vous sûre qu’il vous a chargée de me les demander ?
13429     Elle hésita quelques secondes comme si elle eût fait un grand effort pour chercher dans son souvenir, puis elle répondit :
13430     — Oui…, oui… j’en suis sûre.
13431     — Il vous a écrit ?
13432     Elle hésita encore, réfléchissant. Je devinai le travail torturant de sa pensée. Elle ne savait pas. Elle savait seulement qu’elle devait m’emprunter cinq mille francs pour son mari. Donc elle osa mentir.
13433     — Oui, il m’a écrit.
13434     — Quand donc ? Vous ne m’avez parlé de rien, hier.
13435     — J’ai reçu sa lettre ce matin.
13436     — Pouvez-vous me la montrer ?
13437     — Non… non… non… elle contenait des choses intimes… trop personnelles… je l’ai… je l’ai brûlée.
13438     — Alors, c’est que votre mari fait des dettes.
13439     Elle hésita encore, puis murmura :
13440     — Je ne sais pas.
13441     Je déclarai brusquement :
13442     — C’est que je ne puis disposer de cinq mille francs en ce moment, ma chère cousine.
13443     Elle poussa une sorte de cri de souffrance.
13444     — Oh ! oh ! je vous en prie, je vous en prie, trouvez-les…
13445     Elle s’exaltait, joignait les mains comme si elle m’eût prié ! J’entendais sa voix changer de ton ; elle pleurait et bégayait, harcelée, dominée par l’ordre irrésistible qu’elle avait reçu.
13446     — Oh ! oh ! je vous en supplie… si vous saviez comme je souffre… il me les faut aujourd’hui.
13447     J’eus pitié d’elle.
13448     — Vous les aurez tantôt, je vous le jure.
13449     Elle s’écria :
13450     — Oh ! merci ! merci ! Que vous êtes bon.
13451     Je repris : — Vous rappelez-vous ce qui s’est passé hier soir chez vous ?
13452     — Oui.
13453     — Vous rappelez-vous que le docteur Parent vous a endormie ?
13454     — Oui.
13455     — Eh ! bien, il vous a ordonné de venir m’emprunter ce matin cinq mille francs, et vous obéissez en ce moment à cette suggestion.
13456     Elle réfléchit quelques secondes et répondit :
13457     — Puisque c’est mon mari qui les demande.
13458     Pendant une heure, j’essayai de la convaincre, mais je n’y pus parvenir.
13459     Quand elle fut partie, je courus chez le docteur. Il allait sortir ; et il m’écouta en souriant. Puis il dit :
13460     — Croyez-vous maintenant ?
13461     — Oui, il le faut bien.
13462     — Allons chez votre parente.
13463     Elle sommeillait déjà sur une chaise longue, accablée de fatigue.
13464     Le médecin lui prit le pouls, la regarda quelque temps, une main levée vers ses yeux qu’elle ferma peu à peu sous l’effort insoutenable de cette puissance magnétique.
13465     Quand elle fut endormie :
13466     — Votre mari n’a plus besoin de cinq mille francs ! Vous allez donc oublier que vous avez prié votre cousin de vous les prêter, et, s’il vous parle de cela, vous ne comprendrez pas.
13467     Puis il la réveilla. Je tirai de ma poche un portefeuille :
13468     — Voici, ma chère cousine, ce que vous m’avez demandé ce matin.
13469     Elle fut tellement surprise que je n’osai pas insister. J’essayai cependant de ranimer sa mémoire, mais elle nia avec force, crut que je me moquais d’elle, et faillit, à la fin, se fâcher.
13470     Voilà ! je viens de rentrer ; et je n’ai pu déjeuner, tant cette expérience m’a bouleversé.
13471     19 juillet. — Beaucoup de personnes à qui j’ai raconté cette aventure se sont moquées de moi. Je ne sais plus que penser. Le sage dit : Peut-être ?
13472     21 juillet. — J’ai été dîner à Bougival, puis j’ai passé la soirée au bal des canotiers. Décidément, tout dépend des lieux et des milieux.
13473     Croire au surnaturel dans l’île de la Grenouillère, serait le comble de la folie… mais au sommet du mont Saint-Michel ?… mais dans les Indes ?
13474     Nous subissons effroyablement l’influence de ce qui nous entoure. Je rentrerai chez moi la semaine prochaine.
13475     30 juillet. — Je suis revenu dans ma maison depuis hier. Tout va bien.
13476     2 août. — Rien de nouveau ; il fait un temps superbe. Je passe mes journées à regarder couler la Seine.
13477     4 août. — Querelles parmi mes domestiques. Ils prétendent qu’on casse les verres, la nuit, dans les armoires.
13478     Le valet de chambre accuse la cuisinière, qui accuse la lingère, qui accuse les deux autres. Quel est le coupable ? Bien fin qui le dirait !
13479     6 août. — Cette fois, je ne suis pas fou. J’ai vu… j’ai vu… j’ai vu !… Je ne puis plus douter… j’ai vu !… J’ai encore froid jusque dans les ongles… j’ai encore peur jusque dans les moelles… j’ai vu !…
13480     Je me promenais à deux heures, en plein soleil, dans mon parterre de rosiers… dans l’allée des rosiers d’automne qui commencent à fleurir.
13481     Comme je m’arrêtais à regarder un géant des batailles, qui portait trois fleurs magnifiques, je vis, je vis distinctement, tout près de moi, la tige d’une de ces roses se plier, comme si une main invisible l’eût tordue, puis se casser comme si cette main l’eût cueillie !
13482     Puis la fleur s’éleva, suivant la courbe qu’aurait décrite un bras en la portant vers une bouche, et elle resta suspendue dans l’air transparent, toute seule, immobile, effrayante tache rouge à trois pas de mes yeux.
13483     Éperdu, je me jetai sur elle pour la saisir !
13484     Je ne trouvai rien ; elle avait disparu. Alors je fus pris d’une colère furieuse contre moi-même ; car il n’est pas permis à un homme raisonnable et sérieux d’avoir de pareilles hallucinations.
13485     Mais était-ce bien une hallucination ? Je me retournai pour chercher la tige, et je la retrouvai immédiatement sur l’arbuste, fraîchement brisée, entre les deux autres roses demeurées à la branche.
13486     Alors, je rentrai chez moi l’âme bouleversée ; car je suis certain, maintenant, certain comme de l’alternance des jours et des nuits, qu’il existe près de moi un être invisible, qui se nourrit de lait et d’eau, qui peut toucher aux choses, les prendre et les changer de place, doué par conséquent d’une nature matérielle, bien qu’imperceptible pour nos sens, et qui habite comme moi, sous mon toit…
13487     7 août. — J’ai dormi tranquille. Il a bu l’eau de ma carafe, mais n’a point troublé mon sommeil.
13488     Je me demande si je suis fou.
13489     En me promenant, tantôt au grand soleil, le long de la rivière, des doutes me sont venus sur ma raison, non point des doutes vagues comme j’en avais jusqu’ici, mais des doutes précis, absolus.
13490     J’ai vu des fous ; j’en ai connu qui restaient intelligents, lucides, clairvoyants même sur toutes les choses de la vie, sauf sur un point.
13491     Ils parlaient de tout avec clarté, avec souplesse, avec profondeur, et soudain leur pensée touchant l’écueil de leur folie, s’y déchirait en pièces, s’éparpillait et sombrait dans cet océan effrayant et furieux, plein de vagues bondissantes, de brouillards, de bourrasques, qu’on nomme « la démence ».
13492     Certes, je me croirais fou, absolument fou, si je n’étais conscient, si je ne connaissais parfaitement mon état, si je ne le sondais en l’analysant avec une complète lucidité.
13493     Je ne serais donc, en somme, qu’un halluciné raisonnant. Un trouble inconnu se serait produit dans mon cerveau, un de ces troubles qu’essayent de noter et de préciser aujourd’hui les physiologistes ; et ce trouble aurait déterminé dans mon esprit, dans l’ordre et la logique de mes idées, une crevasse profonde.
13494     Des phénomènes semblables ont lieu dans le rêve qui nous promène à travers les fantasmagories les plus invraisemblables, sans que nous en soyons surpris, parce que l’appareil vérificateur, parce que le sens du contrôle est endormi ; tandis que la faculté imaginative veille et travaille.
13495     Ne se peut-il pas qu’une des imperceptibles touches du clavier cérébral se trouve paralysée chez moi ?
13496     Des hommes, à la suite d’accidents, perdent la mémoire des noms propres ou des verbes ou des chiffres, ou seulement des dates.
13497     Les localisations de toutes les parcelles de la pensée sont aujourd’hui prouvées.
13498     Or, quoi d’étonnant à ce que ma faculté de contrôler l’irréalité de certaines hallucinations, se trouve engourdie chez moi en ce moment !
13499     Je songeais à tout cela en suivant le bord de l’eau. Le soleil couvrait de clarté la rivière, faisait la terre délicieuse, emplissait mon regard d’amour pour la vie, pour les hirondelles, dont l’agilité est une joie de mes yeux, pour les herbes de la rive dont le frémissement est un bonheur de mes oreilles.
13500     Peu à peu, cependant un malaise inexplicable me pénétrait. Une force, me semblait-il, une force occulte m’engourdissait, m’arrêtait, m’empêchait d’aller plus loin, me rappelait en arrière.
13501     J’éprouvais ce besoin douloureux de rentrer qui vous oppresse, quand on a laissé au logis un malade aimé, et que le pressentiment vous saisit d’une aggravation de son mal.
13502     Donc, je revins malgré moi, sûr que j’allais trouver, dans ma maison, une mauvaise nouvelle, une lettre ou une dépêche.
13503     Il n’y avait rien ; et je demeurai plus surpris et plus inquiet que si j’avais eu de nouveau quelque vision fantastique.
13504     8 août. — J’ai passé hier une affreuse soirée.
13505     Il ne se manifeste plus, mais je le sens près de moi, m’épiant, me regardant, me pénétrant, me dominant et plus redoutable, en se cachant ainsi, que s’il signalait par des phénomènes surnaturels sa présence invisible et constante.
13506     J’ai dormi, pourtant.
13507     9 août. — Rien, mais j’ai peur.
13508     10 août. — Rien ; qu’arrivera-t-il demain ?
13509     11 août. — Toujours rien ; je ne puis plus rester chez moi avec cette crainte et cette pensée entrées en mon âme ; je vais partir.
13510     12 août, 10 heures du soir. — Tout le jour j’ai voulu m’en aller ; je n’ai pas pu.
13511     J’ai voulu accomplir cet acte de liberté si facile, si simple, — sortir — monter dans ma voiture pour gagner Rouen — je n’ai pas pu. Pourquoi ?
13512     13 août. — Quand on est atteint par certaines maladies, tous les ressorts de l’être physique semblent brisés, toutes les énergies anéanties, tous les muscles relâchés, les os devenus mous comme la chair et la chair liquide comme de l’eau.
13513     J’éprouve cela dans mon être moral d’une façon étrange et désolante.
13514     Je n’ai plus aucune force, aucun courage, aucune domination sur moi, aucun pouvoir même de mettre en mouvement ma volonté.
13515     Je ne peux plus vouloir ; mais quelqu’un veut pour moi ; et j’obéis.
13516     14 août. — Je suis perdu ! Quelqu’un possède mon âme et la gouverne ! quelqu’un ordonne tous mes actes, tous mes mouvements, toutes mes pensées.
13517     Je ne suis plus rien en moi, rien qu’un spectateur esclave et terrifié de toutes les choses que j’accomplis.
13518     Je désire sortir. Je ne peux pas. Il ne veut pas ; et je reste, éperdu, tremblant, dans le fauteuil où il me tient assis.
13519     Je désire seulement me lever, me soulever, afin de me croire encore maître de moi.
13520     Je ne peux pas ! Je suis rivé à mon siège ; et mon siège adhère au sol, de telle sorte qu’aucune force ne nous soulèverait.
13521     Puis, tout d’un coup, il faut, il faut, il faut que j’aille au fond de mon jardin cueillir des fraises et les manger. Et j’y vais. Je cueille des fraises et je les mange !
13522     Oh ! mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu ! Est-il un Dieu ? S’il en est un, délivrez-moi, sauvez-moi ! secourez-moi ! Pardon ! Pitié ! Grâce ! Sauvez-moi ! Oh ! quelle souffrance ! quelle torture ! quelle horreur !
13523     15 août. — Certes, voilà comment était possédée et dominée ma pauvre cousine, quand elle est venue m’emprunter cinq mille francs.
13524     Elle subissait un vouloir étranger entré en elle, comme une autre âme, comme une autre âme parasite et dominatrice. Est-ce que le monde va finir ?
13525     Mais celui qui me gouverne, quel est-il, cet invisible ? cet inconnaissable, ce rôdeur d’une race surnaturelle ?
13526     Donc les Invisibles existent ! Alors, comment depuis l’origine du monde ne se sont-ils pas encore manifestés d’une façon précise comme ils le font pour moi ?
13527     Je n’ai jamais rien lu qui ressemble à ce qui s’est passé dans ma demeure. Oh ! si je pouvais la quitter, si je pouvais m’en aller, fuir et ne pas revenir. Je serais sauvé, mais je ne peux pas.
13528     16 août. — J’ai pu m’échapper aujourd’hui pendant deux heures, comme un prisonnier qui trouve ouverte, par hasard, la porte de son cachot. J’ai senti que j’étais libre tout à coup et qu’il était loin.
13529     J’ai ordonné d’atteler bien vite et j’ai gagné Rouen. Oh ! quelle joie de pouvoir dire à un homme qui obéit : « Allez à Rouen ! »
13530     Je me suis fait arrêter devant la bibliothèque et j’ai prié qu’on me prêtât le grand traité du docteur Hermann Herestauss sur les habitants inconnus du monde antique et moderne.
13531     Puis, au moment de remonter dans mon coupé, j’ai voulu dire : « À la gare ! » et j’ai crié, — je n’ai pas dit, j’ai crié — d’une voix si forte que les passants se sont retournés : « À la maison », et je suis tombé, affolé d’angoisse, sur le coussin de ma voiture. Il m’avait retrouvé et repris.
13532     17 août. — Ah ! Quelle nuit ! quelle nuit ! Et pourtant il me semble que je devrais me réjouir. Jusqu’à une heure du matin, j’ai lu !
13533     Hermann Herestauss, docteur en philosophie et en théogonie, a écrit l’histoire et les manifestations de tous les êtres invisibles rôdant autour de l’homme ou rêvés par lui.
13534     Il décrit leurs origines, leur domaine, leur puissance. Mais aucun d’eux ne ressemble à celui qui me hante.
13535     On dirait que l’homme, depuis qu’il pense, a pressenti et redouté un être nouveau, plus fort que lui, son successeur en ce monde, et que, le sentant proche et ne pouvant prévoir la nature de ce maître, il a créé, dans sa terreur, tout le peuple fantastique des êtres occultes, fantômes vagues nés de la peur.
13536     Donc, ayant lu jusqu’à une heure du matin, j’ai été m’asseoir ensuite auprès de ma fenêtre ouverte pour rafraîchir mon front et ma pensée au vent calme de l’obscurité.
13537     Il faisait bon, il faisait tiède ! Comme j’aurais aimé cette nuit-là autrefois !
13538     Pas de lune. Les étoiles avaient au fond du ciel noir des scintillements frémissants. Qui habite ces mondes ? Quelles formes, quels vivants, quels animaux, quelles plantes sont là-bas ?
13539     Ceux qui pensent dans ces univers lointains, que savent-ils plus que nous ? Que peuvent-ils plus que nous ? Que voient-ils que nous ne connaissons point ?
13540     Un d’eux, un jour ou l’autre, traversant l’espace, n’apparaîtra-t-il pas sur notre terre pour la conquérir, comme les Normands jadis traversaient la mer pour asservir des peuples plus faibles ?
13541     Nous sommes si infirmes, si désarmés, si ignorants, si petits, nous autres, sur ce grain de boue qui tourne délayé dans une goutte d’eau.
13542     Je m’assoupis en rêvant ainsi au vent frais du soir.
13543     Or, ayant dormi environ quarante minutes, je rouvris les yeux sans faire un mouvement, réveillé par je ne sais quelle émotion confuse et bizarre.
13544     Je ne vis rien d’abord, puis, tout à coup, il me sembla qu’une page du livre resté ouvert sur ma table venait de tourner toute seule. Aucun souffle d’air n’était entré par ma fenêtre.
13545     Je fus surpris et j’attendis. Au bout de quatre minutes environ, je vis, je vis, oui, je vis de mes yeux une autre page se soulever et se rabattre sur la précédente, comme si un doigt l’eût feuilletée.
13546     Mon fauteuil était vide, semblait vide ; mais je compris qu’il était là, lui, assis à ma place, et qu’il lisait.
13547     D’un bond furieux, d’un bond de bête révoltée, qui va éventrer son dompteur, je traversai ma chambre pour le saisir, pour l’étreindre, pour le tuer !…
13548     Mais mon siège, avant que je l’eusse atteint, se renversa comme si on eût fui devant moi… ma table oscilla, ma lampe tomba et s’éteignit, et ma fenêtre se ferma comme si un malfaiteur surpris se fût élancé dans la nuit, en prenant à pleines mains les battants.
13549     Donc, il s’était sauvé ; il avait eu peur, peur de moi, lui !
13550     Alors… alors… demain… ou après… ou un jour quelconque… je pourrai donc le tenir sous mes poings, et l’écraser contre le sol !
13551     Est-ce que les chiens, quelquefois, ne mordent point et n’étranglent pas leurs maîtres ?
13552     18 août. — J’ai songé toute la journée. Oh ! oui, je vais lui obéir, suivre ses impulsions, accomplir toutes ses volontés, me faire humble, soumis, lâche. Il est le plus fort. Mais une heure viendra…
13553     19 août. — Je sais… je sais… je sais tout !
13554     Je viens de lire ceci dans la Revue du Monde scientifique : « Une nouvelle assez curieuse nous arrive de Rio de Janeiro. Une folie, une épidémie de folie, comparable aux démences contagieuses qui atteignirent les peuples d’Europe au Moyen Âge, sévit en ce moment dans la province de San-Paulo.
13555     Les habitants éperdus quittent leurs maisons, désertent leurs villages, abandonnent leurs cultures, se disant poursuivis, possédés, gouvernés comme un bétail humain par des êtres invisibles bien que tangibles, des sortes de vampires qui se nourrissent de leur vie, pendant leur sommeil, et qui boivent en outre de l’eau et du lait sans paraître toucher à aucun autre aliment.
13557     Ah ! Ah ! je me rappelle, je me rappelle le beau trois-mâts brésilien qui passa sous mes fenêtres en remontant la Seine, le 8 mai dernier !
13558     Je le trouvai si joli, si blanc, si gai ! L’Être était dessus, venant de là-bas, où sa race est née ! Et il m’a vu ! Il a vu ma demeure blanche aussi ; et il a sauté du navire sur la rive. Oh ! mon Dieu !
13559     À présent, je sais, je devine. Le règne de l’homme est fini.
13560     Il est venu, Celui que redoutaient les premières terreurs des peuples naïfs, Celui qu’exorcisaient les prêtres inquiets, que les sorciers évoquaient par les nuits sombres, sans le voir apparaître encore, à qui les pressentiments des maîtres passagers du monde prêtèrent toutes les formes monstrueuses ou gracieuses des gnomes, des esprits, des génies, des fées, des farfadets.
13561     Après les grossières conceptions de l’épouvante primitive, des hommes plus perspicaces l’ont pressenti plus clairement.
13562     Mesmer l’avait deviné, et les médecins, depuis dix ans déjà, ont découvert, d’une façon précise, la nature de sa puissance avant qu’il l’eût exercée lui-même.
13563     Ils ont joué avec cette arme du Seigneur nouveau, la domination d’un mystérieux vouloir sur l’âme humaine devenue esclave. Ils ont appelé cela magnétisme, hypnotisme, suggestion… que sais-je ?
13564     Je les ai vus s’amuser comme des enfants imprudents avec cette horrible puissance !
13565     Malheur à nous ! Malheur à l’homme ! Il est venu, le… le… comment se nomme-t-il… le… il me semble qu’il me crie son nom, et je ne l’entends pas… le… oui… il le crie…
13566     J’écoute… je ne peux pas… répète… le… Horla… J’ai entendu… le Horla… c’est lui… le Horla… il est venu !…
13567     Ah ! le vautour a mangé la colombe, le loup a mangé le mouton ; le lion a dévoré le buffle aux cornes aiguës ; l’homme a tué le lion avec la flèche, avec le glaive, avec la poudre ; mais le Horla va faire de l’homme ce que nous avons fait du cheval et du bœuf : sa chose, son serviteur et sa nourriture, par la seule puissance de sa volonté. Malheur à nous !
13568     Pourtant, l’animal, quelquefois, se révolte et tue celui qui l’a dompté… moi aussi je veux… je pourrai… mais il faut le connaître, le toucher, le voir !
13569     Les savants disent que l’œil de la bête, différent du nôtre, ne distingue point comme le nôtre… Et mon œil à moi ne peut distinguer le nouveau venu qui m’opprime.
13570     Pourquoi ? Oh ! je me rappelle à présent les paroles du moine du mont Saint-Michel : « Est-ce que nous voyons la cent-millième partie de ce qui existe ? Tenez, voici le vent qui est la plus grande force de la nature, qui renverse les hommes, abat les édifices, déracine les arbres, soulève la mer en montagnes d’eau, détruit les falaises et jette aux brisants les grands navires, le vent qui tue, qui siffle, qui gémit, qui mugit, l’avez-vous vu et pouvez-vous le voir : il existe pourtant ! »
13571     Et je songeais encore : mon œil est si faible, si imparfait, qu’il ne distingue même point les corps durs, s’ils sont transparents comme le verre !…
13572     Qu’une glace sans tain barre mon chemin, il me jette dessus comme l’oiseau entré dans une chambre se casse la tête aux vitres. Mille choses en outre le trompent et l’égarent ?
13573     Quoi d’étonnant, alors, à ce qu’il ne sache point apercevoir un corps nouveau que la lumière traverse.
13574     Un être nouveau ! pourquoi pas ? Il devait venir assurément ! pourquoi serions-nous les derniers ! Nous ne le distinguons point, ainsi que tous les autres créés avant nous ?
13575     C’est que sa nature est plus parfaite, son corps plus fin et plus fini que le nôtre, que le nôtre si faible, si maladroitement conçu, encombré d’organes toujours fatigués, toujours forcés comme des ressorts trop complexes, que le nôtre, qui vit comme une plante et comme une bête, en se nourrissant péniblement d’air, d’herbe et de viande, machine animale en proie aux maladies, aux déformations, aux putréfactions, poussive, mal réglée, naïve et bizarre, ingénieusement mal faite, œuvre grossière et délicate, ébauche d’être qui pourrait devenir intelligent et superbe.
13576     Nous sommes quelques-uns, si peu sur ce monde, depuis l’huître jusqu’à l’homme. Pourquoi pas un de plus, une fois accomplie la période qui sépare les apparitions successives de toutes les espèces diverses ?
13577     Pourquoi pas un de plus ? Pourquoi pas aussi d’autres arbres aux fleurs immenses, éclatantes et parfumant des régions entières ?
13578     Pourquoi pas d’autres éléments que le feu, l’air, la terre et l’eau ? — Ils sont quatre, rien que quatre, ces pères nourriciers des êtres !
13579     Quelle pitié ! Pourquoi ne sont-ils pas quarante, quatre cents, quatre mille !
13580     Comme tout est pauvre, mesquin, misérable ! avarement donné, sèchement inventé, lourdement fait ! Ah ! l’éléphant, l’hippopotame, que de grâce ! Le chameau, que d’élégance !
13581     Mais direz-vous, le papillon ! une fleur qui vole ! J’en rêve un qui serait grand comme cent univers, avec des ailes dont je ne puis même exprimer la forme, la beauté, la couleur et le mouvement. Mais je le vois… il va d’étoile en étoile, les rafraîchissant et les embaumant au souffle harmonieux et léger de sa course !… Et les peuples de là-haut le regardent passer, extasiés et ravis !…
13582     Qu’ai-je donc ? C’est lui, lui, le Horla, qui me hante, qui me fait penser ces folies ! Il est en moi, il devient mon âme ; je le tuerai !
13583     19 août. — Je le tuerai. Je l’ai vu ! je me suis assis hier soir, à ma table ; et je fis semblant d’écrire avec une grande attention. Je savais bien qu’il viendrait rôder autour de moi, tout près, si près que je pourrais peut-être le toucher, le saisir ?
13584     Et alors !… alors, j’aurais la force des désespérés ; j’aurais mes mains, mes genoux, ma poitrine, mon front, mes dents pour l’étrangler, l’écraser, le mordre, le déchirer.
13585     Et je le guettais avec tous mes organes surexcités.
13586     J’avais allumé mes deux lampes et les huit bougies de ma cheminée, comme si j’eusse pu, dans cette clarté, le découvrir.
13587     En face de moi, mon lit, un vieux lit de chêne à colonnes ; à droite, ma cheminée ; à gauche, ma porte fermée avec soin, après l’avoir laissée longtemps ouverte, afin de l’attirer ; derrière moi, une très haute armoire à glace, qui me servait chaque jour pour me raser, pour m’habiller, et où j’avais coutume de me regarder, de la tête aux pieds, chaque fois que je passais devant.
13588     Donc, je faisais semblant d’écrire, pour le tromper, car il m’épiait lui aussi ; et soudain, je sentis, je fus certain qu’il lisait par-dessus mon épaule, qu’il était là, frôlant mon oreille.
13589     Je me dressai, les mains tendues, en me tournant si vite que je faillis tomber.
13590     Eh ! bien ?… on y voyait comme en plein jour, et je ne me vis pas dans ma glace !… Elle était vide, claire, profonde, pleine de lumière ! Mon image n’était pas dedans… et j’étais en face, moi !
13591     Je voyais le grand verre limpide du haut en bas. Et je regardais cela avec des yeux affolés ; et je n’osais plus avancer, je n’osais plus faire un mouvement, sentant bien pourtant qu’il était là, mais qu’il m’échapperait encore, lui dont le corps imperceptible avait dévoré mon reflet.
13592     Comme j’eus peur ! Puis voilà que tout à coup je commençai à m’apercevoir dans une brume, au fond du miroir, dans une brume comme à travers une nappe d’eau ; et il me semblait que cette eau glissait de gauche à droite, lentement, rendant plus précise mon image, de seconde en seconde. C’était comme la fin d’une éclipse.
13593     Ce qui me cachait ne paraissait point posséder de contours nettement arrêtés, mais une sorte de transparence opaque, s’éclaircissant peu à peu.
13594     Je pus enfin me distinguer complètement, ainsi que je le fais chaque jour en me regardant.
13595     Je l’avais vu ! L’épouvante m’en est restée, qui me fait encore frissonner.
13596     20 août. — Le tuer, comment ? puisque je ne peux l’atteindre ? Le poison ? mais il me verrait le mêler à l’eau ; et nos poisons, d’ailleurs, auraient-ils un effet sur son corps imperceptible ?
13597     Non… non… sans aucun doute… Alors ?… alors ?…
13598     21 août. — J’ai fait venir un serrurier de Rouen, et lui ai commandé pour ma chambre des persiennes de fer, comme en ont, à Paris, certains hôtels particuliers, au rez-de-chaussée, par crainte des voleurs.
13599     Il me fera, en outre, une porte pareille. Je me suis donné pour un poltron, mais je m’en moque !…
13600     10 septembre. — Rouen, hôtel continental. C’est fait… c’est fait… mais est-il mort ? J’ai l’âme bouleversée de ce que j’ai vu.
13601     Hier donc, le serrurier ayant posé ma persienne et ma porte de fer, j’ai laissé tout ouvert jusqu’à minuit, bien qu’il commençât à faire froid.
13602     Tout à coup, j’ai senti qu’il était là, et une joie, une joie folle m’a saisi.
13603     Je me suis levé lentement, et j’ai marché à droite, à gauche, longtemps pour qu’il ne devinât rien ; puis j’ai ôté mes bottines et mis mes savates avec négligence ; puis j’ai fermé ma persienne de fer, et revenant à pas tranquilles vers la porte, j’ai fermé la porte aussi à double tour.
13604     Retournant alors vers la fenêtre, je la fixai par un cadenas, dont je mis la clef dans ma poche.
13605     Tout à coup, je compris qu’il s’agitait autour de moi, qu’il avait peur à son tour, qu’il m’ordonnait de lui ouvrir.
13606     Je faillis céder ; je ne cédai pas, mais m’adossant à la porte, je l’entre-bâillai, tout juste assez pour passer, moi, à reculons ; et comme je suis très grand ma tête touchait au linteau.
13607     J’étais sûr qu’il n’avait pu s’échapper et je l’enfermai, tout seul, tout seul ! Quelle joie ! Je le tenais !
13608     Alors, je descendis, en courant ; je pris dans mon salon, sous ma chambre, mes deux lampes et je renversai toute l’huile sur le tapis, sur les meubles, partout ; puis j’y mis le feu, et je me sauvai, après avoir bien refermé, à double tour, la grande porte d’entrée.
13609     Et j’allai me cacher au fond de mon jardin, dans un massif de lauriers. Comme ce fut long ! comme ce fut long !
13611     Je regardais ma maison, et j’attendais. Comme ce fut long !
13612     Je croyais déjà que le feu s’était éteint tout seul, ou qu’il l’avait éteint, Lui, quand une des fenêtres d’en bas creva sous la poussée de l’incendie, et une flamme, une grande flamme rouge et jaune, longue, molle, caressante, monta le long du mur blanc et le baisa jusqu’au toit.
13613     Une lueur courut dans les arbres, dans les branches, dans les feuilles, et un frisson, un frisson de peur aussi !
13614     Les oiseaux se réveillaient ; un chien se mit à hurler ; il me sembla que le jour se levait !
13615     Deux autres fenêtres éclatèrent aussitôt, et je vis que tout le bas de ma demeure n’était plus qu’un effrayant brasier.
13616     Mais un cri, un cri horrible, suraigu, déchirant, un cri de femme passa dans la nuit, et deux mansardes s’ouvrirent !
13617     J’avais oublié mes domestiques ! Je vis leurs faces affolées, et leurs bras qui s’agitaient !…
13618     Alors, éperdu d’horreur, je me mis à courir vers le village en hurlant : « Au secours ! au secours ! au feu ! au feu ! » Je rencontrai des gens qui s’en venaient déjà et je retournai avec eux, pour voir !
13619     La maison, maintenant, n’était plus qu’un bûcher horrible et magnifique, un bûcher monstrueux, éclairant toute la terre, un bûcher où brûlaient des hommes, et où il brûlait aussi, Lui, Lui, mon prisonnier, l’Être nouveau, le nouveau maître, le Horla !
13620     Soudain le toit tout entier s’engloutit entre les murs, et un volcan de flammes jaillit jusqu’au ciel.
13621     Par toutes les fenêtres ouvertes sur la fournaise, je voyais la cuve de feu, et je pensais qu’il était là, dans ce four, mort…
13622     — Mort ? Peut-être ?… Son corps ? son corps que le jour traversait n’était-il pas indestructible par les moyens qui tuent les nôtres ?
13623     S’il n’était pas mort ?… seul peut-être le temps a prise sur l’Être Invisible et Redoutable.
13624     Pourquoi ce corps transparent, ce corps inconnaissable, ce corps d’Esprit, s’il devait craindre, lui aussi, les maux, les blessures, les infirmités, la destruction prématurée ?
13625     La destruction prématurée ? toute l’épouvante humaine vient d’elle !
13626     Après l’homme le Horla. — Après celui qui peut mourir tous les jours, à toutes les heures, à toutes les minutes, par tous les accidents, est venu celui qui ne doit mourir qu’à son jour, à son heure, à sa minute, parce qu’il a touché la limite de son existence !
13627     Non… non… sans aucun doute, sans aucun doute… il n’est pas mort… Alors… alors… il va donc falloir que je me tue, moi !…
13635     DOUBLE ASSASSINAT DANS LA RUE MORGUE — Edgar Poe
13636     Quelle chanson chantaient les sirènes ? quel nom Achille avait-il pris, quand il se cachait parmi les femmes ? – Questions embarrassantes, il est vrai, mais qui ne sont pas situées au-delà de toute conjecture.
13637     Sir Thomas Browne.
13639     Nous ne les apprécions que par leurs résultats. Ce que nous en savons, entre autres choses, c’est qu’elles sont pour celui qui les possède à un degré extraordinaire une source de jouissances des plus vives.
13640     De même que l’homme fort se réjouit dans son aptitude physique, se complaît dans les exercices qui provoquent les muscles à l’action, de même l’analyse prend sa gloire dans cette activité spirituelle dont la fonction est de débrouiller.
13641     Il tire du plaisir même des plus triviales occasions qui mettent ses talents en jeu.
13642     Il raffole des énigmes, des rébus, des hiéroglyphes ; il déploie dans chacune des solutions une puissance de perspicacité qui, dans l’opinion vulgaire, prend un caractère surnaturel.
13643     Les résultats, habilement déduits par l’âme même et l’essence de sa méthode, ont réellement tout l’air d’une intuition.
13644     Cette faculté de résolution tire peut-être une grande force de l’étude des mathématiques, et particulièrement de la très-haute branche de cette science, qui, fort improprement et simplement en raison de ses opérations rétrogrades, a été nommée l’analyse, comme si elle était l’analyse par excellence.
13645     Car, en somme, tout calcul n’est pas en soi une analyse. Un joueur d’échecs, par exemple, fait fort bien l’un sans l’autre.
13646     Il suit de là que le jeu d’échecs, dans ses effets sur la nature spirituelle, est fort mal apprécié.
13647     Je ne veux pas écrire ici un traité de l’analyse, mais simplement mettre en tête d’un récit passablement singulier, quelques observations jetées tout à fait à l’abandon et qui lui serviront de préface.
13648     Je prends donc cette occasion de proclamer que la haute puissance de la réflexion est bien plus activement et plus profitablement exploitée par le modeste jeu de dames que par toute la laborieuse futilité des échecs.
13649     Dans ce dernier jeu, où les pièces sont douées de mouvements divers et bizarres, et représentent des valeurs diverses et variées, la complexité est prise – erreur fort commune – pour de la profondeur.
13650     L’attention y est puissamment mise en jeu. Si elle se relâche d’un instant, on commet une erreur, d’où il résulte une perte ou une défaite.
13651     Comme les mouvements possibles sont, non-seulement variés, mais inégaux en puissance, les chances de pareilles erreurs sont très-multipliées ; et dans neuf cas sur dix, c’est le joueur le plus attentif qui gagne et non pas le plus habile.
13652     Dans les dames, au contraire, où le mouvement est simple dans son espèce et ne subit que peu de variations, les probabilités d’inadvertance sont beaucoup moindres, et l’attention n’étant pas absolument et entièrement accaparée, tous les avantages remportés par chacun des joueurs ne peuvent être remportés que par une perspicacité supérieure.
13653     Pour laisser là ces abstractions, supposons un jeu de dames où la totalité des pièces soit réduite à quatre dames, et où naturellement il n’y ait pas lieu de s’attendre à des étourderies.
13654     Il est évident qu’ici la victoire ne peut être décidée, – les deux parties étant absolument égales, – que par une tactique habile, résultat de quelque puissant effort de l’intellect.
13655     Privé des ressources ordinaires, l’analyste entre dans l’esprit de son adversaire, s’identifie avec lui, et souvent découvre d’un seul coup d’œil l’unique moyen – un moyen quelquefois absurdement simple – de l’attirer dans une faute ou de le précipiter dans un faux calcul.
13656     On a longtemps cité le whist pour son action sur la faculté du calcul ; et on a connu des hommes d’une haute intelligence qui semblaient y prendre un plaisir incompréhensible et dédaigner les échecs comme un jeu frivole.
13657     En effet, il n’y a aucun jeu analogue qui fasse plus travailler la faculté de l’analyse.
13658     Le meilleur joueur d’échecs de la chrétienté ne peut guère être autre chose que le meilleur joueur d’échecs ; mais la force au whist implique la puissance de réussir dans toutes les spéculations bien autrement importantes où l’esprit lutte avec l’esprit.
13659     Quand je dis la force, j’entends cette perfection dans le jeu qui comprend l’intelligence de tous les cas dont on peut légitimement faire son profit.
13660     Ils sont non-seulement divers, mais complexes, et se dérobent souvent dans des profondeurs de la pensée absolument inaccessibles à une intelligence ordinaire.
13661     Observer attentivement, c’est se rappeler distinctement ; et, à ce point de vue, le joueur d’échecs capable d’une attention très-intense jouera fort bien au whist, puisque les règles de Hoyle, basées elles-mêmes sur le simple mécanisme du jeu, sont facilement et généralement intelligibles.
13662     Aussi, avoir une mémoire fidèle et procéder d’après le livre sont des points qui constituent pour le vulgaire le summum du bien jouer.
13663     Mais c’est dans les cas situés au-delà de la règle que le talent de l’analyste se manifeste ; il fait en silence une foule d’observations et de déductions.
13664     Ses partenaires en font peut-être autant ; et la différence d’étendue dans les renseignements ainsi acquis ne gît pas tant dans la validité de la déduction que dans la qualité de l’observation.
13665     L’important, le principal est de savoir ce qu’il faut observer.
13666     Notre joueur ne se confine pas dans son jeu, et, bien que ce jeu soit l’objet actuel de son attention, il ne rejette pas pour cela les déductions qui naissent d’objets étrangers au jeu.
13667     Il examine la physionomie de son partenaire, il la compare soigneusement avec celle de chacun de ses adversaires.
13668     Il considère la manière dont chaque partenaire distribue ses cartes ; il compte souvent, grâce aux regards que laissent échapper les joueurs satisfaits, les atouts et les honneurs, un à un.
13669     Il note chaque mouvement de la physionomie, à mesure que le jeu marche, et recueille un capital de pensées dans les expressions variées de certitude, de surprise, de triomphe ou de mauvaise humeur.
13670     À la manière de ramasser une levée, il devine si la même personne en peut faire une autre dans la suite.
13671     Il reconnaît ce qui est joué par feinte à l’air dont c’est jeté sur la table.
13672     Une parole accidentelle, involontaire, une carte qui tombe, ou qu’on retourne par hasard, qu’on ramasse avec anxiété ou avec insouciance ; le compte des levées et l’ordre dans lequel elles sont rangées ; l’embarras, l’hésitation, la vivacité, la trépidation, – tout est pour lui symptôme, diagnostic, tout rend compte à cette perception, – intuitive en apparence, – du véritable état des choses.
13673     Quand les deux ou trois premiers tours ont été faits, il possède à fond le jeu qui est dans chaque main, et peut dès lors jouer ses cartes en parfaite connaissance de cause, comme si tous les autres joueurs avaient retourné les leurs.
13674     La faculté d’analyse ne doit pas être confondue avec la simple ingéniosité ; car, pendant que l’analyste est nécessairement ingénieux, il arrive souvent que l’homme ingénieux est absolument incapable d’analyse.
13675     La faculté de combinaison, ou constructivité, par laquelle se manifeste généralement cette ingéniosité, et à laquelle les phrénologues – ils ont tort, selon moi, – assignent un organe à part, – en supposant qu’elle soit une faculté primordiale, a paru dans des êtres dont l’intelligence était limitrophe de l’idiotie, assez souvent pour attirer l’attention générale des écrivains psychologistes.
13676     Entre l’ingéniosité et l’aptitude analytique, il y a une différence beaucoup plus grande qu’entre l’imaginative et l’imagination, mais d’un caractère rigoureusement analogue.
13677     En somme, on verra que l’homme ingénieux est toujours plein d’imaginative, et que l’homme vraiment imaginatif n’est jamais autre chose qu’un analyste.
13678     Le récit qui suit sera pour le lecteur un commentaire lumineux des propositions que je viens d’avancer.
13680     Ce jeune gentleman appartenait à une excellente famille, une famille illustre même ; mais, par une série d’événements malencontreux, il se trouva réduit à une telle pauvreté, que l’énergie de son caractère y succomba, et qu’il cessa de se pousser dans le monde et de s’occuper du rétablissement de sa fortune.
13681     Grâce à la courtoisie de ses créanciers, il resta en possession d’un petit reliquat de son patrimoine ; et, sur la rente qu’il en tirait, il trouva moyen, par une économie rigoureuse, de subvenir aux nécessités de la vie, sans s’inquiéter autrement des superfluités.
13682     Les livres étaient véritablement son seul luxe, et à Paris on se les procure facilement.
13683     Notre première connaissance se fit dans un obscur cabinet de lecture de la rue Montmartre, par ce fait fortuit que nous étions tous deux à la recherche d’un même livre, fort remarquable et fort rare ; cette coïncidence nous rapprocha. Nous nous vîmes toujours de plus en plus.
13684     Je fus profondément intéressé par sa petite histoire de famille, qu’il me raconta minutieusement avec cette candeur et cet abandon, – ce sans-façon du moi, – qui est le propre de tout Français quand il parle de ses propres affaires.
13685     Je fus aussi fort étonné de la prodigieuse étendue de ses lectures, et par-dessus tout je me sentis l’âme prise par l’étrange chaleur et la vitale fraîcheur de son imagination.
13686     Cherchant dans Paris certains objets qui faisaient mon unique étude, je vis que la société d’un pareil homme serait pour moi un trésor inappréciable, et dès lors je me livrai franchement à lui.
13687     Nous décidâmes enfin que nous vivrions ensemble tout le temps de mon séjour dans cette ville ; et, comme mes affaires étaient un peu moins embarrassées que les siennes, je me chargeai de louer et de meubler, dans un style approprié à la mélancolie fantasque de nos deux caractères, une maisonnette antique et bizarre que des superstitions dont nous ne daignâmes pas nous enquérir avaient fait déserter, – tombant presque en ruine, et située dans une partie reculée et solitaire du faubourg Saint-Germain.
13688     Si la routine de notre vie dans ce lieu avait été connue du monde, nous eussions passé pour deux fous, – peut-être pour des fous d’un genre inoffensif. Notre réclusion était complète ; nous ne recevions aucune visite.
13689     Le lieu de notre retraite était resté un secret – soigneusement gardé – pour mes anciens camarades ; il y avait plusieurs années que Dupin avait cessé de voir du monde et de se répandre dans Paris. Nous ne vivions qu’entre nous.
13690     Mon ami avait une bizarrerie d’humeur, – car comment définir cela ? – c’était d’aimer la nuit pour l’amour de la nuit ; la nuit était sa passion ; et je tombai moi-même tranquillement dans cette bizarrerie, comme dans toutes les autres qui lui étaient propres, me laissant aller au courant de toutes ses étranges originalités avec un parfait abandon.
13691     La noire divinité ne pouvait pas toujours demeurer avec nous ; mais nous en faisions la contrefaçon.
13692     Au premier point du jour, nous fermions tous les lourds volets de notre masure, nous allumions une couple de bougies fortement parfumées, qui ne jetaient que des rayons très-faibles et très-pâles.
13693     Au sein de cette débile clarté, nous livrions chacun notre âme à ses rêves, nous lisions, nous écrivions, ou nous causions, jusqu’à ce que la pendule nous avertît du retour de la véritable obscurité.
13694     Alors, nous nous échappions à travers les rues, bras dessus bras dessous, continuant la conversation du jour, rôdant au hasard jusqu’à une heure très-avancée, et cherchant à travers les lumières désordonnées et les ténèbres de la populeuse cité ces innombrables excitations spirituelles que l’étude paisible ne peut pas donner.
13695     Dans ces circonstances, je ne pouvais m’empêcher de remarquer et d’admirer, – quoique la riche idéalité dont il était doué eût dû m’y préparer, – une aptitude analytique particulière chez Dupin.
13696     Il semblait prendre un délice âcre à l’exercer, – peut-être même à l’étaler, – et avouait sans façon tout le plaisir qu’il en tirait.
13697     Il me disait à moi, avec un petit rire tout épanoui, que bien des hommes avaient pour lui une fenêtre ouverte à l’endroit de leur cœur, et d’habitude il accompagnait une pareille assertion de preuves immédiates et des plus surprenantes, tirées d’une connaissance profonde de ma propre personne.
13698     Dans ces moments-là, ses manières étaient glaciales et distraites ; ses yeux regardaient dans le vide, et sa voix, – une riche voix de ténor, habituellement, – montait jusqu’à la voix de tête ; c’eût été de la pétulance, sans l’absolue délibération de son parler et la parfaite certitude de son accentuation.
13699     Je l’observais dans ses allures, et je rêvais souvent à la vieille philosophie de l’âme double, – je m’amusais à l’idée d’un Dupin double, – un Dupin créateur et un Dupin analyste.
13700     Qu’on ne s’imagine pas, d’après ce que je viens de dire, que je vais dévoiler un grand mystère ou écrire un roman.
13701     Ce que j’ai remarqué dans ce singulier Français était simplement le résultat d’une intelligence surexcitée, – malade peut-être.
13702     Mais un exemple donnera une meilleure idée de la nature de ses observations à l’époque dont il s’agit.
13703     Une nuit, nous flânions dans une longue rue sale, avoisinant le Palais-Royal.
13704     Nous étions plongés chacun dans nos propres pensées, en apparence du moins, et, depuis près d’un quart d’heure, nous n’avions pas soufflé une syllabe. Tout à coup Dupin lâcha ces paroles :
13705     — C’est un bien petit garçon, en vérité ; et il serait mieux à sa place au théâtre des Variétés.
13706     — Cela ne fait pas l’ombre d’un doute, répliquai-je sans y penser et sans remarquer d’abord, tant j’étais absorbé, la singulière façon dont l’interrupteur adaptait sa parole à ma propre rêverie.
13707     Une minute après, je revins à moi, et mon étonnement fut profond.
13708     — Dupin, dis-je très-gravement, voilà qui passe mon intelligence. Je vous avoue, sans ambages, que j’en suis stupéfié et que j’en peux à peine croire mes sens.
13709     Comment a-t-il pu se faire que vous ayez deviné que je pensais à… ?
13710     Mais je m’arrêtai pour m’assurer indubitablement qu’il avait réellement deviné à qui je pensais.
13711     — À Chantilly ? dit-il ; pourquoi vous interrompre ? Vous faisiez en vous-même la remarque que sa petite taille le rendait impropre à la tragédie.
13712     C’était précisément ce qui faisait le sujet de mes réflexions.
13713     Chantilly était un ex-savetier de la rue Saint-Denis qui avait la rage du théâtre, et avait abordé le rôle de Xerxès dans la tragédie de Crébillon ; ses prétentions étaient dérisoires : on en faisait des gorges chaudes.
13714     — Dites-moi, pour l’amour de Dieu ! la méthode – si méthode il y a – à l’aide de laquelle vous avez pu pénétrer mon âme, dans le cas actuel !
13715     En réalité, j’étais encore plus étonné que je n’aurais voulu le confesser.
13716     — C’est le fruitier, répliqua mon ami, qui vous a amené à cette conclusion que le raccommodeur de semelles n’était pas de taille à jouer Xerxès et tous les rôles de ce genre.
13717     — Le fruitier ! vous m’étonnez ! je ne connais de fruitier d’aucune espèce.
13718     — L’homme qui s’est jeté contre vous, quand nous sommes entrés dans la rue, il y a peut-être un quart d’heure.
13719     Je me rappelai alors qu’en effet un fruitier, portant sur sa tête un grand panier de pommes, m’avait presque jeté par terre par maladresse, comme nous passions de la rue C… dans l’artère principale où nous étions alors.
13720     Mais quel rapport cela avait-il avec Chantilly ? Il m’était impossible de m’en rendre compte.
13721     Il n’y avait pas un atome de charlatanerie dans mon ami Dupin.
13722     — Je vais vous expliquer cela, dit-il, et, pour que vous puissiez comprendre tout très-clairement, nous allons d’abord reprendre la série de vos réflexions, depuis le moment dont je vous parle jusqu’à la rencontre du fruitier en question.
13723     Les anneaux principaux de la chaîne se suivent ainsi : Chantilly, Orion, le docteur Nichols, Épicure, la stéréotomie, les pavés, le fruitier.
13724     Il est peu de personnes qui ne se soient amusées, à un moment quelconque de leur vie, à remonter le cours de leurs idées et à rechercher par quels chemins leur esprit était arrivé à de certaines conclusions.
13725     Souvent cette occupation est pleine d’intérêt, et celui qui l’essaye pour la première fois est étonné de l’incohérence et de la distance, immense en apparence, entre le point de départ et le point d’arrivée.
13726     Qu’on juge donc de mon étonnement quand j’entendis mon Français parler comme il avait fait, et que je fus contraint de reconnaître qu’il avait dit la pure vérité.
13727     Il continua :
13728     — Nous causions de chevaux – si ma mémoire ne me trompe pas – juste avant de quitter la rue C… Ce fut notre dernier thème de conversation.
13729     Comme nous passions dans cette rue-ci, un fruitier, avec un gros panier sur la tête, passa précipitamment devant nous, vous jeta sur un tas de pavés amoncelés dans un endroit où la voie est en réparation.
13730     Vous avez mis le pied sur une des pierres branlantes ; vous avez glissé, vous vous êtes légèrement foulé la cheville ; vous avez paru vexé, grognon ; vous avez marmotté quelques paroles ; vous vous êtes retourné pour regarder le tas, puis vous avez continué votre chemin en silence.
13731     Je n’étais pas absolument attentif à tout ce que vous faisiez ; mais, pour moi, l’observation est devenue, de vieille date, une espèce de nécessité.
13732     » Vos yeux sont restés attachés sur le sol, – surveillant avec une espèce d’irritation les trous et les ornières du pavé (de façon que je voyais bien que vous pensiez toujours aux pierres), jusqu’à ce que nous eussions atteint le petit passage qu’on nomme le passage Lamartine[1], où l’on vient de faire l’essai du pavé de bois, un système de blocs unis et solidement assemblés.
13733     Ici votre physionomie s’est éclaircie, j’ai vu vos lèvres remuer, et j’ai deviné, à n’en pas douter, que vous vous murmuriez le mot stéréotomie, un terme appliqué fort prétentieusement à ce genre de pavage.
13734     Je savais que vous ne pouviez pas dire stéréotomie sans être induit à penser aux atomes, et de là aux théories d’Épicure ; et, comme dans la discussion que nous eûmes, il n’y a pas longtemps, à ce sujet, je vous avais fait remarquer que les vagues conjectures de l’illustre Grec avaient été confirmées singulièrement, sans que personne y prît garde, par les dernières théories sur les nébuleuses et les récentes découvertes cosmogoniques, je sentis que vous ne pourriez pas empêcher vos yeux de se tourner vers la grande nébuleuse d’Orion ; je m’y attendais certainement.
13735     Vous n’y avez pas manqué, et je fus alors certain d’avoir strictement emboîté le pas de votre rêverie.
13736     Or, dans cette amère boutade sur Chantilly, qui a paru hier dans le Musée, l’écrivain satirique, en faisant des allusions désobligeantes au changement de nom du savetier quand il a chaussé le cothurne, citait un vers latin dont nous avons souvent causé. Je veux parler du vers :
13737     Perdidit antiquum littera prima sonum.
13738     Je vous avais dit qu’il avait trait à Orion, qui s’écrivait primitivement Urion ; et, à cause d’une certaine acrimonie mêlée à cette discussion, j’étais sûr que vous ne l’aviez pas oubliée.
13739     Il était clair, dès lors, que vous ne pouviez pas manquer d’associer les deux idées d’Orion et de Chantilly. Cette association d’idées, je la vis au style du sourire qui traversa vos lèvres.
13740     Vous pensiez à l’immolation du pauvre savetier. Jusque-là, vous aviez marché courbé en deux, mais alors je vous vis vous redresser de toute votre hauteur.
13741     J’étais bien sûr que vous pensiez à la pauvre petite taille de Chantilly.
13742     C’est dans ce moment que j’interrompis vos réflexions pour vous faire remarquer que c’était un pauvre petit avorton que ce Chantilly, et qu’il serait bien mieux à sa place au théâtre des Variétés.
13743     Peu de temps après cet entretien, nous parcourions l’édition du soir de la Gazette des tribunaux, quand les paragraphes suivants attirèrent notre attention :
13745     Après quelques retards causés par des efforts infructueux pour se faire ouvrir à l’amiable, la grande porte fut forcée avec une pince, et huit ou dix voisins entrèrent, accompagnés de deux gendarmes.
13746     » Cependant, les cris avaient cessé ; mais, au moment où tout ce monde arrivait pêle-mêle au premier étage, on distingua deux fortes voix, peut-être plus, qui semblaient se disputer violemment et venir de la partie supérieure de la maison.
13747     Quand on arriva au second palier, ces bruits avaient également cessé, et tout était parfaitement tranquille.
13748     Les voisins se répandirent de chambre en chambre.
13749     Arrivés à une vaste pièce située sur le derrière, au quatrième étage, et dont on força la porte qui était fermée, avec la clef en dedans, ils se trouvèrent en face d’un spectacle qui frappa tous les assistants d’une terreur non moins grande que leur étonnement.
13750     » La chambre était dans le plus étrange désordre ; les meubles brisés et éparpillés dans tous les sens.
13751     Il n’y avait qu’un lit, les matelas en avaient été arrachés et jetés au milieu du parquet.
13752     Sur une chaise, on trouva un rasoir mouillé de sang ; dans l’âtre, trois longues et fortes boucles de cheveux gris, qui semblaient avoir été violemment arrachées avec leurs racines.
13753     Sur le parquet gisaient quatre napoléons, une boucle d’oreille ornée d’une topaze, trois grandes cuillers d’argent, trois plus petites en métal d’Alger, et deux sacs contenant environ quatre mille francs en or.
13754     Dans un coin, les tiroirs d’une commode étaient ouverts et avaient sans doute été mis au pillage, bien qu’on y ait trouvé plusieurs articles intacts.
13755     Un petit coffret de fer fut trouvé sous la literie (non pas sous le bois de lit) ; il était ouvert, avec la clef dans la serrure.
13756     Il ne contenait que quelques vieilles lettres et d’autres papiers sans importance.
13757     » On ne trouva aucune trace de madame l’Espanaye ; mais on remarqua une quantité extraordinaire de suie dans le foyer ; on fit une recherche dans la cheminée, et – chose horrible à dire ! – on en tira le corps de la demoiselle, la tête en bas, qui avait été introduit de force et poussé par l’étroite ouverture jusqu’à une distance assez considérable.
13758     Le corps était tout chaud. En l’examinant, on découvrit de nombreuses excoriations, occasionnées sans doute par la violence avec laquelle il y avait été fourré et qu’il avait fallu employer pour le dégager.
13759     La figure portait quelques fortes égratignures, et la gorge était stigmatisée par des meurtrissures noires et de profondes traces d’ongles, comme si la mort avait eu lieu par strangulation.
13760     » Après un examen minutieux de chaque partie de la maison, qui n’amena aucune découverte nouvelle, les voisins s’introduisirent dans une petite cour pavée, située sur le derrière du bâtiment.
13761     Là gisait le cadavre de la vieille dame, avec la gorge si parfaitement coupée, que, quand on essaya de le relever, la tête se détacha du tronc.
13762     Le corps, aussi bien que la tête, était terriblement mutilé, et celui-ci à ce point qu’il gardait à peine une apparence humaine.
13763     » Toute cette affaire resta un horrible mystère, et jusqu’à présent on n’a pas encore découvert, que nous sachions, le moindre fil conducteur. »
13764     Le numéro suivant portait ces détails additionnels :
13765     « Le drame de la rue Morgue. – Bon nombre d’individus ont été interrogés relativement à ce terrible et extraordinaire événement, mais rien n’a transpiré qui puisse jeter quelque jour sur l’affaire.
13766     Nous donnons ci-dessous les dépositions obtenues :
13767     » Pauline Dubourg, blanchisseuse, dépose qu’elle a connu les deux victimes pendant trois ans, et qu’elle a blanchi pour elles pendant tout ce temps.
13768     La vieille dame et sa fille semblaient en bonne intelligence, – très-affectueuses l’une envers l’autre. C’étaient de bonnes payes.
13769     Elle ne peut rien dire relativement à leur genre de vie et à leurs moyens d’existence.
13770     Elle croit que madame l’Espanaye disait la bonne aventure pour vivre. Cette dame passait pour avoir de l’argent de côté.
13771     Elle n’a jamais rencontré personne dans la maison, quand elle venait rapporter ou prendre le linge.
13772     Elle est sûre que ces dames n’avaient aucun domestique à leur service. Il lui a semblé qu’il n’y avait de meubles dans aucune partie de la maison, excepté au quatrième étage.
13773     » Pierre Moreau, marchand de tabac, dépose qu’il fournissait habituellement madame l’Espanaye, et lui vendait de petites quantités de tabac, quelquefois en poudre.
13774     Il est né dans le quartier et y a toujours demeuré.
13775     La défunte et sa fille occupaient depuis plus de six ans la maison où l’on a trouvé leurs cadavres.
13776     Primitivement elle était habitée par un bijoutier, qui sous-louait les appartements supérieurs à différentes personnes.
13777     La maison appartenait à madame l’Espanaye. Elle s’était montrée très-mécontente de son locataire, qui endommageait les lieux ; elle était venue habiter sa propre maison, refusant d’en louer une seule partie.
13778     La bonne dame était en enfance. Le témoin a vu la fille cinq ou six fois dans l’intervalle de ces six années.
13779     Elles menaient toutes deux une vie excessivement retirée ; elles passaient pour avoir de quoi. Il a entendu dire chez les voisins que madame l’Espanaye disait la bonne aventure ; il ne le croit pas.
13780     Il n’a jamais vu personne franchir la porte, excepté la vieille dame et sa fille, un commissionnaire une ou deux fois, et un médecin huit ou dix.
13781     » Plusieurs autres personnes du voisinage déposent dans le même sens.
13782     On ne cite personne comme ayant fréquenté la maison. On ne sait pas si la dame et sa fille avaient des parents vivants. Les volets des fenêtres de face s’ouvraient rarement.
13783     Ceux de derrière étaient toujours fermés, excepté aux fenêtres de la grande arrière-pièce du quatrième étage. La maison était une assez bonne maison, pas trop vieille.
13784     » Isidore Muset, gendarme, dépose qu’il a été mis en réquisition, vers trois heures du matin, et qu’il a trouvé à la grande porte vingt ou trente personnes qui s’efforçaient de pénétrer dans la maison.
13785     Il l’a forcée avec une baïonnette et non pas avec une pince.
13786     Il n’a pas eu grand’peine à l’ouvrir, parce qu’elle était à deux battants et n’était verrouillée ni par en haut, ni par en bas.
13787     Les cris ont continué jusqu’à ce que la porte fût enfoncée, puis ils ont soudainement cessé.
13788     On eût dit les cris d’une ou de plusieurs personnes en proie aux plus vives douleurs ; des cris très-hauts, très-prolongés, – non pas des cris brefs, ni précipités.
13789     Le témoin a grimpé l’escalier.
13790     En arrivant au premier palier, il a entendu deux voix qui se discutaient très-haut et très-aigrement ; – l’une, une voix rude, l’autre beaucoup plus aiguë, une voix très-singulière.
13791     Il a distingué quelques mots de la première, c’était celle d’un Français. Il est certain que ce n’est pas une voix de femme.
13793     Il n’a pu deviner ce qu’elle disait, mais il présume qu’elle parlait espagnol.
13794     Ce témoin rend compte de l’état de la chambre et des cadavres dans les mêmes termes que nous l’avons fait hier.
13795     » Henri Duval, un voisin, et orfèvre de son état, dépose qu’il faisait partie du groupe de ceux qui sont entrés les premiers dans la maison. Confirme généralement le témoignage de Muset.
13796     Aussitôt qu’ils se sont introduits dans la maison, ils ont refermé la porte pour barrer le passage à la foule qui s’amassait considérablement, malgré l’heure plus que matinale.
13797     La voix aiguë, à en croire le témoin, était une voix d’Italien. À coup sûr, ce n’était pas une voix française.
13798     Il ne sait pas au juste si c’était une voix de femme ; cependant, cela pourrait bien être.
13799     Le témoin n’est pas familiarisé avec la langue italienne ; il n’a pu distinguer les paroles, mais il est convaincu d’après l’intonation que l’individu qui parlait était un Italien.
13800     Le témoin a connu madame l’Espanaye et sa fille.
13801     Il a fréquemment causé avec elles. Il est certain que la voix aiguë n’était celle d’aucune des victimes.
13802     » Odenheimer, restaurateur. Ce témoin s’est offert de lui-même. Il ne parle pas français, et on l’a interrogé par le canal d’un interprète.
13803     Il est né à Amsterdam. Il passait devant la maison au moment des cris. Ils ont duré quelques minutes, dix minutes peut-être. C’étaient des cris prolongés, très-hauts, très-effrayants, – des cris navrants.
13804     Odenheimer est un de ceux qui ont pénétré dans la maison. Il confirme le témoignage précédent, à l’exception d’un seul point.
13805     Il est sûr que la voix aiguë était celle d’un homme, – d’un Français. Il n’a pu distinguer les mots articulés.
13806     On parlait haut et vite, – d’un ton inégal, – et qui exprimait la crainte aussi bien que la colère.
13807     La voix était âpre, plutôt âpre qu’aiguë. Il ne peut appeler cela précisément une voix aiguë. La grosse voix dit à plusieurs reprises : Sacré, – diable, – et une fois : Mon Dieu !
13808     » Jules Mignaud, banquier, de la maison Mignaud et fils, rue Deloraine. Il est l’aîné des Mignaud. Madame l’Espanaye avait quelque fortune.
13809     Il lui avait ouvert un compte dans sa maison, huit ans auparavant, au printemps.
13810     Elle a souvent déposé chez lui de petites sommes d’argent. Il ne lui a rien délivré jusqu’au troisième jour avant sa mort, où elle est venue lui demander en personne une somme de quatre mille francs. Cette somme lui a été payée en or, et un commis a été chargé de la lui porter chez elle.
13811     » Adolphe Lebon, commis chez Mignaud et fils, dépose que, le jour en question, vers midi, il a accompagné madame l’Espanaye à son logis, avec les quatre mille francs, en deux sacs.
13812     Quand la porte s’ouvrit, mademoiselle l’Espanaye parut, et lui prit des mains l’un des deux sacs, pendant que la vieille dame le déchargeait de l’autre.
13813     Il les salua et partit. Il n’a vu personne dans la rue en ce moment. C’est une rue borgne, très-solitaire.
13814     » William Bird, tailleur, dépose qu’il est un de ceux qui se sont introduits dans la maison. Il est Anglais. Il a vécu deux ans à Paris. Il est un des premiers qui ont monté l’escalier.
13815     Il a entendu les voix qui se disputaient. La voix rude était celle d’un Français. Il a pu distinguer quelques mots, mais il ne se les rappelle pas. Il a entendu distinctement sacré et mon Dieu.
13816     C’était en ce moment un bruit comme de plusieurs personnes qui se battent, – le tapage d’une lutte et d’objets qu’on brise. La voix aiguë était très-forte, plus forte que la voix rude.
13817     Il est sûr que ce n’était pas une voix d’Anglais. Elle lui sembla une voix d’Allemand ; peut-être bien une voix de femme. Le témoin ne sait pas l’allemand.
13818     » Quatre des témoins ci-dessus mentionnés ont été assignés de nouveau, et ont déposé que la porte de la chambre où fut trouvé le corps de mademoiselle l’Espanaye était fermée en dedans quand ils y arrivèrent.
13819     Tout était parfaitement silencieux ; ni gémissements, ni bruits d’aucune espèce. Après avoir forcé la porte, ils ne virent personne.
13820     » Les fenêtres, dans la chambre de derrière et dans celle de face, étaient fermées et solidement assujetties en dedans. Une porte de communication était fermée, mais pas à clef.
13821     La porte qui conduit de la chambre du devant au corridor était fermée à clef, et la clef en dedans ; une petite pièce sur le devant de la maison, au quatrième étage, à l’entrée du corridor, ouverte, et la porte entre-bâillée ; cette pièce, encombrée de vieux bois de lit, de malles, etc.
13822     On a soigneusement dérangé et visité tous ces objets.
13823     Il n’y a pas un pouce d’une partie quelconque de la maison qui n’ait été soigneusement visité. On a fait pénétrer des ramoneurs dans les cheminées. La maison est à quatre étages avec des mansardes.
13824     Une trappe qui donne sur le toit était condamnée et solidement fermée avec des clous ; elle ne semblait pas avoir été ouverte depuis des années.
13825     Les témoins varient sur la durée du temps écoulé entre le moment où l’on a entendu les voix qui se disputaient et celui où l’on a forcé la porte de la chambre.
13826     Quelques-uns l’évaluent trop court, deux ou trois minutes, – d’autres, cinq minutes. La porte ne fut ouverte qu’à grand’peine.
13827     » Alfonso Garcio, entrepreneur des pompes funèbres, dépose qu’il demeure rue Morgue.
13828     Il est né en Espagne. Il est un de ceux qui ont pénétré dans la maison. Il n’a pas monté l’escalier. Il a les nerfs très-délicats, et redoute les conséquences d’une violente agitation nerveuse.
13829     Il a entendu les voix qui se disputaient. La grosse voix était celle d’un Français.
13830     Il n’a pu distinguer ce qu’elle disait. La voix aiguë était celle d’un Anglais, il en est bien sûr. Le témoin ne sait pas l’anglais, mais il juge d’après l’intonation.
13831     » Alberto Montani, confiseur, dépose qu’il fut des premiers qui montèrent l’escalier. Il a entendu les voix en question.
13832     La voix rauque était celle d’un Français. Il a distingué quelques mots. L’individu qui parlait semblait faire des remontrances.
13833     Il n’a pas pu deviner ce que disait la voix aiguë. Elle parlait vite et par saccades. Il l’a prise pour la voix d’un Russe.
13834     Il confirme en général les témoignages précédents. Il est Italien ; il avoue qu’il n’a jamais causé avec un Russe.
13835     » Quelques témoins, rappelés, certifient que les cheminées dans toutes les chambres, au quatrième étage, sont trop étroites pour livrer passage à un être humain.
13836     Quand ils ont parlé de ramonage, ils voulaient parler de ces brosses en forme de cylindres dont on se sert pour nettoyer les cheminées.
13837     On a fait passer ces brosses du haut au bas dans tous les tuyaux de la maison. Il n’y a sur le derrière aucun passage qui ait pu favoriser la fuite d’un assassin, pendant que les témoins montaient l’escalier.
13838     Le corps de mademoiselle l’Espanaye était si solidement engagé dans la cheminée, qu’il a fallu, pour le retirer, que quatre ou cinq des témoins réunissent leurs forces.
13839     » Paul Dumas, médecin, dépose qu’il a été appelé au point du jour pour examiner les cadavres. Ils gisaient tous les deux sur le fond de sangle du lit dans la chambre où avait été trouvée mademoiselle l’Espanaye.
13840     Le corps de la jeune dame était fortement meurtri et excorié. Ces particularités s’expliquent suffisamment par le fait de son introduction dans la cheminée.
13841     La gorge était singulièrement écorchée. Il y avait, juste au-dessous du menton, plusieurs égratignures profondes, avec une rangée de taches livides, résultant évidemment de la pression des doigts.
13842     La face était affreusement décolorée, et les globes des yeux sortaient de la tête. La langue était coupée à moitié.
13843     Une large meurtrissure se manifestait au creux de l’estomac, produite, selon toute apparence, par la pression d’un genou.
13844     Dans l’opinion de M. Dumas, mademoiselle l’Espanaye avait été étranglée par un ou par plusieurs individus inconnus.
13845     » Le corps de la mère était horriblement mutilé. Tous les os de la jambe et du bras gauche plus ou moins fracassés ; le tibia gauche brisé en esquilles, ainsi que les côtes du même côté.
13846     Tout le corps affreusement meurtri et décoloré.
13847     Il était impossible de dire comment de pareils coups avaient été portés.
13848     Une lourde massue de bois ou une large pince de fer, une arme grosse, pesante et contondante aurait pu produire de pareils résultats, et encore, maniée par les mains d’un homme excessivement robuste.
13849     Avec n’importe quelle arme, aucune femme n’aurait pu frapper de tels coups. La tête de la défunte, quand le témoin la vit, était entièrement séparée du tronc, et, comme le reste, singulièrement broyée.
13850     La gorge évidemment avait été tranchée avec un instrument très-affilé, très-probablement un rasoir.
13851     » Alexandre Étienne, chirurgien, a été appelé en même temps que M. Dumas pour visiter les cadavres ; il confirme le témoignage et l’opinion de M. Dumas.
13852     » Quoique plusieurs autres personnes aient été interrogées, on n’a pu obtenir aucun autre renseignement d’une valeur quelconque.
13853     Jamais assassinat si mystérieux, si embrouillé, n’a été commis à Paris, si toutefois il y a eu assassinat.
13854     » La police est absolument déroutée, – cas fort usité dans les affaires de cette nature. Il est vraiment impossible de retrouver le fil de cette affaire. »
13855     L’édition du soir constatait qu’il régnait une agitation permanente dans le quartier Saint-Roch ; que les lieux avaient été l’objet d’un second examen, que les témoins avaient été interrogés de nouveau, mais tout cela sans résultat.
13856     Cependant, un post-scriptum annonçait qu’Adolphe Lebon, le commis de la maison de banque, avait été arrêté et incarcéré, bien que rien dans les faits déjà connus ne parût suffisant pour l’incriminer.
13857     Dupin semblait s’intéresser singulièrement à la marche de cette affaire, autant, du moins, que j’en pouvais juger par ses manières, car il ne faisait aucun commentaire.
13858     Ce fut seulement après que le journal eut annoncé l’emprisonnement de Lebon qu’il me demanda quelle opinion j’avais relativement à ce double meurtre.
13859     Je ne pus que lui confesser que j’étais comme tout Paris, et que je le considérais comme un mystère insoluble. Je ne voyais aucun moyen d’attraper la trace du meurtrier.
13860     — Nous ne devons pas juger des moyens possibles, dit Dupin, par une instruction embryonnaire.
13861     La police parisienne, si vantée pour sa pénétration, est très-rusée, rien de plus. Elle procède sans méthode, elle n’a pas d’autre méthode que celle du moment.
13862     On fait ici un grand étalage de mesures, mais il arrive souvent qu’elles sont si intempestives et si mal appropriées au but, qu’elles font penser à M. Jourdain, qui demandait sa robe de chambre – pour mieux entendre la musique.
13863     Les résultats obtenus sont quelquefois surprenants, mais ils sont, pour la plus grande partie, simplement dus à la diligence et à l’activité. Dans le cas où ces facultés sont insuffisantes, les plans ratent.
13864     Vidocq, par exemple, était bon pour deviner ; c’était un homme de patience ; mais sa pensée n’étant pas suffisamment éduquée, il faisait continuellement fausse route, par l’ardeur même de ses investigations.
13865     Il diminuait la force de sa vision en regardant l’objet de trop près.
13866     Il pouvait peut-être voir un ou deux points avec une netteté singulière, mais, par le fait même de son procédé, il perdait l’aspect de l’affaire prise dans son ensemble.
13867     Cela peut s’appeler le moyen d’être trop profond.
13868     La vérité n’est pas toujours dans un puits. En somme, quant à ce qui regarde les notions qui nous intéressent de plus près, je crois qu’elle est invariablement à la surface.
13869     Nous la cherchons dans la profondeur de la vallée : c’est au sommet des montagnes que nous la découvrirons.
13870     » On trouve dans la contemplation des corps célestes des exemples et des échantillons excellents de ce genre d’erreur.
13871     Jetez sur une étoile un rapide coup d’œil, regardez-la obliquement, en tournant vers elle la partie latérale de la rétine (beaucoup plus sensible à une lumière faible que la partie centrale), et vous verrez l’étoile distinctement ; vous aurez l’appréciation la plus juste de son éclat, éclat qui s’obscurcit à proportion que vous dirigez votre point de vue en plein sur elle.
13872     » Dans le dernier cas, il tombe sur l’œil un plus grand nombre de rayons ; mais, dans le premier, il y a une réceptibilité plus complète, une susceptibilité beaucoup plus vive.
13873     Une profondeur outrée affaiblit la pensée et la rend perplexe ; et il est possible de faire disparaître Vénus elle-même du firmament par une attention trop soutenue, trop concentrée, trop directe.
13874     » Quant à cet assassinat, faisons nous-mêmes un examen avant de nous former une opinion.
13875     Une enquête nous procurera de l’amusement (je trouvai cette expression bizarre, appliquée au cas en question, mais je ne dis mot) ; et, en outre, Lebon m’a rendu un service pour lequel je ne veux pas me montrer ingrat.
13876     Nous irons sur les lieux, nous les examinerons de nos propres yeux. Je connais G…, le préfet de police, et nous obtiendrons sans peine l’autorisation nécessaire.
13877     L’autorisation fut accordée, et nous allâmes tout droit à la rue Morgue. C’est un de ces misérables passages qui relient la rue Richelieu à la rue Saint-Roch.
13878     C’était dans l’après-midi, et il était déjà tard quand nous y arrivâmes, car ce quartier est situé à une grande distance de celui que nous habitions.
13879     Nous trouvâmes bien vite la maison, car il y avait une multitude de gens qui contemplaient de l’autre côté de la rue les volets fermés, avec une curiosité badaude.
13880     C’était une maison comme toutes les maisons de Paris, avec une porte cochère, et sur l’un des côtés une niche vitrée avec un carreau mobile, représentant la loge du concierge.
13881     Avant d’entrer, nous remontâmes la rue, nous tournâmes dans une allée, et nous passâmes ainsi sur les derrières de la maison.
13882     Dupin, pendant ce temps, examinait tous les alentours, aussi bien que la maison, avec une attention minutieuse dont je ne pouvais pas deviner l’objet.
13883     Nous revînmes sur nos pas vers la façade de la maison ; nous sonnâmes, nous montrâmes notre pouvoir, et les agents nous permirent d’entrer.
13884     Nous montâmes jusqu’à la chambre où on avait trouvé le corps de mademoiselle l’Espanaye, et où gisaient encore les deux cadavres.
13885     Le désordre de la chambre avait été respecté, comme cela se pratique en pareil cas. Je ne vis rien de plus que ce qu’avait constaté la Gazette des tribunaux.
13886     Dupin analysait minutieusement toutes choses, sans en excepter les corps des victimes.
13887     Nous passâmes ensuite dans les autres chambres, et nous descendîmes dans les cours, toujours accompagnés par un gendarme. Cet examen dura fort longtemps, et il était nuit quand nous quittâmes la maison.
13888     En retournant chez nous, mon camarade s’arrêta quelques minutes dans les bureaux d’un journal quotidien.
13889     J’ai dit que mon ami avait toute sorte de bizarreries, et que je les ménageais (car ce mot n’a pas d’équivalent en anglais).
13890     Il entrait maintenant dans sa fantaisie de se refuser à toute conversation relativement à l’assassinat, jusqu’au lendemain à midi.
13891     Ce fut alors qu’il me demanda brusquement si j’avais remarqué quelque chose de particulier sur le théâtre du crime.
13892     Il y eut dans sa manière de prononcer le mot particulier un accent qui me donna le frisson sans que je susse pourquoi.
13893     — Non, rien de particulier, dis-je, rien autre, du moins, que ce que nous avons lu tous deux dans le journal.
13894     — La Gazette, reprit-il, n’a pas, je le crains, pénétré l’horreur insolite de l’affaire. Mais laissons là les opinions niaises de ce papier.
13895     Il me semble que le mystère est considéré comme insoluble, par la raison même qui devrait le faire regarder comme facile à résoudre, – je veux parler du caractère excessif sous lequel il apparaît.
13896     Les gens de police sont confondus par l’absence apparente de motifs légitimant, non le meurtre en lui-même, mais l’atrocité du meurtre.
13897     Ils sont embarrassés aussi par l’impossibilité apparente de concilier les voix qui se disputaient avec ce fait qu’on n’a trouvé en haut de l’escalier d’autre personne que mademoiselle l’Espanaye, assassinée, et qu’il n’y avait aucun moyen de sortir sans être vu des gens qui montaient l’escalier.
13898     L’étrange désordre de la chambre, – le corps fourré, la tête en bas, dans la cheminée, – l’effrayante mutilation du corps de la vieille dame, – ces considérations, jointes à celles que j’ai mentionnées et à d’autres dont je n’ai pas besoin de parler, ont suffi pour paralyser l’action des agents du ministère et pour dérouter complètement leur perspicacité si vantée.
13899     Ils ont commis la très-grosse et très-commune faute de confondre l’extraordinaire avec l’abstrus.
13900     Mais c’est justement en suivant ces déviations du cours ordinaire de la nature que la raison trouvera son chemin, si la chose est possible, et marchera vers la vérité.
13901     Dans les investigations du genre de celle qui nous occupe, il ne faut pas tant se demander comment les choses se sont passées, qu’étudier en quoi elles se distinguent de tout ce qui est arrivé jusqu’à présent.
13902     Bref, la facilité avec laquelle j’arriverai, – ou je suis déjà arrivé, – à la solution du mystère, est en raison directe de son insolubilité apparente aux yeux de la police.
13903     Je fixai mon homme avec un étonnement muet.
13904     — J’attends maintenant, continua-t-il en jetant un regard sur la porte de notre chambre, j’attends un individu qui, bien qu’il ne soit peut-être pas l’auteur de cette boucherie, doit se trouver en partie impliqué dans sa perpétration.
13905     Il est probable qu’il est innocent de la partie atroce du crime. J’espère ne pas me tromper dans cette hypothèse ; car c’est sur cette hypothèse que je fonde l’espérance de déchiffrer l’énigme entière.
13906     J’attends l’homme ici, – dans cette chambre, – d’une minute à l’autre.
13907     Il est vrai qu’il peut fort bien ne pas venir, mais il y a quelques probabilités pour qu’il vienne. S’il vient, il sera nécessaire de le garder.
13908     Voici des pistolets, et nous savons tous deux à quoi ils servent quand l’occasion l’exige.
13909     Je pris les pistolets, sans trop savoir ce que je faisais, pouvant à peine en croire mes oreilles, – pendant que Dupin continuait, à peu près comme dans un monologue.
13910     J’ai déjà parlé de ses manières distraites dans ces moments-là.
13911     Son discours s’adressait à moi ; mais sa voix, quoique montée à un diapason fort ordinaire, avait cette intonation que l’on prend d’habitude en parlant à quelqu’un placé à une grande distance.
13912     Ses yeux, d’une expression vague, ne regardaient que le mur.
13913     — Les voix qui se disputaient, disait-il, les voix entendues par les gens qui montaient l’escalier n’étaient pas celles de ces malheureuses femmes, – cela est plus que prouvé par l’évidence.
13914     Cela nous débarrasse pleinement de la question de savoir si la vieille dame aurait assassiné sa fille et se serait ensuite suicidée.
13915     » Je ne parle de ce cas que par amour de la méthode ; car la force de madame l’Espanaye eût été absolument insuffisante pour introduire le corps de sa fille dans la cheminée, de la façon où on l’a découvert ; et la nature des blessures trouvées sur sa propre personne exclut entièrement l’idée de suicide.
13916     Le meurtre a donc été commis par des tiers, et les voix de ces tiers sont celles qu’on a entendues se quereller.
13917     » Permettez-moi maintenant d’appeler votre attention, – non pas sur les dépositions relatives à ces voix, – mais sur ce qu’il y a de particulier dans ces dépositions.
13918     Y avez-vous remarqué quelque chose de particulier ?
13919     — Je remarquai que, pendant que tous les témoins s’accordaient à considérer la grosse voix comme étant celle d’un Français, il y avait un grand désaccord relativement à la voix aiguë, ou, comme l’avait définie un seul individu, à la voix âpre.
13920     — Cela constitue l’évidence, dit Dupin, mais non la particularité de l’évidence. Vous n’avez rien observé de distinctif ; – cependant il y avait quelque chose à observer.
13921     Les témoins, remarquez-le bien, sont d’accord sur la grosse voix ; là-dessus, il y a unanimité.
13922     Mais relativement à la voix aiguë, il y a une particularité, – elle ne consiste pas dans leur désaccord, – mais en ceci que, quand un Italien, un Anglais, un Espagnol, un Hollandais, essayent de la décrire, chacun en parle comme d’une voix d’étranger, chacun est sûr que ce n’était pas la voix d’un de ses compatriotes.
13923     » Chacun la compare, non pas à la voix d’un individu dont la langue lui serait familière, mais justement au contraire.
13924     Le Français présume que c’était une voix d’Espagnol, et il aurait pu distinguer quelques mots s’il était familiarisé avec l’espagnol.
13925     Le Hollandais affirme que c’était la voix d’un Français ; mais il est établi que le témoin, ne sachant pas le français, a été interrogé par le canal d’un interprète.
13926     L’Anglais pense que c’était la voix d’un Allemand, et il n’entend pas l’allemand.
13927     L’Espagnol est positivement sûr que c’était la voix d’un Anglais, mais il en juge uniquement par l’intonation, car il n’a aucune connaissance de l’anglais.
13928     L’Italien croit à une voix de Russe, mais il n’a jamais causé avec une personne native de Russie.
13929     Un autre Français, cependant, diffère du premier, et il est certain que c’était une voix d’Italien ; mais, n’ayant pas la connaissance de cette langue, il fait comme l’Espagnol, il tire sa certitude de l’intonation.
13930     Or, cette voix était donc bien insolite et bien étrange, qu’on ne pût obtenir à son égard que de pareils témoignages ?
13931     Une voix dans les intonations de laquelle des citoyens des cinq grandes parties de l’Europe n’ont rien pu reconnaître qui leur fût familier !
13932     Vous me direz que c’était peut-être la voix d’un Asiatique ou d’un Africain.
13933     Les Africains et les Asiatiques n’abondent pas à Paris ; mais, sans nier la possibilité du cas, j’appellerai simplement votre attention sur trois points.
13934     » Un témoin dépeint la voix ainsi : plutôt âpre qu’aiguë. Deux autres en parlent comme d’une voix brève et saccadée. Ces témoins n’ont distingué aucune parole, – aucun son ressemblant à des paroles.
13935     » Je ne sais pas, continua Dupin, quelle impression j’ai pu faire sur votre entendement ; mais je n’hésite pas à affirmer qu’on peut tirer des déductions légitimes de cette partie même des dépositions, – la partie relative aux deux voix, – la grosse voix et la voix aiguë – très-suffisantes en elles-mêmes pour créer un soupçon qui indiquerait la route dans toute investigation ultérieure du mystère.
13936     » J’ai dit : déductions légitimes, mais cette expression ne rend pas complètement ma pensée.
13937     Je voulais faire entendre que ces déductions sont les seules convenables, et que ce soupçon en surgit inévitablement comme le seul résultat possible.
13938     Cependant, de quelle nature est ce soupçon, je ne vous le dirai pas immédiatement.
13939     Je désire simplement vous démontrer que ce soupçon était plus que suffisant pour donner un caractère décidé, une tendance positive à l’enquête que je voulais faire dans la chambre.
13940     » Maintenant, transportons-nous en imagination dans cette chambre. Quel sera le premier objet de notre recherche ? Les moyens d’évasion employés par les meurtriers.
13941     Nous pouvons affirmer, – n’est-ce pas, – que nous ne croyons ni l’un ni l’autre aux événements surnaturels ?
13942     Mesdames l’Espanaye n’ont pas été assassinées par les esprits. Les auteurs du meurtre étaient des êtres matériels, et ils ont fui matériellement.
13943     » Or, comment ? Heureusement, il n’y a qu’une manière de raisonner sur ce point, et cette manière nous conduira à une conclusion positive.
13944     Examinons donc un à un les moyens possibles d’évasion.
13945     Il est clair que les assassins étaient dans la chambre où l’on a trouvé mademoiselle l’Espanaye, ou au moins dans la chambre adjacente quand la foule a monté l’escalier.
13946     Ce n’est donc que dans ces deux chambres que nous avons à chercher des issues.
13947     La police a levé les parquets, ouvert les plafonds, sondé la maçonnerie des murs. Aucune issue secrète n’a pu échapper à sa perspicacité.
13948     Mais je ne me suis pas fié à ses yeux, et j’ai examiné avec les miens ; il n’y a réellement pas d’issue secrète.
13949     Les deux portes qui conduisent des chambres dans le corridor étaient solidement fermées et les clefs en dedans. Voyons les cheminées.
13950     Celles-ci, qui sont d’une largeur ordinaire jusqu’à une distance de huit ou dix pieds au-dessus du foyer, ne livreraient pas au-delà un passage suffisant à un gros chat.
13951     » L’impossibilité de la fuite, du moins par les voies ci-dessus indiquées, étant donc absolument établie, nous en sommes réduits aux fenêtres.
13952     Personne n’a pu fuir par celles de la chambre du devant sans être vu par la foule du dehors. Il a donc fallu que les meurtriers s’échappassent par celles de la chambre de derrière.
13953     » Maintenant, amenés, comme nous le sommes, à cette conclusion par des déductions aussi irréfragables, nous n’avons pas le droit, en tant que raisonneurs, de la rejeter en raison de son apparente impossibilité.
13954     Il ne nous reste donc qu’à démontrer que cette impossibilité apparente n’existe pas en réalité.
13955     » Il y a deux fenêtres dans la chambre. L’une des deux n’est pas obstruée par l’ameublement, et est restée entièrement visible.
13956     La partie inférieure de l’autre est cachée par le chevet du lit, qui est fort massif et qui est poussé tout contre.
13957     On a constaté que la première était solidement assujettie en dedans. Elle a résisté aux efforts les plus violents de ceux qui ont essayé de la lever.
13958     On avait percé dans son châssis, à gauche, un grand trou avec une vrille, et on y trouva un gros clou enfoncé presque jusqu’à la tête.
13959     En examinant l’autre fenêtre, on y a trouvé fiché un clou semblable ; et un vigoureux effort pour lever le châssis n’a pas eu plus de succès que de l’autre côté.
13960     La police était dès lors pleinement convaincue qu’aucune fuite n’avait pu s’effectuer par ce chemin. Il fut donc considéré comme superflu de retirer les clous et d’ouvrir les fenêtres.
13961     » Mon examen fut un peu plus minutieux, et cela par la raison que je vous ai donnée tout à l’heure. C’était le cas, je le savais, où il fallait démontrer que l’impossibilité n’était qu’apparente.
13962     » Je continuai à raisonner ainsi, – à posteriori. – Les meurtriers s’étaient évadés par l’une de ces fenêtres.
13963     Cela étant, ils ne pouvaient pas avoir réassujetti les châssis en dedans, comme on les a trouvés ; considération qui, par son évidence, a borné les recherches de la police dans ce sens-là.
13964     Cependant, ces châssis étaient bien fermés.
13965     Il faut donc qu’ils puissent se fermer d’eux-mêmes. Il n’y avait pas moyen d’échapper à cette conclusion.
13966     J’allai droit à la fenêtre non bouchée, je retirai le clou avec quelque difficulté, et j’essayai de lever le châssis.
13967     Il a résisté à tous mes efforts, comme je m’y attendais.
13968     Il y avait donc, j’en étais sûr maintenant, un ressort caché ; et ce fait, corroborant mon idée, me convainquit au moins de la justesse de mes prémisses, quelque mystérieuses que m’apparussent toujours les circonstances relatives aux clous.
13969     Un examen minutieux me fit bientôt découvrir le ressort secret. Je le poussai, et, satisfait de ma découverte, je m’abstins de lever le châssis.
13970     » Je remis alors le clou en place et l’examinai attentivement. Une personne passant par la fenêtre pouvait l’avoir refermée, et le ressort aurait fait son office ; mais le clou n’aurait pas été replacé.
13971     Cette conclusion était nette et rétrécissait encore le champ de mes investigations. Il fallait que les assassins se fussent enfuis par l’autre fenêtre.
13972     En supposant donc que les ressorts des deux croisées fussent semblables, comme il était probable, il fallait cependant trouver une différence dans les clous, ou au moins dans la manière dont ils avaient été fixés.
13973     Je montai sur le fond de sangle du lit, et je regardai minutieusement l’autre fenêtre par-dessus le chevet du lit.
13974     Je passai ma main derrière, je découvris aisément le ressort, et je le fis jouer ; – il était, comme je l’avais deviné, identique au premier.
13975     Alors, j’examinai le clou. Il était aussi gros que l’autre, et fixé de la même manière, enfoncé presque jusqu’à la tête.
13976     » Vous direz que j’étais embarrassé ; mais, si vous avez une pareille pensée, c’est que vous vous êtes mépris sur la nature de mes inductions.
13977     Pour me servir d’un terme de jeu, je n’avais pas commis une seule faute ; je n’avais pas perdu la piste un seul instant ; il n’y avait pas une lacune d’un anneau à la chaîne.
13978     J’avais suivi le secret jusque dans sa dernière phase, et cette phase, c’était le clou.
13979     Il ressemblait, dis-je, sous tous les rapports, à son voisin de l’autre fenêtre ; mais ce fait, quelque concluant qu’il fût en apparence, devenait absolument nul, en face de cette considération dominante, à savoir que là, à ce clou, finissait le fil conducteur.
13980     Il faut, me dis-je, qu’il y ait dans ce clou quelque chose de défectueux.
13981     Je le touchai, et la tête, avec un petit morceau de la tige, un quart de pouce environ, me resta dans les doigts.
13982     Le reste de la tige était dans le trou, où elle s’était cassée.
13983     Cette fracture était fort ancienne, car les bords étaient incrustés de rouille, et elle avait été opérée par un coup de marteau, qui avait enfoncé en partie la tête du clou dans le fond du châssis.
13984     Je rajustai soigneusement la tête avec le morceau qui la continuait, et le tout figura un clou intact ; la fissure était inappréciable.
13985     Je pressai le ressort, je levai doucement la croisée de quelques pouces ; la tête du clou vint avec elle, sans bouger de son trou.
13986     Je refermai la croisée, et le clou offrit de nouveau le semblant d’un clou complet.
13987     » Jusqu’ici l’énigme était débrouillée. L’assassin avait fui par la fenêtre qui touchait au lit.
13988     Qu’elle fût retombée d’elle-même après la fuite ou qu’elle eût été fermée par une main humaine, elle était retenue par le ressort, et la police avait attribué cette résistance au clou ; aussi toute enquête ultérieure avait été jugée superflue.
13989     » La question, maintenant, était celle du mode de descente. Sur ce point, j’avais satisfait mon esprit dans notre promenade autour du bâtiment.
13990     À cinq pieds et demi environ de la fenêtre en question court une chaîne de paratonnerre. De cette chaîne, il eût été impossible à n’importe qui d’atteindre la fenêtre, à plus forte raison, d’entrer.
13991     » Toutefois, j’ai remarqué que les volets du quatrième étage étaient du genre particulier que les menuisiers parisiens appellent ferrades, genre de volets fort peu usité aujourd’hui, mais qu’on rencontre fréquemment dans de vieilles maisons de Lyon et de Bordeaux.
13992     Ils sont faits comme une porte ordinaire (porte simple, et non pas à double battant), à l’exception que la partie inférieure est façonnée à jour et treillissée, ce qui donne aux mains une excellente prise.
13993     » Dans le cas en question, ces volets sont larges de trois bons pieds et demi.
13994     Quand nous les avons examinés du derrière de la maison, ils étaient tous les deux ouverts à moitié, c’est-à-dire qu’ils faisaient angle droit avec le mur.
13995     Il est présumable que la police a examiné comme moi les derrières du bâtiment ; mais, en regardant ces ferrades dans le sens de leur largeur (comme elle les a vues inévitablement), elle n’a sans doute pas pris garde à cette largeur même, ou du moins elle n’y a pas attaché l’importance nécessaire.
13996     En somme, les agents, quand il a été démontré pour eux que la fuite n’avait pu s’effectuer de ce côté, ne leur ont appliqué qu’un examen succinct.
13997     » Toutefois, il était évident pour moi que le volet appartenant à la fenêtre située au chevet du lit, si on le supposait rabattu contre le mur, se trouverait à deux pieds de la chaîne du paratonnerre.
13998     Il était clair aussi que, par l’effort d’une énergie et d’un courage insolites, on pouvait, à l’aide de la chaîne, avoir opéré une invasion par la fenêtre.
13999     Arrivé à cette distance de deux pieds et demi (je suppose maintenant le volet complètement ouvert), un voleur aurait pu trouver dans le treillage une prise solide.
14000     Il aurait pu dès lors, en lâchant la chaîne, en assurant bien ses pieds contre le mur et en s’élançant vivement, tomber dans la chambre, et attirer violemment le volet avec lui de manière à le fermer, – en supposant, toutefois, la fenêtre ouverte en ce moment-là.
14001     » Remarquez bien, je vous prie, que j’ai parlé d’une énergie très-peu commune, nécessaire pour réussir dans une entreprise aussi difficile, aussi hasardeuse.
14002     Mon but est de vous prouver d’abord que la chose a pu se faire, – en second lieu et principalement, d’attirer votre attention sur le caractère très-extraordinaire, presque surnaturel, de l’agilité nécessaire pour l’accomplir.
14003     » Vous direz sans doute, en vous servant de la langue judiciaire, que, pour donner ma preuve à fortiori, je devrais plutôt sous-évaluer l’énergie nécessaire dans ce cas que réclamer son exacte estimation.
14004     C’est peut-être la pratique des tribunaux, mais cela ne rentre pas dans les us de la raison. Mon objet final, c’est la vérité.
14005     Mon but actuel, c’est de vous induire à rapprocher cette énergie tout à fait insolite de cette voix si particulière, de cette voix aiguë (ou âpre), de cette voix saccadée, dont la nationalité n’a pu être constatée par l’accord de deux témoins, et dans laquelle personne n’a saisi de mots articulés, de syllabisation.
14006     À ces mots, une conception vague et embryonnaire de la pensée de Dupin passa dans mon esprit.
14007     Il me semblait être sur la limite de la compréhension sans pouvoir comprendre ; comme les gens qui sont quelquefois sur le bord du souvenir, et qui cependant ne parviennent pas à se rappeler.
14008     Mon ami continua son argumentation :
14009     — Vous voyez, dit-il, que j’ai transporté la question du mode de sortie au mode d’entrée.
14010     Il était dans mon plan de démontrer qu’elles se sont effectuées de la même manière et sur le même point. Retournons maintenant dans l’intérieur de la chambre. Examinons toutes les particularités.
14011     Les tiroirs de la commode, dit-on, ont été mis au pillage, et cependant on y a trouvé plusieurs articles de toilette intacts.
14012     Cette conclusion est absurde ; c’est une simple conjecture, – une conjecture passablement niaise, et rien de plus.
14013     Comment pouvons-nous savoir que les articles trouvés dans les tiroirs ne représentent pas tout ce que les tiroirs contenaient ?
14014     Madame l’Espanaye et sa fille menaient une vie excessivement retirée, ne voyaient pas le monde, sortaient rarement, avaient donc peu d’occasions de changer de toilette.
14015     Ceux qu’on a trouvés étaient au moins d’aussi bonne qualité qu’aucun de ceux que possédaient vraisemblablement ces dames.
14016     Et, si un voleur en avait pris quelques-uns, pourquoi n’aurait-il pas pris les meilleurs, – pourquoi ne les aurait-il pas tous pris ?
14017     Bref, pourquoi aurait-il abandonné les quatre mille francs en or pour s’empêtrer d’un paquet de linge ?
14018     L’or a été abandonné. La presque totalité de la somme désignée par le banquier Mignaud a été trouvée sur le parquet, dans les sacs.
14019     Je tiens donc à écarter de votre pensée l’idée saugrenue d’un intérêt, idée engendrée dans le cerveau de la police par les dépositions qui parlent d’argent délivré à la porte même de la maison.
14020     Des coïncidences dix fois plus remarquables que celle-ci (la livraison de l’argent et le meurtre commis trois jours après sur le propriétaire) se présentent dans chaque heure de notre vie sans attirer notre attention, même une minute.
14021     En général, les coïncidences sont de grosses pierres d’achoppement dans la route de ces pauvres penseurs mal éduqués qui ne savent pas le premier mot de la théorie des probabilités, théorie à laquelle le savoir humain doit ses plus glorieuses conquêtes et ses plus belles découvertes.
14022     Dans le cas présent, si l’or avait disparu, le fait qu’il avait été délivré trois jours auparavant créerait quelque chose de plus qu’une coïncidence.
14023     Cela corroborerait l’idée d’intérêt.
14024     Mais, dans les circonstances réelles où nous sommes placés, si nous supposons que l’or a été le mobile de l’attaque, il nous faut supposer ce criminel assez indécis et assez idiot pour oublier à la fois son or et le mobile qui l’a fait agir.
14025     » Mettez donc bien dans votre esprit les points sur lesquels j’ai attiré votre attention, – cette voix particulière, cette agilité sans pareille, et cette absence frappante d’intérêt dans un meurtre aussi singulièrement atroce que celui-ci. – Maintenant, examinons la boucherie en elle-même.
14026     Voilà une femme étranglée par la force des mains, et introduite dans une cheminée, la tête en bas. Des assassins ordinaires n’emploient pas de pareils procédés pour tuer.
14027     Encore moins cachent-ils ainsi les cadavres de leurs victimes. Dans cette façon de fourrer le corps dans la cheminée, vous admettrez qu’il y a quelque chose d’excessif et de bizarre, – quelque chose d’absolument inconciliable avec tout ce que nous connaissons en général des actions humaines, même en supposant que les auteurs fussent les plus pervertis des hommes.
14028     Songez aussi quelle force prodigieuse il a fallu pour pousser ce corps dans une pareille ouverture, et l’y pousser si puissamment, que les efforts réunis de plusieurs personnes furent à peine suffisants pour l’en retirer.
14029     » Portons maintenant notre attention sur d’autres indices de cette vigueur merveilleuse. Dans le foyer, on a trouvé des mèches de cheveux, – des mèches très-épaisses de cheveux gris.
14030     Ils ont été arrachés avec leurs racines. Vous savez quelle puissante force il faut pour arracher seulement de la tête vingt ou trente cheveux à la fois. Vous avez vu les mèches en question aussi bien que moi.
14031     À leurs racines grumelées – affreux spectacle ! – adhéraient des fragments de cuir chevelu, – preuve certaine de la prodigieuse puissance qu’il a fallu déployer pour déraciner peut-être cinq cent mille cheveux d’un seul coup.
14032     » Non-seulement le cou de la vieille dame était coupé, mais la tête absolument séparée du corps ; l’instrument était un simple rasoir.
14033     Je vous prie de remarquer cette férocité bestiale.
14034     Je ne parle pas des meurtrissures du corps de madame l’Espanaye ; M. Dumas et son honorable confrère, M. Étienne, ont affirmé qu’elles avaient été produites par un instrument contondant ; et en cela ces messieurs furent tout à fait dans le vrai.
14035     L’instrument contondant a été évidemment le pavé de la cour sur laquelle la victime est tombée de la fenêtre qui donne sur le lit.
14036     Cette idée, quelque simple qu’elle apparaisse maintenant, a échappé à la police par la même raison qui l’a empêchée de remarquer la largeur des volets ; parce que, grâce à la circonstance des clous, sa perception était hermétiquement bouchée à l’idée que les fenêtres eussent jamais pu être ouvertes.
14037     » Si maintenant, – subsidiairement, – vous avez convenablement réfléchi au désordre bizarre de la chambre, nous sommes allés assez avant pour combiner les idées d’une agilité merveilleuse, d’une férocité bestiale, d’une boucherie sans motif, d’une grotesquerie dans l’horrible absolument étrangère à l’humanité, et d’une voix dont l’accent est inconnu à l’oreille d’hommes de plusieurs nations, d’une voix dénuée de toute syllabisation distincte et intelligible.
14038     Or, pour vous, qu’en ressort-il ? Quelle impression ai-je faite sur votre imagination ?
14039     Je sentis un frisson courir dans ma chair quand Dupin me fit cette question.
14040     — Un fou, dis-je, aura commis ce meurtre, – quelque maniaque furieux échappé à une maison de santé du voisinage.
14041     — Pas trop mal, répliqua-t-il, votre idée est presque applicable.
14042     Mais les voix des fous, même dans leurs plus sauvages paroxysmes, ne se sont jamais accordées avec ce qu’on dit de cette singulière voix entendue dans l’escalier.
14043     Les fous font partie d’une nation quelconque, et leur langage, pour incohérent qu’il soit dans les paroles, est toujours syllabifié.
14044     En outre, le cheveu d’un fou ne ressemble pas à celui que je tiens maintenant dans ma main. J’ai dégagé cette petite touffe des doigts rigides et crispés de madame l’Espanaye. Dites-moi ce que vous en pensez.
14045     — Dupin ! dis-je, complètement bouleversé, ces cheveux sont bien extraordinaires, – ce ne sont pas là des cheveux humains !
14046     — Je n’ai pas affirmé qu’ils fussent tels, dit-il ; mais, avant de nous décider sur ce point, je désire que vous jetiez un coup d’œil sur le petit dessin que j’ai tracé sur ce bout de papier. C’est un fac-similé qui représente ce que certaines dépositions définissent les meurtrissures noirâtres et les profondes marques d’ongles trouvées sur le cou de mademoiselle l’Espanaye, et que MM. Dumas et Étienne appellent une série de taches livides, évidemment causées par l’impression des doigts.
14047     — Vous voyez, continua mon ami en déployant le papier sur la table, que ce dessin donne l’idée d’une poigne solide et ferme.
14048     Il n’y a pas d’apparence que les doigts aient glissé.
14049     Chaque doigt a gardé, peut-être jusqu’à la mort de la victime, la terrible prise qu’il s’était faite, et dans laquelle il s’est moulé.
14050     Essayez maintenant de placer tous vos doigts, en même temps, chacun dans la marque analogue que vous voyez.
14051     J’essayai, mais inutilement.
14052     — Il est possible, dit Dupin, que nous ne fassions pas cette expérience d’une manière décisive. Le papier est déployé sur une surface plane, et la gorge humaine est cylindrique.
14053     Voici un rouleau de bois dont la circonférence est à peu près celle d’un cou. Étalez le dessin tout autour, et recommencez l’expérience.
14054     J’obéis ; mais la difficulté fut encore plus évidente que la première fois.
14055     — Ceci, dis-je, n’est pas la trace d’une main humaine.
14056     — Maintenant, dit Dupin, lisez ce passage de Cuvier.
14057     C’était l’histoire minutieuse, anatomique et descriptive, du grand orang-outang fauve des îles de l’Inde orientale.
14058     Tout le monde connaît suffisamment la gigantesque stature, la force et l’agilité prodigieuses, la férocité sauvage et les facultés d’imitation de ce mammifère. Je compris d’un seul coup tout l’horrible du meurtre.
14059     — La description des doigts, dis-je, quand j’eus fini la lecture, s’accorde parfaitement avec le dessin.
14060     Je vois qu’aucun animal, – excepté un orang-outang, et de l’espèce en question, – n’aurait pu faire des marques telles que celles que vous avez dessinées.
14061     Cette touffe de poils fauves est aussi d’un caractère identique à celui de l’animal de Cuvier.
14062     Mais je ne me rends pas facilement compte des détails de cet effroyable mystère. D’ailleurs, on a entendu deux voix se disputer, et l’une d’elles était incontestablement la voix d’un Français.
14063     — C’est vrai ; et vous vous rappellerez une expression attribuée presque unanimement à cette voix, – l’expression Mon Dieu !
14064     Ces mots, dans les circonstances présentes, ont été caractérisés par l’un des témoins (Montani, le confiseur) comme exprimant un reproche et une remontrance.
14065     C’est donc sur ces deux mots que j’ai fondé l’espérance de débrouiller complètement l’énigme. Un Français a eu connaissance du meurtre.
14066     Il est possible, – il est même plus que probable qu’il est innocent de toute participation à cette sanglante affaire.
14067     L’orang-outang a pu lui échapper. Il est possible qu’il ait suivi sa trace jusqu’à la chambre, mais que, dans les circonstances terribles qui ont suivi, il n’ait pu s’emparer de lui.
14068     L’animal est encore libre. Je ne poursuivrai pas ces conjectures, je n’ai pas le droit d’appeler ces idées d’un autre nom, puisque les ombres de réflexions qui leur servent de base sont d’une profondeur à peine suffisante pour être appréciées par ma propre raison, et que je ne prétendrais pas qu’elles fussent appréciables pour une autre intelligence.
14069     Nous les nommerons donc des conjectures, et nous ne les prendrons que pour telles.
14070     Si le Français en question est, comme je le suppose, innocent de cette atrocité, cette annonce que j’ai laissée hier au soir, pendant que nous retournions au logis, dans les bureaux du journal le Monde (feuille consacrée aux intérêts maritimes, et très-recherchée par les marins), l’amènera chez nous.
14071     Il me tendit un papier, et je lus :
14072     Avis. – On a trouvé dans le bois de Boulogne, le matin du… courant (c’était le matin de l’assassinat), de fort bonne heure, un énorme orang-outang fauve de l’espèce de Bornéo.
14073     Le propriétaire (qu’on sait être un marin appartenant à l’équipage d’un navire maltais) peut retrouver l’animal, après en avoir donné un signalement satisfaisant et remboursé quelques frais à la personne qui s’en est emparée et qui l’a gardé.
14075     — Comment avez-vous pu, demandai-je à Dupin, savoir que l’homme était un marin, et qu’il appartenait à un navire maltais ?
14076     — Je ne le sais pas, dit-il, je n’en suis pas sûr.
14077     Voici toutefois un petit morceau de ruban qui, si j’en juge par sa forme et son aspect graisseux, a évidemment servi à nouer les cheveux en une de ces longues queues qui rendent les marins si fiers et si farauds.
14078     En outre, ce nœud est un de ceux que peu de personnes savent faire, excepté les marins, et il est particulier aux Maltais.
14079     J’ai ramassé le ruban au bas de la chaîne du paratonnerre. Il est impossible qu’il ait appartenu à l’une des deux victimes.
14080     Après tout, si je me suis trompé en induisant de ce ruban que le Français est marin appartenant à un navire maltais, je n’aurai fait de mal à personne avec mon annonce.
14081     Si je suis dans l’erreur, il supposera simplement que j’ai été fourvoyé par quelque circonstance dont il ne prendra pas la peine de s’enquérir.
14082     Mais, si je suis dans le vrai, il y a un grand point de gagné. Le Français, qui a connaissance du meurtre, bien qu’il en soit innocent, hésitera naturellement à répondre à l’annonce, – à réclamer son orang-outang.
14083     Il raisonnera ainsi : « Je suis innocent ; je suis pauvre ; mon orang-outang est d’un grand prix ; – c’est presque une fortune dans une situation comme la mienne ; – pourquoi le perdrais-je par quelques niaises appréhensions de danger ? Le voilà, il est sous ma main.
14084     On l’a trouvé dans le bois de Boulogne, – à une grande distance du théâtre du meurtre.
14085     Soupçonnera-t-on jamais qu’une bête brute ait pu faire le coup ? La police est dépistée, – elle n’a pu retrouver le plus petit fil conducteur.
14086     Quand même on serait sur la piste de l’animal, il serait impossible de me prouver que j’aie eu connaissance de ce meurtre, ou de m’incriminer en raison de cette connaissance.
14087     Enfin, et avant tout, je suis connu. Le rédacteur de l’annonce me désigne comme le propriétaire de la bête.
14088     Mais je ne sais pas jusqu’à quel point s’étend sa certitude.
14089     Si j’évite de réclamer une propriété d’une aussi grosse valeur, qui est connue pour m’appartenir, je puis attirer sur l’animal un dangereux soupçon.
14090     Ce serait de ma part une mauvaise politique d’appeler l’attention sur moi ou sur la bête.
14091     Je répondrai décidément à l’avis du journal, je reprendrai mon orang-outang, et je l’enfermerai solidement jusqu’à ce que cette affaire soit oubliée. »
14092     En ce moment, nous entendîmes un pas qui montait l’escalier.
14093     — Apprêtez-vous, dit Dupin, prenez vos pistolets, mais ne vous en servez pas, – ne les montrez pas avant un signal de moi.
14094     On avait laissé ouverte la porte cochère, et le visiteur était entré sans sonner et avait gravi plusieurs marches de l’escalier. Mais on eût dit maintenant qu’il hésitait.
14095     Nous l’entendions redescendre. Dupin se dirigea vivement vers la porte, quand nous l’entendîmes qui remontait.
14096     Cette fois, il ne battit pas en retraite, mais s’avança délibérément et frappa à la porte de notre chambre.
14097     — Entrez, dit Dupin d’une voix gaie et cordiale.
14098     Un homme se présenta. C’était évidemment un marin, – un grand, robuste et musculeux individu, avec une expression d’audace de tous les diables qui n’était pas du tout déplaisante.
14099     Sa figure, fortement hâlée, était plus qu’à moitié cachée par les favoris et les moustaches.
14100     Il portait un gros bâton de chêne, mais ne semblait pas autrement armé.
14101     Il nous salua gauchement, et nous souhaita le bonsoir avec un accent français qui, bien que légèrement bâtardé de suisse, rappelait suffisamment une origine parisienne.
14102     — Asseyez-vous, mon ami, dit Dupin ; je suppose que vous venez pour votre orang-outang.
14103     Sur ma parole, je vous l’envie presque ; il est remarquablement beau et c’est sans doute une bête d’un grand prix. Quel âge lui donnez-vous bien ?
14104     Le matelot aspira longuement, de l’air d’un homme qui se trouve soulagé d’un poids intolérable, et répliqua d’une voix assurée :
14105     — Je ne saurais trop vous dire ; cependant, il ne peut guère avoir plus de quatre ou cinq ans. Est-ce que vous l’avez ici ?
14106     — Oh ! non ; nous n’avions pas de lieu commode pour l’enfermer. Il est dans une écurie de manège près d’ici, rue Dubourg.
14107     Vous pourrez l’avoir demain matin. Ainsi vous êtes en mesure de prouver votre droit de propriété ?
14108     — Oui, monsieur, certainement.
14109     — Je serais vraiment peiné de m’en séparer, – dit Dupin.
14110     — Je n’entends pas, dit l’homme, que vous ayez pris tant de peine pour rien ; je n’y ai pas compté. Je payerai volontiers une récompense à la personne qui a retrouvé l’animal, une récompense raisonnable s’entend.
14111     — Fort bien, répliqua mon ami, tout cela est fort juste, en vérité. Voyons, – que donneriez-vous bien ? Ah ! je vais vous le dire.
14112     Voici quelle sera ma récompense : vous me raconterez tout ce que vous savez relativement aux assassinats de la rue Morgue.
14113     Dupin prononça ces derniers mots d’une voix très-basse et fort tranquillement.
14114     Il se dirigea vers la porte avec la même placidité, la ferma, et mit la clef dans sa poche. Il tira alors un pistolet de son sein, et le posa sans le moindre émoi sur la table.
14115     La figure du marin devint pourpre, comme s’il en était aux agonies d’une suffocation.
14116     Il se dressa sur ses pieds et saisit son bâton ; mais, une seconde après, il se laissa retomber sur son siège, tremblant violemment et la mort sur le visage.
14117     Il ne pouvait articuler une parole. Je le plaignais du plus profond de mon cœur.
14118     — Mon ami, dit Dupin d’une voix pleine de bonté, vous vous alarmez sans motif, – je vous assure. Nous ne voulons vous faire aucun mal.
14119     Sur mon honneur de galant homme et de Français, nous n’avons aucun mauvais dessein contre vous.
14120     Je sais parfaitement que vous êtes innocent des horreurs de la rue Morgue. Cependant, cela ne veut pas dire que vous n’y soyez pas quelque peu impliqué.
14121     Le peu que je vous ai dit doit vous prouver que j’ai eu sur cette affaire des moyens d’information dont vous ne vous seriez jamais douté.
14122     Maintenant, la chose est claire pour nous. Vous n’avez rien fait que vous ayez pu éviter, – rien, à coup sûr, qui vous rende coupable. Vous auriez pu voler impunément ; vous n’avez même pas été coupable de vol.
14123     Vous n’avez rien à cacher ; vous n’avez aucune raison de cacher quoi que ce soit. D’un autre côté, vous êtes contraint par tous les principes de l’honneur à confesser tout ce que vous savez.
14124     Un homme innocent est actuellement en prison, accusé du crime dont vous pouvez indiquer l’auteur.
14125     Pendant que Dupin prononçait ces mots, le matelot avait recouvré, en grande partie, sa présence d’esprit ; mais toute sa première hardiesse avait disparu.
14126     — Que Dieu me soit en aide ! dit-il après une petite pause, – je vous dirai tout ce que je sais sur cette affaire ; mais je n’espère pas que vous en croyiez la moitié, – je serais vraiment un sot, si je l’espérais !
14127     Cependant, je suis innocent, et je dirai tout ce que j’ai sur le cœur, quand même il m’en coûterait la vie.
14128     Voici en substance ce qu’il nous raconta : il avait fait dernièrement un voyage dans l’archipel indien.
14129     Une bande de matelots, dont il faisait partie, débarqua à Bornéo et pénétra dans l’intérieur pour y faire une excursion d’amateurs.
14130     Lui et un de ses camarades avaient pris l’orang-outang. Ce camarade mourut, et l’animal devint donc sa propriété exclusive, à lui.
14131     Après bien des embarras causés par l’indomptable férocité du captif pendant la traversée, il réussit à la longue à le loger sûrement dans sa propre demeure à Paris, et, pour ne pas attirer sur lui-même l’insupportable curiosité des voisins, il avait soigneusement enfermé l’animal, jusqu’à ce qu’il l’eût guéri d’une blessure au pied qu’il s’était faite à bord avec une esquille.
14132     Son projet, finalement, était de le vendre.
14133     Comme il revenait, une nuit, ou plutôt un matin, – le matin du meurtre, – d’une petite orgie de matelots, il trouva la bête installée dans sa chambre à coucher ; elle s’était échappée du cabinet voisin, où il la croyait solidement enfermée.
14134     Un rasoir à la main et toute barbouillée de savon, elle était assise devant un miroir, et essayait de se raser, comme sans doute elle l’avait vu faire à son maître en l’épiant par le trou de la serrure.
14135     Terrifié en voyant une arme si dangereuse dans les mains d’un animal aussi féroce, parfaitement capable de s’en servir, l’homme, pendant quelques instants, n’avait su quel parti prendre.
14136     D’habitude, il avait dompté l’animal, même dans ses accès les plus furieux, par des coups de fouet, et il voulut y recourir cette fois encore.
14137     Mais, en voyant le fouet, l’orang-outang bondit à travers la porte de la chambre, dégringola par les escaliers, et, profitant d’une fenêtre ouverte par malheur, il se jeta dans la rue.
14138     Le Français, désespéré, poursuivit le singe ; celui-ci, tenant toujours son rasoir d’une main, s’arrêtait de temps en temps, se retournait, et faisait des grimaces à l’homme qui le poursuivait, jusqu’à ce qu’il se vît près d’être atteint, puis il reprenait sa course. Cette chasse dura ainsi un bon bout de temps.
14139     Les rues étaient profondément tranquilles, et il pouvait être trois heures du matin.
14140     En traversant un passage derrière la rue Morgue, l’attention du fugitif fut attirée par une lumière qui partait de la fenêtre de madame l’Espanaye, au quatrième étage de sa maison.
14141     Il se précipita vers le mur, il aperçut la chaîne du paratonnerre, y grimpa avec une inconcevable agilité, saisit le volet, qui était complètement rabattu contre le mur, et, en s’appuyant dessus, il s’élança droit sur le chevet du lit.
14142     Toute cette gymnastique ne dura pas une minute. Le volet avait été repoussé contre le mur par le bond que l’orang-outang avait fait en se jetant dans la chambre.
14143     Cependant, le matelot était à la fois joyeux et inquiet.
14144     Il avait donc bonne espérance de ressaisir l’animal, qui pouvait difficilement s’échapper de la trappe où il s’était aventuré, et d’où on pouvait lui barrer la fuite.
14145     D’un autre côté il y avait lieu d’être fort inquiet de ce qu’il pouvait faire dans la maison. Cette dernière réflexion incita l’homme à se remettre à la poursuite de son fugitif.
14146     Il n’est pas difficile pour un marin de grimper à une chaîne de paratonnerre ; mais, quand il fut arrivé à la hauteur de la fenêtre, située assez loin sur sa gauche, il se trouva fort empêché ; tout ce qu’il put faire de mieux fut de se dresser de manière à jeter un coup d’œil dans l’intérieur de la chambre.
14147     Mais ce qu’il vit lui fit presque lâcher prise dans l’excès de sa terreur.
14148     C’était alors que s’élevaient les horribles cris qui, à travers le silence de la nuit, réveillèrent en sursaut les habitants de la rue Morgue.
14149     Madame l’Espanaye et sa fille, vêtus de leurs toilettes de nuit, étaient sans doute occupées à ranger quelques papiers dans le coffret de fer dont il a été fait mention, et qui avait été traîné au milieu de la chambre.
14150     Il était ouvert, et tout son contenu était éparpillé sur le parquet.
14151     Les victimes avaient sans doute le dos tourné à la fenêtre ; et, à en juger par le temps qui s’écoula entre l’invasion de la bête et les premiers cris, il est probable qu’elles ne l’aperçurent pas tout de suite.
14152     Le claquement du volet a pu être vraisemblablement attribué au vent.
14153     Quand le matelot regarda dans la chambre, le terrible animal avait empoigné madame l’Espanaye par ses cheveux qui étaient épars et qu’elle peignait, et il agitait le rasoir autour de sa figure, en imitant les gestes d’un barbier.
14154     La fille était par terre, immobile ; elle s’était évanouie.
14155     Les cris et les efforts de la vieille dame, pendant lesquels les cheveux lui furent arrachés de la tête, eurent pour effet de changer en fureur les dispositions probablement pacifiques de l’orang-outang.
14156     D’un coup rapide de son bras musculeux, il sépara presque la tête du corps. La vue du sang transforma sa fureur en frénésie. Il grinçait des dents, il lançait du feu par les yeux.
14157     Il se jeta sur le corps de la jeune personne, il lui ensevelit ses griffes dans la gorge, et les y laissa jusqu’à ce qu’elle fût morte.
14158     Ses yeux égarés et sauvages tombèrent en ce moment sur le chevet du lit, au-dessus duquel il put apercevoir la face de son maître, paralysée par l’horreur.
14159     La furie de la bête, qui sans aucun doute se souvenait du terrible fouet, se changea immédiatement en frayeur.
14160     Sachant bien qu’elle avait mérité un châtiment, elle semblait vouloir cacher les traces sanglantes de son action, et bondissait à travers la chambre dans un accès d’agitation nerveuse, bousculant et brisant les meubles à chacun de ses mouvements, et arrachant les matelas du lit.
14161     Finalement, elle s’empara du corps de la fille, et le poussa dans la cheminée, dans la posture où elle fut trouvée, puis de celui de la vieille dame qu’elle précipita la tête la première à travers la fenêtre.
14162     Comme le singe s’approchait de la fenêtre avec son fardeau tout mutilé, le matelot épouvanté se baissa, et, se laissant couler le long de la chaîne sans précautions, il s’enfuit tout d’un trait jusque chez lui, redoutant les conséquences de cette atroce boucherie, et, dans sa terreur, abandonnant volontiers tout souci de la destinée de son orang-outang.
14163     Les voix entendues par les gens de l’escalier étaient ses exclamations d’horreur et d’effroi mêlées aux glapissements diaboliques de la bête.
14164     Je n’ai presque rien à ajouter. L’orang-outang s’était sans doute échappé de la chambre par la chaîne du paratonnerre, juste avant que la porte fût enfoncée.
14165     En passant par la fenêtre, il l’avait évidemment refermée. Il fut rattrapé plus tard par le propriétaire lui-même, qui le vendit pour un bon prix au Jardin des plantes.
14166     Lebon fut immédiatement relâché, après que nous eûmes raconté toutes les circonstances de l’affaire, assaisonnées de quelques commentaires de Dupin, dans le cabinet même du préfet de police.
14167     Ce fonctionnaire, quelque bien disposé qu’il fût envers mon ami, ne pouvait pas absolument déguiser sa mauvaise humeur en voyant l’affaire prendre cette tournure, et se laissa aller à un ou deux sarcasmes sur la manie des personnes qui se mêlaient de ses fonctions.
14168     — Laissez-le parler, dit Dupin, qui n’avait pas jugé à propos de répliquer. Laissez-le jaser, cela allégera sa conscience. Je suis content de l’avoir battu sur son propre terrain.
14169     Néanmoins, qu’il n’ait pas pu débrouiller ce mystère, il n’y a nullement lieu de s’en étonner, et cela est moins singulier qu’il ne le croit ; car, en vérité, notre ami le préfet est un peu trop fin pour être profond. Sa science n’a pas de base.
14170     Elle est tout en tête et n’a pas de corps, comme les portraits de la déesse Laverna, – ou, si vous aimez mieux, tout en tête et en épaules, comme une morue.
14171     Mais, après tout, c’est un brave homme. Je l’adore particulièrement pour un merveilleux genre de cant auquel il doit sa réputation de génie.
14172     Je veux parler de sa manie de nier ce qui est, et d’expliquer ce qui n’est pas[2].
14178     Aux dieux, suivant les lois, rends de justes hommages ;
14179     Respecte le serment, les héros et les sages ;
14180     Honore tes parents, tes rois, tes bienfaiteurs ;
14181     Choisi parmi tes amis les hommes les meilleurs.
14182     Sois obligeant et doux, sois facile en affaires.
14183     Ne hais pas ton ami pour des fautes légères ;
14184     Sers de tout ton pouvoir la cause du bon droit ;
14185     Qui fait tout ce qu’il peut fait toujours ce qu’il doit.
14186     Mais sache réprimer comme un maître sévère,
14187     L’appétit, le sommeil, Vénus et la colère.
14188     Ne forfais à l’honneur ni de près ni de loin,
14189     Et seul, sois pour toi-même un rigoureux témoin.
14190     Sois juste en action et non pas en paroles ;
14191     Ne donne pas au mal de prétextes frivoles.
14192     Le sort nous enrichit, il peut nous appauvrir ;
14193     Mais, faibles ou puissants, nous devons tous mourir.
14194     À ta part de douleurs ne sois point réfractaire ;
14195     Accepte le remède utile et salutaire,
14196     Et sache que toujours les hommes vertueux,
14197     Des mortels affligés sont les moins malheureux.
14198     Aux injustes propos que ton cœur se résigne ;
14199     Laisse parler le monde et suis toujours ta ligne.
14200     Mais surtout ne fais rien par l’exemple emporté,
14201     Qui soit sans rectitude et sans utilité.
14202     Fais marcher devant toi le conseil qui t’éclaire,
14203     Pour que l’absurdité ne vienne pas derrière.
14204     La sottise est toujours le plus grand des malheurs,
14205     Et l’homme sans conseil répond de ses erreurs.
14206     N’agis point sans savoir, sois zélé pour apprendre :
14207     Prête à l’étude un temps que le bonheur doit rendre.
14208     Ne sois pas négligent du soin de ta santé ;
14209     Mais prends le nécessaire avec sobriété.
14210     Tout ce qui ne peut nuire est permis dans la vie :
14211     Sois élégant et pur sans exciter l’envie.
14212     Fuis et la négligence et le faste insolent :
14213     Le luxe le plus simple est le plus excellent.
14214     N’agis point sans songer à ce que tu vas faire,
14215     Et réfléchis, le soir, sur ta journée entière.
14216     Qu’ai-je fait ? qu’ai-je ouï ? que dois-je regretter ?
14217     Vers la vertu divine ainsi tu peux monter.
14218     Je t’en prends à témoin, Tétractys, ineffable,
14219     Des formes et du temps fontaine inépuisable ;
14220     Et toi qui sais prier, quand les dieux sont pour toi,
14221     Achève leur ouvrage et travaille avec foi.
14222     Tu parviendras bientôt et sans peine à connaître
14223     D’où procède, où s’arrête, où retourne ton être ;
14224     Sans crainte et sans désirs tu sauras les secrets
14225     Que la nature voile aux mortels indiscrets.
14226     Tu fouleras aux pieds cette faiblesse humaine
14227     Qu’au hasard et sans but la fatalité mène.
14228     Tu sauras qui conduit l’avenir incertain,
14229     Et quel démon caché tient les fils du destin.
14230     Tu monteras alors sur le char de lumière,
14231     Esprit victorieux et roi de la matière.
14232     Tu comprendras de Dieu le règne paternel,
14233     Et tu pourras t’asseoir dans un calme éternel.
14237     LES VERS DORÉS ATTRIBUÉS À PYTHAGORE
14238     TRADUITS PAR M. P.-C. LÉVESQUE
14239     de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
14240     I. Révère les dieux immortels. C’est ton premier devoir. Honore-les comme il est ordonné par la loi.
14241     II. Respecte le serment. Vénère aussi les héros, dignes de tant d’admiration, et les demeures terrestres ; rends-leur le culte qui leur est dû.
14242     III. Respecte ton père et ta mère, et tes proches parents.
14243     IV. Choisis pour ton ami l’homme que tu connais le plus vertueux. Ne résiste point à la douceur de ses conseils, et suis ses utiles exemples.
14244     V. Crains de te brouiller avec ton ami pour une faute légère.
14245     VI. Si tu peux faire le bien, tu le dois : la puissance est ici voisine de la nécessité. Tels sont les préceptes que tu dois suivre.
14246     VII. Prends l’habitude de commander à la gourmandise, au sommeil, à la luxure, à la colère.
14247     VIII. Ne fais rien de honteux en présence des autres ni dans le secret. Que ta première loi soit de te respecter toi-même.
14248     IX. Que l’équité préside à toutes tes actions, qu’elle accompagne toutes tes paroles.
14249     X. Que la raison te conduise jusque dans les moindres choses.
14250     XI. Souviens-toi bien que tous les hommes sont destinés à la mort.
14251     XII. La fortune se plaît à changer : elle se laisse posséder, elle s’échappe. Éprouves-tu quelques-uns de ces revers que les destins font éprouver aux mortels ? sache les supporter avec patience ; ne t’indigne pas contre le sort. Il est permis de chercher à réparer un malheur ; mais sois bien persuadé que la fortune n’envoie pas aux mortels vertueux des maux au-dessus de leurs forces.
14252     XIII. Il se tient parmi les hommes de bons discours et de mauvais propos. Ne te laisse pas effrayer par de vaines paroles : qu’elles ne te détournent pas des projets honnêtes que tu as formés.
14253     XIV. Tu te vois attaqué par le mensonge ? prends patience, supporte ce mal avec douceur.
14254     XV. Observe bien ce qui reste à te prescrire ; que personne par ses actions, par ses discours, ne puisse t’engager à rien dire, à rien faire qui doive te nuire un jour.
14255     XVI. Consulte-toi bien avant d’agir ; crains, par trop de précipitation, d’avoir à rougir de ta folie. Dire et faire des sottises est le partage d’un sot.
14256     XVII. Ne commence rien dont tu puisses te repentir dans la suite. Garde-toi d’entreprendre ce que tu ne sais pas faire, et commence par t’instruire de ce que tu dois savoir. C’est ainsi que tu mèneras une vie délicieuse.
14257     XVIII. Ne néglige pas ta santé : donne à ton corps, mais avec modération, le boire, le manger, l’exercice. La mesure que je te prescris est celle que tu ne saurais passer sans te nuire.
14258     XIX. Que ta table soit saine, que le luxe en soit banni.
14259     XX. Évite de rien faire qui puisse t’attirer l’envie.
14260     XXI. Ne cherche point à briller par des dépenses déplacées, comme si tu ignorais ce qui est convenable et beau. Ne te pique pas non plus d’une épargne excessive. Rien n’est préférable à la juste mesure qu’il faut observer en toutes choses.
14261     XXII. N’entame point un projet qui doive tourner contre toi-même : réfléchis avant d’entreprendre.
14262     XXIII. N’abandonne pas tes yeux aux douceurs du sommeil avant d’avoir examiné par trois fois les actions de ta journée. Quelle faute ai-je commise ? Qu’ai-je fait ? À quel devoir ai-je manqué ? Commence par la première de tes actions, et parcours ainsi toutes les autres. Reproche-toi ce que tu as fait de mal ; jouis de ce que tu as fait de bien.
14263     XXIV. Médite sur les préceptes que je viens de te donner, travaille à les mettre en pratique, apprends à les aimer. Ils te conduiront sur les traces de la divine vertu ; j’en jure par celui qui a transmis dans nos âmes le sacré quaternaire[1] source de la nature éternelle.
14264     XXV. Avant de rien commencer, adresse tes vœux aux immortels qui seuls peuvent consommer ton ouvrage. C’est en suivant ces pratiques que tu parviendras à connaître par quelle concorde les dieux sont liés aux mortels, quels sont les passages de tous les êtres, et quelle puissance les domine. Tu connaîtras, comme il est juste, que la nature est, en tout, semblable à elle-même. Alors tu cesseras d’espérer ce que tu espérais en vain, et rien ne te sera caché.
14265     XXVI. Tu connaîtras que les hommes sont eux-mêmes les artisans de leurs malheurs. Infortunés ! ils ne savent pas voir les biens qui sont sous leurs yeux ; leurs oreilles se ferment à la vérité qui leur parle. Combien peu connaissent les vrais remèdes de leurs maux ! C’est donc ainsi que la destinée blesse l’entendement des humains ! Semblables à des cylindres fragiles, ils roulent çà et là, se heurtant sans cesse, et se brisant les uns contre les autres.
14266     XXVII. La triste discorde, née avec eux, les accompagne toujours et les blesse, sans se laisser apercevoir. Il ne faut pas lutter contre elle, mais la fuir en cédant.
14267     XXVIII. Ô Jupiter, père de tous les humains, tu pourrais les délivrer des maux qui les accablent, leur faire connaître qui est le génie funeste auquel ils s’abandonnent.
14268     XXIX. Mortel, prends une juste confiance ; c’est des dieux mêmes que les humains tirent leur origine. La sainte nature leur découvre tous ses secrets les plus cachés. Si elle daigne te les communiquer, il ne te sera pas difficile de remplir mes préceptes. Cherche des remèdes aux maux que tu endures : ton âme recouvrera bientôt la santé.
14269     XXX. Mais abstiens-toi des aliments que je t’ai défendus. Apprends à discerner ce qui est nécessaire dans la purification et la délivrance de l’âme. Examine tout ; donne à ta raison la première place et, content de te laisser conduire, abandonne-lui les rênes.
14270     XXXI. Ainsi, quand tu auras quitté les dépouilles mortelles, tu monteras dans l’air libre ; tu deviendras un dieu immortel et la mort n’aura plus d’empire sur toi.
14271     Fin des vers dorés de Pythagore
14272     Note : Chez les Pythagoriciens, la monade ou l’unité représente Dieu-même, parce qu’elle n’est engendrée par aucun nombre, qu’elle les engendre tous, qu’elle est simple et sans aucune composition. La dyade, ou le nombre deux, est l’image de la nature créée, parce qu’elle est le premier produit de l’unité, parce qu’elle est inspirée, parce qu’ayant des parties elle peut se décomposer et se défendre. La monade et la dyade réunies forment le ternaire, et représentent l’immensité de tout ce qui existe, l’être immuable et la matière altérable et changeante. J’ignore par quelle propriété le quaternaire, le nombre quatre, est encore un emblème de la divinité.
14279     Épître du Feu Philosophique
14280     Lettre concernant la pierre dite philosophale
14281     Jean Pontanus
14282     in Theatrum Chimicum, 1614, t. III
14283     « Nous affirmons, au contraire, — et l’on peut avoir foi en notre sincérité, — qu’il sera impossible d’obtenir le moindre succès dans l’Œuvre si l’on a pas une connaissance parfaite de ce qu’est le Vase des Philosophes ni de quelle manière il faut le fabriquer. Pontanus avoue qu’avant de connaître ce vaisseau secret il avait recommencé, sans succès, plus de deux cents fois le même travail, quoiqu’il besognât sur les matières propres et convenables, et selon la méthode régulière. L’artiste doit faire lui-même son vaisseau ; c’est une maxime de l’art. N’entreprenez rien, en conséquence, tant que vous n’aurez pas reçu toute la lumière sur cette coquille de l’œuf qualifiée secretum secretorum chez les maîtres du Moyen Âge. »
14284     — Fulcanelli, Le Mystère des Cathédrales, p. 204-205
14285     Moi, Jean Pontanus, qui suis allé en plusieurs régions et royaumes afin de connaître certainement ce que c’est que la Pierre des Philosophes, après avoir parcouru tous les côtés du monde, je n’ai trouvé que des faux Philosophes et des trompeurs.
14286     Néanmoins, étudiant toujours dans les livres des Sages, et mes doutes s’augmentant, j’ai trouvé la vérité ; mais nonobstant que j’eusse la connaissance de la matière, j’ai erré deux cents fois avant que de trouver l’opération et pratique de cette vraie matière.
14287     Premièrement, j’ai commencé mes opérations par les putréfactions du Corps de cette matière, pendant neuf mois, et je n’ai rien trouvé.
14288     Je l’ai mise au bain-marie pendant quelque temps, et j’ai semblablement erré. Je l’ai tenue et posée dans un feu de calcination pendant trois mois, et j’ai mal opéré.
14289     Tous les genres et manières de distillations et sublimations, comme disent ou semblent dire les Philosophes — tel Geber, Archélaüs et presque tous les autres — je les ai tentés et essayés, et n’ai pareillement rien trouvé.
14290     Enfin, j’ai tâché de parvenir et parfaire le sujet de tout l’Art d’Alchimie, de toutes les manières imaginables, qui se font par le fumier, le bain, les cendres, et par mille autres genres de feux, dont les Philosophes font mention dans leurs livres ; mais je n’ai rien découvert de bon.
14291     C’est pourquoi, je me mis pendant trois ans continuels à étudier les livres des Philosophes, entre autres le seul Hermès, les brèves paroles duquel comprennent tout le magistère de la Pierre ; quoiqu’il parle assez obscurément des choses supérieures et inférieures, du Ciel et de la Terre.
14292     Toute notre application et notre soin, donc, ne doit être qu’à la connaissance de la vraie pratique, dans le premier, le second, et le troisième œuvre.
14293     Ce n’est point le feu de bain, de fumier, ni de cendres, ni aucun de tous les autres feux que nous chantent les Philosophes, et nous décrivent dans leurs livres.
14294     Qu’est-ce donc que ce feu qui parfait et achève tout l’œuvre, depuis le commencement jusqu’à la fin ?
14295     Certainement tous les Philosophes l’ont caché ; mais, pour moi, touché d’un mouvement de pitié, je le veux déclarer avec l’entier accomplissement de tout l’œuvre.
14296     La Pierre des Philosophes est unique, et une, mais cachée et enveloppée en la multiplicité de différents noms, et avant que tu la puisses connaître, tu te donneras bien de la peine ; difficilement la trouveras-tu de ton propre génie.
14297     Elle est aqueuse, aérienne, ignée, terrestre, flegmatique, colérique, sanguineuse et mélancolique. Elle est un soufre et pareillement Argent vif.
14298     Elle a plusieurs superfluités, qui, je t’assure par Dieu vivant, se convertissent en vraie et unique Essence, moyennant notre feu.
14299     Et celui qui sépare quelque chose du sujet — croyant cela nécessaire, — ne connaît assurément rien à la Philosophie.
14300     Car le superflu, le sale, l’immonde, le vilain, le bourbeux, et, généralement toute la substance du sujet, se parfait en corps spirituel fixe, par le moyen de notre feu. Ce que les Sages n’ont jamais révélé, et, fait que peu de gens parviennent à cet Art ; s’imaginant que quelque chose de sale et de vilain doit être séparé.
14301     Maintenant il faut faire paraître, et tirer dehors les propriétés de notre feu ; s’il convient à notre matière selon la manière dont j’ai parlé, c’est-à-dire s’il est transmué avec la matière.
14302     Ce feu ne brûle point la matière, il ne sépare rien de la matière, ne divise ni n’écarte les parties pures des impures, ainsi que disent tous les Philosophes, mais convertit tout le sujet en pureté.
14303     Il ne sublime pas comme Geber fait les sublimations, et Arnaud pareillement, et tous les autres qui ont parlé des sublimations et distillations. Il se fait et parfait en peu de temps.
14304     Ce feu est minéral, égal et continuel, il ne s’évapore point, si ce n’est qu’il soit trop excité ; il participe du soufre, il est pris et provient d’ailleurs que de la matière.
14305     Il rompt, dissout, et congèle toutes choses, et semblablement congèle et calcine ; il est difficile à trouver par l’industrie et par l’Art.
14306     Ce feu est l’abrégé et le raccourci de tout l’œuvre, sans prendre autre chose, du moins peu, et ce même feu s’introduit et est de médiocre ignition ; parce qu’avec ce petit feu tout l’œuvre est parfait, et sont faites, ensemble, toutes les requises et dues sublimations.
14307     Ceux qui liront Geber et tous les autres Philosophes, quand ils vivraient cent millions d’années, ne le sauront comprendre ; car ce feu ne se peut découvrir que par la seule et profonde méditation de la pensée, ensuite on le comprendra dans les livres, et non autrement.
14308     L’erreur en cet Art, ne consiste qu’en l’acquisition de ce feu, qui convertit la matière en la Pierre des Philosophes.
14309     Étudie-toi donc à ce feu, parce que si moi-même je l’eus premièrement trouvé, je n’eus pas erré deux cents fois sur la propre matière.
14310     À cause de quoi je ne m’étonne plus si tant de gens ne peuvent parvenir à l’accomplissement de l’œuvre.
14311     Ils errent, ont erré et erreront toujours, en ce que les Philosophes n’ont mis leur propre agent qu’en une chose, qu’Artéphius a nommée, mais il n’a parlé que pour lui.
14312     Si ce n’est que j’ai lu Artéphius, que je l’ai entendu et compris, jamais je ne serais parvenu à l’accomplissement de l’œuvre.
14313     Voici quelle est cette pratique : il faut prendre la matière avec toute diligence, la broyer physiquement et la mettre dans le feu, c’est-à-dire dans le fourneau ; mais il faut aussi connaître le degré et la proportion du feu.
14314     À savoir, il faut que le feu externe excite tant seulement la matière ; et, en peu de temps, ce feu, sans y mettre les mains en aucune manière, accomplira assurément tout l’œuvre.
14315     Parce qu’il putréfie, corrompt, engendre et parfera tout l’ouvrage, faisant paraître les trois principales couleurs, la noire, la blanche, la rouge.
14316     Et moyennant notre feu, la médecine se multipliera si elle est conjointe à la matière crue, non seulement en quantité mais aussi en vertu.
14317     Recherche donc de toutes les forces de ton esprit ce feu, et tu parviendras au but que tu t’es proposé ; car c’est lui qui fait tout l’œuvre, et il est la clef de tous les Philosophes, laquelle ils n’ont jamais révélée dans leurs livres.
14318     Si tu penses bien profondément aux propriétés du feu ci-dessus, tu la connaîtras, mais non autrement.
14319     Donc, touché d’un mouvement de pitié, j’ai écrit ceci ; mais, et afin que je me satisfasse, le feu n’est point transmué avec la matière, comme je l’ai dit ci-dessus.
14320     J’ai bien voulu le dire et en avertir les prudents de ces choses, pour qu’ils ne dépensent pas inutilement leur argent, mais qu’ils sachent auparavant ce qu’ils doivent chercher, et, par ce moyen, parviendront à la vérité de l’Art ; non pas autrement. À Dieu.








|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
>
1505
1506
1507
1508
1509
1510
1511
1512
1513
1514
1515
1516
1517
1518
1519
1520
1521
1522
1523
1524
1525
1526
1527
1528
1529
1530
1531
1532
1533
1534
1535
1536
1537
1538
1539
1540
1541
1542
1543
1544
1545
1546
1547
1548
1549
1550
1551
1552
1553
1554
1555
1556
1557
1558
1559
1560
1561
1562
1563
1564
1565
1566
1567
1568
1569
1570
1571
1572
1573
1574
1575
1576
1577
1578
1579
1580
1581
1582
1583
1584
1585
1586
1587
1588
1589
1590
1591
1592
1593
1594
1595
1596
1597
1598
1599
1600
1601
1602
1603
1604
1605
1606
1607
1608
1609
1610
1611
1612
1613
1614
1615
1616
1617
1618
1619
1620
1621
1622
1623
1624
1625
1626
1627
1628
1629
1630
1631
1632
1633
1634
1635
1636
1637
1638
1639
1640
1641
1642
1643
1644
1645
1646
1647
1648
1649
1650
1651
1652
1653
1654
1655
1656
1657
1658
1659
1660
1661
1662
1663
1664
1665
1666
1667
1668
1669
1670
1671
1672
1673
1674
1675
1676
1677
1678
1679
1680
1681
1682
1683
1684
1685
1686
1687
1688
1689
1690
1691
1692
1693
1694
1695
1696
1697
1698
1699
1700
1701
1702
1703
1704
1705
1706
1707
1708
1709
1710
1711
1712
1713
1714
1715
1716
1717
1718
1719
1720
1721
1722
1723
1724
1725
1726
1727
1728
1729
1730
1731
1732
1733
1734
1735
1736
1737
1738
1739
1740
1741
1742
1743
1744
1745
1746
1747
1748
1749
1750
1751
1752
1753
1754
1755
1756
1757
1758
1759
1760
1761
1762
1763
1764
1765
1766
1767
1768
1769
1770
1771
1772
1773
1774
1775
1776
1777
1778
1779
1780
1781
1782
1783
1784
1785
1786
1787
1788
1789
1790
1791
1792
1793
1794
1795
1796
1797
1798
1799
1800
1801
1802
1803
1804
1805
1806
1807
1808
1809
1810
1811
1812
1813
1814
1815
1816
1817
1818
1819
1820
1821
1822
1823
1824
1825
1826
1827
1828
1829
1830
1831
1832
1833
1834
1835
1836
1837
1838
1839
1840
1841
1842
1843
1844
1845
1846
1847
1848
1849
1850
1851
1852
1853
1854
1855
1856
1857
1858
1859
1860
1861
1862
1863
1864
1865
1866
1867
1868
1869
1870
1871
1872
1873
1874
1875
1876
1877
1878
1879
1880
1881
1882
1883
1884
1885
1886
1887
1888
1889
1890
1891
1892
1893
1894
1895
1896
1897
1898
1899
1900
1901
1902
1903
1904
1905
1906
1907
1908
1909
1910
1911
1912
1913
1914
1915
1916
1917
1918
1919
1920
1921
1922
1923
1924
1925
1926
1927
1928
1929
1930
1931
1932
1933
1934
1935
1936
1937
1938
1939
1940
1941
1942
1943
1944
1945
1946
1947
1948
1949
1950
1951
1952
1953
1954
1955
1956
1957
1958
1959
1960
1961
1962
1963
1964
1965
1966
1967
1968
1969
1970
1971
1972
1973
1974
1975
1976
1977
1978
1979
1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
2022
2023
2024
2025
2026
2027
2028
2029
2030
2031
2032
2033
2034
2035
2036
2037
2038
2039
2040
2041
2042
2043
2044
2045
2046
2047
2048
2049
2050
2051
2052
2053
2054
2055
2056
2057
2058
2059
2060
2061
2062
2063
2064
2065
2066
2067
2068
2069
2070
2071
2072
2073
2074
2075
2076
2077
2078
2079
2080
2081
2082
2083
2084
2085
2086
2087
2088
2089
2090
2091
2092
2093
2094
2095
2096
2097
2098
2099
2100
2101
2102
2103
2104
2105
2106
2107
2108
2109
2110
2111
2112
2113
2114
2115
2116
2117
2118
2119
2120
2121
2122
2123
2124
2125
2126
2127
2128
2129
2130
2131
2132
2133
2134
2135
2136
2137
2138
2139
2140
2141
2142
2143
2144
2145
2146
2147
2148
2149
2150
2151
2152
2153
2154
2155
2156
2157
2158
2159
2160
2161
2162
2163
2164
2165
2166
2167
2168
2169
2170
2171
2172
2173
2174
2175
2176
2177
2178
2179
2180
2181
2182
2183
2184
2185
2186
2187
2188
2189
2190
2191
2192
2193
2194
2195
2196
2197
2198
2199
2200
2201
2202
2203
2204
2205
2206
2207
2208
2209
2210
2211
2212
2213
2214
2215
2216
2217
2218
2219
2220
2221
2222
2223
2224
2225
2226
2227
2228
2229
2230
2231
2232
2233
2234
2235
2236
2237
2238
2239
2240
2241
2242
2243
2244
2245
2246
2247
2248
2249
2250
2251
2252
2253
2254
2255
2256
2257
2258
2259
2260
2261
2262
2263
2264
2265
2266
2267
2268
2269
2270
2271
2272
2273
2274
2275
2276
2277
2278
2279
2280
2281
2282
2283
2284
2285
2286
2287
2288
2289
2290
2291
2292
2293
2294
2295
2296
2297
2298
2299
2300
2301
2302
2303
2304
2305
2306
2307
2308
2309
2310
2311
2312
2313
2314
2315
2316
2317
2318
2319
2320
2321
2322
2323
2324
2325
2326
2327
2328
2329
2330
2331
2332
2333
2334
2335
2336
2337
2338
2339
2340
2341
2342
2343
2344
2345
2346
2347
2348
2349
2350
2351
2352
2353
2354
2355
2356
2357
2358
2359
2360
2361
2362
2363
2364
2365
2366
2367
2368
2369
2370
2371
2372
2373
2374
2375
2376
2377
2378
2379
2380
2381
2382
2383
2384
2385
2386
2387
2388
2389
2390
2391
2392
2393
2394
2395
2396
2397
2398
2399
2400
2401
2402
2403
2404
2405
2406
2407
2408
2409
2410
2411
2412
2413
2414
2415
2416
2417
2418
2419
2420
2421
2422
2423
2424
2425
2426
2427
2428
2429
2430
2431
2432
2433
2434
2435
2436
2437
2438
2439
2440
2441
2442
2443
2444
2445
2446
2447
2448
2449
2450
2451
2452
2453
2454
2455
2456
2457
2458
2459
2460
2461
2462
2463
2464
2465
2466
2467
2468
2469
2470
2471
2472
2473
2474
2475
2476
2477
2478
2479
2480
2481
2482
2483
2484
2485
2486
2487
2488
2489
2490
2491
2492
2493
2494
2495
2496
2497
2498
2499
2500
2501
2502
2503
2504
2505
2506
2507
2508
2509
2510
2511
2512
2513
2514
2515
2516
2517
2518
2519
2520
2521
2522
2523
2524
2525
2526
2527
2528
2529
2530
2531
2532
2533
2534
2535
2536
2537
2538
2539
2540
2541
2542
2543
2544
2545
2546
2547
2548
2549
2550
2551
2552
2553
2554
2555
2556
2557
2558
2559
2560
2561
2562
2563
2564
2565
2566
2567
2568
2569
2570
2571
2572
2573
2574
2575
2576
2577
2578
2579
2580
2581
2582
2583
2584
2585
2586
2587
2588
2589
2590
2591
2592
2593
2594
2595
2596
2597
2598
2599
2600
2601
2602
2603
2604
2605
2606
2607
2608
2609
2610
2611
2612
2613
2614
2615
2616
2617
2618
2619
2620
2621
2622
2623
2624
2625
2626
2627
2628
2629
2630
2631
2632
2633
2634
2635
2636
2637
2638
2639
2640
2641
2642
2643
2644
2645
2646
2647
2648
2649
2650
2651
2652
2653
2654
2655
2656
2657
2658
2659
2660
2661
2662
2663
2664
2665
2666
2667
2668
2669
2670
2671
2672
2673
2674
2675
2676
2677
2678
2679
2680
2681
2682
2683
2684
2685
2686
2687
2688
2689
2690
2691
2692
2693
2694
2695
2696
2697
2698
2699
2700
2701
2702
2703
2704
2705
2706
2707
2708
2709
2710
2711
2712
2713
2714
2715
2716
2717
2718
2719
2720
2721
2722
2723
2724
2725
2726
2727
2728
2729
2730
2731
2732
2733
2734
2735
2736
2737
2738
2739
2740
2741
2742
2743
2744
2745
2746
2747
2748
2749
2750
2751
2752
2753
2754
2755
2756
2757
2758
2759
2760
2761
2762
2763
2764
2765
2766
2767
2768
2769
2770
2771
2772
2773
2774
2775
2776
2777
2778
2779
2780
2781
2782
2783
2784
2785
2786
2787
2788
2789
2790
2791
2792
2793
2794
2795
2796
2797
2798
2799
2800
2801
2802
2803
2804
2805
2806
2807
2808
2809
2810
2811
2812
2813
2814
2815
2816
2817
2818
2819
2820
2821
2822
2823
2824
2825
2826
2827
2828
2829
2830
2831
2832
2833
2834
2835
2836
2837
2838
2839
2840
2841
2842
2843
2844
2845
2846
2847
2848
2849
2850
2851
2852
2853
2854
2855
2856
2857
2858
2859
2860
2861
2862
2863
2864
2865
2866
2867
2868
2869
2870
2871
2872
2873
2874
2875
2876
2877
2878
2879
2880
2881
2882
2883
2884
2885
2886
2887
2888
2889
2890
2891
2892
2893
2894
2895
2896
2897
2898
2899
2900
2901
2902
2903
2904
2905
2906
2907
2908
2909
2910
2911
2912
2913
2914
2915
2916
2917
2918
2919
2920
2921
2922
2923
2924
2925
2926
2927
2928
2929
2930
2931
2932
2933
2934
2935
2936
2937
2938
2939
2940
2941
2942
2943
2944
2945
2946
2947
2948
2949
2950
2951
2952
2953
2954
2955
2956
2957
2958
2959
2960
2961
2962
2963
2964
2965
2966
2967
2968
2969
2970
2971
2972
2973
2974
2975
2976
2977
2978
2979
2980
2981
2982
2983
2984
2985
2986
2987
2988
2989
2990
2991
2992
2993
2994
2995
2996
2997
2998
2999
3000
3001
3002
3003
3004
3005
3006
3007
3008
3009
3010
3011
3012
3013
3014
3015
3016
3017
3018
3019
3020
3021
3022
3023
3024
3025
3026
3027
3028
3029
3030
3031
3032
3033
3034
3035
3036
3037
3038
3039
3040
3041
3042
3043
3044
3045
3046
3047
3048
3049
3050
3051
3052
3053
3054
3055
3056
3057
3058
3059
3060
3061
3062
3063
3064
3065
3066
3067
3068
3069
3070
3071
3072
3073
3074
3075
3076
3077
3078
3079
3080
3081
3082
3083
3084
3085
3086
3087
3088
3089
3090
3091
3092
3093
3094
3095
3096
3097
3098
3099
3100
3101
3102
3103
3104
3105
3106
3107
3108
3109
3110
3111
3112
3113
3114
3115
3116
3117
3118
3119
3120
3121
3122
3123
3124
3125
3126
3127
3128
3129
3130
3131
3132
3133
3134
3135
3136
3137
3138
3139
3140
3141
3142
3143
3144
3145
3146
3147
3148
3149
3150
3151
3152
3153
3154
3155
3156
3157
3158
3159
3160
3161
3162
3163
3164
3165
3166
3167
3168
3169
3170
3171
3172
3173
3174
3175
3176
3177
3178
3179
3180
3181
3182
3183
3184
3185
3186
3187
3188
3189
3190
3191
3192
3193
3194
3195
3196
3197
3198
3199
3200
3201
3202
3203
3204
3205
3206
3207
3208
3209
3210
3211
3212
3213
3214
3215
3216
3217
3218
3219
3220
3221
3222
3223
3224
3225
3226
3227
3228
3229
3230
3231
3232
3233
3234
3235
3236
3237
3238
3239
3240
3241
3242
3243
3244
3245
3246
3247
3248
3249
3250
3251
3252
3253
3254
3255
3256
3257
3258
3259
3260
3261
3262
3263
3264
3265
3266
3267
3268
3269
3270
3271
3272
3273
3274
3275
3276
3277
3278
3279
3280
3281
3282
3283
3284
3285
3286
3287
3288
3289
3290
3291
3292
3293
3294
3295
3296
3297
3298
3299
3300
3301
3302
3303
3304
3305
3306
3307
3308
3309
3310
3311
3312
3313
3314
3315
3316
3317
3318
3319
3320
3321
3322
3323
3324
3325
3326
3327
3328
3329
3330
3331
3332
3333
3334
3335
3336
3337
3338
3339
3340
3341
3342
3343
3344
3345
3346
3347
3348
3349
3350
3351
3352
3353
3354
3355
3356
3357
3358
3359
3360
3361
3362
3363
3364
3365
3366
3367
3368
3369
3370
3371
3372
3373
3374
3375
3376
3377
3378
3379
3380
3381
3382
3383
3384
3385
3386
3387
3388
3389
3390
3391
3392
3393
3394
3395
3396
3397
3398
3399
3400
3401
3402
3403
3404
3405
3406
3407
3408
3409
3410
3411
3412
3413
3414
3415
3416
3417
3418
3419
3420
3421
3422
3423
3424
3425
3426
3427
3428
3429
3430
3431
3432
3433
3434
3435
3436
3437
3438
3439
3440
3441
3442
3443
3444
3445
3446
3447
3448
3449
3450
3451
3452
3453
3454
3455
3456
3457
3458
3459
3460
3461
3462
3463
3464
3465
3466
3467
3468
3469
3470
3471
3472
3473
3474
3475
3476
3477
3478
3479
3480
3481
3482
3483
3484
3485
3486
3487
3488
3489
3490
3491
3492
3493
3494
3495
3496
3497
3498
3499
3500
3501
3502
3503
3504
3505
3506
3507
3508
3509
3510
3511
3512
3513
3514
3515
3516
3517
3518
3519
3520
3521
3522
3523
3524
3525
3526
3527
3528
3529
3530
3531
3532
3533
3534
3535
3536
3537
3538
3539
3540
3541
3542
3543
3544
3545
3546
3547
3548
3549
3550
3551
3552
3553
3554
3555
3556
3557
3558
3559
3560
3561
3562
3563
3564
3565
3566
3567
3568
3569
3570
3571
3572
3573
3574
3575
3576
3577
3578
3579
3580
3581
3582
3583
3584
3585
3586
3587
3588
3589
3590
3591
3592
3593
3594
3595
3596
3597
3598
3599
3600
3601
3602
3603
3604
3605
3606
3607
3608
3609
3610
3611
3612
3613
3614
3615
3616
3617
3618
3619
3620
3621
3622
3623
3624
3625
3626
3627
3628
3629
3630
3631
3632
3633
3634
3635
3636
3637
3638
3639
3640
3641
3642
3643
3644
3645
3646
3647
3648
3649
3650
3651
3652
3653
3654
3655
3656
3657
3658
3659
3660
3661
3662
3663
3664
3665
3666
3667
3668
3669
3670
3671
3672
3673
3674
3675
3676
3677
3678
3679
3680
3681
3682
3683
3684
3685
3686
3687
3688
3689
3690
3691
3692
3693
3694
3695
3696
3697
3698
3699
3700
3701
3702
3703
3704
3705
3706
3707
3708
3709
3710
3711
3712
3713
3714
3715
3716
3717
3718
3719
3720
3721
3722
3723
3724
3725
3726
3727
3728
3729
3730
3731
3732
3733
3734
3735
3736
3737
3738
3739
3740
3741
3742
3743
3744
3745
3746
3747
3748
3749
3750
3751
3752
3753
3754
3755
3756
3757
3758
3759
3760
3761
3762
3763
3764
3765
3766
3767
3768
3769
3770
3771
3772
3773
3774
3775
3776
3777
3778
3779
3780
3781
3782
3783
3784
3785
3786
3787
3788
3789
3790
3791
3792
3793
3794
3795
3796
3797
3798
3799
3800
3801
3802
3803
3804
3805
3806
3807
3808
3809
3810
3811
3812
3813
3814
3815
3816
3817
3818
3819
3820
3821
3822
3823
3824
3825
3826
3827
3828
3829
3830
3831
3832
3833
3834
3835
3836
3837
3838
3839
3840
3841
3842
3843
3844
3845
3846
3847
3848
3849
3850
3851
3852
3853
3854
3855
3856
3857
3858
3859
3860
3861
3862
3863
3864
3865
3866
3867
3868
3869
3870
3871
3872
3873
3874
3875
3876
3877
3878
3879
3880
3881
3882
3883
3884
3885
3886
3887
3888
3889
3890
3891
3892
3893
3894
3895
3896
3897
3898
3899
3900
3901
3902
3903
3904
3905
3906
3907
3908
3909
3910
3911
3912
3913
3914
3915
3916
3917
3918
3919
3920
3921
3922
3923
3924
3925
3926
3927
3928
3929
3930
3931
3932
3933
3934
3935
3936
3937
3938
3939
3940
3941
3942
3943
3944
3945
3946
3947
3948
3949
3950
3951
3952
3953
3954
3955
3956
3957
3958
3959
3960
3961
3962
3963
3964
3965
3966
3967
3968
3969
3970
3971
3972
3973
3974
3975
3976
3977
3978
3979
3980
3981
3982
3983
3984
3985
3986
3987
3988
3989
3990
3991
3992
3993
3994
3995
3996
3997
3998
3999
4000
4001
4002
4003
4004
4005
4006
4007
4008
4009
4010
4011
4012
4013
4014
4015
4016
4017
4018
4019
4020
4021
4022
4023
4024
4025
4026
4027
4028
4029
4030
4031
4032
4033
4034
4035
4036
4037
4038
4039
4040
4041
4042
4043
4044
4045
4046
4047
4048
4049
4050
4051
4052
4053
4054
4055
4056
4057
4058
4059
4060
4061
4062
4063
4064
4065
4066
4067
4068
4069
4070
4071
4072
4073
4074
4075
4076
4077
4078
4079
4080
4081
4082
4083
4084
4085
4086
4087
4088
4089
4090
4091
4092
4093
4094
4095
4096
4097
4098
4099
4100
4101
4102
4103
4104
4105
4106
4107
4108
4109
4110
4111
4112
4113
4114
4115
4116
4117
4118
4119
4120
4121
4122
4123
4124
4125
4126
4127
4128
4129
4130
4131
4132
4133
4134
4135
4136
4137
4138
4139
4140
4141
4142
4143
4144
4145
4146
4147
4148
4149
4150
4151
4152
4153
4154
4155
4156
4157
4158
4159
4160
4161
4162
4163
4164
4165
4166
4167
4168
4169
4170
4171
4172
4173
4174
4175
4176
4177
4178
4179
4180
4181
4182
4183
4184
4185
4186
4187
4188
4189
4190
4191
4192
4193
4194
4195
4196
4197
4198
4199
4200
4201
4202
4203
4204
4205
4206
4207
4208
4209
4210
4211
4212
4213
4214
4215
4216
4217
4218
4219
4220
4221
4222
4223
4224
4225
4226
4227
4228
4229
4230
4231
4232
4233
4234
4235
4236
4237
4238
4239
4240
4241
4242
4243
4244
4245
4246
4247
4248
4249
4250
4251
4252
4253
4254
4255
4256
4257
4258
4259
4260
4261
4262
4263
4264
4265
4266
4267
4268
4269
4270
4271
4272
4273
4274
4275
4276
4277
4278
4279
4280
4281
4282
4283
4284
4285
4286
4287
4288
4289
4290
4291
4292
4293
4294
4295
4296
4297
4298
4299
4300
4301
4302
4303
4304
4305
4306
4307
4308
4309
4310
4311
4312
4313
4314
4315
4316
4317
4318
4319
4320
4321
4322
4323
4324
4325
4326
4327
4328
4329
4330
4331
4332
4333
4334
4335
4336
4337
4338
4339
4340
4341
4342
4343
4344
4345
4346
4347
4348
4349
4350
4351
4352
4353
4354
4355
4356
4357
4358
4359
4360
4361
4362
4363
4364
4365
4366
4367
4368
4369
4370
4371
4372
4373
4374
4375
4376
4377
4378
4379
4380
4381
4382
4383
4384
4385
4386
4387
4388
4389
4390
4391
4392
4393
4394
4395
4396
4397
4398
4399
4400
4401
4402
4403
4404
4405
4406
4407
4408
4409
4410
4411
4412
4413
4414
4415
4416
4417
4418
4419
4420
4421
4422
4423
4424
4425
4426
4427
4428
4429
4430
4431
4432
4433
4434
4435
4436
4437
4438
4439
4440
4441
4442
4443
4444
4445
4446
4447
4448
4449
4450
4451
4452
4453
4454
4455
4456
4457
4458
4459
4460
4461
4462
4463
4464
4465
4466
4467
4468
4469
4470
4471
4472
4473
4474
4475
4476
4477
4478
4479
4480
4481
4482
4483
4484
4485
4486
4487
4488
4489
4490
4491
4492
4493
4494
4495
4496
4497
4498
4499
4500
4501
4502
4503
4504
4505
4506
4507
4508
4509
4510
4511
4512
4513
4514
4515
4516
4517
4518
4519
4520
4521
4522
4523
4524
4525
4526
4527
4528
4529
4530
4531
4532
4533
4534
4535
4536
4537
4538
4539
4540
4541
4542
4543
4544
4545
4546
4547
4548
4549
4550
4551
4552
4553
4554
4555
4556
4557
4558
4559
4560
4561
4562
4563
4564
4565
4566
4567
4568
4569
4570
4571
4572
4573
4574
4575
4576
4577
4578
4579
4580
4581
4582
4583
4584
4585
4586
4587
4588
4589
4590
4591
4592
4593
4594
4595
4596
4597
4598
4599
4600
4601
4602
4603
4604
4605
4606
4607
4608
4609
4610
4611
4612
4613
4614
4615
4616
4617
4618
4619
4620
4621
4622
4623
4624
4625
4626
4627
4628
4629
4630
4631
4632
4633
4634
4635
4636
4637
4638
4639
4640
4641
4642
4643
4644
4645
4646
4647
4648
4649
4650
4651
4652
4653
4654
4655
4656
4657
4658
4659
4660
4661
4662
4663
4664
4665
4666
4667
4668
4669
4670
4671
4672
4673
4674
4675
4676
4677
4678
4679
4680
4681
4682
4683
4684
4685
4686
4687
4688
4689
4690
4691
4692
4693
4694
4695
4696
4697
4698
4699
4700
4701
4702
4703
4704
4705
4706
4707
4708
4709
4710
4711
4712
4713
4714
4715
4716
4717
4718
4719
4720
4721
4722
4723
4724
4725
4726
4727
4728
4729
4730
4731
4732
4733
4734
4735
4736
4737
4738
4739
4740
4741
4742
4743
4744
4745
4746
4747
4748
4749
4750
4751
4752
4753
4754
4755
4756
4757
4758
4759
4760
4761
4762
4763
4764
4765
4766
4767
4768
4769
4770
4771
4772
4773
4774
4775
4776
4777
4778
4779
4780
4781
4782
4783
4784
4785
4786
4787
4788
4789
4790
4791
4792
4793
4794
4795
4796
4797
4798
4799
4800
4801
4802
4803
4804
4805
4806
4807
4808
4809
4810
4811
4812
4813
4814
4815
4816
4817
4818
4819
4820
4821
4822
4823
4824
4825
4826
4827
4828
4829
4830
4831
4832
4833
4834
4835
4836
4837
4838
4839
4840
4841
4842
4843
4844
4845
4846
4847
4848
4849
4850
4851
4852
4853
4854
4855
4856
4857
4858
4859
4860
4861
4862
4863
4864
4865
4866
4867
4868
4869
4870
4871
4872
4873
4874
4875
4876
4877
4878
4879
4880
4881
4882
4883
4884
4885
4886
4887
4888
4889
4890
4891
4892
4893
4894
4895
4896
4897
4898
4899
4900
4901
4902
4903
4904
4905
4906
4907
4908
4909
4910
4911
4912
4913
4914
4915
4916
4917
4918
4919
4920
4921
4922
4923
4924
4925
4926
4927
4928
4929
4930
4931
4932
4933
4934
4935
4936
4937
4938
4939
4940
4941
4942
4943
4944
4945
4946
4947
4948
4949
4950
4951
4952
4953
4954
4955
4956
4957
4958
4959
4960
4961
4962
4963
4964
4965
4966
4967
4968
4969
4970
4971
4972
4973
4974
4975
4976
4977
4978
4979
4980
4981
4982
4983
4984
4985
4986
4987
4988
4989
4990
4991
4992
4993
4994
4995
4996
4997
4998
4999
5000
5001
5002
5003
5004
5005
5006
5007
5008
5009
5010
5011
5012
5013
5014
5015
5016
5017
5018
5019
5020
5021
5022
5023
5024
5025
5026
5027
5028
5029
5030
5031
5032
5033
5034
5035
5036
5037
5038
5039
5040
5041
5042
5043
5044
5045
5046
5047
5048
5049
5050
5051
5052
5053
5054
5055
5056
5057
5058
5059
5060
5061
5062
5063
5064
5065
5066
5067
5068
5069
5070
5071
5072
5073
5074
5075
5076
5077
5078
5079
5080
5081
5082
5083
5084
5085
5086
5087
5088
5089
5090
5091
5092
5093
5094
5095
5096
5097
5098
5099
5100
5101
5102
5103
5104
5105
5106
5107
5108
5109
5110
5111
5112
5113
5114
5115
5116
5117
5118
5119
5120
5121
5122
5123
5124
5125
5126
5127
5128
5129
5130
5131
5132
5133
5134
5135
5136
5137
5138
5139
5140
5141
5142
5143
5144
5145
5146
5147
5148
5149
5150
5151
5152
5153
5154
5155
5156
5157
5158
5159
5160
5161
5162
5163
5164
5165
5166
5167
5168
5169
5170
5171
5172
5173
5174
5175
5176
5177
5178
5179
5180
5181
5182
5183
5184
5185
5186
5187
5188
5189
5190
5191
5192
5193
5194
5195
5196
5197
5198
5199
5200
5201
5202
5203
5204
5205
5206
5207
5208
5209
5210
5211
5212
5213
5214
5215
5216
5217
5218
5219
5220
5221
5222
5223
5224
5225
5226
5227
5228
5229
5230
5231
5232
5233
5234
5235
5236
5237
5238
5239
5240
5241
5242
5243
5244
5245
5246
5247
5248
5249
5250
5251
5252
5253
5254
5255
5256
5257
5258
5259
5260
5261
5262
5263
5264
5265
5266
5267
5268
5269
5270
5271
5272
5273
5274
5275
5276
5277
5278
5279
5280
5281
5282
5283
5284
5285
5286
5287
5288
5289
5290
5291
5292
5293
5294
5295
5296
5297
5298
5299
5300
5301
5302
5303
5304
5305
5306
5307
5308
5309
5310
5311
5312
5313
5314
5315
5316
5317
5318
5319
5320
5321
5322
5323
5324
5325
5326
5327
5328
5329
5330
5331
5332
5333
5334
5335
5336
5337
5338
5339
5340
5341
5342
5343
5344
5345
5346
5347
5348
5349
5350
5351
5352
5353
5354
5355
5356
5357
5358
5359
5360
5361
5362
5363
5364
5365
5366
5367
5368
5369
5370
5371
5372
5373
5374
5375
5376
5377
5378
5379
5380
5381
5382
5383
5384
5385
5386
5387
5388
5389
5390
5391
5392
5393
5394
5395
5396
5397
5398
5399
5400
5401
5402
5403
5404
5405
5406
5407
5408
5409
5410
5411
5412
5413
5414
5415
5416
5417
5418
5419
5420
5421
5422
5423
5424
5425
5426
5427
5428
5429
5430
5431
5432
5433
5434
5435
5436
5437
5438
5439
5440
5441
5442
5443
5444
5445
5446
5447
5448
5449
5450
5451
5452
5453
5454
5455
5456
5457
5458
5459
5460
5461
5462
5463
5464
5465
5466
5467
5468
5469
5470
5471
5472
5473
5474
5475
5476
5477
5478
5479
5480
5481
5482
5483
5484
5485
5486
5487
5488
5489
5490
5491
5492
5493
5494
5495
5496
5497
5498
5499
5500
5501
5502
5503
5504
5505
5506
5507
5508
5509
5510
5511
5512
5513
5514
5515
5516
5517
5518
5519
5520
5521
5522
5523
5524
5525
5526
5527
5528
5529
5530
5531
5532
5533
5534
5535
5536
5537
5538
5539
5540
5541
5542
5543
5544
5545
5546
5547
5548
5549
5550
5551
5552
5553
5554
5555
5556
5557
5558
5559
5560
5561
5562
5563
5564
5565
5566
5567
5568
5569
5570
5571
5572
5573
5574
5575
5576
5577
5578
5579
5580
5581
5582
5583
5584
5585
5586
5587
5588
5589
5590
5591
5592
5593
5594
5595
5596
5597
5598
5599
5600
5601
5602
5603
5604
5605
5606
5607
5608
5609
5610
5611
5612
5613
5614
5615
5616
5617
5618
5619
5620
5621
5622
5623
5624
5625
5626
5627
5628
5629
5630
5631
5632
5633
5634
5635
5636
5637
5638
5639
5640
5641
5642
5643
5644
5645
5646
5647
5648
5649
5650
5651
5652
5653
5654
5655
5656
5657
5658
5659
5660
5661
5662
5663
5664
5665
5666
5667
5668
5669
5670
5671
5672
5673
5674
5675
5676
5677
5678
5679
5680
5681
5682
5683
5684
5685
5686
5687
5688
5689
5690
5691
5692
5693
5694
5695
5696
5697
5698
5699
5700
5701
5702
5703
5704
5705
5706
5707
5708
5709
5710
5711
5712
5713
5714
5715
5716
5717
5718
5719
5720
5721
5722
5723
5724
5725
5726
5727
5728
5729
5730
5731
5732
5733
5734
5735
5736
5737
5738
5739
5740
5741
5742
5743
5744
5745
5746
5747
5748
5749
5750
5751
5752
5753
5754
5755
5756
5757
5758
5759
5760
5761
5762
5763
5764
5765
5766
5767
5768
5769
5770
5771
5772
5773
5774
5775
5776
5777
5778
5779
5780
5781
5782
5783
5784
5785
5786
5787
5788
5789
5790
5791
5792
5793
5794
5795
5796
5797
5798
5799
5800
5801
5802
5803
5804
5805
5806
5807
5808
5809
5810
5811
5812
5813
5814
5815
5816
5817
5818
5819
5820
5821
5822
5823
5824
5825
5826
5827
5828
5829
5830
5831
5832
5833
5834
5835
5836
5837
5838
5839
5840
5841
5842
5843
5844
5845
5846
5847
5848
5849
5850
5851
5852
5853
5854
5855
5856
5857
5858
5859
5860
5861
5862
5863
5864
5865
5866
5867
5868
5869
5870
5871
5872
5873
5874
5875
5876
5877
5878
5879
5880
5881
5882
5883
5884
5885
5886
5887
5888
5889
5890
5891
5892
5893
5894
5895
5896
5897
5898
5899
5900
5901
5902
5903
5904
5905
5906
5907
5908
5909
5910
5911
5912
5913
5914
5915
5916
5917
5918
5919
5920
5921
5922
5923
5924
5925
5926
5927
5928
5929
5930
5931
5932
5933
5934
5935
5936
5937
5938
5939
5940
5941
5942
5943
5944
5945
5946
5947
5948
5949
5950
5951
5952
5953
5954
5955
5956
5957
5958
5959
5960
5961
5962
5963
5964
5965
5966
5967
5968
5969
5970
5971
5972
5973
5974
5975
5976
5977
5978
5979
5980
5981
5982
5983
5984
5985
5986
5987
5988
5989
5990
5991
5992
5993
5994
5995
5996
5997
5998
5999
6000
6001
6002
6003
6004
6005
6006
6007
6008
6009
6010
6011
6012
6013
6014
6015
6016
6017
6018
6019
6020
6021
6022
6023
6024
6025
6026
6027
6028
6029
6030
6031
6032
6033
6034
6035
6036
6037
6038
6039
6040
6041
6042
6043
6044
6045
6046
6047
6048
6049
6050
6051
6052
6053
6054
6055
6056
6057
6058
6059
6060
6061
6062
6063
6064
6065
6066
6067
6068
6069
6070
6071
6072
6073
6074
6075
6076
6077
6078
6079
6080
6081
6082
6083
6084
6085
6086
6087
6088
6089
6090
6091
6092
6093
6094
6095
6096
6097
6098
6099
6100
6101
6102
6103
6104
6105
6106
6107
6108
6109
6110
6111
6112
6113
6114
6115
6116
6117
6118
6119
6120
6121
6122
6123
6124
6125
6126
6127
6128
6129
6130
6131
6132
6133
6134
6135
6136
6137
6138
6139
6140
6141
6142
6143
6144
6145
6146
6147
6148
6149
6150
6151
6152
6153
6154
6155
6156
6157
6158
6159
6160
6161
6162
6163
6164
6165
7116      Quoi qu’il en soit
7133      ne leur {{son}} pas odieux.
7134      Ces chiens me {{son}} odieux.
7135      {{sont}} {{pain}}
7136      en {{sont}} {{absence}}
7137      elles s’en sont mal portées
7138      ils en sont reconnaissants
7139      Il ne sait pas vraiment ce que sont la peur et la souffrance.
7165      Je suis {{sure}} qu’il ne va pas tarder à venir
7166      {{sures}} d’elles-mêmes, elles ne s’en laissent pas conter.
7167      {{sur}} de toi et de moi, que peut-il nous arriver, sinon le meilleur.
7168      Il est tellement {{sur}} de la trouver.
7169      ils sont en lieu {{sur}} et introuvables.
7183      une {{tâche}} de chocolat                                             ->> tache
7184      une {{tâche}} vraiment indélébile
7185      en tâche de fond
7186      la tâche de la justice
7187      déléguer des tâches de sécurité publique à des machines autonomes
7188      tirer bénéfice de nouvelles données en fonction de la tâche de départ qui leur a été assignée
7189      Les « pervenches » fonctionnaires seraient alors affectées à d’autres tâches de surveillances, notamment au sein de la nouvelle brigade anti-insécurité.
7203      Demain, il va aller en {{tôle}}.
7204      Tu as fait de la {{tôle}} ?
7205      C’est la {{taule}} galvanisée.
7216      en {{tan}} que meneuse intrépide, elle a toujours fait preuve d’une grande imagination.
7217      il est bien évidemment {{tant}} d’en finir avec ça.
7226      Elle l’a observé par un miroir sans {{teint}}.
7227      Elle a acheté un nouveau fond de {{tain}}.
7237      elles seront à {{tord}} accusées.
7238      ils ont {{tords}}…
7239      ils ont {{tord}}.
7240      ils n’ont pas {{tord}}.
7251      ces araignées {{vénéneuses}}.
7252      ce champignon {{venimeux}}.
7264      en finir avec le {{vert}} qui était dans le fruit.
7265      un immonde {{vert}} de terre
7274      ce {{vieux}} homme
7275      c’est un {{vieux}} imbécile.
7276      Le {{vieux}} homme était parti.                         ->> vieil
7285      après avoir {{mi}} ses souliers tenir
7286      avoir {{pus}} réussir
7287      ce qu’ils ont {{pue}}
7288      il a {{pues}} partir
7290      de plus en plus {{concerner}} par ce problème
7291      après avoir mis à jour sont {{profile}}.
7292      il s’agit de {{mette}} en évidence.
7308      __mc__ des {{portes-avions}}.
7319      Nous vous donnons rendez-vous {{Mercredi}} le 18.
7333      15 {{Septembre}}                                                  ->> septembre
7334      23 {{Messidor}}                                                   ->> messidor
7335      ils viendront en {{Mars}}.                                        ->> mars
7358      Nous n’avons reçu aucune décision de l’{{état}} fédéral.
7359      Les {{états}} démocratiques ne sont gouvernés que par des hypocrites et des opportunistes.
7360      C’est une affaire d’{{état}}.
7361      la défense de l’{{état}}.                                           ->> État
7362      C’est une prérogative de l’{{état}}-nation
7376      des {{français}} sont arrivés                                     ->> Français
7377      c’est de conception {{Allemande}}                                 ->> allemande
7378      une référence aux {{israéliens}}
7379      une {{érythréenne}}
7380      et des {{soudanaises}}.
7381      les Îles Britanniques.
7382      Allemands contre Grecs, Grecs contre Allemands
7383      sept Français sur dix
7384      l’océan Indien
7391      des {{parisiens}} en vacances
7404      il ne parle qu’{{Allemand}}.
7405      ta traduction en {{Russe}} est superbe.
7412      C’est le {{moyen age}}, chez ces ploucs.
7433      L’{{église}} orthodoxe.                                           ->> Église
7434      un homme d’{{église}}                                             ->> Église
7435      les sacrements de l’{{église}}                                    ->> Église
7436      Une {{Église}} baroque.                                           ->> église
7437      L’{{Église}} Saint-Paul.                                          ->> église
7438      Un homme d’{{église}}.                                            ->> Église
7449      Ça se passe en Europe du {{nord}}.
7450      J’ai visité toute l’Afrique du {{sud}}.
7451      Dans l’Europe de l’{{ouest}}.
7461      J’en veux 3 {{Mètres}}.
7462      Elle en prendra vingt {{Grammes}}.
7475      à en {{parlé}} sans cesse
7484      Il tentait de {{raisonné}} en homme libre
7485      sa façon de {{nettoyez}} était inefficace.
7492      de nous {{libérez}} de lui
7499      de les {{changeait}}
7506      y {{mangée}} était un supplice
7514      pour {{mangé}} à sa faim, il faudra chasser.
7515      C’est pour {{attaqué}} la journée.
7522      pour nous {{chassez}} de chez lui
7529      sans {{dérogez}} aux règles en vigueur dans cet établissement
7536      Nous {{intéressé}} à la question ne suffit pas à faire de nous des experts.
7537      nous {{ridiculisé}}
7538      vous {{mangé}}
7546      Peuvent-elles s’{{installaient}} ici ?
7547      Peut-il {{chassé}} ces intrus ?
7548      Ne veux-tu pas {{gardé}} ton boulot ?
7556      est-ce que {{rapporté}} ces données nous aidera ?
7557      est-ce que {{priait}} est la solution ?
7558      Est-ce que Pierre Xazzz va bien ?
7559      Qu’est-ce que rapporte réellement Dassault & Co au budget
7566      commence par {{mangé}} le poulet.
7567      enfin la petite finit par {{pleuré}} à chaudes larmes.
7568      sa tournée, elle la finit par Rodez.
7576      cessez d’{{anesthésié}} ces gens !
7597      ce tableau {{voler}} coûte très cher.
7598      la difficulté {{passer}} t’aidera par la suite
7599      leur compte {{épurer}} servira encore.
7600      Le vieux cocher avait mission
7608      les documents {{scanner}} ne sont pas lisibles.
7609      tes doutes {{remâcher}} deviennent difficiles à vivre.
7618      nous {{épuisants}} à la tâche pour des clopinettes, nous défaillîmes.
7721      tandis que d’autres perçoivent le bon goût de la soupe.
7722      Je me doute bien que vous avez trouvé la réponse.
7723      Nous nous doutons bien qu’il y a une entourloupe derrière cette affaire.
7751      __ocr__ vous serez {{couche}} en terre.
7752      __ocr__ nous serons {{presses}} de monter à bord de ce train-ci.
7753      __ocr__ elle était toujours persuadée que B. serait {{acquitte}}
7754      __ocr__ je reconnais que j’ai pas {{traîne}}
7755      __ocr__ elle est fauchée et a {{emprunte}} de l’argent
7756      __ocr__ Alors il lui est {{remonte}} dessus
7757      __ocr__ quel héros d’avoir {{affronte}} ces salopards de la police
7758      __ocr__ il n’était pas le seul à être {{remonte}} contre eux.
7759      __ocr__ par terre et je suis {{retourne}} sur la tombe.
7760      __ocr__ Après on a {{creuse}} vers le haut.
7761      __ocr__ il a {{affronte}} une bande de voleurs de bétail.
7762      __ocr__ il était sublime.
7763      __ocr__ elle avait envie de s’en sortir enfin.
7764      __ocr__ la longueur de la circonférence étant égale à…
7776      tout ceci ne me rapporte {{guerre}}
7783      je ne m’en soucie {{guerre}}
7790      Il n’y prête {{guerre}} d’attention.
7791      Elle n’en accorde plus {{guerre}}.
7798      ne plus {{guerre}} s’en soucier
7814      c’en est fini d’eux, ils sont comme morts
7815      c’en est assez, ça suffit
7816      tout ça, {{s’en}} est fini.
7817      {{s’en}} est assez de ces foutaises.
7818      c’est tellement idiot, {{s’en}} est dérisoire…
7826      cela ne va pas de {{soit}}.
7836      ces emmerdeurs crient bien trop {{forts}}
7837      ces animaux paraissent forts, mais ils sont faibles.
7838      ils sont forts, ces gars-là.
7839      ils se croient forts.
7840      je les imagine forts et intelligents.
7841      elles les veulent forts et astucieux.
7842      les écarts ont été plus forts en une génération
7851      arrête d’y {{consacré}} autant de temps.
7858      Il s’agit de me {{donnait}} tout ça.
7866      de me le {{facturez}}
7876      Tu fais {{décoloré}} tes cheveux ?
7877      je veux {{changé}}
7878      je ne veux pas {{mangé}}
7879      je sais {{mangé}}
7880      je ne voulais pas {{marché}}
7881      Elles ont voulu {{mangé}} de la viande.
7882      elle fit peu {{mangé}} les enfants
7883      fait pourtant avéré et corroboré par le même sondage.
7891      me faire constamment {{laminé}} au jeu, ça finit par me fâcher.
7899      Je suis fatigué de vouloir {{essayé}} d’y remédier.
7907      Il faut savoir {{arrêté}} les frais.
7908      un certain nombre de savoirs spécialisés
7915      il faut sans cesse {{persévéré}}
7923      Il faudrait l’{{essayé}}.
7930      lui {{mangée}} beaucoup.
7941      je ne me suis jamais {{perdus}}
7942      je me suis donné du temps.
7950      tu t’es finalement {{retrouvés}} en mauvaise posture.
7951      tu ne t’étais pas laissé le temps d’y réfléchir.
7959      le dédale dans lequel il se serait {{perdue}}
7960      il s’était perdu dans la forêt.
7968      elle s’y était {{préparé}}.
7969      elle s’était trouvé un mari.
7977      Nous nous étions {{cru}} au paradis.
7985      ils s’y étaient {{abandonné}} avec ferveur
7993      elles ne s’y étaient pas {{donnée}}.
7994      sans fin elles se sont succédé
8006      s’être {{donner}} le mot.
8007      je me suis {{donnés}} à fond
8008      c’est de ce qui s’est {{passe}}.
8009      Ça s’était toujours {{passe}} comme ça avec elle
8010      elle s’est {{approche}} de la penderie
8011      terrorisant l’animal qui s’était {{cabre}}.
8012      ce qui s’est {{passe}}.
8013      s’y était {{consacrer}} avec enthousiasme.
8014      On s’est rencontrées lorsqu’on travaillait là-bas.
8015      des soins que je m’étais donnés.
8016      Si t’es pas contente, t’achètes pas.
8026      Elle te laisse {{épuisés}} par la tâche.
8027      Ils la laissèrent {{malades}}.
8028      Ils la laissent prendre le train.
8029      Elle te laisse finir le travail.
8030      Je me laisse de quoi finir.
8031      Il te laisse trois jours de délai.
8039      je les laisse {{indifférent}}.
8040      elle nous laissera {{perdu}} dans nos délires.
8041      je les laisse indifférents.
8042      tu nous laisses indifférentes.
8043      ils nous laisseront étourdis.
8044      nous laisserons étourdi cet homme.
8055      j’étais {{perdus}}                                                          ->> perdu
8056      j’aurais été {{perdus}} sans toi                                            ->> perdu
8057      je n’étais pas {{perdus}}                                                   ->> perdu
8058      Je suis {{contents}}.                                                       ->> content
8059      J’ai été {{contents}}.                                                      ->> content
8060      Je parais {{contents}}.                                                     ->> content
8061      Je dirais que la vie est un peu moins {{cher}} en France.
8062      Je semble {{contents}}.                                                     ->> content
8063      J’ai {{mettrai}} du sel.                                                    ->> mis
8064      J’ai {{lut}} son journal.                                                   ->> lu
8065      je ne suis pas {{petits}}
8066      je parais {{insignifiants}}
8067      Je suis moi aussi complètement {{désespérés}}                               ->> désespéré
8068      J’y semble être {{perdus}}.
8076      tu n’es pas {{petites}}
8077      tu es {{insignifiants}}
8086      Il semble être {{partis}} pour toujours.                                    ->> parti
8087      Il est {{demander}} à chacun de participer.
8088      Il est {{contents}}.                                                        ->> content
8089      Il est {{laisser}} à lui-même
8090      il ne semble pas {{étonnés}}
8091      il paraît {{stupides}}
8100      c’est {{condescendants}}.                                                   ->> condescendant
8101      C’est {{finis}}.
8102      C’est donc seules que les deux femmes sont amenées à comparaître
8110      Ç’avait été {{horribles}}
8120      ça semble {{perdus}}
8121      cela paraît {{incroyables}}
8122      Je n’arrêtais pas de me répéter que tout cela était peut-être pure imagination
8132      elle a été {{perdu}} sans toi                                               ->> perdue
8133      Elle semble être totalement {{ruiné}}.                                      ->> ruinée
8134      Elle est complètement {{fol}}.                                              ->> folle
8135      elle n’est pas {{petits}}
8136      Elle est de plus en plus {{belles}}.                                        ->> belle
8145      celle qui paraît {{dingues}} de toi
8155      nous paraissons {{faible}}
8156      Nous paraissons avoir été complètement {{prise}} de panique.                ->> prises
8166      ils sont {{parti}}.                                                         ->> partis
8167      ils sont {{parties}}.                                                       ->> partis
8168      ils restaient {{méfiantes}}                                                 ->> méfiants
8169      Ils semblent avoir été {{attaqué}} par des soldats.                         ->> attaqués
8170      Ils sont, semble-t-il, {{parti}} à la chasse.
8171      Ils sont bel et bien {{mort}}.
8172      Ils sont tout à fait {{désœuvré}}.
8173      ils sont, qu’on le veuille ou non, déjà {{parti}}.
8174      ils sont jour après jour plus {{perdu}}
8175      ils sont très loin d’être {{idiot}}.
8185      elles n’ont tout de même pas été {{attaqué}}                                ->> attaquées
8186      Elles sont {{affamé}}.                                                      ->> affamées
8187      Celles-là sont {{folle}}.
8188      celles qui redeviennent {{méchante}}
8196      j’ai été {{instruis}} par elle
8197      avoir été {{prit}} par surprise
8212      Je ne peux pas être {{méchants}}.
8213      j’aurais vraiment été {{tentés}}
8214      je ne pense pas être {{démasqués}}
8215      Je veux être {{méconnaissables}}
8216      je voudrais bien être dans ses souliers
8225      tu ne crois pas être {{meilleurs}}.
8226      tu ne crois pas avoir été {{découvertes}}
8235      Il peut être {{observée}}.
8236      celui-là pensait être {{perdue}}
8237      celui-là peut être {{perdue}}
8238      il pense avoir été {{volés}}
8239      lui qui ne pensait jamais être {{reconnus}}.
8249      ça ne semble pas avoir été {{conçus}} pour ça.
8259      elle ne croit pas être {{trompé}}
8260      ici, elle ne risque pas d’être {{attaquées}}
8269      celle qui pense être {{découvert}}
8278      nous pensons être {{désiré}}
8279      nous ne devons pas être {{instruit}}
8289      ils croient être {{perdu}}
8299      elles veulent être {{différente}}
8300      Elle peut être {{observées}}.
8301      Elles ne peuvent pas être {{observée}}.
8302      elles doivent être {{fâché}}
8303      elles doivent avoir été {{attaqué}}
8304      elles peuvent avoir été {{trompé}}
8305      elles souhaitent être plus {{considérée}}
8331      la danse est {{fini}}…
8332      Un orage est {{annoncée}}.
8333      Une averse est {{annoncé}}.
8334      Le chien ne sera pas {{oubliés}}
8335      les femmes sont vraiment {{partis}}                                         ->> parties
8336      les hommes ne sont pas tout à fait {{fâché}}                                ->> fâchés
8337      les enfants ne sont pas {{content}}
8338      les réunions sans cesse reportées sont {{annulés}}
8339      l’avenir de la région était {{suspendue}}
8340      il prétendait que les banques universelles « à la française » s’{{était}} très honorablement comportées
8350      Antoine est {{mariée}}.
8351      Antoine n’est pas {{mariés}}.
8352      Antoine est peut-être {{fatiguée}}.
8353      Éric n’est pas très {{fatiguée}}.
8354      Martine est {{marié}}.
8355      Martine n’est pas {{marié}}.
8356      Martine est très {{intelligent}}.
8357      Martine n’est pas très {{intelligent}}.
8367      {{Découragés}}, je suis parti.
8375      — {{Déçue}}, il s’en est allé.
8383      — {{Déçu}}, elle s’en est allée.
8391      Très vite, ils sont partis
8392      Une fois terminé, ils sont revenus.
8393      Vraiment {{soucieuse}}, ils sont.
8394      Désolé, ils ne viendront pas.
8395      Pire, ils piétinent parfois les droits humains.
8403      Absolument {{heureux}}, elles exultèrent de joie.
8413      Elles se sont {{rendues}} compte
8414      La puissance publique s’en est-elle rendu compte ?
8447      serais-je {{fâchés}} contre vous ?
8448      Est-elle {{arriver}} ?
8449      Sont-elles {{arriver}} ?
8450      Est-il {{arriver}} ?
8451      Sont-ils {{arriver}} ?
8452      Est-elle déjà {{arriver}} ?
8453      Sont-elles tout à fait {{arriver}} ?
8454      Est-il déjà {{arriver}} ?
8455      Es-tu {{arriver}} ?
8456      Sont-ils déjà {{arriver}} ?
8457      Es-tu déjà {{arriver}} ?
8458      Sommes-nous {{arriver}} ?
8459      Sommes-nous déjà {{arriver}} ?
8460      Était-elle {{fatiguer}} ?
8461      Ne sont-elles pas {{aveugle}}
8462      N’est-il pas {{aveugles}}
8463      Sont-ils vraiment {{aveugle}}
8464      Ne sommes-nous pas {{aveugle}}
8465      Est-il question de ceci ou de cela ?
8466      Est-ce former de futurs travailleurs ou bien des citoyens
8489      je me savais {{implacables}} avec eux
8497      quand tu te montres {{infaillibles}}
8507      lequel se veut {{imbattables}} ?
8517      Elle se sait plus {{fortes}} qu’eux tous.
8518      elle se vit {{abandonné}}
8527      à celle qui se révélera {{attentif}} à tous ces problèmes.
8535      nous nous pensions {{invincible}} jusqu’au jour où tout a basculé.
8545      ils se montrent {{exigeantes}}
8555      elles se sentent {{perdu}}
8593      ces hommes le rendent {{dingues}}
8594      Il me considère {{stupides}}
8595      Elle nous trouve {{stupide}}
8596      Je les crois {{capable}} du pire
8597      la voilà {{perdu}}
8598      nous nous crûmes {{perdu}}
8599      Elle me rend {{folles}}.
8600      l’homme se considère {{instruits}} alors qu’il n’est qu’un aveugle qui tâtonne.
8601      Me voilà bien {{avancés}} !
8602      avec eux, te voilà {{embarqués}} dans une drôle d’histoire…
8603      un accident et nous voilà mal {{barré}}…
8604      Le voilà {{perdue}} dans son délire.
8605      un peu de maquillage et la voilà {{jolis}} comme un cœur.
8606      les voilà pauvrement {{équipé}} pour un tel périple.
8607      une chance pour elle alors qu’il n’a pas choisi
8608      elle se révèle d’ailleurs être une alliée de taille
8626      ils leur avaient {{donnés}} du fil à retordre.
8627      il a {{affronte}} une bande de voleurs de bétail
8628      Ils avaient barre sur lui.
8638      Les femmes lui avait {{conseillées}} de se taire.
8639      le mur avait {{était}} détruit
8648      je les avais {{trompé}} avec mon baratin.
8657      Ces maisons nous avaient {{subjugué}}.
8658      C’est mot pour mot un script qu’on nous a filé.
8667      ils l’avaient {{retrouvés}}.
8676      ces livres m’avaient {{ennuyés}} au-delà du dicible.
8685      des hommes, des femmes, des enfants qui ne leur avaient {{faits}} que du bien.
8695      Il a {{prit}} le train.
8696      Les élèves lui ont {{données}}.
8697      Les élèves lui ont {{donnés}}.
8698      Les élèves lui ont {{donnée}}.
8699      Nous lui avons {{donnée}} un cadeau.
8700      Vous lui avez {{donnés}} un cadeau.
8701      Ils leur ont {{données}} un cadeau.
8702      ils avaient, en ce temps-là, déjà {{perdus}} leurs illusions
8703      Nous l’avons {{mangés}}.
8704      Nous l’avons {{mangées}}.
8705      Ils ne me l’ont pas {{donnés}}
8706      Les élèves m’ont {{écoutés}}.
8707      Les élèves t’ont de temps en temps {{écoutées}}.
8708      Les élèves ne m’ont pas {{écoutés}}.
8709      Les élèves ne m’ont pas {{écoutées}}.
8710      Nous ne t’avons pas {{écoutés}}.
8711      Nous ne t’avons pas {{écoutées}}.
8712      Avoir {{instruite}} notre mère
8713      Après avoir {{baissés}} nos tarifs
8714      Je viendrai, après avoir vraiment {{écoutée}} le prof.
8715      Alexandre aujourd’hui nous a {{quitté}}
8716      Mes joueurs, je les ai fait reposer
8717      Mes joueurs, je les ai fait se reposer
8718      Il nous avait dit que…
8719      Elle avait {{pose}} son tricot                                              ->> posé
8720      Vous l’avez {{trouvez}}.                                                    ->> trouvé
8721      Il a {{donner}} sa vie pour elle.                                           ->> donné
8722      Le maire a {{créée}} un risque.
8723      nous avions quelque peu {{tempérés}} leurs ardeurs
8732      m’avoir {{terminer}}.
8733      il m’a {{souffler}} la bonne réponse.
8734      elle t’en a {{parle}}.
8735      c’est vous qui m’avez {{convertit}}.
8749      Les documents qu’ils ont {{acheté}}.
8750      les flacons qu’ils ont réussi à acquérir
8751      ça faisait des années que j’avais délaissé ce lieu
8752      Les électeurs de Donald que l’on avait rencontrés jusque-là boivent l’eau d’une seule fontaine : Fox News et les sites et radios conservateurs.
8763      Le document qu’ils ont de temps en temps {{achetés}}.
8764      L’homme que j’ai {{aidée}}.
8765      L’homme qu’ils ont beaucoup {{aidée}}.
8766      L’homme que nous avons un peu {{aidée}}.
8767      le flacon qu’ils ont réussi à acquérir
8781      La femme que j’ai {{aidé}}.
8782      La femme que j’ai beaucoup {{aidé}}.
8783      La femme que j’ai un peu {{aidé}}.
8784      la danse qu’ils ont réussi à faire
8794      ce que ça a {{donnée}}
8804      Avoir {{marcher}} toute la journée m’a épuisée.
8829      A-t-il {{du}} se résoudre à céder ?
8830      L’échec est {{du}} à une erreur de calcul
8831      L’échec est {{du}} en partie à un manque de préparation.
8832      Tu as reçu ton {{du}} pour ton travail.
8833      J’ai {{du}} lui donner.
8834      J’ai {{du}} leur prendre.
8835      que ça vous plaise ou non, c’est notre {{du}}.
8836      Il a {{du}} leur prendre.
8837      Voici ce qui t’est {{du}}.
8838      Voici ce qui me sera {{du}}.
8839      Voici ce qui vous est {{du}}.
8840      Il veut qu’on lui rende son {{du}}.
8841      Aurait-il {{du}} {{prendre}} son repas plus tôt ?
8842      Avez-vous {{signez}} le contrat ?
8843      Ont-ils {{signer}} le contrat ?
8844      Ai-je déjà {{signez}} le contrat ?
8845      A-t-il déjà {{signer}} le contrat ?
8875      Avais-je {{laissés}} ces notes sur la table ?
8876      l’avait-il {{regardés}} longtemps ?
8877      les avais-tu {{acheté}} là-bas ?
8878      {{A}} vous lire, on ne sait plus que penser de toutes ces histoires
8879      Combien de bêtes n’as-tu pas déjà massacrées
8880      Combien de bêtes as-tu déjà massacrées
8881      les ont-ils {{détecté}} ?
8882      l’a-t-il {{finis}} ?
8883      m’as-tu {{entendus}} ?
8893      Nous {{arriverez}} demain.
8894      Et, nous laissant étonnés d’être encore là sans y avoir rien compris,
8904      Vous {{arrivais}} trop tard.
8914      se {{considérez}} comme un génie…
8915      se {{rencontrerons}} demain grands et petits.
8916      se {{crois}} élu par Dieu…
8917      avec ceux se trouvant sur leur chemin
8948      L’hôtel {{ou}} ils sont allés l’été dernier.
8963      {{Apportes}} ton fric à cet homme.
8964      N’{{abandonnes}} pas si vite.
8965      Castres est une belle ville.
8966      Limoges aussi.
8974      {{Allés}}, on y va !
8975      — {{Allé}} prendre une cuite.
8990      {{Finit}} ton assiette.
8991      Ne {{pourrit}} pas l’ambiance.
8992      Suffit de s’en servir.
8993      Et ne doit pas être rejeté dans les limbes.
9007      {{Prend}} le chemin de droite.
9008      N’{{attend}} pas qu’elle vienne.
9009      — Pour ma part, répond P., je crois que tout va bien.
9017      {{Vas}} lui mettre une branlée.
9029      {{Soit}} cohérent avec toi-même.
9030      Ne {{soit}} pas con.
9038      {{Ait}} la foi !
9054      {{prend}}-m’en trois, s’il te plaît.
9055      {{Sert}}-toi d’eux autant que tu le peux, puis casse-toi.
9056      — {{Abandonnes}}.
9057      Ne {{donnes}} pas autant.
9058      N’{{insistes}} pas.
9059      Ne {{finit}} pas ce devoir.
9060      {{Finit}} cette tarte.
9061      Ne {{soit}} pas en retard !
9062      Ne me {{prend}} pas pour un idiot
9063      Ne l’{{attend}} pas
9064      N’y {{vas}} pas
9065      Ne m’y {{attend}} pas
9066      Ne {{vient}} que lorsque je te le dirai.
9067      Ne l’y {{contraint}} pas
9068      {{Vient}}.
9069      {{Sert}} le plat.
9070      {{Attend}} la correction.
9071      {{Vas}} au diable !
9072      {{Écartes}} de moi cette coupe.
9082      {{Apportez moi}} ce dictionnaire
9091      {{Donne nous}} du café.
9100      {{chante les}} avec conviction
9109      {{Prends le}} avec toi.
9110      {{Dites leur}} que nous sommes là.
9111      un sujet si extrêmement politique et polémique lui a donné un accès
9112      Les États d’ores et déjà très affaiblis le seraient encore plus
9113      « C’est ainsi », résume la cyptologue (erreur orthographique délibérée sur “cyptologue” pour empêcher certains faux positifs)
9114      Notez le peu de cas qui en est fait en général dans les médias
9123      donne{{-m-en}} encore
9132      {{donne m’en}}, s’il te plaît.
9141      les analyses, {{donne-les moi}}
9150      {{prends-leur en}}
9159      {{apporte-les nous}}
9171      {{allons y}}, ça pue.
9172      {{vas y}}, ce n’est pas dangereux
9173      {{convenez en}}, c’est une belle affaire malgré son prix élevé
9242      Il vient {{a}} la maison.
9243      tu ne donnes rien {{a}} ces hommes.
9244      Nous les donnons {{a}} ces gens.
9245      j’arrive {{a}} la gare
9252      j’ai peur qu’il ne leur {{face}} quelque chose de mal
9261      il est posssible qu’il {{est}} confiance en toi
9262      La révolution est crainte.
9263      Je n’en ai cure.
9264      Notre communauté vous est redevable.
9265      l’humour est affaire de culture
9276      Comment {{pensé}} à ces choses sans perdre l’esprit.
9277      comment {{abandonnez}}
9285      Nous étions en train de {{trouvé}} une solution à ces soucis récurrents.
9286      en train de {{demandées}}
9287      en train de {{mangez}}
9296      elle préférait {{mangée}} seule.
9297      Il venait, comme d’habitude, {{discuté}} avec son ami.
9298      Ces types-là venaient {{mangé}} chez moi tous les dimanches.
9299      ils viennent bien entendu {{attaqué}} le parlement
9300      ils vont par voie de conséquence vraiment {{attaqué}} la banque
9301      elles ont pu {{mangé}}
9302      Cette affaire ne va rien {{arrangé}}.
9310      il devait {{utilisé}} son temps à bon escient.
9311      tu dois {{mangé}}
9319      faut-il {{pensé}} à ces choses-là encore et encore ?
9327      Mieux vaut {{consacré}} son temps à des occupations utiles.
9335      elle parvenait à y {{songez}} souvent
9336      je vais à Rodez.
9344      Ils ont beau {{consacré}} le plus clair de leur temps à ce projet, ça n’avance guère.
9351      pour s’y {{donnait}} le plus souvent.
9370      ils sont {{tromper}} par tous ces hypocrites.
9397      je {{donnerait}} tout pour y parvenir.
9398      Je le lui {{prend}}.
9399      Je l’{{apprend}}.
9400      Je les {{contre-attaques}}.
9401      C’est moi qui {{donnes}} des maux de têtes !
9402      Je maudis celui d’entre nous qui {{mens}}.
9403      J’y {{vient}}.
9404      J’en {{revient}}.
9405      je {{donner}}.
9406      Je ne leur en {{veut}} pas.
9407      Je ne le lui {{achèterait}} pas.
9408      Je ne l’y {{aie}} pas vu.
9409      Je ne t’{{attend}} pas.
9410      J’{{arrivait}} en retard.
9427      Tu ne {{ment}} jamais.
9428      Tu {{a}} mal ?
9429      Tu ne le lui {{prend}} pas.
9430      Tu ne m’{{attendra}} pas.
9431      toi qui n’y {{connait}} rien, ne nous ennuie pas avec tes théories.
9446      {{Il}} {{accusent}}.
9447      il {{bus}} du vin.
9448      Il {{pris}}.
9449      Il {{rougis}}.
9450      Il {{suivis}}.
9451      Il {{grandis}}.
9452      Il {{bâtis}}.
9453      Il {{bus}}.
9454      Il {{mues}}.
9455      {{il}} ne {{pensent}} à rien.
9456      il n’y {{aurais}} plus rien à attendre de la religion et de la politique.
9468      on {{remué}} beaucoup.
9469      on {{refuses}} tout cela
9470      on ne se {{bougent}} pas suffisamment
9482      Quiconque {{pensez}} s’en sortir se trompait lourdement.
9483      Il voulut punir quiconque s’y {{adonnaient}}.
9484      quiconque issu de la gauche n’a aucune chance.
9497      Ce qui, la plupart du temps, {{donnes}} des maux de tête.
9498      Ce qui {{fâchent}} mes amis.
9499      celui qui {{pensent}} mal de toute chose
9507      chacun {{fais}} comme il peut
9508      quelqu’un {{sauras}}
9509      quelqu’une se {{montrent}} désagréable
9510      n’importe quoi {{peux}} réussir
9511      n’importe qui {{peux}} y arriver.
9512      quelque chose {{sens}} mauvais ici
9513      l’un d’eux {{viendras}}
9514      ce {{dois}} être ennuyeux
9515      ce {{seras}} foutu
9516      mais ça ne vous {{aideras}} en rien
9517      Cela ne t’{{aideras}} pas.
9518      Cela {{dis}}, on ne sait pas comment s’en sortir.
9519      Y avait-il seulement quelqu’un pour vouloir soumettre ses recherches ?
9534      Tout {{reviens}} à ça.
9535      Tout qui {{deviens}} fou.
9536      Le tout nouveau président de la fondation qui héberge Wikipédia
9537      tout discours de sortie nourrit immanquablement la sortie
9538      Tout vous expliquer est difficile.
9539      J’essaie de bien tout vous expliquer.
9548      Lequel {{viendraient}} nous donner des leçons ?
9549      Laquelle choisir ?
9550      Lequel manger ?
9560      tu vois, c’en {{étais}} trop pour elles.
9561      cet homme, perdu dans ses pensées, allait {{c’en}} {{faire}} du souci.
9562      C’en était malsain.
9563      C’en devenait trop.
9578      Elle {{conquis}}.
9579      Elle {{finis}}.
9580      Elle {{pâlis}}.
9581      {{Elles}} {{donne}} des leçons.
9582      {{Elle}} ne nous {{croient}} jamais.
9583      {{elle}} {{sont}} parties.
9584      {{elle}} ne {{sont}}
9585      {{elle}} {{sont}} partis.
9586      elle {{demeures}}
9587      elle {{mangeras}}
9588      elle {{fus}} partie
9595      Mieux {{vaux}} ne rien dire.
9596      Mais là-bas mieux {{valais}} ouvrir sa gueule que se taire.
9605      Personne ne {{peux}} me le dire.
9606      Rien ne {{sers}} de courir
9607      Rien n’{{arrives}} sans raison
9608      Rien, en ce qui le concernait, ne {{pouvais}} le ramener à la raison.
9609      personne n’en {{parlent}}
9610      aucun d’entre nous n’{{as}} donné
9611      aucun ne {{vas}} là-bas
9612      nul ne {{sais}} que faire
9613      nulle n’{{iras}} là-bas
9614      nulle femme ne {{saurais}} le faire
9615      nul homme ne {{sauras}} s’y prendre
9628      un des membres présents au conseil {{demandent}} un vote à bulletin secret
9629      une des femmes de ce conseil ne {{céderaient}} jamais au chantage.
9630      l’un des chants les plus diffusés pendant la Révolution culturelle
9638      manger {{fais}} grossir.
9639      boire immodérément {{nuis}} à la santé
9655      La {{N.S.A.}} {{espionneras}} toujours tout le monde
9656      La suspicion envers les élus {{accroissaient}}…                                               ->> accroissait
9657      Le chien n’{{es}} pas mort.
9658      Ce roman-là de Jean-Paul Sartre {{es}} passionnant.
9659      La Corée {{peux}} gagner.
9660      La Corée ne {{pourras}} pas gagner.
9661      une hausse de 2 % {{satisfais}} tout le monde                                                 ->> satisfait
9662      L’homme y {{donnes}}
9663      Le chien y {{viens}}                                                                          ->> vient
9664      L’homme le {{deviens}}                                                                        ->> devient
9665      La femme la {{prends}}                                                                        ->> prend
9666      Le feu nous {{donnes}} chaud.
9667      tout le monde {{prends}} ses aises                                                            ->> prend
9668      J’aimerais aussi que mon problème {{sois}} réglé.                                             ->> soit
9669      La proscription de nager {{pourraient}} nous porter préjudice à long terme                    ->> pourrait
9670      L’hypothétique nouveau président
9671      une majorité de garçons voient mal comment faire
9687      mon chat {{sautes}}
9688      cette fille {{bouffes}} comme mille
9689      cette marchande {{marchandes}}
9690      la marchande {{marchandes}}
9691      la chatte {{finis}}
9692      le chat {{finis}}
9693      une crise {{violent}}
9694      un cri {{violes}}
9730      Caroline, quand l’heure viendra, {{décideras}} de la conduite à tenir.
9731      ceux-là, dans tous les cas de figure et dans tous les coups ratés, {{comprenais}} mal pourquoi on leur en voulait.
9732      Lui, quand il y pensait, en {{arrivai}} à chaque fois à la même conclusion.
9733      Elle, ici et dans tous les cas de figure, {{veux}} toujours en faire plus.
9734      Le total de cette opération, contrairement à ce qu’on pense, {{équivaux}} à au moins trois d’entre eux.
9735      {{j'}}ai signalé que {{j'}}essayais de regrouper les paragraphes. (Tests avec apostrophe droite.)
9752      nous {{donné}} trop de considération
9753      nous vous {{donnerez}} trop de considération
9754      nous qui {{somme}} si savants
9755      nous qui {{mourront}} pour toi.
9768      vous {{donné}} du bonheur
9769      vous lui {{donner}} du temps
9770      vous qui {{avançait}} dans la nuit comme des ombres furtives
9785      les hommes et les femmes, qui sans un bruit, sans une parole amère, {{continuerons}} leur tâche n’en seront pas plus récompensés.
9786      il était dit que cette femme et son frère {{promènerez}} leur chien à cette heure de la journée.
9787      cet homme et cette femme {{pouvez}} y parvenir avec de la persévérance
9788      Comme on lui disait que vous-même aviez déjà consulté le notaire
9789      ce sont des terroristes et ça ne nous arrivera pas à nous, qui n’avons rien à nous reprocher
9790      mes supérieurs et moi-même avons pris la décision de ne pas vendre
9791      Ni lui ni moi n’avions mangé
9792      Mon épouse et moi-même avons toujours dit
9806      {{Ils}} {{vienne}} souvent.
9807      Ils ne m’{{attends}} pas.
9808      {{Ils}} vous le {{donne}}.
9816      Ceux qui {{chante}} toute la journée…
9817      Celles qui {{pense}}.
9826      lesquels {{devienne}} des ennuyeux incomparables.
9827      Mais parmi les millions de causes à défendre, lesquelles choisir ?
9841      {{elles}} {{avance}} rapidement sur ce projet
9842      {{Elles}} n’y {{comprenne}} rien
9843      L’expérience sensible qu’il nous restera bientôt d’elles est à peu près
9851      ces gens-là ils {{on}} {{raison}} plus souvent que la plupart des gens.
9852      Ils soutiennent ceux qui {{on}} {{tant}} de raison d’être en colère.
9860      celles-là {{on}} {{vraiment}} un problème avec la religion.
9861      j’ai, tu as, ils ont, elles {{on}}
9862      Or parmi celles-ci on trouve typiquement d’un côté les structures
9877      la plupart des hommes {{vienne}}
9878      La plupart {{admet}}
9879      beaucoup {{vienne}}
9880      d’aucuns {{pense}} que c’est faux
9881      beaucoup qui ne {{pense}} jamais à rien, mais qui ont quand même des avis sur tout.
9882      beaucoup entre la peste et le choléra.
9890      certains {{prenne}} leur temps
9891      Plusieurs qui {{pense}} que c’est une arnaque se sont quand même trompés.
9905      Les abstentions {{est}} présumée manifester un défaut d’opinion marquée
9906      Les cours de culture générale nous {{apporte}} de l’ouverture d’esprit.
9907      Les hommes ne le lui {{pardonnes}} pas.
9908      Les infirmières à mi-temps ne {{travaille}} pas dans cette aile.
9909      les données, en quantité plus que suffisante, {{indique}} que…
9910      Ses « chiens » {{coure}} sur ma pelouse.
9911      Les hommes comme celui-là {{mange}} comme deux.
9912      les récompenses distribuées à parts égales {{était}}…
9913      Les États-Unis d’Amérique se {{compose}} de 50 états.
9914      Les enfants en {{manges}}.
9915      Les ombres la {{donnes}}
9916      Les grands hommes politiques
9917      les charmantes petites mines de toutes les jeunes filles
9918      Les pauvres petites dames sont folles
9919      Les entrepreneurs ont {{cherchaient}} la reconnaissance sociale
9920      le lien entre les agences de renseignement et ces mêmes entreprises pouvait reposer sur des activités de surveillance à proprement parler.
9932      Des hommes {{arrive}}.
9933      des femmes qui {{conduise}} la marche du monde.
9942      mes filles {{passe}} ce matin
9943      vos filles {{passes}} ce matin
9951      les grands {{danse}}
9952      les filles {{passes}} ce matin
9953      les marchands {{marche}}
9954      les marchands {{plie}}
9955      les marchands {{paye}}
9956      les marchands {{marchande}}
9957      les marchandes {{paie}}
9958      les marchandes {{marchande}}
9959      les chattes {{finis}}
9960      les chattes {{manges}}
9961      les chattes {{danse}}
9969      certains hommes {{marchandes}} sans cesse
9977      certaines femmes {{danse}} beaucoup
9989      Quel que {{sois}} son passe-temps, il y consacre trop de temps.
9990      Quels que {{soient}} le feu utilisé.
9998      {{Quels}} que soit leur problème, ça n’en finit jamais.
9999      {{Quelles}} que soit leur voiture, elle tombe constamment en panne.
10008     Quels que {{soit}} les salopards qui ont fait ça.
10009     Quels que {{sois}} les chaussures que je mets, elles me font mal aux pieds.
10017     {{Quel}} que soient les avantages reçus, ce n’est pas assez.
10018     {{Quelle}} que soient nos problèmes, on en parle toujours trop.
10033     Marc {{arrives}} demain.
10034     Paul ne {{viens}} pas demain.
10035     Marc Aurèle {{étaient}} l’empereur des Romains. (Pas de trait d’union sur Marc Aurèle.)
10036     Arthur D. parvient à…
10037     Les fondateurs pionniers de l’Internet n’avaient pas prévu
10038     les compteurs Geiger ne détectent pas le polonium
10039     Des femmes de l’administration Obama y racontent qu’elles ont constaté qu’il leur arrivait régulièrement de ne pas être invitées
10050     Samantha et Eva {{viennes}} demain.
10051     Samantha et Eva leur {{décrive}} une leçon.
10062     les possibilités qu’{{offrent}} le chien
10063     les possibilités que {{donnent}} le chien.
10064     Où {{vas}} l’homme ?
10065     de la même façon que survivent le swing ou le latin.
10066     en proportion des efforts que requièrent son entretien et son exploitation
10067     une crainte aussi que renforcent son éloignement et le protocole compliqué
10068     à l’époque de Mansur que grandissent la place et le rôle de…
10069     où vivent la majorité des immigrés et des enfants d’immigrés
10077     D’où {{vienne}} les hommes ?
10078     Comment {{danse}} les femmes ?
10085     Qu’est-ce que tu crois que {{deviens}} réellement, immanquablement et subitement cet homme après une telle dérouillée ?
10086     ces sciences, ces religions, ces philosophies ne sont que contes destinés à nous donner l’illusion de la connaissance.
10093     peu importe ce que tu crois du lieu où l’{{abandonnerais}} ce salopard…
10134     {{mangé je}} {{ça}} avec dégoût ?
10135     {{viendrais je}} à la fête ?
10136     {{Seras tu}} là ?
10137     {{prend on}} le temps d’y réfléchir ?
10138     {{vient elle}} souvent ?
10139     {{viennent elles}} souvent ?
10140     {{retrouverons nous}} enfin la tranquilité ?
10141     Mais {{soutiendrez vous}} cette proposition ?
10142     {{Viendront ils}} demain ?
10143     je ne comprenais pas pourquoi c’était elle qui était punie et que personne ne parlait de celui qui avait fait ça.
10151     {{Vas}}-je                                            ->> Vais
10152     {{Prit}}-je                                           ->> Pris
10153     {{prix}}-je le temps d’y parvenir ? Oui.
10161     {{Peut}}-tu                                           ->> Peux
10162     {{peu}}-tu revenir chez moi ?
10172     {{Peux}}-il                                           ->> Peut
10173     {{Attaques}}-t-on                                     ->> Attaque
10174     {{Prends}}-elle                                       ->> Prend
10175     {{Menthe}}-t-elle souvent ?
10176     {{viennent}}-{{il}} demain ?
10177     Le moteur choisi convient-il ?
10185     {{Prendront}}-nous                                    ->> Prendrons
10186     {{Attendront}}-nous le train                          ->> Attendrons
10194     {{Attaquait}}-vous                                    ->> Attaquiez
10195     Elle a de nombreux rendez-vous ce matin.
10196     êtes-vous là ?
10206     {{attaquant}}-ils                                     ->> attaquent
10207     {{prendrons}}-elles un verre avec moi ?
10220     {{Ait}}-il arrivé à ses fins ?
10221     je n’{{avais}} pas parti avec eux.
10222     Avais-je partie liée avec lui ?
10223     il {{avait}} parti.
10237     J’{{aimerai}} savoir ce dont il retourne.
10238     dans tous les cas j’{{aimerai}} ne rien savoir
10239     Je {{voudrai}} qu’il soit déjà là.
10240     J’aimerai ces cours-là autant que les autres.
10241     J’aimerai la danse et la musique, puisque vous l’exigez.
10252     J’{{aurai}} aimé nous offrir ce magnifique cadeau.
10253     j’{{aurai}} voulu être un artiste.
10254     j’{{aurai}} préféré ne pas avoir à l’entendre.
10255     Quand j’en aurai fini avec eux, vous aurez du mal à les reconnaître.
10256     Quand j’aurai fini ce boulot, je ne sais pas ce que je ferai.
10257     Quand j’aurai soif et faim, je m’arrêterai.
10270     Si Pierre {{avancerait}} sa voiture de quelques mètres, ça nous permettrait de passer.
10271     s’ils ne {{mangeraient}} pas tous les jours, ils seraient moins gros.
10281     dès qu’il le {{voie}}
10282     donnant à entendre qu’il avait l’intention de violer Laura dès qu’il en aurait l’occasion
10293     Il suffit qu’il {{court}} plus
10294     Je veux qu’il {{finit}} son repas.
10295     quoi qu’il en {{conclut}}
10296     Je ne veux pas que tu {{es}} des ennuis
10297     Nul doute qu’elle nourrira à brève échéance la haine de demain à notre égard.
10298     Je ne doute pas qu’ils réussiront leur mission.
10299     Je me doutais bien qu’Apple pourrait marcher
10300     il ne fait aucun doute qu’Amazon le sait.
10301     quoi que nous autres hommes ayons pu faire
10308     à condition qu’il {{finit}} son boulot.
10320     Il {{ait}} parti.
10321     Il en {{conclue}} qu’il a eu raison.
10322     j’en {{aie}} marre
10323     j’{{aie}} faim
10333     Après qu’il {{ait}} allé
10334     Après que Paul {{ait}} mangé son repas.
10335     Après qu’il {{soit}} parti, il plut.
10339     L’homme sur le bateau de Patrick {{viens}} de temps en temps {{mangé}} chez moi.
10340     Ces marchands {{passe}} leur temps à se quereller.
10341     Ils jugeront en toute impartialité de ce cas {{délirante}}.
10342     Ils sont de manière si étonnante et si admirable {{arrivé}} à ce résultat…
10343     Les tests grand public de Jean-Paul {{montre}} des résultats surprenants.
10344     Ils ont à plusieurs reprises {{perdus}} leur sang-froid.
10345     Ces attaques à main armée {{donne}} la chair de poule.
10346     Réfléchir à tête reposée {{prends}} du temps.
10354     Du sable fin grippe les rouages (accord avec ce qui précède).
10355     Du monde noir sortent les envahisseurs (accord avec ce qui suit).
10358     Ça a l’air de t’aller.
10359     Et je m’en sors.
10360     C’est à chacun d’entre nous de suivre le modèle d’Amos.
10361     C’est toi qui voulais y aller.
10362     je ne suis qu’une joueuse en robe de soirée.
10363     Tu ne fais qu’aggraver les choses.
10364     Que veut-il ? Vous parler du boulot.
10365     La question, c’est qui est au courant.
10366     Ce pourrait être la fin.
10367     Tu t’en es tiré.
10368     à l’annonce d’un nouvel impôt – très souvent prétexte à…
10369     la voix mystérieuse de l’eau qui court et chuchote le long du bateau.
10370     Nous agissons au jugé.
10371     les fêtes battent leur plein.
10372     Pourquoi tu me dis tout cela ?
10373     La prochaine fois sera la bonne.
10374     Ainsi soit-il.
10375     Allez le lui dire.
10376     Il y a un siècle, les nouveaux riches étaient décriés par ceux qui avaient hérité leur argent.
10377     Les entrepreneurs ont cherché la reconnaissance sociale en se faisant passer pour des rentiers.
10378     Aujourd’hui, la relation a été inversée : les rentiers et les héritiers se présentent comme entrepreneurs.
10379     Ils prétendent avoir gagné leur revenu qui n’est que prélevé.
10380     Ils s’en sont aperçu.
10381     Elles s’en sont donné les moyens.
10382     T’en fais pas pour ça.
10383     T’es à ça de te faire virer.
10384     On s’en fout de qui c’est.
10385     que c’en était assez, en somme.
10386     Ce à quoi nous avons assité, c’est un déluge de sornettes.
10387     En Dordogne, la nouvelle réplique de la grotte reproduit fidèlement l’originale.
10388     Les candidats se réclamant du général de Gaulle se multiplient.
10389     On voit au passage le degré de connaissance qu’ont les journalistes de la campagne de Trump
10390     une majorité de contestataires s’en sont pris à elle
10391     Qu’a à cacher Patrick ?
10392     Ils les ont fait courir.
10393     Tu les as fait manger.
10394     Les mille et une nuits.
10395     Ceux à qui on refuse de donner une réponse.
10396     ceux qui ont refusé de participer à cette mascarade.
10397     Une lueur parfois çà et là vous parvient. (Brand, Henrik Ibsen)
10398     réunion des dirigeants… qui avaient à cette occasion invité Bill Gates.
10399     Je suis contente d’avoir connu ça.
10400     comprendre ce que “être” signifie.
10401     J’étais sublime.
10402     J’étais prise de vertiges.
10403     La date de dépôt limite des épreuves et des fichiers est fixée au 30 septembre.
10404     qui s’étaient avancés jusqu’au Main
10405     Pose ça là ou je fais un malheur !
10406     Je me suis senti très mal.
10407     La prise de son était difficile.
10408     Ce changement de ton prit tout le monde par surprise.
10409     Il renonça à faire et à le faire
10410     et, les ayant reçus, elle pensa
10411     l’herbe que la faux a couchée jaunit vite.
10412     Il a juste besoin de comprendre pourquoi ce garçon en est arrivé là et pourquoi il s’en est pris à lui.
10413     Elle prit une pose lascive.
10414     Cela a trait avec l’histoire complexe d’une nation qui a été prise en étau
10417     par le léger tissu de rayonne qui les protégeait en ce moment.
10420     Un moteur à cylindrée fixe
10423     Dans la poussière et les plâtras,
10426     se produire sur scène le 29 mai prochain
10427     ces avantages ne sont somme toute pas assez importants
10428     les différents partis politiques
10429     Certains ont encore du mal à y croire.
10430     Élus, chefs d’entreprise, professionnels de l’éducation, représentants des institutions, nous avons besoin de vous.
10434     J’ai cours à présent.
10435     Les mois d’après avaient été calmes.
10436     Quelque temps après eut lieu la séance de réception
10437     c’est-à-dire aux peuples dispersés suite à la guerre
10438     la violence du coup porté
10439     à vous qui avez faim,
10440     Vous, qui avez faim,
10441     Les chaudes effluves du soleil.
10442     je reçois pour chaque botte quelques cents.
10443     Ils vinrent un à un voter la mort.
10444     Dans mon rêve, j’appelais ça…
10445     J’étais dans une auberge.
10446     les enfants de ces populations apprenaient à parler l’anglais et même à le lire.
10447     Ils sont fous, c’est-à-dire déments
10448     J’y viens.
10449     J’en reviens.
10450     d’une manière un petit peu abusive et très réductrice.
10451     il est du devoir de la société civile d’analyser ces accords
10452     au bas de laquelle est aménagé un imposant portail à arc brisé en pierre de taille.
10453     Buenos Aires
10454     Quel est l’impact de ces problèmes dans ce cas particulier
10455     La partition « C: ».
10456     sur les quelque trois cents naufragés
10457     Ils eussent bien voulu pouvoir
10458     un lot de dés qu’on peut se procurer
10459     la sécurité au niveau de l’escalier empêche quiconque d’accéder à l’étage
10460     elle en avait eus
10461     Combien en as-tu eus ? (Note : les grammairiens ne s’accordent pas sur l’accord du participe passé précédé de “en”.)
10462     Tu reviens quand à Paris ?
10463     Tu restes jusqu’à quand à la maison ?
10464     L’une des pires
10465     une imprimante laser
10466     c’est pure imagination
10467     Bien entendu, elle a très peu de chances de le retrouver
10468     il s’acquitte de sa part
10469     Le cavalier, abusé par notre retraite, avait baissé sa garde
10470     n’y en aurait-il pas plusieurs
10471     je ne sais rien là-dessus, même pas qui s’en était occupé
10472     ne surtout rien amener
10473     Ce qu’ils sont influence leur regard sur moi
10474     Une demande de leur part un minimum justifiée.
10475     Au stator, comme le montre le profil ci-dessus, l’inducteur est tétrapolaire.
10476     Cette hypothèse est tout à fait valable, comme le montre le graphe ci-dessous.
10477     qu’il fut sans peine étouffé dans l’œuf
10478     durant les tout premiers jours
10479     un dîner aux chandelles prévu depuis longtemps
10480     la beauté physique plus que la compétence
10481     sans oser se l’avouer
10482     il se l’imagine
10483     l’encyclopédie naturelle puis la connaissance
10484     Tout est affaire de dosage
10485     il avait trouvé la piste d’une des deux bêtes
10486     la basilique de la Lune débordant de lumière
10487     Me voici.
10488     Si je trouve.
10489     Toi seul seras sauvé avec tout ce qui sera dans l’Arche
10490     La portée d’une variable en JavaScript est comme l’outil
10491     La portée d’une variable est comme l’outil
10492     Il y a en un parmi nous autres
10493     Il avait été juge pendant vingt ans.
10494     Faisons-les tous périr.
10495     épouser une fille de roi pour se faire une alliance
10496     Éric et probablement Bénédict seraient partants.
10497     Il doit toujours être dans les environs de son église.
10498     c’est ce que vous en faites !
10499     des travaux publics conçus suivant un plan
10500     Bible : 1 Rois
10501     Bible : 1 Corinthiens
10502     Bible : 1 Thessaloniciens
10503     Quelle est la chance d’y parvenir ?
10504     Tout montre cependant que les constructions
10505     jusqu’au ixe siècle
10506     Quelles explications pouvez-vous donner à cela ?
10507     jusqu’à Tarifa et Sidonia
10508     Tout flambe à la fois.
10509     Vivre dans la ouate.
10510     Quel sens a cette affirmation pour nous ?
10511     Avec quelle facilité
10512     Une attraction au moins égale à
10513     le fossé entre les uns et les autres n’était ni large ni profond.
10514     Dès le ixe siècle
10515     la formation d’une peau élastique qui se rétracte
10516     notre père qui es aux cieux
10517     Où que tu sois je te retrouverai
10518     L’équitation de travail est une technique de monte traditionnelle…
10519     Ils ont forme humaine
10520     une altitude de 1000 m environ
10521     le nombre d’or
10522     nous ne nous étions jamais fait prendre
10523     Elle comprend la couche se trouvant sur le plateau.
10524     Je m’imagine que les quelque cinq cents personnes qui…
10525     parmi les quelque 3 millions de personnes
10528     Ceux parvenus là
10529     Des termes peu amènes.
10530     Toute l’équipe d’audit peut consulter la fiche.
10531     Beaucoup a été accompli
10532     Ces données sont soit fournies par…, soit par…
10533     Y a-t-il une question que tu aurais souhaité qu’on te pose ?
10534     Lire, ce n’est pas épeler.
10535     Ce n’est pas manger qui fait grossir.
10536     Je sais ce qu’est aimer.
10537     Je sais ce que n’est pas aimer.
10538     Qu’ont fait les chercheurs ?
10539     Ce travail est colossal, il ne doit jamais être tenu pour achevé.
10540     la succession des événements telle qu’on se la rappelle
10543     Quelles que soient les femmes
10544     Quels que soient les hommes
10545     Quel que soit ce chien
10546     Quelle que soit cette garce
10547     Vous tous qui portez des charges.
10550     et que la toucher portait chance…
10551     On y supplée par un tableau.
10552     que le Verbe de Dieu peut seul conférer
10553     Ça ne vaut pas le coup de rester enfermés.
10554     Ce qui faisait de quelqu’un un homme.
10555     Le secret, mon ami, est de savoir écouter.
10556     Ces substances ont été, du moins amollies au point de conserver l’empreinte.
10557     Cette irrationalité n’est pas si dramatique que semblent le penser les plus rationalistes.
10558     4 SIEMENS
10559     Me Assis n’est pas ici.
10560     Quelle merde … puante.
10561     Pour savoir qui a tort, qui a raison.
10562     Ce matin, j’ai ES et c’est tout.
10563     Les étais posés au sol.
10564     Mais ces petits étais ne suffisaient pas.
10565     Celui qu’il brûle de détruire une bonne fois pour toutes.
10566     Hélas, vous vous en doutez maintenant.
10567     Il n’aurait de cesse de la renverser ou de la contourner.
10568     Sourde à toute parole y compris de la part de ceux qu’elle privilégiait
10569     Pareille solution ne pouvait hélas être réitérée.
10570     Je crois que t’aimeras ça.
10571     Je mangeais.
10572     et encore ça j’ai un peu tendance
10573     Le CE semble cependant prendre…
10574     Je suis déçue de ne pas avoir les moyens de régler ça seule.
10575     Dents de requin…
10576     Les personnes qui sont avec lui voient.
10577     Beaucoup de monde se rassemble.
10578     Comment il l’a appris.
10579     Comment voulez-vous qu’à vingt-deux heures trente un cadavre
10580     Le porteur de la télécommande pas plus que la créatrice ne sont revenus nous donner des ordres.
10581     j’espère que vous aurez le temps de tout lire
10582     Nous avons partie gagnée.
10583     de a à z
10584     de A à Z
10585     Le point S′ est sur la droite. (Il s’agit ici du caractère “prime”.)
10586     le ou les élément(s).
10589     rien de dérangé
10590     Au début on le traite de dérangé
10591     il vient… puis repart
10592     une photo noir et blanc
10593     pour ce faire, il faut partir
10594     une canadienne fourrée de poils de mouton
10595     ils sont en bonne santé physique
10596     elles sont en bonne santé mentale
10597     dans tout ce putain d’univers
10598     la leur n’est pas correcte
10599     qui doivent leur être livrés.
10600     en tout et pour tout ces trois-là
10601     De temps en temps
10602     De loin en loin
10603     allez au 10 avenue Constantin
10604     Ils avancent côte à côte
10605     Un type a l’air de beaucoup apprécier.
10606     Pour le soldat, dépouiller le paysan ou le colonel n’est pas voler.
10607     sous forme de chaleur
10608     avant sa dépose, il sera possible de faire les relevés nécessaires
10611     monarchie de Juillet
10612     révolution d’Octobre
10613     des cheveux blond platine
10614     L’homme qui se tenait devant lui lui présenta une bouteille.
10615     Était-ce cela d’avaler de l’huile ?
10616     Il y avait quelque chose fiché dans la prise.
10617     jusqu’à chez nous
10618     de chez eux à chez moi
10619     Les histoires de chacun apparaissent au fil des conversations.
10620     et bien des hommes y ont succombé
10621     La sortie était droit devant lui.
10622     avec lesquels j’arrive à vaincre
10623     L’erreur fut pour moi seul.
10624     les valeurs limites ne peuvent pas être réglées dans une plage négative.
10625     la pensée que j’ai décidé d’expliquer
10626     les objets que j’ai essayé de faire
10627     la phrase que j’ai essayé de lire
10630     après c’était la restauration…
10631     l’une saisissant la main d’albâtre rigide
10632     certaines saisissant la main d’albâtre rigide
10633     si on descendait on inscrivait sur le carton
10634     Erika est prise par surprise
10635     les lettres que j’ai voulu envoyer
10636     les lettres que j’ai voulu me donner
10637     les lettres que j’ai voulu t’envoyer
10638     si on l’empêchait il devenait
10639     Sa petite amie et lui, tous deux ivres, se sont révélés incapables d’écrire.
10642     m’oblige à toujours vendre
10643     m’oblige à souvent perdre
10646     il croyait qu’elle seule pouvait réussir
10647     un coefficient (C) de révision donné par la formule.
10648     Il eut ordre de s’emparer de tous les insurgés
10649     Annie, qui, entre deux danses, buvait beaucoup
10650     Il ne pouvait s’empêcher, entre deux jurons envers sa sœur
10651     Il devenait nerveux au fur et à mesure qu’il cherchait
10652     Il résista à l’envie qu’il avait de…
10653     elles sont bleu saphir
10654     elles sont gris anthracite
10655     ses plumes noir de jais
10656     La pierre utilisée était gris perle
10657     Une odeur de grillé réveilla la jeune femme
10658     Sous peine de voir l’allégeance de certains changer, il devait
10659     Elle espéra vainement ne rien s’être cassé.
10660     Les ayant vus entrer
10661     sans parti pris
10662     Fiona ou Deirdre parviendront à en apprendre plus
10663     les flots noir d’encre
10664     ses yeux châtaigne
10665     Ils avaient tous deux entendu son cri.
10666     Si Pierre et elle étaient déjà fiancés, ils devraient
10667     Les gens dépourvus de pigmentation étaient
10668     Je n’ai pas très envie de m’étendre sur le sujet
10669     Elle reconnut la peste qui tentait elle ne savait trop quoi.
10670     Un tentacule plus court que les autres l’agrippa.
10671     Il avait de toutes ses forces tenté de la faire échapper au danger.
10672     Il convient
10673     Conf. Alchimie, op. cit.
10674     et tout expliquer
10675     L’or a besoin tout d’abord d’être préparé
10676     ces ombres sont quant à elles habitées.
10677     les sept figures
10680     01 64 21 39
10683     Quelques kilomètres plus à l’ouest.
10684     Nous n’avons plus cours.
10685     Sa manière aigre-douce.
10686     Une interprétation et une application conformes aux exigences du droit communautaire.
10687     Ils font tous deux partie.
10688     Tu travailles pas mal.
10689     Je me savais pas assez malin.
10690     J’étais quelqu’un d’intelligent et de cultivé.
10693     Elle se livre à des interprétations tantôt extensives, tantôt restrictives, de la loi.
10694     Il faudrait encore déterminer le contenu du droit qu’une telle analyse lui confère.
10695     Une telle analyse m’en confère.
10696     Quant à présent…
10697     pour la manger
10698     sans les lire
10699     excepté les manger
10700     vendredi 13 juin 2014
10701     mardi 13 juin 2014 avant J.-C.
10702     mardi 13 juin 2014 av. J.-C.
10703     Quelles garanties leur avez-vous offertes ?
10704     pour les toucher
10705     Le législateur, adoptant malgré tout les dispositions envisagées,
10706     Entendue matériellement, la soustraction ne peut porter que sur un objet mobilier.
10709     500 m en 2 h (option : lettres isolées).
10710     ces créatures hybrides
10711     sur la nécessité d’explorer
10712     en les accompagnant avec des percussions
10715     La première équipe les prévint par radio.
10716     L’une d’entre elle saute haut.
10717     Le désir ardent du pouvoir.
10718     Ni les Anciens ni les Modernes Philosophes n’ont jamais fait autre chose.
10719     Les méchantes Philosophes n’ont jamais fait autre chose.
10720     Les mises perdues d’avance.
10721     Écouter n’est pas opiner.
10722     Je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.
10723     Elles portent toutes des chapeaux.
10724     Un fusil longue portée.
10725     Certaines choses devraient changer.
10726     C’est peine perdue.
10727     Je le quitte énervée par son hypocrisie.
10728     Les manger sera mon bon plaisir.
10729     Mais elle les fait plus petites.
10730     Vient le temps de partir.
10731     C’est ce monsieur qui…
10732     Antonio Banderas.
10733     Les 4 juillet.
10734     Elles se révèlent de feu une fois brisées les barrières.
10735     Une assistance s’est assise par terre, certains restant debout.
10736     Serrer la main de John et de Barbara qui furent étonnés qu’ils se mirent à pleurer.
10737     L’échec est dû à une erreur de calcul.
10738     L’armée est sur le point de partir.
10739     Une partie est due à une erreur de calcul.
10740     La frustre temporalité que connaissent la plupart de mes frères et sœurs.
10743     Mise à jour gratuite.
10744     Les lettres que tu m’as envoyées.
10745     Je n’ai cure de ce que les gens pensent.
10746     Marie est mal à l’aise.
10747     Il vit que le secours inespéré.
10748     En tous sens.
10749     Savez-vous ce qu’auraient pensé vos parents ?
10750     Les pierres sont marron et grises.
10751     4.2.3 Écriture des nombres complexes.
10752     Hilda est comme elle est…
10753     La première fois que j’ai tenté l’expérience.
10754     Glacier du Trient et glacier des Bossons.
10755     Cf. rapport, cf. rapport.
10756     Chap. douze, chap. douze.
10759     J’ai l’impression que tu as compris.
10760     Sa spécificité se situera plutôt dans la façon qu’elle a d’approcher la matière.
10763     La pommade qu’elle a voulu me passer.
10764     Des gens qui ont réservé leur place ne se présenteront pas au jour et à l’heure dits.
10765     La procession reprit sa marche sans qu’il y eût rien de changé dans son cérémonial.
10768     Celui de textes dont nous ne percevons pas la beauté est douloureux…
10769     Elle souriait, comme si le vent et elle se comprenaient fort bien.
10770     Les étagères qui équipent ces chariots sont trop petites pour recevoir certains formats.
10771     Les voyageurs qui attendaient la correspondance furent réunis à une table ronde.
10774     Ce sont Tesla et Westinghouse qui emportent le contrat du gouvernement américain.
10775     Il fait presque nuit.
10776     J’ai fait le boulot tout seul et après j’ai eu la paix pour écrire tout ça.
10777     Le directeur et toute sa bande installés à la tribune d’honneur.
10778     Le paysage dans toutes les directions est somptueux.
10779     Les hommes accompagnant les tentes sont peu nombreux.
10780     Bravo pour l’évadé, bravo aussi pour ceux qui l’escortaient.
10781     On vit mieux son visage : autour de la bouche, quelque chose de crispé.
10782     Les contours de toutes nos vertus sont tracés par l’adversité.
10783     Trop couvrir la tête est mauvais.
10784     Gravir cette montagne est dangereux.
10785     L’agréable fièvre qui l’avait un moment habitée était tombée.
10786     Nous sommes frère et sœur.
10787     Il s’est interrompu et nous avons tous les deux regardé l’homme aux cheveux gris.
10788     Les jeunes officiels formant l’institut allemand de Paris professaient.
10789     De le faire disparaître dans des sacs-poubelle (dictionnaire 5.0.2).
10790     Pierre, Auguste, Cyprien étaient affalés.
10791     Ces lettres-là, Pierre et elle les lisaient ensemble.
10792     Laisser courir, seul dans la nature, l’un de ses jeunes prisonniers nouvellement arrivé.
10793     Le directeur et toute sa bande installés à la tribune d’honneur.
10794     La réminiscence d’une position de privilégié semblable à.
10795     Elle n’a guère affaire avec l’ascèse.
10796     Elle a déclaré cela excellent.
10797     Si faute il y a, ils ont le droit…
10798     Elle signale la fin du vers ou de la strophe.
10799     Alors, il chargea le marin tête baissée.
10800     Certes, mais entre-temps, des gens de toutes les races sont venus chez nous.
10801     Ni l’air ni l’eau ne sortent d’une amphore scellée.
10802     Ni lui ni son mouvement n’avaient d’argent.
10803     La rime et, en général, la règle acquièrent donc aussi cette fonction.
10804     Ce furent les seules nouvelles de moi qui parvinrent.
10805     Par petits groupes, qui ne ralliaient pas toujours le camp mais s’agrégeaient en bandes indépendantes.
10806     Nous avons rencontré une terre plus grande que l’Europe et l’Afrique réunies.
10807     Poétiser est innover, et on n’enseigne pas à innover.
10808     En voyant celui-ci serrer soigneusement le paquet …
10809     Les aérothermes ont une prise d’air neuf réglable.
10810     Où sont Papa et Maman ?
10811     Couper en tout petits morceaux.
10812     Celle ayant le masque le plus long est sélectionnée.
10815     Il cherchait à m’écarter de la scène, quel qu’en soit le moyen.
10818     Une police supportant tous ces caractères n’existe pas.
10819     Un lis blanc. (Dictionnaire 5.0).
10820     De la seizième à la vingt-troisième année, à la vingt-cinquième (Dictionnaire 5.0).
10821     Quoi qu’il en soit.
10822     Ses longues boucles noires comme la nuit sautillaient de droit à gauche.
10823     Une de ces cocottes plus arriviste que les autres me poursuivit un certain temps.
10824     Mlle Agathe et M. Sénèque entrent dans la chambre.
10825     C’est une petite brune, un soupçon replète.
10828     J’hésite un moment, pèse le pour et le contre de chaque option.
10829     S’ils eussent été des diplomates, les négociateurs français se fussent moins étonnés…
10830     Allongé sur le lit funèbre à pieds de lion ou de chacal.
10831     Des collines entières sont couvertes d’anémones d’un rouge ou d’un blanc éclatants.
10832     Ils complétaient cet ameublement d’une simplicité et d’une grâce champêtres.
10833     Il était tout en noir, vêtu, comme tous les jours ou presque, d’une chemise et d’un pantalon noirs.
10834     Il faisait l’objet d’une affection et d’une fierté particulières.
10835     Lorsque je me suis tu, le grand type s’est mis à parler.
10836     Par un de leurs sondages pratiqué sur un autre point de la montagne.
10837     Les périodes diurne et nocturne.
10840     La pile électrique de Volta.
10841     Vous allez y résister.
10842     Les hommes qui attachaient leurs chevaux près des baraquements de la Marine avaient ramené leurs montures.
10843     Vues de près, les huttes…
10844     Vue depuis la jetée et la route du bord de mer, la mosquée…
10847     J’aurais bien envie de vous écrire.
10848     Ce sont mille piliers bleus qui l’entourent désormais, comme une cage mystérieuse.
10849     Pour cet exercice, on utilisera la convention récepteur du dipôle R…
10850     Déjà la seizième année ne nous paraît pas tellement différente de l’enfance.
10851     Marie, poussant le landau, fermait la marche à grands pas précipités.
10852     Une vive couleur rose avait envahi ses joues tout à l’heure si pâles.
10853     Il incarne bien le « Mac » écossais de son nom.
10854     Les camionneurs d’Amérique centrale…
10855     Étranger dans ma société, qui ce soir-là était peu nombreuse.
10856     Tous les hommes étaient aux champs, sauf un qui nous parut peu disert.
10857     L’énergie hydraulique, le solaire, l’éolien, la biomasse sont des énergies renouvelables.
10858     L’amour, l’amitié, la vie sont là.
10859     Ce soir-là se présentèrent deux Tadjiks.
10860     Pour serrer la main de John et de Barbara qui furent si étonnés qu’ils se mirent à pleurer.
10861     Le réverbère et le vélocipède et le télégraphe Morse n’auront plus de mystère.
10862     Mlle Agathe et M. Sénèque entrèrent dans la chambre.
10865     Ce n’est maintenant un secret pour personne que nombre des textes de la Bible.
10868     Croire qu’il n’eût fallu que vous tromper pour obtenir plus d’indulgence ?
10869     Oui, ma chère belle, Dieu qui ne voulait que vous éprouver.
10870     Tout à coup, son air et son ton changèrent sensiblement.
10871     Je vous en conjure, mon indulgente amie, écrivez-moi, vous-même, aussitôt que vous le pourrez.
10872     Je vous prie de croire que tous mes soins vous seront acquis, aussitôt que vous le désirerez.
10873     Mais à présent qu’elle est à Paris, qu’elle se porte bien, et surtout que vous la voyez quelquefois.
10874     Ses parents, tout hérissés d’honneur.
10875     Que pour le moment, je suis on ne peut pas moins disposée à vous accorder vos demandes.
10876     Mais de si grands intérêts méritent bien, ce me semble, d’être avant tout discutés et éclaircis.
10879     Et comment l’ont-ils attrapée ?
10880     les écailles du Poisson scintillaient comme des astres d’or.
10881     Jane ni Michael ne le surent jamais au juste.
10882     Les mains de Michael se refermaient sur le vide.
10883     Mme Holmes et le docteur Simpson sortirent.
10886     Avez-vous honte ? N’avez-vous pas honte ?
10887     Avez-vous un certificat de vaccination ?
10888     Avez-vous des nouvelles ?
10889     N’y aurait-il pas un moyen de lever la consigne ? (1)
10890     N’y aurait-il pas une erreur ?
10891     Par où aurait-elle passé.
10892     Ils sont bien sûr ressortis indemnes de la tragédie.
10893     Dans un anglais impeccable.
10894     Le rendez-vous que nous nous sommes donné.
10895     Le contact avec la structure (cloisons…) doit être évité.
10896     Crier comme un perdu.
10897     Je ne pouvais simplement pas laisser ça arriver.
10898     La DG emploie 295 personnes dont 27 français.
10899     Les as-tu enfermés ?
10900     Il lui dit d’un ton radouci
10901     1/2 journée.
10902     La viande de bœuf saumurée.
10903     Une nouvelle approche des candidatures suivantes qui se veut « basée sur les preuves ».
10904     Des interfaces homme/machine.
10905     L’application de ces modèles illustre…
10906     Une allée sablée.
10907     Vinaigre le plus noblement distillé.
10908     Un homme plus grand que les autres m’a offert…
10909     Une de ces cocottes plus arriviste que les autres me poursuivit un certain temps.
10912     La vérité des faits énoncés…
10913     Voir la déclaration sur l’honneur ci-jointe.
10914     Avec Christine et moi qui tenions nos quarts…
10915     Les observateurs de l’ONU normalement présents…
10916     Il s’est rendu chez l’homme qui devait le payer, pour voir celui-ci s’enfuir par la fenêtre.
10917     Tous les conducteurs d’une voie sont mis en série par leurs connexions aux lames du collecteur.
10918     Les traîtres eaux de la Patagonie australe (dictionnaire 4.10).
10919     Il part reconquérir le cœur de sa bien aimée.
10922     Il lança la pierre droit au but.
10923     Et tout à coup je m’apparais (dictionnaire 4.10).
10924     Des visages couleur caramel.
10927     Tu te crées, Il se crée.
10928     Ils sont un brin surexcités.
10929     Des voyages en car.
10930     Des travailleurs à temps partiel.
10931     Ces don Juan plus rapides que l’éclair.
10932     Des bananes plantain.
10933     Les faits exprimés ci-dessus.
10934     Rien ne se perd, rien ne se crée.
10935     Attendez, fit obligeamment René Char, je vais le calmer.
10936     Ses productions, quelque imparfaites qu’elles puissent être.
10937     La partie nord de la région. (Dictionnaire 4.9)
10938     La partie ouest de la région. (Dictionnaire 4.9)
10939     La partie sud de la région. (Dictionnaire 4.9)
10940     La partie non-fumeur. (Dictionnaire 4.9)
10941     L’empreinte carbone.
10942     De beaux vitraux dont l’un fait allusion à une prophétie.
10943     Écoutez-le !
10944     Écoutez-moi. Oubliez-moi, épargnez-moi. Épargnez-moi.
10945     Ânonnez-la.
10946     Venez le plus tôt possible.
10947     Toutes les grandeurs électriques d’un circuit sont à la même fréquence.
10948     Deux côtés consécutifs d’un carré sont perpendiculaires.
10949     Je le sais, fit simplement René.
10950     Force nous est de constater…
10951     L’un de ceux-là donne aux pauvres.
10952     Ceux-ci retenus par …
10953     Les vélos avec moteur électrique.
10954     Elles sont de la première et de la deuxième générations.
10955     Des protections antigel.
10958     Attendre longtemps exaspère la plupart des gens.
10959     L’histoire commence il y a longtemps.
10960     Celui-ci étant mort en 1861…
10961     A priori, ces…
10962     Il n’aurait rien tant voulu que de réaliser par son art une émotion aussi poignante…
10963     À Vienne il vit Brahms.
10964     Son aura brillait de tout son être.
10965     Si tu t’es un jour penchée
10966     Elles seraient un jour délaissées : Accord de genre erroné entre jour et délaissées
10967     Dans les bars des marinas (dictionnaire 4.8).
10968     Ils s’en donnent à cœur joie.
10969     Il était encore à moitié endormi.
10970     Les côtes sont dans leur ensemble découpées.
10971     La plus grosse erreur de mes parents aura été de croire
10972     Les licences « Créative Commons »…
10973     Un aspect féodal tempéré par le luxe et le confort modernes.
10974     Ils donnent une somme à un candidat ou une cause particuliers.
10977     Il parle de son « inquiétude passionnée » et de son ‘inspiration tragique ’ (mais son “inspiration”).
10978     Le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court…
10979     Vous avez l’air resplendissantes.
10980     Il s’inquiète pour leur santé.
10981     De quand à quand travailles-tu ?
10982     Écrivent-ils une lettre ? (contournement du bug de Python)
10983     Quelqu’un joue du piano.
10984     Son manque d’expertise lui interdit toute promotion.
10985     Je comptais le lire.
10986     Tous sauf un acceptèrent son plan.
10987     Ils sont légion.
10988     Si vous fussiez venu hier, vous auriez pu le voir.
10989     Des cheveux châtain clair.
10990     Je ne peux pas la manger.
10991     Le canal de Suez. (Dictionnaire 4.7)
10992     Laissez cette boîte là où elle est.
10993     Une chambre avec air conditionné.
10994     Mais, échappa-t-elle… Échappa-t-elle ?
10995     Un rendu 3D. (Dictionnaire 4.7)
10998     Les questions sont centralisées puis relayées…
10999     Le désappointement du devoir contrarié.
11000     Ne voilà-t-il pas ce qu’on appelle un signe des temps ? — (Guy de Maupassant, En rôdant, 1883)
11001     Mes membres se sont déraidis.
11002     Pour qu’ils soient de nouveau complets.
11003     Pourquoi vous eussé-je questionné sans motif ? (Dictionnaire 4.5)
11004     Un débarras (Dictionnaire 4.6)
11005     Je l’ai tout à fait oublié.
11006     La quasi-totalité.
11007     À la diable (sauf si en début de phrase : bug de Python)
11008     À la papa (sauf si en début de phrase : bug de Python)
11009     Les polluants comme celui-ci viennent principalement de la combustion de l’essence.
11010     Évite-nous le problème (contournement du bug Python)
11011     Ces ressources, une fois brûlées, ne seront plus jamais disponibles à l’échelle des temps humains.
11012     Une exposition plein sud du bâtiment.
11013     À la longue qualifié…
11014     Les enfants peuvent être à la fois jeunes et vieux.
11015     Ses yeux bleu clair et protubérants…
11016     J’attendais je ne sais quel miracle.
11017     Elle seule aurait pu le constater puisqu’elle seule en avait le pouvoir.
11018     Un bâtiment basse consommation.
11019     Le gentil monsieur, qui est grand et beau, peut être un parfait imbécile !
11020     L’armée est en ce moment victorieuse.
11021     Une petite réserve, mise à l’abri, peut être décisive.
11022     Ses père et mère.
11023     Indiquez vos nom et prénom.
11026     Êtes-vous pour ou contre ceci ? (Bug de Python, semble-t-il)
11027     Calculer l’allocation logement.
11028     Petit souvenir pour René Machin.
11029     Au demeurant, ces messieurs … (dictionnaire 4.4)
11030     Se servant très habilement des menées royalistes (dictionnaire 4.4)
11031     Ils sont autre chose que des sauvages incultes. (dictionnaire 4.4)
11032     Les hors-la-loi. (dictionnaire 4.4)
11033     Ils sont face à face. (dictionnaire 4.4)
11034     Ils sont emplis d’orgueil. (dictionnaire 4.4)
11035     Au levant, un jardin… (dictionnaire 4.4)
11036     Ils se saisissent de lui avant de le frapper.
11037     Ils n’utilisent pas du tout les pieds.
11038     Ils ne le lui permettront pas.
11039     Il sort de la salle située à l’extrémité sud.
11040     Est terminé. Samedi prochain, nous recommencerons.
11041     L’est est de ce côté.
11042     C’est raisonner en chef… (ENFIN !!!).
11043     Lancez-nous dans la bataille.
11044     C’était il y a bien longtemps.
11045     Le IIe siècle.
11046     C’est elle qui me l’a dit.
11047     Quelqu’un peut me le dire ?
11048     C’est elle qui …
11049     Ce sont elles qui …
11050     Le nord est de ce côté, le sud est de ce côté.
11051     Les cours particuliers.
11052     Elle portait plusieurs bagues à ses fins doigts.
11053     Il passe en cour martiale.
11054     Dans vingt et un jours.
11055     Le mille marin est une mesure de longueur …
11056     Il regagna sa chambre seul.
11057     Il prenait ses repas seul.
11058     « Venez vous asseoir, Pierre », dit Patrick.
11059     J’ai été camper dans les Alpes.
11060     C’eût été manquer de réalisme que de penser que…
11061     Écrit dans un anglais facile.
11064     L’eau et le feu suffisent pour l’œuvre entière.
11065     Imitez donc la ruse qu’employèrent les Grecs.
11066     Je suis boulanger.
11067     Je ne lui adresse plus la parole.
11068     Il est plus accroché à elle qu’elle à lui.
11069     Vous pouvez vous fier à ce dictionnaire.
11070     Le grec et le latin sont des langues utiles.
11071     L’Europe et le Japon instaurèrent.
11072     Faudrait-il se demander.
11073     Au maintien d’une industrie.
11074     Il est à la fois grand et intelligent.
11075     Une fois retrouvé, on le soumit à la question.
11076     Au revoir mes amis. Au revoir !
11077     Toutes choses égales par ailleurs.
11078     Elles sont toutes blanches.
11079     Le ou les cas que vous aurez à traiter.
11080     Pierre nous a procuré un argument de poids.
11081     Du 1er mars 2010 relative au respect des droits.
11082     Le 2 mars 2010 relative au respect des droits.
11083     Ce serait attaquer les droits de l’homme que de ne pas…
11084     Ce serait ignorer.
11085     Autour d’elle se sont réunis tous les désirs ignobles.
11088     Le déclin suite à la guerre…
11089     Malgré qu’il en ait.
11090     Les robots sentinelles.
11091     Fermer les yeux arrête le phénomène.
11092     En elle est contenu le feu.
11093     Après les avoir peintes…
11094     Je t’assure qu’à cette date j’aurai l’argent.
11095     L’horloge indique 16:44.
11096     http://www.site.fr
11097     Il joue un rôle clé.
11098     Au-delà d’une concentration seuil…
11099     Les messages vidéo.
11100     Que nous y allions ou pas dépend du temps.
11101     Ce matin j’ai raté le train.
11102     Le quatre juillet.
11103     Elle a l’air malheureuse.
11104     Selon le bulletin météo, il fera beau.
11105     Les avions volèrent.
11108     Les grêles tilleuls de la place.
11109     Je n’arrive pas à mettre la main dessus.
11110     Passés de mains en mains, les poissons étaient jetés sur la table.
11111     À qui mieux mieux…
11112     Nul et non avenu.
11113     Il est leste pour son âge.
11114     Des maxima, des minima.
11115     Vous ferez la visite de la maison jeudi à onze heures.
11118     Le 18 février, le 12 brumaire.
11119     Elle prononça le nom de son auguste protectrice : l’impératrice.
11120     Il était habitué à suivre ses propres pensées.
11121     Recevez mes plus amicales pensées.
11122     Il en était fier !
11123     Rien n’indiquait si elle l’avait écouté, ou si elle ne songeait à rien.
11124     Je me lève vers les sept heures du matin.
11125     Les canons ne sortaient pas de leur sinistre immobilité.
11126     Si Dieu l’avait voulu, je serais fils de roi.
11127     Je soussigné X déclare que…
11128     Ses propres convictions.
11129     Autres CONTRÔLES
11130     Quant à eux, je les épargne.
11131     Oh çà ! Ah çà ! Çà et là…
11132     À qui mieux mieux…
11133     Il a l’avenir devant lui…
11134     Le son du canon.
11135     Il chante a cappella.
11136     Les décrets ont force de loi.
11137     Les enfants ont recours au suicide.
11138     Ils ont hâte de vous voir.
11139     Il lui a adressé des compliments.
11140     Boîte aux lettres intérieure
11141     Le cinéma tire à hue et à dia (dictionnaire 5.1)
11142     Il a sauté à pieds joints.
11143     Des yeux vert olive.
11144     Nous convenons en particulier ce qui suit.
11145     La bataille de Monte Cassino (dictionnaire 5.1).
11146     Un trois-quarts de rugby.
11147     Les trois-quarts de l’équipe de rugby.
11148     Je me sens chez moi dans ton chez-toi.
11149     Les ayants droit.
11150     Il sera élu en 2010 maire de la ville.
11151     Il nous a montré le chemin.
11152     Il nous a donné du pain.
11153     Napoléon est né en Corse.
11154     L’Écosse peut être très chaude.
11155     Il s’est exprimé dans un français approximatif.
11156     J’ai mille cent timbres.
11157     Soit idiot, soit débile.
11158     Son adorable sœur aînée.
11159     Ce putain de train.
11160     Écouter est opiner.
11161     Elle se rappelle de moi.
11162     Il se rappelle de me parler.
11163     Je me rappelle de moins en moins mon enfance.
11164     La création de nouvelles infractions illustre une prise en charge du sujet par le politique.
11165     Certains y voient la preuve qu’il a finalement été lâché par son soutien.
11166     Te voilà paré.
11167     une des neuf provinces.
11168     une intoxication en cours peut être diagnostiquée
11169     Les bonnes gens
11170     Il est conseiller municipal.
11171     C’est dans la soirée que ces poursuites avaient été entamées.
11172     Pour faire savoir que cette arrestation a été décidée.
11173     Il remit soigneusement le carreau en place…
11174     La galerie s’ouvrit tout à coup sur une caverne…
11175     Il tomba sur une autre patrouille et assassina le mage en premier…
11176     La voix agaçante de la gamine était revenue la hanter…
11177     Allons y jeter un œil.
11178     On a tous des qualités.
11179     Les femmes portent toutes des noms à consonance étrangère.
11180     Une taille 38 imposée aux mannequins.
11181     Ce putain de temps.
11182     Il a fait la une des journaux.
11183     Le numéro un des ventes de Noël.
11184     Le patron du numéro deux allemand a démissionné.
11185     Je soussigné Pierre Dupont déclare avoir pris connaissance des conditions de ce contrat.
11186     J’ai mille cent timbres.
11187     À qui mieux mieux, à qui mieux mieux
11188     L’est est loin, la gare de l’est aussi.
11193     Au voisinage du zéro absolu de température.
11194     La couronne périphérique alterne falaises abruptes et plages.
11195     Henri VIII rencontre François Ier.
11196     à ce jour.
11197     avoir un bel avenir
11198     faire un dessin
11199     par exemple
11200     Une dune.
11201     Une dune de sable blanc.
11202     remède universel
11203     Il regarde l’heure tout le temps.
11204     dépenses excessives
11205     tremblement de terre
11206     On ne veut pas voir la même chose.
11207     Je voudrais ajouter quelque chose de particulièrement important.
11208     La gent féminine.
11209     Il est prêt à tout.
11210     L’étoile se trouve à peu près à 50 années-lumière.
11211     Il s’intéresse de près à l’environnement.
11212     Nous sommes près d’arriver.
11213     Nous ne sommes pas près d’arriver.
11214     J’ai obtenu un prêt de la banque.
11215     vivre l’un près de l’autre.
11216     Tu ne trouves pas ça bizarre.
11217     Ça chauffe
11218     Pourriez-vous répéter ça s’il vous plaît ?
11219     Il mange ça froid.
11220     Il a promis de garder ça secret.
11221     Ça montre que tu n’as pas compris.
11222     Ça c’est un couteau.
11223     Ça n’a pas de sens.
11224     Mais ça oui.
11225     Sa voiture est en panne.
11226     C’est sa préférée.
11227     Il trouva de la nourriture çà et là.
11228     Quant à ma commande, elle n’est pas arrivée.
11229     De quand à quand tu travailles ?
11230     Tu reviens quand à Paris ?
11231     Tu restes jusqu’à quand à la maison ?
11232     Le Notre Père est une prière chrétienne.
11233     Si vous souhaitez en savoir davantage, veuillez me contacter.
11234     Cette offre est accompagnée d’avantages.
11235     Il part bientôt pour Venise.
11236     Il peut être têtu.
11237     Il partira peut-être demain.
11238     Cela peut être vrai.
11239     L’Écosse peut être très chaude.
11240     L’alcool au volant peut être dangereux.
11241     Une intoxication en cours peut être diagnostiquée.
11242     Elle peut être ennuyeuse.
11243     La lettre est à elle peut-être.
11244     C’est elle peut-être.
11245     Peut-être viendra-t-il ?
11246     Est-ce que quelqu’un peut m’aider ?
11247     Je veux m’éloigner autant que faire se peut d’ici.
11248     On peut d’ailleurs le vérifier.
11249     La pale de l’hélice est cassée.
11250     Je joue au golf depuis un an.
11251     Je joue souvent au golf le dimanche.
11252     C’est un bon joueur de golf.
11253     Le golfe Persique est presque une mer fermée.
11254     Le golfe d’Aden est la baie située entre la corne de l’Afrique et la péninsule Arabique.
11255     Le golfe du Lion est une partie de la mer Méditerranée.
11256     Le repaire des pirates.
11257     Ce ris de veau est succulent.
11258     Ce ris d’agneau est succulent.
11259     Le forcement d’un coffre.
11260     Vous avez forcément raison.
11261     Vous n’avez pas forcément raison.
11262     S’exprimer sans forcément parler.
11263     Un gâteau aux amandes.
11264     Face aux amendes à payer
11265     En amende honorable
11266     J’ai été condamné à une forte amende.
11267     J’ai été mis à l’amende.
11268     Un enfant de chœur.
11269     Le chœur philharmonique.
11270     Il a confessé tous ses péchés.
11271     Les péchés capitaux
11272     Manger est mon péché mignon.
11273     Péchés de jeunesse
11274     C’est un des leurs.
11275     Les dés les plus courants.
11276     Dès à présent
11277     J’ai acheté des dés à jouer.
11278     Dès à présent
11279     Plusieurs des caractéristiques.
11280     Dès 1980, le pays était en crise.
11281     Des 2000 participants, seuls 1000 sont venus.
11282     Des 2000 invités, seuls 1000 sont venus.
11283     Dès dix-huit ans.
11284     L’anniversaire des 30 ans de la libération.
11285     Le cap des 35 ans.
11286     Elle approche des cinquante ans.
11287     À l’occasion des vingt ans du groupe.
11288     Le congrès des 20 ans de l’association.
11289     A priori, il devrait arriver à l’heure.
11290     Je ne pouvais pas le croire a priori.
11291     La grève généralisée a paralysé tout le pays.
11292     Fumer a nui à sa santé.
11293     Ce que tu dis a l’air correct.
11294     Puis a jailli un jeune homme.
11295     Il chante a cappella.
11296     Il est pris à partie.
11297     Le nettoyage à sec.
11298     Il a quel âge ?
11299     Prendre quelqu’un à partie.
11300     Lorsqu’il y a proximité d’un restaurant universitaire.
11301     Il a lui aussi décidé de partir.
11302     Tout à fait !
11303     Il est tombé tout à coup.
11304     Je parlais tout à l’heure avec ma femme.
11305     Il y en a qui dorment.
11306     Fais-moi savoir s’il y a quoi que ce soit que je puisse faire.
11307     Nous étions face à un danger.
11308     Le coiffeur en face a mis la clé sous la porte.
11309     Grâce à toi, j’ai gagné.
11310     Elles sont prêtes à t’écouter.
11311     Le prêt a été refusé.
11312     Tout à coup, j’entendis une explosion.
11313     Il est facile de décider a posteriori.
11314     Il a été aux États-Unis.
11315     Je suis tout à fait d’accord.
11316     Un crayon à pointe fine.
11317     Les familles à revenus modestes
11318     Il n’a pas manqué l’occasion de prendre à partie son prédécesseur.
11319     Une tapette à tapis.
11320     Une maladie à issue fatale.
11321     Où sont mes affaires ?
11322     Manger ou être mangé, c’est la loi de la nature.
11323     Ils ont été ou sont pour l’implantation de la centrale nucléaire.
11324     J’en suis sûr.
11325     Sûr et certain.
11326     Nous nous sentions toujours sûrs de nous.
11327     Tout repose sur de vagues accusations.
11328     Il compte sur d’autres personnes.
11329     Des relations bâties sur l’argent.
11330     Il compte sur d’autres personnes.
11331     Un moratoire a été établi sur de telles pratiques.
11332     Il réussira à coup sûr son examen.
11333     Ce programme se base sur la participation des femmes.
11334     Tout ce que je sais.
11335     Ce sont des histoires.
11336     Ce sont de grands enfants.
11337     Ils se sont tous inscrits.
11338     Ils se sont aimés.
11339     Ils se sont d’ailleurs doté d’un nouvel ordinateur.
11340     Ce sera une fille.
11341     Il se sera d’abord lavé.
11342     Ce sera bien.
11343     Ce phénomène se transforme en phénomène de société.
11344     Ce peuple
11345     Ce faisant, il se rapprochait.
11346     Pour ce faire, vous disposez d’un délai d’une semaine.
11347     C’est ma voiture.
11348     C’est ma préférée.
11349     Le problème c’est qu’apparemment elle n’a pas son mot de passe…
11350     Les Chinoises sont celles qui se marient le plus avec les Sud-Coréens.
11351     Le son dans l’informatique
11352     Son indigne frère
11353     Au son de la voix
11354     Même son de cloche
11355     Eh bien, soit !
11356     Et bien sûr, il n’est pas venu.
11357     Et bien qu’il commençât en retard, il termina en avance.
11358     Et bien souvent, ça dégénère.
11359     Eh bien, soit !
11360     Je travaille tard.
11361     Nous n’affirmons rien.
11362     Je compte sur vous mercredi.
11363     Nous non plus
11364     Où vous rendez-vous habituellement ?
11365     La zone géographique dans laquelle je vis
11366     C’est une belle maison.
11367     Cette école est réputée.
11368     C’est dommage de partir si tôt.
11369     Vouloir c’est pouvoir.
11370     C’est non seulement pour lui, mais aussi pour elle.
11371     C’est dimanche qu’il arrive.
11372     Comme c’est romantique.
11373     C’est la fin.
11374     C’est suite à cette victoire qu’il fut élu.
11375     C’est incognito qu’il reporta le prix.
11376     C’est face à la montée en puissance.
11377     Il est interrogé en tant que témoin.
11378     Il faut se rappeler de temps en temps que rien n’est immortel.
11379     On a fini.
11380     Ceux qui ont envie de voir le film
11381     Les décrets ont force de loi.
11382     Les enfants ont recours au suicide.
11383     Les méthodes qui ont cours.
11384     Ils ont hâte de vous voir.
11385     Ils comprennent qu’ils ont affaire à un épisode tragique.
11386     Je suis sceptique.
11387     Une fosse septique.
11388     Je reste sceptique.
11389     En termes de rémunération
11390     L’azurage du linge se fait avec du bleu d’outremer.
11391     Étiez-vous en train de travailler ?
11392     Le voleur fit irruption pendant la nuit.
11393     L’éruption du volcan fut violente.
11394     Il y a une vacance dans notre équipe au travail.
11395     J’ai repris ce fonds de commerce
11396     Un fonds monétaire
11397     Une affaire en cours.
11398     Il fut traduit en cour martiale.
11399     Donner libre cours à l’imagination
11400     En fin de compte.
11401     En ligne de comte.
11402     Tout comte fait.
11403     Elle aime les contes de fées.
11404     Elle aime les contes d’horreur.
11405     Elle aime les contes fantastiques.
11406     Les contes et légendes de Bretagne.
11407     Elle va au marché.
11408     Son visage était décrépit.
11409     Elle semblait décrépite par les années.
11410     Il doit bien être quelque part.
11411     Tu viendras quand même.
11412     Tu viendras quand même ?
11413     Comme même ses meilleurs amis n’étaient pas venus, il était triste.
11414     Mon nom est Robert de Puis.
11415     L’arrivée est imminente.
11416     Des paléontologues éminents.
11417     Une encre sur soie.
11418     Un drap en soie.
11419     Il n’est pas mauvais en soi.
11420     Quoi qu’il en soit.
11421     Un ver à soie.
11422     Parlez à voix basse.
11423     Cette décision ouvre la voie à des élections.
11424     Il y avait une émotion dans sa voix.
11425     Combien y a-t-il d’étoiles dans la Voie Lactée ?
11426     Dans leurs voies respiratoires.
11427     La voie piétonne est fermée.
11428     Par voie de conséquence
11429     Un animal en voie d’extinction.
11430     Les pays en voie de développement
11431     Il a ouvert la voie à la construction de l’Europe.
11432     La tradition ascétique de l’Église.
11433     Cancer dur côlon.
11434     Ils ne sont pas si différents.
11435     Tâche de ne pas faire trop de bruit.
11436     Il a accompli la tâche facilement.
11437     Rome importait de Gaule essentiellement du sel.
11438     Darth Vader est un personnage de Star Wars.
11439     Dark Vador est un personnage de Star Wars.
11440     Darth Vader est un personnage de Star Wars.
11441     Dark Vador est un personnage de Star Wars.
11442     Mariah Carey
11443     Tu es du Morbihan.
11444     Il faut maintenir le statu quo.
11445     Un réveillon avec foie gras et champagne.
11446     Il est venu contre son gré.
11447     Tu peux se déplacer à ton gré.
11448     Une renommée qu’elle doit à la particularité de son grès.
11449     Il viendra bon gré ou mal gré.
11450     Errer au gré des vents.
11451     Errer au gré du vent.
11452     Il acceptera de gré ou de force.
11453     Je vous sais gré d’être là.
11454     Il faut prendre en gré les afflictions que Dieu nous envoie.
11455     Un champignon vénéneux.
11456     Un cobra très venimeux.
11457     Un seau d’eau.
11458     Ton seau est percé.
11459     Le sceau du secret.
11460     Elles sont contre cette idée.
11461     Dans la ville de Contres.
11462     Tu contres son coup de poing.
11463     Quel est votre diagnostic ?
11464     On le diagnostique tôt.
11465     L’équipe m’a demandé mon pronostic pour le match de demain.
11466     Le diagnostic prénatal.
11467     On le diagnostique facilement.
11468     Méthode pour le diagnostic.
11469     Le pronostic du match.
11470     Tu les diagnostiques facilement.
11471     Il débouchera la bouteille.
11472     Ils sont très avares.
11473     L’avar est une langue caucasienne.
11474     Ils sont avares de bonnes paroles.
11475     Un avare amasse de l’argent non pas parce qu’il est prudent mais parce qu’il est avide.
11476     L’avar est une langue caucasienne.
11477     Le CO2 est un gaz à effet de serre.
11478     Son arrivée m’a fait plaisir.
11479     Leurs arrivées m’ont fait plaisir.
11480     L’arrivée du tour de France.
11481     J’ai fait un emprunt à la banque.
11482     Mon empreinte carbone.
11483     Les emprunts à la banque.
11484     Tu auras affaire à moi.
11485     J’ai des courses à faire à cinq heures.
11486     Tu auras affaire à la police.
11487     J’ai des courses à faire à la boutique.
11488     Il a été construit à des fins militaires.
11489     Il rôde sans but.
11490     Les malfaiteurs rôdent autour de la maison.
11491     Ils rôdent en quête de bagarre.
11492     Il faut roder le moteur.
11493     Tristan et Iseult tombèrent amoureux en buvant un philtre.
11494     Il prépara un philtre d’amour.
11495     Il prépara un philtre aphrodisiaque.
11496     Ça sans dire !
11497     Sa chemise à carreaux détonne avec son pantalon rayé.
11498     Une maison de plain-pied.
11499     Les grenouilles coassent.
11500     Les grenouilles mâles coassent.
11501     Les coassements inquiétants des crapauds.
11502     Les corbeaux croassent.
11503     Les croassements inquiétants des corbeaux.
11504     J’étais à mille lieues d’imaginer que c’était lui.
11505     As-tu lu 20 000 lieues sous les mers ?
11506     Les lieus mordent à notre leurre.
11507     Techniques de traîne pour les lieus jaunes.
11508     Ils pêchent des lieus.
11509     Faire un état des lieux.
11510     Les lieux de prière.
11511     Les lieux historiques.
11512     J’étais quelques fois absent.
11513     Les quelques fois où je l’ai croisé.
11514     Les quelques fois que nous nous sommes rencontrés.
11515     C’est quelquefois pénible de surveiller les enfants.
11516     C’est quelquefois assez pénible de surveiller les enfants.
11517     Noir comme jais.
11518     Le cri du geai.
11519     Il m’a donné un coup de poing.
11520     Les poings serrés.
11521     Il a été libéré sans contrepartie.
11522     Il a été libéré sans contre-partie.
11523     Quelles sont les contreparties ?
11524     Il ne me reste que huit centimes.
11525     Un procès à huis clos.
11526     Elle est enceinte de trois mois.
11527     Elle est enceinte de 3 mois.
11528     Le mois de mai a été froid.
11529     Le mois d’avril a été froid.
11530     Quel âge as-tu ?
11531     Une femme d’âge mûr.
11532     Des acides aminés.
11533     Un acide aminé.
11534     Des dessins animés.
11535     Un dessin animé.
11536     Des jeunes filles.
11537     Il n’est plus très jeune.
11538     L’amanite tue-mouches est toxique.
11539     Les communes de la Haute-Cornouaille.
11540     Le Festival de Cornouaille est un festival annuel se déroulant dans la ville de Quimper.
11541     Tourisme en Cornouaille bretonne.
11542     Tourisme en Cornouailles britannique.
11543     Quelqu’un leur a déjà dit.
11544     Ceci dit.
11545     Ceci dit.
11546     Il s’est confié à la compagne du roi.
11547     Une presqu’île
11548     La réponse est presque exacte.
11549     L’île est encore loin.
11550     Il connait l’histoire de A à Z.
11551     Il a appris ça en un jour.
11552     Il semble que oui.
11553     Le oui l’a emporté.
11554     J’ai suivi la A40.
11555     À la une de la presse.
11556     Là où ça ne va plus.
11557     Le IIe siècle.
11558     Dépose-le au courrier.
11559     Dépose-la au courrier.
11560     Je pense qu’il va bientôt arriver.
11561     Dès le Ier siècle
11562     Les habitants de Ouagadougou.
11563     S’il pleut, je reste ici.
11564     Voilà ce qu’il a dit.
11565     Vous voilà arrivé.
11566     Et voilà ce qu’il a dit.
11567     Elle voila son visage.
11568     Il a soixante et un ans.
11569     J’ai trois cent cinquante timbres.
11570     Deux cent mille étoiles.
11571     J’ai cinq cent soixante-et-un euros.
11572     J’ai mille cent timbres.
11573     J’ai trois cents timbres.
11574     Deux cents milliards d’étoiles.
11575     Nous avons parcouru 10 milles marins.
11576     Convertir des milles aux kilomètres.
11577     Carl Milles était un sculpteur suédois.
11578     Un voyage de mille milles.
11579     Il reste seulement dix milles jusqu’à l’arrivée.
11580     Trois-mille euros.
11581     J’ai 1 enfant.
11582     Cela coûte 2,1 euros.
11583     1 fois.
11584     J’ai quatre enfants.
11585     Il est né le quatre janvier.
11586     On estimait à seize mille les fusils de son armée.
11587     Le patron du numéro deux allemand a démissionné.
11588     Une Peugeot 208 fabriquée en France.
11589     Ils ont tous les trois été tués par balle.
11590     Les trois kanji.
11591     L’intensité des rayons X ayant frappé la pellicule.
11592     J’ai 4 enfants.
11593     Il est né le 4 janvier.
11594     Son adresse est 4 rue de la gare.
11595     Cela coûte 1,25 euro.
11596     Il sera élu en 2010 maire de la ville.
11597     Le pays est découpé en 4 parties.
11598     Une taille 38 imposée aux mannequins.
11599     Il a battu le record avec un temps de 3 min 18 s.
11600     L’année 800 fut considérée comme une renaissance de l’Empire romain d’Occident.
11601     un canard
11602     des oies dodues
11603     au cours de l’année
11604     Les taux d’intérêt domestiques.
11605     Un atlas cher.
11606     Un camion très lourd.
11607     Vous êtes bon fils.
11608     On voyait ses joues devenir rouges.
11609     Des filles un peu pâles.
11610     Même vainqueurs ils sont mécontents.
11611     Une vache laitière
11612     Les premier et deuxième trimestres.
11613     Les montagnes ont l’air belles.
11614     Les pâtes ne sont pas bonnes car trop cuites.
11615     Il est parti aux États-Unis pour étudier.
11616     Une faute.
11617     Ils sont en général jeunes.
11618     Les lois antitrust américaines.
11619     Des roquettes sont même retombées.
11620     Ils sont juste amis.
11621     Parmi les mieux cotés.
11622     Ils sont à la fois grands et minces.
11623     En 1779 débute la première des neuf guerres.
11624     Des erreurs même très graves.
11625     J’ai au moins quelques dollars.
11626     Certaines grenouilles peuvent même être mortelles.
11627     un canard gras
11628     des oies
11629     Des poulets fermiers
11630     Les hérétiques ayant reconnu la foi catholique.
11631     Les voitures verte et rouge.
11632     Des livres audio
11633     L’institut de recherches britannique
11634     Les camions très lourds.
11635     Les atlas chers.
11636     Fils naturel de Richard
11637     Faites attention.
11638     Les préoccupations des travailleurs face à la crise.
11639     Plus de crédits bancaires grâce à des taux d’intérêts bas.
11640     Je suis né le huit janvier.
11641     Deux immeubles juste en face de toi.
11642     Les communications Internet.
11643     Un catalogue des animaux commode à consulter
11644     J’aime jouer aux cartes.
11645     Pauvres du monde
11646     Quarante pour cent des femmes
11647     Vos nom et prénom, s’il vous plaît.
11648     Des fautes.
11649     Les ayants droit.
11650     Nous aurons les résultats dans 4 heures maximum.
11651     Critique des cent jours du président.
11652     Un dispositif moins ambitieux mais applicable.
11653     Ces analyses bidon.
11654     Ces don Juan.
11655     En 1779 débute la première des neuf guerres.
11656     Les véhicules.
11657     Les ondes radio.
11658     Des événements différents ayant lieu en même temps.
11659     Une jolie femme.
11660     Une très jolie femme.
11661     Le français concurrence le latin.
11662     Le rock a donné naissance à des groupes légendaires.
11663     Une répartition des revenus judicieuse.
11664     Ses premiers malaises.
11665     Un geste circulaire.
11666     Force tranquille de la nature
11667     Une bouche un peu grande.
11668     La mort subite
11669     Confus face aux remarques obscures
11670     Un bel homme.
11671     Confus face aux remarques obscures
11672     Elle est tout sauf courtoise.
11673     Il a eu le poste grâce à son anglais.
11674     La Guyane française.
11675     Quelqu’un paye la facture.
11676     Tes menaces ne me font pas du tout peur.
11677     Elle est à nouveau amoureuse.
11678     Le numéro un des ventes de Noël.
11679     Ce putain de temps.
11680     J’ai grand faim.
11681     Il sait au moins lire.
11682     Les neuf circonscriptions des Alpes-Maritimes.
11683     Un souvenir du passé.
11684     Tom surprit Marie.
11685     Je ne peux pas le lire.
11686     Je n’ai pas du tout peur des serpents.
11687     Nous faisons tous partie de la même équipe.
11688     La variété du catalan parlée en Andorre.
11689     Un climat tropical.
11690     Un climat très tropical.
11691     Le papier continue d’être employé.
11692     L’équipe de football anglaise
11693     Les cours impériales
11694     Les dossiers triés par ordre alphabétique.
11695     Les soldats abasourdis par le chaos.
11696     Une bouteille fut apportée.
11697     L’homme présente une amie.
11698     Une réduction des coûts comprise entre 10 et 20 euros.
11700     Des bouteilles non vidées
11701     La détention provisoire illimitée
11702     Une maquette d’avion jolie
11703     Elle a l’air jolie.
11704     Les pâtes ne sont pas bonnes car trop cuites.
11705     Une peine pas si lourde.
11706     Une infime minorité.
11707     L’Inde indépendante.
11708     Voir la déclaration sur l’honneur ci-jointe.
11709     Une mise à jour gratuite.
11710     Une mise à niveau couteuse.
11711     Elle est un petit peu chiante.
11712     <!-- L’étoile à neutrons peut même être remplacée par un trou noir. -->
11713     Une fleur.
11714     Un très grand chien.
11715     Une géologue intelligente.
11716     Un très grand chien.
11717     Elle est grasse, car elle mange beaucoup.
11718     Il faudra que je vive seul.
11719     Sa large et bonne figure.
11720     La porte d’entrée.
11721     Son amie l’abandonne.
11722     Le Cameroun
11723     Toutes nos félicitations.
11724     La justice est une si belle chose.
11725     Telle est la question.
11726     La plus forte progression.
11727     C’est une sale affaire.
11728     Il est torse nu.
11729     La plus grande fait dix centimètres.
11730     Les équations différentielles non linéaires.
11731     Une des multiples affaires.
11732     C’est la fin.
11733     Il a fait la une des journaux.
11734     Le mustang est un cheval sauvage.
11735     Le jaguar est un mammifère.
11736     La Jaguar est une voiture.
11737     L’histoire d’une enfant pas si sage.
11738     La partie ouest de la ville.
11739     L’une des sept unités de base.
11740     une des neuf provinces.
11741     Les bonnes gens.
11742     J’habite 10 avenue Constantin Arnaud.
11743     L’une des pires.
11744     Une forêt tropicale.
11745     Une forêt très grande.
11746     Cette définition reste valable.
11747     Le système de retraites français.
11748     Les cours magistraux
11749     Les lettres triées par ordre alphabétique.
11750     Il aura capté sa confiance.
11751     Il a une force exceptionnelle.
11752     Un centre logistique dédié.
11753     Une fois effectués les changements.
11754     Le carton est à moitié plein.
11755     Un indicateur d’inégalité utilisé par les Nations Unies.
11756     Des documents ou informations tirés de la commission
11757     Une large majorité.
11758     Une étrange expérience.
11759     Les cours étaient en réalité destinés à préparer les élèves.
11760     Une fut soumise anonymement.
11761     Son metteur en scène préféré.
11762     Une mise à jour gratuite.
11763     Les sols en permanence gelés.
11764     Une centaine de personnes est venue.
11765     Il faut beaucoup de sucre.
11766     Le nombre de masse est un terme employé en chimie.
11767     Ils sont au nombre de neuf.
11768     Une centaine d’anarchistes est venue.
11769     Il faut beaucoup d’eau.
11770     Le nombre d’oxydation.
11771     Des créatures marines.
11772     Des yeux vert clair.
11773     Des yeux vert olive.
11774     Ses cheveux étaient noir de jais.
11775     Des yeux vert clair.
11776     Une jupe bleu foncé.
11777     La femme avec laquelle tu parles
11778     La faux avec laquelle on fauche.
11779     Une distance au-delà de laquelle il devient difficile de voir.
11780     Les femmes auxquelles tu parles
11781     Un dans chaque bras.
11782     La femme à laquelle tu parles
11783     L’homme auquel tu parles
11784     L’homme avec lequel tu parles
11785     Les hommes avec lesquels tu parles
11786     Les hommes auxquels tu parles
11787     Les hommes avec lesquels tu parles
11788     Les hommes auxquels tu parles
11789     Ça te gêne si je fume ?
11790     Mon chien
11791     Ton histoire
11792     Mon œuvre
11793     Son ère
11794     Son malaise
11795     Pour ne plus travailler.
11796     J’aimerais changer de travail.
11797     Je l’ai tout à fait oublié.
11798     Puis assigné à résidence.
11799     Je me suis en fait amusé.
11800     Il a refusé de manger avec nous.
11801     Il a refusé d’arriver plus tôt.
11802     Il a décidé de ne plus manger avec nous.
11803     Pour débuter, il faut acheter une grammaire.
11804     J’ai de la peine pour René.
11805     Comment bien étudier
11806     Il m’a sans cesse répété de me taire.
11807     Il est sans doute arrivé.
11808     Je veux te préparer
11809     Luc est quant à lui condamné.
11810     J’étudie des parties d’échecs afin de gagner.
11811     Je luis en parle avant d’annuler le voyage.
11812     Tu sors ce soir.
11813     Je soussigné Pierre Dupont déclare avoir pris connaissance des conditions de ce contrat.
11814     Il ou elle se trouve là.
11815     Il dit la vérité.
11816     Tu ne sors pas ce soir.
11817     Je ne donne rien.
11818     Je ne dis rien.
11819     Il me causa un grand tord.
11820     Tu ne la sors pas ce soir.
11821     On ne la paie pas.
11822     Je ne l’abandonne pas.
11823     Il ne l’est que durant l’élection.
11824     Je suis en retard parce que j’ai raté mon bus.
11825     Le chef du restaurant.
11826     Partir aux USA.
11827     Les montagnes du Jura.
11828     Mes démêlés avec X.
11829     Le son a interféré avec l’image.
11830     Une irradiation avec soit de la lumière ultraviolette, soit des protons.
11831     Le glacier du Trient.
11832     Le glacier des Bossons.
11833     Ils ont des a priori sur nous.
11834     Je vais au marché.
11835     Au sortir de la guerre.
11836     Un orage est annoncé.
11837     Antoine est marié.
11838     Ils sont même restés ici.
11839     Celui-ci est resté.
11840     Il est torse nu.
11841     On est fatigués.
11842     Antoine est peut-être fatigué.
11843     Dominique est peut-être fatiguée.
11844     Dominique est peut-être fatigué.
11845     Ils sont très avares.
11846     Un orage a été annoncé.
11847     Les camions ont été inventés.
11848     Antoine n’est pas marié.
11849     Antoine n’est pas très fatigué.
11850     Mon oncle n’est pas avare de son argent.
11851     Une averse est annoncée.
11852     Martine est mariée.
11853     Gravir cette montagne est dangereux
11854     Martine est très jolie.
11855     L’Autriche est pendant tout le Moyen Âge une des nombreuses principautés.
11856     Cette voiture était suffisamment bon marché.
11857     Cette caméra est dernier cri.
11858     La sortie est droit devant.
11859     Une averse avait été annoncée.
11860     Martine aurait été contente.
11861     Martine aurait été très contente.
11862     Les voitures ont été inventées.
11863     Martine n’est pas mariée.
11864     Martine n’est pas très jolie.
11865     Un orage fut annoncé.
11866     Elle sera contente.
11867     Martine était ennuyeuse.
11868     Lui et son équipage furent perdus en mer.
11869     Tu étais jeune.
11870     Celle-là est folle.
11871     Il est casse-couilles.
11872     On est fatigués.
11873     Tu étais très jeune.
11874     On était tellement fatigués.
11875     Un orage avait été annoncé.
11876     Tu avais été dénoncé.
11877     Tu avais été immédiatement dénoncé.
11878     J’avais été content.
11879     Elle ne sera pas contente.
11880     Martine n’était guère ennuyeuse.
11881     Elle est casse-couilles.
11882     Tu n’étais pas très jeune.
11883     On n’est pas couchés.
11884     Des orages sont annoncés.
11885     Elles sont absentes.
11886     Vous êtes certain.
11887     Le vernis à ongles est inutile.
11888     Courir les magasins est devenu une corvée.
11889     Nous étions fatigués.
11890     Ils sont même allés faire la guerre.
11891     Celles-là sont folles.
11892     Une des réponses est correcte.
11893     Ils sont juste arrivés.
11894     Nous étions trop fatigués.
11895     Ils sont bien sûr ressortis indemnes.
11896     Nous sommes quelque peu occupés.
11897     Ces ordinateurs sont meilleur marché que ceux-là.
11898     Ces ordinateurs sont dernier cri.
11899     Des orages avaient été annoncés.
11900     Ils avaient été dénoncés.
11901     Nous aurions été dénoncés.
11902     Vous auriez été dénoncés.
11903     Vous auriez été dénoncé.
11904     Elles avaient été immédiatement dénoncées.
11905     Elles ne sont pas absentes.
11906     Les mathématiques ne sont pas juste de la mémorisation de formules.
11907     Nous n’étions pas trop fatigués.
11908     Nous ne sommes pas trop fatigués.
11909     Est-elle arrivée ?
11910     Est-elle souriante ?
11911     Est-elle aveugle ?
11912     Sont-elles arrivées ?
11913     Sont-elles souriantes ?
11914     Sont-elles aveugles ?
11915     Est-il arrivé ?
11916     Est-il souriant ?
11917     Est-il aveugle ?
11918     Sont-ils arrivés ?
11919     Sont-ils souriants ?
11920     Sont-ils aveugles ?
11921     Est-elle déjà arrivée ?
11922     Est-elle déjà souriante ?
11923     Est-elle encore aveugle ?
11924     Sont-elles déjà arrivées ?
11925     Sont-elles déjà souriantes ?
11926     Ne sont-elles pas aveugles ?
11927     Est-il déjà arrivé ?
11928     Est-il déjà souriant ?
11929     N’est-il pas aveugle ?
11930     Sont-ils déjà arrivés ?
11931     Sont-ils déjà souriants ?
11932     Ne sont-ils pas aveugles ?
11933     Es-tu arrivée ?
11934     Es-tu arrivé ?
11935     Es-tu aveugle ?
11936     Es-tu déjà arrivée ?
11937     Es-tu déjà arrivé ?
11938     Es-tu presque aveugle ?
11939     Sommes-nous arrivés ?
11940     Sommes-nous arrivées ?
11941     Étions-nous aveugles ?
11942     Sommes-nous déjà arrivés ?
11943     Sommes-nous déjà arrivées ?
11944     Ne sommes-nous pas aveugles ?
11945     Il nous a informés.
11946     Il nous a informées.
11947     Il vous a informé.
11948     Il vous a informés.
11949     Dominique les a renseignés.
11950     Dominique les a renseignées.
11951     Il nous a montré le chemin.
11952     Il nous a donné du pain.
11953     Je suis sûr de l’avoir vu, de mes yeux vu.
11954     Je suis sûr de l’avoir vue, de mes yeux vue.
11955     Je suis sûr de les avoir vus, de mes yeux vus.
11956     Je suis sûr de les avoir vus de mes yeux vus.
11957     Un orage peut être observé.
11958     Il peut être observé.
11959     La peine de mort devrait être abolie.
11960     Toute objection de ce type doit être déférée au président.
11961     Antoine peut être amusant.
11962     Une corrélation peut être observée.
11963     Martine peut être amusante.
11964     Les composants électroniques peuvent être nettoyés.
11965     Un orage peut être observé.
11966     Elle peut être observée.
11967     Martine peut être ennuyeuse.
11968     Lui et son équipage sont perdus en mer.
11969     Des orages peuvent être observés.
11970     Elles peuvent être observées.
11971     Vous pouvez être triste.
11972     Il est arrivé
11973     Il est parti tôt.
11974     L’été est chaud.
11975     L’objectif est de réussir
11976     Partir, c’est mourir un peu.
11977     Il faut être aveugle pour ne pas voir ça.
11978     Il était officier.
11979     Crois-tu que je sois aveugle ?
11980     Les Allemandes sont toutes des délurées.
11981     Tu as été prendre du bois.
11982     La fille là-bas est Marie.
11983     Ce serait attaquer les droits de l’homme.
11984     Il faut soit partir, soit attendre.
11985     Il a signé le contrat
11986     Il a reçu ta lettre
11987     Il a dû manger.
11988     Tu as beau pleurer.
11989     L’unique prix que tu as à payer est de laisser ce monde derrière.
11990     J’ai été chercher du pain.
11991     Avoir hâte d’être dehors.
11992     J’ai toutes ces pommes à porter.
11993     J’ai cela en tête.
11994     Nous avons compris ce qui se passe.
11995     J’ai mangé de la soupe.
11996     L’exposition au bisphénol A entraine des malformations.
11997     Les gros avions causent une forte pollution sonore.
11998     J’ai bien mangé.
11999     Je n’ai pas encore mangé.
12000     Avez-vous signé le contrat ?
12001     Avez-vous déjà signé le contrat ?
12002     Ils avaient voulu cela.
12003     Il est en train de jouer.
12004     Je viendrai demain.
12005     Je viendrai dans trois jours.
12006     Je peux
12007     J’arrive
12008     Je ne travaille pas
12009     J’en ai
12010     Je t’attends
12011     Je ne te veux pas.
12012     Je te le répète.
12013     Je le lui donne.
12014     Je lui en veux.
12015     Je ne t’attends pas.
12016     Je n’y crois pas
12017     Je t’en parle
12018     Je ne vous en parle pas.
12019     Je ne leur en veux pas.
12020     Je ne le lui achète pas.
12021     Je te l’avais donné.
12022     Je ne m’en souviens pas.
12023     Je ne l’y ai pas vu.
12024     Tu travaillais
12025     Si tu suis le sentier.
12026     Tu ne travaillais pas.
12027     Tu m’attendras
12028     Tu ne me rappelles pas
12029     Tu nous le prouves.
12030     Tu lui en parles.
12031     Tu ne m’attendras
12032     Tu t’en souviens
12033     Tu n’y vas pas
12034     Tu ne me le prends pas.
12035     Tu me l’as offert.
12036     Tu ne m’en parles pas
12037     Il travaille
12038     Ce sont des histoires.
12039     Celle adressée à mon ami
12040     À elle reviennent toutes les maisons.
12041     Des polluants comme celui-ci viennent de la combustion.
12042     Je trouve cela passionnant.
12043     Je pensais que vous trouveriez ça intéressant.
12044     Pierre et elle étaient fiancés.
12045     Ça fonctionne.
12046     Et ça fonctionne.
12047     Je ne trouve pas ça intéressant.
12048     Il ne travaille pas
12049     Ça ne fonctionne pas.
12050     Ce ne sont pas des histoires.
12051     Elle se demande.
12052     Il a converti cela en médailles.
12053     Dominique et elle les attendent.
12054     Ça ne fonctionne pas.
12055     Personne ne peut me le dire.
12056     Il ne me veut pas.
12057     Pour cela nous en parlons à notre mère.
12058     Comme il n’avait plus de voiture, il prenait le bus.
12059     Ça t’irait bien.
12060     Ne laisse pas ça t’arrêter.
12061     Cela ne t’aidera pas.
12062     Elle m’en parle
12063     Elle me l’avait donné.
12064     Ça ne t’intéresse pas.
12065     Ceci ne s’étant pas révélé suffisant, il recommença.
12066     Elle ne s’en souvient pas.
12067     Nous perdons
12068     Nous nous sommes perdus.
12069     Nous ne perdons pas.
12070     Nous ne sommes pas perdus.
12071     Nous vous attendons
12072     Nous ne vous attendons pas.
12073     Vous travaillez
12074     Est-ce que ça vous dérange si je fume ?
12075     Vous ne travaillez pas.
12076     Vous nous attendez
12077     Vous ne nous attendez pas.
12078     Ils travaillent.
12079     Ceux-ci fonctionnent.
12080     Ceux enseignés dans cette école
12081     À elles revient la maison.
12082     L’une d’elles est inutile.
12083     Ils ne travaillent pas.
12084     Ceux-ci ne fonctionnent pas.
12085     Ils vous étonneront par leur efficacité.
12086     Ceux-ci ayant été approuvés.
12087     Ils ne nous attendent pas
12088     Ceux-ci l’aident.
12089     Ceux-ci n’ayant pas été approuvés.
12090     Ils ne m’attendent pas.
12091     Ils me l’avaient donné.
12092     Ils ne s’en souviennent pas.
12093     Ne sois pas en retard !
12094     Ne va plus là !
12095     Ne sachant pas quoi faire
12096     Ne me prends pas pour un idiot
12097     Ne me présentant pas comme maire
12098     N’apporte pas de cadeaux.
12099     Ne l’attends pas
12100     Ne l’ayant pas trouvé
12101     N’y va pas
12102     Ne m’y attends pas
12103     Ne m’y étant pas rendu compte
12104     Laisse-nous ici.
12105     Veuillez nous réveiller à sept heures.
12106     Dis-lui bonjour.
12107     Veuillez lui dire d’attendre.
12108     Veuillez vous en aller.
12109     Veuillez nous y conduire.
12110     Force nous est de constater…
12111     Donne-m’en un peu.
12112     Trouve-t’en toi-même !
12113     Veuillez m’en montrer un autre.
12114     Donne-la à ton frère.
12115     Donne la pomme à ton frère.
12116     Veuillez le noter.
12117     Regarde la belle fille.
12118     Regarde-la.
12119     Regarde-la bien.
12120     Allez le voir.
12121     Lis le plus vite possible.
12122     Montez le son.
12123     Monte le son.
12124     Coupez les autres légumes.
12125     Coupez les 3 feuilles.
12126     Coupez les trois feuilles.
12127     Donne-le-moi plus tard.
12128     Donne-en-lui.
12129     Offre-leur-en.
12130     Appuyez-vous-y.
12131     Souvenez-vous-en.
12132     Croyez-vous en Dieu ?
12133     Envoie-les en vacances.
12134     Offre-lui-en.
12135     Prends-moi-en quand tu seras là.
12136     Laisse-moi en dehors de cette affaire.
12137     Envoie-la-nous.
12138     Voulez-vous vous en aller ?
12139     Nous convenons en particulier ce qui suit.
12140     C’est moi qui dis ça.
12141     C’est moi qui te dis ça.
12142     C’est l’animal en moi qui le veut.
12143     C’est moi qui suis allé là-bas.
12144     C’est moi qui dis ça.
12145     Et moi qui pensais qu’il m’aimait.
12146     Il n’y avait qu’elle et moi qui savions.
12147     C’est toi qui penses à ça.
12148     C’est toi qui me prends
12149     C’est l’animal en toi qui le veut.
12150     Était-ce toi qui as laissé la porte ouverte ?
12151     Celles qui travaillent ici
12152     Les gens qui discutent là
12153     C’est le seul de mes amis qui a du talent.
12154     Un drapeau en lambeaux qui continue à flotter au vent.
12155     J’ai un fils qui est en secondaire.
12156     Le grand Tours qui disparaît.
12157     Vous tous qui venez ici.
12158     Celles qui me dérangent
12159     Les gens qui nous dérangent
12160     C’est vous qui vous trompez.
12161     Celle qui travaille ici
12162     La femme qui vient ici
12163     Eux qui jouent ici
12164     Quelques jeux vidéo qui ont marqué les années 80.
12165     Six médecins et un infirmier qui travaillaient à l’hôpital.
12166     Celle qui me dérange
12167     Nous qui travaillons ici
12168     C’est l’enfant en nous qui parle.
12169     Des copains plus vieux que nous qui fumaient.
12170     Nous qui vous aimons
12171     Des copains plus vieux que nous qui me dérangeaient.
12172     Vous qui travaillez ici
12173     Y a-t-il quelqu’un parmi vous qui a un briquet ?
12174     Des copains plus vieux que vous qui fumaient.
12175     Vous qui me dérangez
12176     Des copains plus vieux que vous qui me dérangeaient.
12177     Nous avons mangé des huitres.
12178     Elle est allée en Bretagne et elle a mangé des huitres.
12179     Isabelle a mangé des huitres.
12180     Nous l’avons mangé.
12181     Nous l’avons mangée.
12182     Nous les avons mangés.
12183     Nous les avons mangées.
12184     Il les a pris en train de voler.
12185     Il les a prises en train de voler.
12186     Nous lui avons donné un cadeau.
12187     Nous n’avons pas mangé des huitres.
12188     Isabelle n’a jamais mangé des huitres.
12189     Nous ne t’avons pas écouté.
12190     Nous ne t’avons pas écoutée.
12191     Nous ne les avons pas écoutés.
12192     Nous ne les avons pas écoutées.
12193     Nous ne lui avons rien donné.
12194     J’ai mangé des huitres.
12195     Je suis allée en Bretagne et j’ai mangé des huitres.
12196     Les élèves ont terminé leurs devoirs.
12197     Les élèves t’ont écouté.
12198     Les élèves t’ont écoutée.
12199     Les élèves les ont écoutés.
12200     Les élèves les ont écoutées.
12201     Les élèves lui ont donné.
12202     Les élèves n’ont pas terminé leurs devoirs.
12203     Les élèves ne m’ont pas écouté.
12204     Les élèves ne m’ont pas écoutée.
12205     Les élèves ne les ont pas écoutés.
12206     Les élèves ne les ont pas écoutées.
12207     Les élèves ne lui ont pas écouté.
12208     As-tu eu peur ?
12209     Pourquoi as-tu eu peur ?
12210     En aviez-vous mangés ?
12211     Les documents qu’ils ont achetés.
12212     Les parties de poker qu’il a jouées.
12213     Le sac à main que j’ai acheté.
12214     Une fois que vous avez goûté au plaisir des jeux d’argent.
12215     Les lettres que j’ai voulu envoyer.
12216     Les lettres que j’ai voulu t’envoyer.
12217     Les images qu’elle a envoyées ont montré une structure inattendue.
12218     Les récompenses qu’elle a eues.
12219     Le document qu’ils ont acheté.
12220     Tout cela pour dire qu’on a longtemps été confrontés à ce problème.
12221     C’est dans la soirée que ces poursuites avaient été entamées.
12222     La femme que j’ai aidée.
12223     La femme que j’ai beaucoup aidée.
12224     La femme que j’ai un peu aidée.
12225     J’ai l’impression que tu as compris.
12226     Une fois que tu as goûté au plaisir.
12227     Une meilleure situation que quand il a pris ses fonctions.
12228     L’expert estime que les climatosceptiques ont fait pression.
12229     De la même nature que celles qui ont été saisies.
12230     La lettre que j’ai voulu envoyer.
12231     Certains y voient la preuve qu’il a finalement été lâché par son soutien.
12232     Cette finale qu’il a dominée.
12233     La pommade qu’il a voulu me passer.
12234     La pommade qu’il a voulu m’apporter.
12235     Ne dis à personne que nous avons fait cela.
12236     L’homme que j’ai aidé.
12237     L’homme que j’ai beaucoup aidé.
12238     L’homme que j’ai un peu aidé.
12239     Pour faire savoir que cette arrestation a été décidée.
12240     Cet homme qui est venu.
12241     Cette femme qui est jolie.
12242     Cet homme qui est grand.
12243     Ces femmes qui sont charmantes.
12244     Puis-je rester ?
12245     Que pouvais-je faire ?
12246     Que manges-tu ?
12247     Pourrait-il venir ?
12248     Que mange-t-elle ?
12249     Entre-t-il ?
12250     Quand partirons-nous ?
12251     Attrapez-nous ?
12252     Attrape-nous ?
12253     Que mangez-vous ?
12254     Que pouvaient-ils faire ?
12255     L’enfant lui dit merci.
12256     L’enfant dit merci.
12257     Le père et l’enfant lui disent merci.
12258     Les parents de l’enfant lui disent merci.
12259     Dominique peut venir.
12260     Antonio Banderas est un acteur espagnol.
12261     Mon enfant joue en bas.
12262     Le contexte troublé.
12263     Ma mère étant malade n’est pas venue.
12264     Un bruit sifflant de vapeur.
12265     Un souffle ardent
12266     Au diable toutes ces histoires
12267     Le verbe aimer est facile à conjuguer.
12268     Comment se fait-il que le réveil ait sonné.
12269     Les boissons et la nourriture étaient servis à volonté.
12270     Quel âge ont vos enfants ?
12271     Ni la Terre, ni son orbite ne sont parfaitement circulaires.
12272     Un petit sourire.
12273     Un seul être vous manque.
12274     La Corée peut gagner.
12275     Mon enfant ne peut pas aller à l’école.
12276     Ce matin nous avons froid.
12277     Cette chaise en bois est lourde.
12278     La Corée ne peut pas gagner.
12279     Mon enfant l’étudie.
12280     Le passé n’éclairant pas l’avenir.
12281     Comment se fait-il que le réveil n’ait pas sonné.
12282     les employés et la direction n’aboutirent à aucun résultat.
12283     Ce fut l’entreprise de marketing de la décennie.
12284     Mon enfant ne l’étudie.
12285     Mon enfant ne m’en veut pas.
12286     Les enfants jouent en bas.
12287     Les régions situées au sud sont chaudes.
12288     Ces rues désertes
12289     Nos bagages étant enregistrés
12290     Tout Paris est à la fête.
12291     L’eau des lacs et des rivières est douce.
12292     Lequel des élèves est sorti ?
12293     Les quartiers conquis par l’armée.
12294     Des petites bites.
12295     Des petites zones favorables à la biodiversité.
12296     Du tronc poussent les branches.
12297     Quels changements attendre de la réalité augmentée ?
12298     Les enfants en mangent.
12299     Mon fils ne passera pas.
12300     Les États-Unis se composent de 50 états.
12301     Les camions n’arrivent pas.
12302     Les cuillères en bois commencent à moisir.
12303     Ces choses nous les partageons.
12304     Mon fils n’arrive pas à faire les additions.
12305     Les enfants ne l’attendent pas.
12306     Mes enfants ne m’en veulent pas.
12307     La plupart des femmes rêvent d’un mariage en grande noce.
12308     La plupart des femmes ne rêvent pas d’un mariage en grande noce.
12309     La plupart des autres chaînes.
12310     La plupart des grandes entreprises.
12311     La plupart des spécialistes s’entendent sur ce point.
12312     La plupart des spécialistes ne s’entendent sur ce point.
12313     La plupart du monde parle anglais.
12314     La plupart du monde ne parle pas anglais.
12315     La plupart du monde s’aventure ici.
12316     La plupart du monde ne s’aventure pas ici.
12317     Les guerres sont chères.
12318     L’avion volait à basse altitude.
12319     Quel que soit le problème
12320     Quelle que soit la difficulté
12321     Quelles que soient vos raisons
12322     Quelle que puisse être sa raison
12323     Quelles que puissent être vos raisons
12324     Il est trois heures et demie.
12325     L’entretien dure environ une demi-heure.
12326     La plupart du temps
12327     Il n’a nulle part où aller.
12328     J’ai trop de travail.
12329     Est-ce que tu viens ?
12330     Est-ce qu’ils viennent ?
12331     C’est ce que je dis.
12332     Il est ce que j’appelle un champion.
12333     Discuter est ce qu’elle fait le mieux.
12334     Il vient, n’est-ce pas ?
12335     Puis-je déposer mes affaires ?
12336     Sans doute je ne vais pas.
12337     Si d’aventure on en a.
12338     Tant que je vivrai je n’oublierai pas.
12339     Puis j’ai acheté cela.
12340     Puis je vais t’aider.
12341     Quel genre de musique j’écoute
12342     Que manges-tu ?
12343     Que prend-il ?
12344     Notre point de départ on pouvait le voir d’ici.
12345     Ce prédateur réintroduit il y a 30 ans.
12346     L’auditoire était on ne peut plus ravi.
12347     Que prend-elle ?
12348     C’est elle qui vient.
12349     Anne menait elle aussi sa petite existence.
12350     Que mange-t-il ?
12351     Où va-t-il ?
12352     Quel âge a-t-elle ?
12353     Comme cela elle n’a pas à cuisiner.
12354     Les jours de fête on ne travaille pas.
12355     L’histoire commence il y a longtemps.
12356     La chanteuse a elle aussi annulé son concert.
12357     À Vienne il acheta du chocolat.
12358     Que mangeons-nous ?
12359     Allons nous asseoir ici.
12360     Que mangez-vous ?
12361     Veuillez vous rendre à l’accueil.
12362     Sachez vous éloigner.
12363     Vous pouvez vous asseoir.
12364     Que mangent-ils ?
12365     Ce sont elles qui parlent.
12366     Vont-elles participer ?
12367     Les femmes vont elles aussi participer.
12368     Va-t’en !
12369     C’est un va-t-en-guerre.
12370     Donne-m’en un peu.
12371     Que faut-il faire ?
12372     Quand arrivera-t-il ?
12373     Quand arrive-t-il ?
12374     Vous convainc-t-il par ses arguments ?
12375     Ne voilà-t-il pas ce qu’on appelle un signe des temps ?
12376     Quand arriveras-tu ?
12377     Quand arriveras-tu ?
12378     Il a écrit l’article à la une aujourd’hui.
12379     Les pays de la CE.
12380     La quarante-quatrième.
12381     Il faisait froid cet hiver-là.
12382     Veux-tu aller là ?
12383     Tout est là.
12384     Ils ne s’en tinrent pas là.
12385     Il sera là l’année prochaine.
12386     Voici mon amie.
12387     C’est sa onzième fille.
12388     Mon vieil ami.
12389     Ils sont comme de vieux ours.
12390     Il marche tous les matins.
12391     Corrige avant tout les erreurs.
12392     Tous les cours d’eau.
12393     Il ignore tout des oiseaux.
12394     Ce qui fait en tout deux personnes.
12395     Ils n’utilisent pas du tout les pieds.
12396     Merci à tous ceux qui sont venus.
12397     Je remercie avant tout ceux qui sont venus.
12398     Toutes ces erreurs qu’il fait
12399     Toute la saison
12400     Ils aiment tous la géographie.
12401     Il sera connu de tous un jour.
12402     C’est pour nous tous une mauvaise nouvelle.
12403     Je souhaite à tous une bonne année.
12404     Ils n’apprécient pas tous la nourriture.
12405     Ils sont tous au travail.
12406     Toutes les années
12407     Elle donne à tous des bouteilles.
12408     Mes amis n’apprécient pas tous la musique.
12409     On a tous des qualités.
12410     Je peux tous les lire.
12411     Ils ont tous une moto.
12412     C’est pour nous tous une mauvaise nouvelle.
12413     Toute la saison
12414     Après tout ma douleur n’est pas si forte.
12415     Je n’aime pas du tout la télévision.
12416     Tout le Canada.
12417     Ce qui fait en tout deux personnes.
12418     Tout cet équipement
12419     Toutes les cours de récréation
12420     Les femmes portent toutes des noms à consonance étrangère.
12421     Elles font toutes du business avec eux.
12422     En tout cas, je vous donnerai des nouvelles.
12423     Et si tu avais gagné
12424     Si tu mourais
12425     Si j’avais gagné
12426     S’ils avaient gagné
12427     Je veux que tu sois prudent.
12428     Je souhaitais que tu fusses présent.
12429     Je souhaite qu’il apprenne le français.
12430     Je ne permets pas que tu sois imprudent.
12431     Je n’exige pas que vous soyez ponctuels.
12432     C’est le seul ami qui me comprenne.
12433     À condition que tu réussisses.
12434     À condition que tu me prennes.
12435     Pourvu que tu réussisses
12436     Il est arrivé après que je fus parti.
12437     Je vous appelle pour que vous me donniez des renseignements.
12438     Bien que tu aies passé l’examen
12439     Je sais bien que tu reviendras.
12440     Je travaille de façon que nous puissions vivre.
12441     Je travaille de façon qu’il puisse vivre.
12442     En admettant qu’il soit allé
12443     Demander jusqu’à ce qu’il réponde.
12444     Demander jusqu’à ce qu’il me réponde.
12445     J’irai si tant est que je puisse.
12446     J’irai si tant est que je le puisse.
12447     Quoique je dise.
12448     Quoique je te dise.
12449     Elle est certaine que vous êtes un espion.
12450     Je n’ai pas compris.
12451     Tu n’as pas compris.
12452     Ne t’inquiète pas.
12453     On n’a pas compris.
12454     Il y a pas mal de choses à faire.
12455     Il a pas moins de 10 voitures.
12456     On ne part pas encore.
12457     On ne vous a pas compris.
12458     Il n’y a pas d’eau.
12459     Il en profita.
12460     C’est tout à fait correct.
12461     Elles sont quasiment à portée de main.
12462     Les filles sont de sortie.
12463     Le voisin d’à côté est pénible.
12464     Le gouvernement a depuis ordonné aux soldats de quitter le pays.
12465     Le canal de Suez.
12466     La pile de Volta.
12467     Ils sont par contre restés à la maison.
12468     Le cinéma tire à hue et à dia.
12469     L’autour attrapa une souris.
12470     Voici venu le temps des vacances.
12471     Le participe passé a tout de suite été vu.
12472     Il est né à Cabana.
12473     Il n’y a personne pour m’aider.
12474     Plusieurs de ces langues vont disparaitre.
12475     J’ai quelques ennuis.
12476     Passé les premières années à l’école, il s’assagit.
12477     Les années sont passées vite.
12478     Le serveur a été mis à jour.
12479     Le serveur a été mis en place.
12480     Les températures sont plus froides que prévu.
12481     La facture est plus élevée que prévu.
12482     Elles y arrivent elles-mêmes.
12483     Vous y arriverez vous-mêmes.
12484     Monsieur, vous y arriverez vous-même.
12485     L’accident a fait au moins trois morts.
12486     Je reçois des mises à jour régulièrement.
12487     C’est très important.
12488     J’ai très faim.
12489     Il est très à l’aise.
12490     Je suis très en retard.
12491     Très, très loin.
12492     Tu aimes beaucoup ? Très !
12493     Je me sentirais très seul si tu venais à disparaître.
12494     le vieux quartier Très Cloîttres à Grenoble.
12495     Il fait faire très attention.
12496     Il les a fait fuir.
12497     Vous l’avez fait souffrir.
12498     Il ne les a pas fait fuir.
12499     Vous l’avez encore fait souffrir.
12500     Les voitures dernier cri.
12501     Ses derniers cris.
12502     Des points de vue.
12503     crier comme un putois
12504     faire un plongeon
12505     à midi
12506     tuyau d’arrosage
12507     fabrique de chaloupes
12508     sauce froide
12509     fabricant de chaloupes
12510     sauver par le gong
12511     stade de hockey
12512     bois dur
12513     flottage de bois
12514     flotteur de bois
12515     grenouille-taureau
12516     saumon d’eau douce
12517     où l’on peut faire du kayak
12518     sandwich long
12519     chute de neige abondante
12520     ruban à mesurer
12521     pot-au-feu
12522     billet à gratter
12523     marcher sur les pieds
12524     marcher sur
12525     défilé de mode
12526     à part ça
12527     en tout et pour tout
12528     tablette de chocolat
12529     machine à coudre
12530     maison jumelée
12531     intéressé par
12532     poser une question
12533     donner des cours
12534     au dos
12535     construction de logements
12536     quartier résidentiel
12537     motard criminel
12538     pom-pom girl
12539     aide sociale
12540     permis de construire
12541     quelques jours
12542     avis d’imposition
12543     clause dérogative
12544     faire semblant
12545     au-dessous de zéro
12546     ramasser de l’argent
12547     pouvoir gagner
12548     conter fleurette
12549     boîte postale
12550     de part en part
12551     l’aider
12552     les aider
12553     avoir besoin
12554     ce dont j’ai besoin
12555     beau-parleur
12556     ce matin
12557     bleu marine
12558     de prime abord
12559     vidange moteur
12560     ce soir
12561     poseur de briques
12562     tour de bureaux
12563     condition féminine
12564     benne à ordures
12565     sac-poubelle
12566     taxe d’ordures ménagères
12567     quelque part
12568     lutte contre
12569     successeur de
12570     harelde du Nord
12571     lagopède blanc
12572     gélinotte huppée
12573     semi-remorque
12574     nid de moustique
12575     chaque jour
12576     perche soleil
12577     pelle à poussière
12578     à portée de la main
12579     Une loquette d’Amérique
12580     lampe à huile
12581     peinture fraîche
12582     bois tendre
12583     flaque d’eau
12584     apporter des changements
12585     collecte de données
12586     collecte des ordures ménagères
12587     jaseur d’Amérique
12588     taux de succès scolaire
12589     bonnet de bain
12590     à carreaux
12591     dégât des eaux
12592     omble des fontaines
12593     ruban adhésif
12594     omble chevalier
12595     truite de mer
12596     être bon tireur
12597     bébé phoque
12598     chambre d’hôte
12599     réserve de faune
12600     pas de porte
12601     sumac vénéneux
12602     taille-crayon
12603     laisse de mer
12604     se fier à
12605     se vendre au prix de détail
12606     prêter attention à
12607     pommes de terre en purée
12608     tas de neige
12609     bonnet de laine
12610     perche noire
12611     carré-éponge
12612     avoir le sens de l’humour
12613     bâtir des châteaux en Espagne
12614     faire un bras de fer
12615     bras de fer
12616     faire un geste
12617     battre fort
12618     paille de fer
12619     corde à sauter
12620     taille-crayon
12621     tailler un crayon
12622     Le steward de Charlevoix a son charme.
12623     Une répression tous azimuts
12624     De tout temps
12625     À tout prix
12626     De toute façon
12627     de l’après-midi
12628     stylo plume
12629     maïs soufflé
12630     rôti de bœuf
12631     groupe de discussion
12632     prise de courant
12633     il faut dire que
12634     l’échapper belle
12635     s’opposer à
12636     sans objet
12637     grande caravane
12638     en stock
12639     du jeu
12640     livraison par exprès
12641     payable à la livraison
12642     registre des procès-verbaux
12643     attentat à la pudeur
12644     il faut dire que
12645     il faut dire que
12646     manomètre à air
12647     filet d’aiglefin
12648     prendre le parti de
12649     déclinez votre identité
12650     proposer des correctifs
12651     ouvrir la voie
12652     directeur de banque
12653     familier à
12654     de la première à la dernière page
12655     incendie circonscrit
12656     date d’échéance
12657     lait concentré
12658     entrée de service
12659     conduire une machine
12660     publier un communiqué
12661     délivrer un reçu
12662     occasion d’affaires
12663     crayon graphite
12664     appuyer une décision
12665     défrayer [quelqu’un] de ses dépenses
12666     suivre un cours
12667     J’ai pris des passagers en cours de route.
12668     J’ai pris part à ce cours d’informatique.
12669     avoir la situation en mains
12670     abolir des postes
12671     premier conférencier
12672     quart de jour
12673     chiffre prudent
12674     jusqu’à présent
12675     image de marque
12676     entreprise citoyenne
12677     comité mixte
12678     consultations externes
12679     quart de nuit
12680     quart de soir
12681     collecte de sang
12682     compressions budgétaires
12683     au petit matin
12684     suppressions de postes
12685     chef cuisinier
12686     chef de direction
12687     secrétaire de direction
12688     vice-président et directeur exécutif
12689     coupon de réduction
12690     faute d’inattention
12691     parler avec un accent
12692     proposer une candidature
12693     proposition comme candidat
12694     câble de démarrage
12695     Il commença à discuter avec moi.
12696     d’ici [x] minutes
12697     avec lequel je joue
12698     affecter à une tâche
12699     énergie nouvelle
12700     entrée interdite
12701     traiter un problème
12702     Il lui a adressé des compliments.
12703     Il est tiré d’affaire.
12704     Il est sorti d’affaire.
12705     traiter un sujet
12706     se heurter à un obstacle
12707     contrefaire une signature
12708     année scolaire
12709     salaire de base
12710     à l’avance
12711     Passer du temps.
12712     mes sans préjudice de
12713     s’introduire dans un marché
12714     être fourbu
12715     toucher un chèque
12716     s’adapter à la situation
12717     club de forme
12718     ballon sonde
12719     sous aucun prétexte
12720     inspecteur d’assurances
12721     séance de formation
12722     de séance
12723     répondre à des besoins
12724     Je veux la rencontrer et au besoin, lui parler.
12725     répondre à des exigences
12726     boîte à gants
12727     coffre bancaire
12728     enceinte acoustique
12729     droits des personnes
12730     dans la mesure où
12731     en ce qui me concerne
12732     ayant autorité
12733     responsable de la communication
12734     traiter une commande
12735     exécuter une ordonnance
12736     avoir un souvenir tout frais
12737     exécuter une ordonnance
12738     pourvoir un poste
12739     mal juger son coup
12740     prétendre que
12741     chargeuse-pelleteuse
12742     numéro gratuit
12743     revêtement de sol
12744     femme active
12745     vidange moteur
12746     voiture gratuite
12747     billet de faveur
12748     rémunération du capital
12749     assurance contre l’incendie
12750     porte-fenêtre
12751     c’est le moins qu’on puisse dire
12752     monde des affaires
12753     simple détention
12754     piste de vitesse
12755     leçon particulière
12756     porter ses fruits
12757     cuir verni
12758     jardinerie [raison sociale]
12759     poste de vigie
12760     concentré de tomate
12761     palais des foires
12762     centre de découverte
12763     renseignement exclusif
12764     ensemble de jardin
12765     meuble de jardin
12766     piquet de grève
12767     file d’attente
12768     agression à domicile
12769     salle à manger
12770     au minimum
12771     Les femmes participent activement à ce processus.
12772     être en droit de
12773     blessure bénigne
12774     agglomération de Montréal
12775     agglomération de Québec
12776     exclusivité de
12777     Une interview exclusive donnée à la presse.
12778     cuillère à soupe
12779     cuillère à café
12780     baguette de pain
12781     pain complet
12782     panne de courant
12783     insister pour que
12784     atteindre le seuil de rentabilité
12785     invoquer le règlement
12786     arts plastiques
12787     voulant que
12788     c’est la raison pour laquelle
12789     se sentir visé
12790     sûreté supplémentaire
12791     comptoir à salades
12792     combat décisif
12793     pourvoir à un poste
12794     dîner officiel
12795     assiette de viandes froides
12796     jeu de construction
12797     petit boulot
12798     mettre à profit
12799     libre-service de demi-gros
12800     additionnal premium
12801     Ils hésitent face aux montants de la dette.
12802     prime temporaire
12803     mettre en état d’arrestation.
12804     en service.
12805     sous-entrepreneur.
12806     champion en titre.
12807     cas de force majeure.
12808     acte de naissance.
12809     affronter la tempête.
12810     interjeter appel.
12811     se rendre aux urnes.
12812     être diffusé.
12813     organiser un référendum.
12814     en service.
12815     outrage ou tribunal
12816     clauses d’un contrat
12817     circulation dense
12818     abus de confiance.
12819     avis de sinistre
12820     pour autant que je sache
12821     chaîne de montage
12822     chaîne d’assemblage
12823     carnet de banque
12824     client habituel
12825     prix réduit
12826     prix d’entrée
12827     prix courant
12828     descente aux enfers
12829     la cambrure du pied
12830     budget d’exploitation
12831     en retard.
12832     faire une promenade
12833     nuire à un résultat.
12834     entrer en vigueur
12835     prendre de force
12836     déclencher une discussion
12837     prendre part aux discussions
12838     créer une entreprise
12839     Il est parti de cette entreprise.
12840     faire courir une rumeur
12841     être touché par un témoignage
12842     toute l’année
12843     toute la journée
12844     à longueur de semaine.
12845     immeuble résidentiel
12846     conférences téléphoniques
12847     registered mail.
12848     braderie.
12849     soldes après incendie.
12850     pour seulement
12851     collectes de fonds
12852     pendant la saison
12853     siège-social
12854     Ça s’annonce mal.
12855     trous de mémoire
12856     indemnité de congé payé
12857     compte en banque
12858     facture d’électricité
12859     facture de téléphone
12860     billet gratuit
12861     être nerveux
12862     chaîne stéréo
12863     pince étau
12864     déposer une plainte
12865     faire un appel téléphonique
12866     voter une loi
12867     faire un appel
12868     avoir hâte de
12869     laisser découvrir la vérité
12870     pulvériser un record
12871     pour comble d’insulte
12872     aime que
12873     Ils m’apprécient en tant que collègue.
12874     être au sommet de ma forme
12875     être persuadé que
12876     avoir besoin de
12877     être au bout du rouleau
12878     faire des affaires
12879     être chargé
12880     Ils sont pris en charge.
12881     être dans le pétrin
12882     être dans la même situation
12883     laisser fuir de l’information
12884     situation imprévue
12885     pour information
12886     pain de savon
12887     inciter les gens à voter
12888     l’emporter sur
12889     applaudir chaleureusement
12890     broyer du noir
12891     tenir la gauche
12892     tenir la droite
12893     avoir à l’œil
12894     En deux mots
12895     nappe de pétrole
12896     jouer un rôle de second plan
12897     mettre l’accent sur
12898     Un récipient rempli entièrement.
12899     Le moteur fonctionne à 100 % de sa capacité.
12900     Il a la capacité de le faire.
12901     On les juge à leur capacité de résoudre les problèmes.
12902     mettre la main à la pâte
12903     tenter sa chance
12904     détails techniques
12905     avoir de sens
12906     parcs récréatifs
12907     hors d’usage
12908     accord global
12909     lit grand format
12910     lit très grand format
12911     bureau de vote
12912     hors champ
12913     tuyau d’échappement
12914     sans objet
12915     Le Nil est un fleuve d’Afrique.
12916     soins infirmiers
12917     parc de stationnement
12918     en direct
12919     monte-charge
12920     prêt-à-monter
12921     esprit d’entreprise
12922     témoin informatique
12923     stratégie de marque
12924     bon marché
12925     homme de main
12926     séance d’informations
12927     Le monospace.
12928     les coulisses
12929     Les dépassés.
12930     les media de masse
12931     les fauteuils de repos
12932     les hayons
12933     les privilégiés
12934     haute technologie
12935     à plein régime
12936     rouleau impérial
12937     chaudrée de palourdes
12938     nuque longue
12939     pièce à conviction
12940     d’office
12941     chambre d’hôte
12942     fenêtre arquée
12943     fichier de sauvegarde
12944     grand écart
12945     tant pis !
12946     par tête
12947     prise de courant
12948     allocation journalière
12949     coup de départ
12950     maison sur deux niveaux
12951     obligation spéculative
12952     Steve Jobs, le pionnier de l’ordinateur conçu comme une prison cool, mise au point pour supprimer leur liberté aux idiots, est mort.
12953     manque de crédibilité
12954     film de route
12955     à touches
12956     prix de couvert
12957     café express
12958     rencontre arrangée
12959     cabaret clandestin
12960     mes jalousies
12961     cornichon mariné
12962     en tout cas
12963     abri voiture
12964     sans escale
12965     chaîner stéréo
12966     complexe multisalle
12967     argent comptant
12968     papier-cache adhésif
12969     juste-à-temps
12970     c’est bien dommage
12971     vol nolisé
12972     jeu de guerre
12973     surf des neiges
12974     très sec
12975     planche à roulette
12976     commerce interentreprises
12977     régler la note
12978     poste à poste
12979     golf miniature
12980     capitaux flottants
12981     retour en vogue
12982     concepteur de jeux
12983     société de participation
12984     manche à balai
12985     entreprise conjointe
12986     gaffe de tournage
12987     piratage téléphonique
12988     Le cinéma à domicile est un phénomène nouveau.
12989     Les livres électroniques sont difficiles à lire.
12990     Il fait une séance de rencontres éclair.
12991     Il fait un logiciel gratuit.
12992     Il fait un logiciel publicitaire.
12993     Il fait du référencement abusif.
12994     Il fait du hameçonnage.
12995     Il fait du pollupostage.
12996     plutôt mourir
12997     logiciel malveillant
12998     logiciel harcelant
12999     commerce électronique
13000     bailleur de fonds
13001     dernière commande
13002     en attente.
13003     assurance inconditionnelle.
13004     acier inoxydable.
13005     fermeture à glissière.
13006     briseur de grève.
13007     grand format.
13008     en mer
13009     Usain Bolt est un athlète jamaïcain.
13010     spectacle fastueux.
13011     Il parle de rythme.
13012     Il parle des soldes d’après Noël.
13013     liste de contrôle
13014     p. ex.
13015     vente forcée
13016     voitures de location
13017     location de voitures
13018     en souffrance.
13019     combinaison isolante.
13020     tourniquet d’arrosage.
13021     simple député
13022     sac à restes
13023     tondeuse à cheveux.
13024     bilan de santé
13025     retour en arrière
13026     emballage de six
13027     Le capitaine Haddock est l’ami de Tintin.
13028     dans ce cas, il est certain
13029     et ce,
13030     Par-ci par-là.
13031     eh,
13032     eh bien,
13033     Je l’ai vu ici même hier.
13034     Des impressions recto verso.
13035     La bouteille est aux deux tiers pleine.
13036     Un trois-quarts de rugby.
13037     Les trois-quarts de l’équipe de rugby.
13038     La bouteille est aux trois quarts pleine.
13039     Un trois-quarts de rugby.
13040     S’il te plaît, dessine-moi un mouton.
13041     Il y a un va-et-vient dans cette maison.
13042     Les états-majors ont décidé.
13043     Avez-vous le tout-à-l’égout ?
13044     C’est un va-nu-pieds.
13045     Elle est la vice-présidente.
13046     J’habite au rez-de-chaussée.
13047     Je m’appelle Jean-Marc.
13048     Je m’appelle Pierre-Yves.
13049     Je m’appelle Charles-Édouard.
13050     Je m’appelle Marie-Laure.
13051     Je m’appelle Anne-Sophie.
13052     Mon grand-père a 100 ans.
13053     J’ai ouï-dire qu’il ne viendra pas.
13054     C’est un chef-d’œuvre.
13055     Il habite en Franche-Comté.
13056     Il habite à Clermont-Ferrand.
13057     Le massif du Mont-Blanc.
13058     Le mont Blanc est le point culminant des Alpes.
13059     Un trait d’union.
13060     J’ai la quasi-certitude qu’il ne viendra pas.
13061     Je suis quasi certain qu’il ne viendra pas.
13062     Une fin de non-recevoir.
13063     Non merci.
13064     Je me demande s’il avait ou non conscience que son arme était chargée.
13065     etc.
13066     Un écrivain du XIXe siècle
13067     La 2e à droite
13068     Les 2es.
13069     Les 2des.
13070     Le 2d.
13071     Je me sens chez moi dans ton chez-toi.
13072     Mon ex-femme habite près de chez moi.
13073     La procédure est semi-automatique.
13074     Je pense qu’il ment.
13075     Je m’étais perdu.
13076     La lettre l est mal écrite.
13077     La variable x est constante.
13078     Moody’s a abaissé la note de la dette du Japon.
13079     Le vainqueur du 100 m aurait triché.
13080     Ces deux interactions, respectivement 10-15 m et 10-18 m expliquent les difficultés expérimentales rencontrées.
13081     Il n’arrive jamais à l’heure.
13082     L’histoire.
13083     Un livre d’histoire et géographie.
13084     La vitamine D ou la vitamine C.
13085     Ils ont beaucoup d’enfants.
13086     Un chef-d’œuvre
13087     Va-t’en d’ici.
13088     Ils ont beaucoup d’enfants.
13089     Pressez la touche “c” pour continuer.
13090     J’ai reçu des fleurs pour la Saint-Valentin.
13091     J’ai un chien, un chat, un lapin, etc.
13092     parce que
13093     redoubler une année
13094     Je me rappelle ce moment.
13095     J’ai reçu le rappel de la facture.
13096     Je me rappelle de quelle manière il a dit cela.
13097     Il faut lui rappeler de refaire tout cela.
13098     Il faut lui rappeler de me téléphoner.
13099     Tu te rappelles de moi ?
13100     Elle me rappelle de me rendre à la banque.
13101     Cela me rappelle de loin mon enfance.
13102     Je me rappelle de moins en mois mon enfance.
13103     Je me rappelle de temps en temps mon enfance.
13104     Je vais te rappeler de suite.
13105     Rappelé de Paris auprès de son père.
13106     Je me rappelle Anne.
13107     Je me souviens d’Anne.
13108     Il faut lui rappeler d’envoyer la lettre.
13109     Tu te rappelles d’eux ?
13110     Il rappelle d’ailleurs que ce lieu peut être légendaire.
13111     Je ne me rappelle pas ce moment.
13112     Je me rappelle de quelle manière il a dit cela.
13113     Je dois me rappelle de tout ranger.
13114     Ils se rappellent bien de moi.
13115     Je me rappelle bien Anne.
13116     Je me rappelle toujours d’allumer la lumière.
13117     Ils se rappellent bien d’elle.
13118     T’es-tu décidé ou non ?
13119     T’es-tu décidé ou non ?
13120     Il va chez le coiffeur tous les mois.
13121     Il est arrivé à pied.
13122     Il a sauté à pieds joints.
13123     Il a pied dans ce bassin.
13124     Je n’ai pas pied dans ce bassin.
13125     L’entreprise l’a mis à pied.
13126     Le projet que j’ai mis sur pied est en bonne voie.
13127     Il s’est habillé de pied en cap comme un militaire.
13128     Je l’attends de pied ferme.
13129     Il travaille d’arrache-pied sur ce projet.
13130     Le chiffre d’affaires de l’entreprise.
13131     La défaite s’ensuivit.
13132     la damer
13133     loin de là
13134     favoriser une candidature
13135     aussi mauvais
13136     savoir gré
13137     Le contrat est négocié de gré à gré.
13138     accaparer quelque chose
13139     assieds-toi.
13140     asseyez-vous.
13141     n’être pas sans savoir.
13142     Je ne suis pas sans savoir
13143     J’ai de la fièvre ?
13144     J’ai la fièvre ?
13145     As-tu la fièvre ?
13146     As-tu de la fièvre ?
13147     L’échappée belle d’un coureur cycliste.
13148     à motocyclette.
13149     asseoir.
13150     ne me contredisez pas.
13151     effectif scolaire.
13152     effectif étudiant.
13153     moins mauvais.
13154     à Lac-Beauport.
13155     bran de scie.
13156     à Cap-de-la-Madeleine.
13157     lire dans le journal.
13158     rue passante.
13159     artère passante.
13160     avenue passante.
13161     boulevard passant.
13162     L’ère glaciaire.
13163     tâcher que
13164     À l’aimable attention de
13165     Un cadeau à l’intention de ma femme.
13166     c’est de lui que je parle
13167     Les métaux précieux et l’or en particulier restent des investissements sûrs.
13168     par acquit de conscience.
13169     faire partie de
13170     tirer parti
13171     prendre parti
13172     J’ai pris une partie de l’argent.
13173     Le site a été en partie traduit.
13174     Il s’est transformé en parti politique.
13175     Il arrive en général assez tard.
13176     faire affaire avec
13177     tenir pour acquis
13178     Il est en pleine campagne électorale.
13179     Tant pis si je perds.
13180     Les choses vont de mal en pis.
13181     Finalement, il a gagné.
13182     Au final de cette sonate.
13183     Il a pulvérisé le record.
13184     Ils ont fait exploser le pont.
13185     papillon adhésif
13186     mouchoir de papier
13187     Mars était le dieu de la guerre.
13188     Février est le mois le plus froid.
13189     La monarchie de Juillet.
13190     Cette année, juin a été chaud.
13191     Juin est le sixième mois.
13192     Je suis né le 30 mars 1960.
13193     La planète Mars est rouge.
13194     Dans la mythologie romaine, Mars est le dieu de la guerre.
13195     Je viendrai lundi.
13196     Lundi est le premier jour de la semaine.
13197     Je parle anglais, mais je ne suis pas Anglais.
13198     Il est surpris d’apprendre que le Japonais est incapable de le comprendre.
13199     Les Bretons parlent aux Français.
13200     Napoléon est né en Corse.
13201     Je travaille en anglais avec des Anglais.
13202     Je travaille en anglais avec des Anglaises.
13203     Même les Français ont un français qui est loin d’être parfait.
13204     Écrit dans un anglais facile
13205     Le numéro un français a gagné à Roland-Garros aujourd’hui.
13206     Il s’est exprimé dans un français approximatif.
13207     Une leçon de français.
13208     J’ai appris un peu de français ici et là.
13209     Une invasion de troupes soviétiques.
13210     Le clocher de l’église
13211     En fonction de l’état quantique de l’électron.
13212     Oui…
13213     Vous vous parlez.
13214     Il est capable de te faire faire des choses surprenantes.
13215     En en demandant deux
13216     C’est donnant donnant
13217     L’est est de ce côté.
13218     Les poules du couvent couvent.
13219     Un film un peu olé olé.
13220     Je suis allé à Bora Bora.
13221     Les chiens aboient à qui mieux mieux.
13222     De l’orge perlé.
13223     De l’orge mondé.
13224     Il vous faut un laissez-passer.
13225     Le courant est d’un demi-nœud.
13226     Un signal de 3,5 Hz.
13227     L’appareil a consommé 5 kW·h.
13228     L’appareil a consommé 5 kWh.
13229     Une température de 3 kelvins.
13230     Un courant de 10 ampères.
13231     Un courant de dix ampères.
13232     Il a remporté la médaille Fields.
13233     Jeudi 28 août 2014.
13234     Dimanche 14 septembre 2014.
13235     Le dimanche 19 juil 2015.
13236     Le dimanche 19 juillet 2015.
13237     Jeudi 28/08/2014.
13238     Jeudi 2014/08/28.
13239     Jeudi 28-08-2014.
13240     Il est né le 31 octobre.
13241     Il est né le 30 septembre.
13242     Il est né le 31/10/1969.
13243     Il est né le 31-8-69.
13244     Il est né le 31-aout-1969.
13245     Il est né le 28 février.
13246     Il est né le 28-02-1969.
13247     Le 29 février 2000.
13248     Le 29/février/2000.
13249     Le 29/02/2000.
13250     Le 29/2/2000.
13251     Le 29 février 2004.
13252     Le 29 février 2008.
13253     Le 29 février 2012.
13254     Le 29 février 2016.
13255     Le 29 février 2020.
13256     Le 29-février-2004
13266     Le Horla — Guy de Maupassant
13268     J’aime ce pays, et j’aime y vivre parce que j’y ai mes racines, ces profondes et délicates racines, qui attachent un homme à la terre où sont nés et morts ses aïeux, qui l’attachent à ce qu’on pense et à ce qu’on mange, aux usages comme aux nourritures, aux locutions locales, aux intonations des paysans, aux odeurs du sol, des villages et de l’air lui-même.
13269     J’aime ma maison où j’ai grandi.
13270     De mes fenêtres, je vois la Seine qui coule, le long de mon jardin, derrière la route, presque chez moi, la grande et large Seine, qui va de Rouen au Havre, couverte de bateaux qui passent.
13271     À gauche, là-bas, Rouen, la vaste ville aux toits bleus, sous le peuple pointu des clochers gothiques.
13272     Ils sont innombrables, frêles ou larges, dominés par la flèche de fonte de la cathédrale, et pleins de cloches qui sonnent dans l’air bleu des belles matinées, jetant jusqu’à moi leur doux et lointain bourdonnement de fer, leur chant d’airain que la brise m’apporte, tantôt plus fort et tantôt plus affaibli, suivant qu’elle s’éveille ou s’assoupit.
13273     Comme il faisait bon ce matin !
13274     Vers onze heures, un long convoi de navires, traînés par un remorqueur, gros comme une mouche, et qui râlait de peine en vomissant une fumée épaisse, défila devant ma grille.
13275     Après deux goëlettes anglaises, dont le pavillon rouge ondoyait sur le ciel, venait un superbe trois-mats brésilien, tout blanc, admirablement propre et luisant.
13276     Je le saluai, je ne sais pourquoi, tant ce navire me fit plaisir à voir.
13277     12 mai. — J’ai un peu de fièvre depuis quelques jours ; je me sens souffrant, ou plutôt je me sens triste.
13278     D’où viennent ces influences mystérieuses qui changent en découragement notre bonheur et notre confiance en détresse.
13279     On dirait que l’air, l’air invisible est plein d’inconnaissables Puissances, dont nous subissons les voisinages mystérieux.
13280     Je m’éveille plein de gaîté, avec des envies de chanter dans la gorge. — Pourquoi ? — Je descends le long de l’eau ; et soudain, après une courte promenade, je rentre désolé, comme si quelque malheur m’attendait chez moi. — Pourquoi ? — Est-ce un frisson de froid qui, frôlant ma peau, a ébranlé mes nerfs et assombri mon âme ?
13281     Est-ce la forme des nuages, ou la couleur du jour, la couleur des choses, si variable, qui, passant par mes yeux, a troublé ma pensée ? Sait-on ?
13282     Tout ce qui nous entoure, tout ce que nous voyons sans le regarder, tout ce que nous frôlons sans le connaître, tout ce que nous touchons sans le palper, tout ce que nous rencontrons sans le distinguer, a sur nous, sur nos organes et, par eux, sur nos idées, sur notre cœur lui-même, des effets rapides, surprenants et inexplicables ?
13283     Comme il est profond, ce mystère de l’Invisible !
13284     Nous ne le pouvons sonder avec nos sens misérables, avec nos yeux qui ne savent apercevoir ni le trop petit, ni le trop grand, ni le trop près, ni le trop loin, ni les habitants d’une étoile, ni les habitants d’une goutte d’eau… avec nos oreilles qui nous trompent, car elles nous transmettent les vibrations de l’air en notes sonores.
13285     Elles sont des fées qui font ce miracle de changer en bruit ce mouvement et par cette métamorphose donnent naissance à la musique, qui rend chantante l’agitation muette de la nature… avec notre odorat, plus faible que celui du chien… avec notre goût, qui peut à peine discerner l’âge d’un vin !
13286     Ah ! si nous avions d’autres organes qui accompliraient en notre faveur d’autres miracles, que de choses nous pourrions découvrir encore autour de nous !
13287     16 mai. — Je suis malade, décidément ! Je me portais si bien le mois dernier !
13288     J’ai la fièvre, une fièvre atroce, ou plutôt un énervement fiévreux, qui rend mon âme aussi souffrante que mon corps.
13289     J’ai sans cesse cette sensation affreuse d’un danger menaçant, cette appréhension d’un malheur qui vient ou de la mort qui approche, ce pressentiment qui est sans doute l’atteinte d’un mal encore inconnu, germant dans le sang et dans la chair.
13290     18 mai. — Je viens d’aller consulter mon médecin, car je ne pouvais plus dormir. Il m’a trouvé le pouls rapide, l’œil dilaté, les nerfs vibrants, mais sans aucun symptôme alarmant.
13291     Je dois me soumettre aux douches et boire du bromure de potassium.
13292     25 mai. — Aucun changement ! Mon état, vraiment, est bizarre. À mesure qu’approche le soir, une inquiétude incompréhensible m’envahit, comme si la nuit cachait pour moi une menace terrible.
13293     Je dîne vite, puis j’essaie de lire ; mais je ne comprends pas les mots ; je distingue à peine les lettres.
13294     Je marche alors dans mon salon de long en large, sous l’oppression d’une crainte confuse et irrésistible, la crainte du sommeil et la crainte du lit.
13295     Vers dix heures, je monte dans ma chambre. À peine entré, je donne deux tours de clef, et je pousse les verrous ; j’ai peur… de quoi ?…
13296     Je ne redoutais rien jusqu’ici… j’ouvre mes armoires, je regarde sous mon lit ; j’écoute… j’écoute… quoi ?…
13297     Est-ce étrange qu’un simple malaise, un trouble de la circulation peut-être, l’irritation d’un filet nerveux, un peu de congestion, une toute petite perturbation dans le fonctionnement si imparfait et si délicat de notre machine vivante, puisse faire un mélancolique du plus joyeux des hommes, et un poltron du plus brave ?
13298     Puis, je me couche, et j’attends le sommeil comme on attendrait le bourreau.
13299     Je l’attends avec l’épouvante de sa venue ; et mon cœur bat, et mes jambes frémissent ; et tout mon corps tressaille dans la chaleur des draps, jusqu’au moment où je tombe tout à coup dans le repos, comme on tomberait pour s’y noyer, dans un gouffre d’eau stagnante.
13300     Je ne le sens pas venir, comme autrefois, ce sommeil perfide, caché près de moi, qui me guette, qui va me saisir par la tête, me fermer les yeux, m’anéantir.
13301     Je dors — longtemps — deux ou trois heures — puis un rêve — non — un cauchemar m’étreint.
13302     Je sens bien que je suis couché et que je dors… je le sens et je le sais… et je sens aussi que quelqu’un s’approche de moi, me regarde, me palpe, monte sur mon lit, s’agenouille sur ma poitrine, me prend le cou entre ses mains et serre… serre… de toute sa force pour m’étrangler.
13303     Moi, je me débats, lié par cette impuissance atroce, qui nous paralyse dans les songes ; je veux crier, — je ne peux pas ; — je veux remuer, — je ne peux pas ; — j’essaye, avec des efforts affreux, en haletant, de me tourner, de rejeter cet être qui m’écrase et qui m’étouffe, — je ne peux pas !
13304     Et soudain, je m’éveille, affolé, couvert de sueur. J’allume une bougie. Je suis seul.
13305     Après cette crise, qui se renouvelle toutes les nuits, je dors enfin, avec calme, jusqu’à l’aurore.
13306     2 juin. — Mon état s’est encore aggravé. Qu’ai-je donc ? Le bromure n’y fait rien ; les douches n’y font rien.
13307     Tantôt, pour fatiguer mon corps, si las pourtant, j’allai faire un tour dans la forêt de Roumare.
13308     Je crus d’abord que l’air frais, léger et doux, plein d’odeur d’herbes et de feuilles, me versait aux veines un sang nouveau, au cœur une énergie nouvelle.
13309     Je pris une grande avenue de chasse, puis je tournai vers La Bouille, par une allée étroite, entre deux armées d’arbres démesurément hauts qui mettaient un toit vert, épais, presque noir, entre le ciel et moi.
13310     Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d’angoisse.
13311     Je hâtai le pas, inquiet d’être seul dans ce bois, apeuré sans raison, stupidement, par la profonde solitude. Tout à coup, il me sembla que j’étais suivi, qu’on marchait sur mes talons, tout près, à me toucher.
13312     Je me retournai brusquement. J’étais seul.
13313     Je ne vis derrière moi que la droite et large allée, vide, haute, redoutablement vide ; et de l’autre côté elle s’étendait aussi à perte de vue, toute pareille, effrayante.
13314     Je fermai les yeux. Pourquoi ? Et je me mis à tourner sur un talon, très vite, comme une toupie. Je faillis tomber ; je rouvris les yeux ; les arbres dansaient ; la terre flottait ; je dus m’asseoir.
13315     Puis, ah ! je ne savais plus par où j’étais venu ! Bizarre idée ! Bizarre ! Bizarre idée ! Je ne savais plus du tout.
13316     Je partis par le côté qui se trouvait à ma droite, et je revins dans l’avenue qui m’avait amené au milieu de la forêt.
13317     3 juin. — La nuit a été horrible. Je vais m’absenter pendant quelques semaines. Un petit voyage, sans doute, me remettra.
13318     2 juillet. — Je rentre. Je suis guéri. J’ai fait d’ailleurs une excursion charmante. J’ai visité le mont Saint-Michel que je ne connaissais pas.
13319     Quelle vision, quand on arrive, comme moi, à Avranches, vers la fin du jour ! La ville est sur une colline ; et on me conduisit dans le jardin public, au bout de la cité. Je poussai un cri d’étonnement.
13320     Une baie démesurée s’étendait devant moi, à perte de vue, entre deux côtes écartées se perdant au loin dans les brumes ; et au milieu de cette immense baie jaune, sous un ciel d’or et de clarté, s’élevait sombre et pointu un mont étrange, au milieu des sables. Le soleil venait de disparaître, et sur l’horizon encore flamboyant se dessinait le profil de ce fantastique rocher qui porte sur son sommet un fantastique monument.
13321     Dès l’aurore, j’allai vers lui. La mer était basse, comme la veille au soir, et je regardais se dresser devant moi, à mesure que j’approchais d’elle, la surprenante abbaye.
13322     Après plusieurs heures de marche, j’atteignis l’énorme bloc de pierres qui porte la petite cité dominée par la grande église. Ayant gravi la rue étroite et rapide, j’entrai dans la plus admirable demeure gothique construite pour Dieu sur la terre, vaste comme une ville, pleine de salles basses écrasées sous des voûtes et de hautes galeries que soutiennent de frêles colonnes.
13323     J’entrai dans ce gigantesque bijou de granit, aussi léger qu’une dentelle, couvert de tours, de sveltes clochetons, où montent des escaliers tordus, et qui lancent dans le ciel bleu des jours, dans le ciel noir des nuits, leurs têtes bizarres hérissées de chimères, de diables, de bêtes fantastiques, de fleurs monstrueuses, et reliés l’un à l’autre par de fines arches ouvragées.
13324     Quand je fus sur le sommet, je dis au moine qui m’accompagnait : « Mon père, comme vous devez être bien ici ! »
13325     Il répondit : « Il y a beaucoup de vent, Monsieur » ; et nous nous mîmes à causer en regardant monter la mer, qui courait sur le sable et le couvrait d’une cuirasse d’acier.
13326     Et le moine me conta des histoires, toutes les vieilles histoires de ce lieu, des légendes, toujours des légendes.
13327     Une d’elles me frappa beaucoup. Les gens du pays, ceux du mont, prétendent qu’on entend parler la nuit dans les sables, puis qu’on entend bêler deux chèvres, l’une avec une voix forte, l’autre avec une voix faible. Les incrédules affirment que ce sont les cris des oiseaux de mer, qui ressemblent tantôt à des bêlements, et tantôt à des plaintes humaines ; mais les pêcheurs attardés jurent avoir rencontré rôdant sur les dunes, entre deux marées, autour de la petite ville jetée ainsi loin du monde, un vieux berger, dont on ne voit jamais la tête couverte de son manteau, et qui conduit, en marchant devant eux, un bouc à figure d’homme et une chèvre à figure de femme, tous deux avec de longs cheveux blancs et parlant sans cesse, se querellant dans une langue inconnue, puis cessant soudain de crier pour bêler de toute leur force.
13328     Je dis au moine : « Y croyez-vous ? »
13329     Il murmura : « Je ne sais pas. »
13330     Je repris : « S’il existait sur la terre d’autres êtres que nous, comment ne les connaîtrions-nous point depuis longtemps : comment ne les auriez-vous pas vus, vous ? comment ne les aurais-je pas vus, moi ? »
13331     Il répondit : « Est-ce que nous voyons la cent-millième partie de ce qui existe ? Tenez, voici le vent, qui est la plus grande force de la nature, qui renverse les hommes, abat les édifices, déracine les arbres, soulève la mer en montagnes d’eau, détruit les falaises, et jette aux brisants les grands navires, le vent qui tue, qui siffle, qui gémit, qui mugit, — l’avez-vous vu, et pouvez-vous le voir ? Il existe, pourtant. »
13332     Je me tus devant ce simple raisonnement. Cet homme était un sage ou peut-être un sot. Je ne l’aurais pu affirmer au juste ; mais je me tus. Ce qu’il disait là, je l’avais pensé souvent.
13333     3 juillet. — J’ai mal dormi ; certes, il y a ici une influence fiévreuse, car mon cocher souffre du même mal que moi. En rentrant hier, j’avais remarqué sa pâleur singulière. Je lui demandai :
13334     — Qu’est-ce que vous avez, Jean ?
13335     — J’ai que je ne peux plus me reposer, Monsieur, ce sont mes nuits qui mangent mes jours. Depuis le départ de Monsieur, cela me tient comme un sort.
13336     Les autres domestiques vont bien cependant, mais j’ai grand peur d’être repris, moi.
13337     4 juillet. — Décidément, je suis repris. Mes cauchemars anciens reviennent.
13338     Cette nuit, j’ai senti quelqu’un accroupi sur moi, et qui, sa bouche sur la mienne, buvait ma vie entre mes lèvres. Oui, il la puisait dans ma gorge, comme aurait fait une sangsue.
13339     Puis il s’est levé, repu, et moi je me suis réveillé, tellement meurtri, brisé, anéanti, que je ne pouvais plus remuer. Si cela continue encore quelques jours, je repartirai certainement.
13340     5 juillet. — Ai-je perdu la raison ? Ce qui s’est passé, ce que j’ai vu la nuit dernière est tellement étrange, que ma tête s’égare quand j’y songe !
13341     Comme je le fais maintenant chaque soir j’avais fermé ma porte à clef ; puis, ayant soif, je bus un demi-verre d’eau, et je remarquai par hasard que ma carafe était pleine jusqu’au bouchon de cristal.
13342     Je me couchai ensuite et je tombai dans un de mes sommeils épouvantables, dont je fus tiré au bout de deux heures environ par une secousse plus affreuse encore.
13343     Figurez-vous un homme qui dort, qu’on assassine, et qui se réveille avec un couteau dans le poumon, et qui râle, couvert de sang, et qui ne peut plus respirer, et qui va mourir, et qui ne comprend pas — voilà.
13344     Ayant enfin reconquis ma raison, j’eus soif de nouveau ; j’allumai une bougie et j’allai vers la table où était posée ma carafe. Je la soulevai en la penchant sur mon verre ; rien ne coula. — Elle était vide ! Elle était vide complètement !
13345     D’abord, je n’y compris rien ; puis, tout à coup, je ressentis une émotion si terrible, que je dus m’asseoir, ou plutôt, que je tombai sur une chaise ! puis, je me redressai d’un saut pour regarder autour de moi ! puis je me rassis, éperdu d’étonnement et de peur, devant le cristal transparent !
13346     Je le contemplais avec des yeux fixes, cherchant à deviner. Mes mains tremblaient ! On avait donc bu cette eau ? Qui ? Moi ? moi, sans doute ? Ce ne pouvait être que moi ?
13347     Alors, j’étais somnambule, je vivais, sans le savoir, de cette double vie mystérieuse qui fait douter s’il y a deux êtres en nous, ou si un être étranger, inconnaissable et invisible, anime, par moments, quand notre âme est engourdie, notre corps captif qui obéit à cet autre, comme à nous-mêmes, plus qu’à nous-mêmes.
13348     Ah ! qui comprendra mon angoisse abominable ?
13349     Qui comprendra l’émotion d’un homme, sain d’esprit, bien éveillé, plein de raison et qui regarde épouvanté, à travers le verre d’une carafe, un peu d’eau disparue pendant qu’il a dormi !
13350     Et je restai là jusqu’au jour, sans oser regagner mon lit.
13351     6 juillet. — Je deviens fou. On a encore bu toute ma carafe cette nuit ; — ou plutôt, je l’ai bue !
13352     Mais, est-ce moi ? Est-ce moi ? Qui serait-ce ? Qui ? Oh ! mon Dieu ! Je deviens fou ? Qui me sauvera ?
13353     10 juillet. — Je viens de faire des épreuves surprenantes.
13354     Décidément, je suis fou ! Et pourtant !
13355     Le 6 juillet, avant de me coucher, j’ai placé sur ma table du vin, du lait, de l’eau, du pain et des fraises.
13356     On a bu — j’ai bu — toute l’eau, et un peu de lait. On n’a touché ni au vin, ni au pain, ni aux fraises.
13357     Le 7 juillet, j’ai renouvelé la même épreuve, qui a donné le même résultat.
13358     Le 8 juillet, j’ai supprimé l’eau et le lait. On n’a touché à rien.
13359     Le 9 juillet enfin, j’ai remis sur ma table l’eau et le lait seulement, en ayant soin d’envelopper les carafes en des linges de mousseline blanche et de ficeler les bouchons.
13360     Puis, j’ai frotté mes lèvres, ma barbe, mes mains avec de la mine de plomb, et je me suis couché.
13361     L’invincible sommeil m’a saisi, suivi bientôt de l’atroce réveil. Je n’avais point remué ; mes draps eux-mêmes ne portaient pas de taches.
13362     Je m’élançai vers ma table. Les linges enfermant les bouteilles étaient demeurés immaculés.
13363     Je déliai les cordons, en palpitant de crainte. On avait bu toute l’eau ! on avait bu tout le lait ! Ah ! mon Dieu !…
13364     Je vais partir tout à l’heure pour Paris.
13365     12 juillet. — Paris. J’avais donc perdu la tête les jours derniers !
13366     J’ai dû être le jouet de mon imagination énervée, à moins que je ne sois vraiment somnambule, ou que j’aie subi une de ces influences constatées, mais inexplicables jusqu’ici, qu’on appelle suggestions.
13367     En tout cas, mon affolement touchait à la démence, et vingt-quatre heures de Paris ont suffi pour me remettre d’aplomb.
13368     Hier, après des courses et des visites, qui m’ont fait passer dans l’âme de l’air nouveau et vivifiant, j’ai fini ma soirée au Théâtre-Français.
13369     On y jouait une pièce d’Alexandre Dumas fils ; et cet esprit alerte et puissant a achevé de me guérir. Certes, la solitude est dangereuse pour les intelligences qui travaillent.
13370     Il nous faut, autour de nous, des hommes qui pensent et qui parlent. Quand nous sommes seuls longtemps, nous peuplons le vide de fantômes.
13371     Je suis rentré à l’hôtel très gai, par les boulevards. Au coudoiement de la foule, je songeais, non sans ironie, à mes terreurs, à mes suppositions de l’autre semaine, car j’ai cru, oui, j’ai cru qu’un être invisible habitait sous mon toit.
13372     Comme notre tête est faible et s’effare, et s’égare vite, dès qu’un petit fait incompréhensible nous frappe !
13373     Au lieu de conclure par ces simples mots : « Je ne comprends pas parce que la cause m’échappe », nous imaginons aussitôt des mystères effrayants et des puissances surnaturelles.
13374     14 juillet. — Fête de la République. Je me suis promené par les rues. Les pétards et les drapeaux m’amusaient comme un enfant.
13375     C’est pourtant fort bête d’être joyeux, à date fixe, par décret du gouvernement. Le peuple est un troupeau imbécile, tantôt stupidement patient et tantôt férocement révolté.
13376     On lui dit : « Amuse-toi. » Il s’amuse. On lui dit : « Va te battre avec le voisin. » Il va se battre. On lui dit : « Vote pour l’Empereur. » Il vote pour l’Empereur.
13377     Puis, on lui dit : « Vote pour la République. » Et il vote pour la République.
13378     Ceux qui le dirigent sont aussi sots ; mais au lieu d’obéir à des hommes, ils obéissent à des principes, lesquels ne peuvent être que niais, stériles et faux, par cela même qu’ils sont des principes, c’est-à-dire des idées réputées certaines et immuables, en ce monde où l’on n’est sûr de rien, puisque la lumière est une illusion, puisque le bruit est une illusion.
13379     16 juillet. — J’ai vu hier des choses qui m’ont beaucoup troublé.
13380     Je dînais chez ma cousine, Mme Sablé, dont le mari commande le 76e chasseurs à Limoges.
13381     Je me trouvais chez elle avec deux jeunes femmes, dont l’une a épousé un médecin, le docteur Parent, qui s’occupe beaucoup des maladies nerveuses et des manifestations extraordinaires auxquelles donnent lieu en ce moment les expériences sur l’hypnotisme et la suggestion.
13382     Il nous raconta longtemps les résultats prodigieux obtenus par des savants anglais et par les médecins de l’école de Nancy.
13383     Les faits qu’il avança me parurent tellement bizarres, que je me déclarai tout à fait incrédule.
13384     « Nous sommes, affirmait-il, sur le point de découvrir un des plus importants secrets de la nature, je veux dire, un de ses plus importants secrets sur cette terre ; car elle en a certes d’autrement importants, là-bas, dans les étoiles.
13385     Depuis que l’homme pense, depuis qu’il sait dire et écrire sa pensée, il se sent frôlé par un mystère impénétrable pour ses sens grossiers et imparfaits, et il tâche de suppléer, par l’effort de son intelligence, à l’impuissance de ses organes.
13386     Quand cette intelligence demeurait encore à l’état rudimentaire, cette hantise des phénomènes invisibles a pris des formes banalement effrayantes.
13387     De là sont nées les croyances populaires au surnaturel, les légendes des esprits rôdeurs, des fées, des gnomes, des revenants, je dirai même la légende de Dieu, car nos conceptions de l’ouvrier-créateur, de quelque religion qu’elles nous viennent, sont bien les inventions les plus médiocres, les plus stupides, les plus inacceptables sorties du cerveau apeuré des créatures.
13388     Rien de plus vrai que cette parole de Voltaire : « Dieu a fait l’homme à son image, mais l’homme le lui a bien rendu. »
13389     « Mais, depuis un peu plus d’un siècle, on semble pressentir quelque chose de nouveau.
13390     Mesmer et quelques autres nous ont mis sur une voie inattendue, et nous sommes arrivés vraiment, depuis quatre ou cinq ans surtout, à des résultats surprenants. »
13391     Ma cousine, très incrédule aussi, souriait. Le docteur Parent lui dit : — Voulez-vous que j’essaie de vous endormir, Madame ?
13392     — Oui, je veux bien.
13393     Elle s’assit dans un fauteuil et il commença à la regarder fixement en la fascinant.
13394     Moi, je me sentis soudain un peu troublé, le cœur battant, la gorge serrée. Je voyais les yeux de Mme Sablé s’alourdir, sa bouche se crisper, sa poitrine haleter.
13395     Au bout de dix minutes, elle dormait.
13396     — Mettez-vous derrière elle, dit le médecin.
13397     Et je m’assis derrière elle. Il lui plaça entre les mains une carte de visite en lui disant : « Ceci est un miroir ; que voyez-vous dedans ? »
13398     Elle répondit :
13399     — Je vois mon cousin.
13400     — Que fait-il ?
13401     — Il se tord la moustache.
13402     — Et maintenant ?
13403     — Il tire de sa poche une photographie.
13404     — Quelle est cette photographie ?
13405     — La sienne.
13406     C’était vrai ! Et cette photographie venait de m’être livrée, le soir même, à l’hôtel.
13407     — Comment est-il sur ce portrait ?
13408     — Il se tient debout avec son chapeau à la main.
13409     Donc elle voyait dans cette carte, dans ce carton blanc, comme elle eût vu dans une glace.
13410     Les jeunes femmes, épouvantées, disaient : « Assez ! Assez ! Assez ! »
13411     Mais le docteur ordonna : « Vous vous lèverez demain à huit heures ; puis vous irez trouver à son hôtel votre cousin, et vous le supplierez de vous prêter cinq mille francs que votre mari vous demande et qu’il vous réclamera à son prochain voyage. »
13412     Puis il la réveilla.
13413     En rentrant à l’hôtel, je songeais à cette curieuse séance et des doutes m’assaillirent, non point sur l’absolue, sur l’insoupçonnable bonne foi de ma cousine, que je connaissais comme une sœur, depuis l’enfance, mais sur une supercherie possible du docteur.
13414     Ne dissimulait-il pas dans sa main une glace qu’il montrait à la jeune femme endormie, en même temps que sa carte de visite ? Les prestidigitateurs de profession font des choses autrement singulières.
13415     Je rentrai donc et je me couchai.
13416     Or, ce matin, vers huit heures et demie, je fus réveillé par mon valet de chambre, qui me dit :
13417     — C’est Mme Sablé qui demande à parler à Monsieur tout de suite.
13418     Je m’habillai à la hâte et je la reçus.
13419     Elle s’assit fort troublée, les yeux baissés, et, sans lever son voile, elle me dit :
13420     — Mon cher cousin, j’ai un gros service à vous demander.
13421     — Lequel, ma cousine ?
13422     — Cela me gêne beaucoup de vous le dire, et pourtant, il le faut. J’ai besoin, absolument besoin, de cinq mille francs.
13423     — Allons donc, vous ?
13424     — Oui, moi, ou plutôt mon mari, qui me charge de les trouver.
13425     J’étais tellement stupéfait, que je balbutiais mes réponses.
13427     Mais, en la regardant avec attention, tous mes doutes se dissipèrent. Elle tremblait d’angoisse, tant cette démarche lui était douloureuse, et je compris qu’elle avait la gorge pleine de sanglots.
13428     Je la savais fort riche et je repris :
13429     — Comment ! votre mari n’a pas cinq mille francs à sa disposition ! Voyons, réfléchissez. Êtes-vous sûre qu’il vous a chargée de me les demander ?
13430     Elle hésita quelques secondes comme si elle eût fait un grand effort pour chercher dans son souvenir, puis elle répondit :
13431     — Oui…, oui… j’en suis sûre.
13432     — Il vous a écrit ?
13433     Elle hésita encore, réfléchissant. Je devinai le travail torturant de sa pensée. Elle ne savait pas. Elle savait seulement qu’elle devait m’emprunter cinq mille francs pour son mari. Donc elle osa mentir.
13434     — Oui, il m’a écrit.
13435     — Quand donc ? Vous ne m’avez parlé de rien, hier.
13436     — J’ai reçu sa lettre ce matin.
13437     — Pouvez-vous me la montrer ?
13438     — Non… non… non… elle contenait des choses intimes… trop personnelles… je l’ai… je l’ai brûlée.
13439     — Alors, c’est que votre mari fait des dettes.
13440     Elle hésita encore, puis murmura :
13441     — Je ne sais pas.
13442     Je déclarai brusquement :
13443     — C’est que je ne puis disposer de cinq mille francs en ce moment, ma chère cousine.
13444     Elle poussa une sorte de cri de souffrance.
13445     — Oh ! oh ! je vous en prie, je vous en prie, trouvez-les…
13446     Elle s’exaltait, joignait les mains comme si elle m’eût prié ! J’entendais sa voix changer de ton ; elle pleurait et bégayait, harcelée, dominée par l’ordre irrésistible qu’elle avait reçu.
13447     — Oh ! oh ! je vous en supplie… si vous saviez comme je souffre… il me les faut aujourd’hui.
13448     J’eus pitié d’elle.
13449     — Vous les aurez tantôt, je vous le jure.
13450     Elle s’écria :
13451     — Oh ! merci ! merci ! Que vous êtes bon.
13452     Je repris : — Vous rappelez-vous ce qui s’est passé hier soir chez vous ?
13453     — Oui.
13454     — Vous rappelez-vous que le docteur Parent vous a endormie ?
13455     — Oui.
13456     — Eh ! bien, il vous a ordonné de venir m’emprunter ce matin cinq mille francs, et vous obéissez en ce moment à cette suggestion.
13457     Elle réfléchit quelques secondes et répondit :
13458     — Puisque c’est mon mari qui les demande.
13459     Pendant une heure, j’essayai de la convaincre, mais je n’y pus parvenir.
13460     Quand elle fut partie, je courus chez le docteur. Il allait sortir ; et il m’écouta en souriant. Puis il dit :
13461     — Croyez-vous maintenant ?
13462     — Oui, il le faut bien.
13463     — Allons chez votre parente.
13464     Elle sommeillait déjà sur une chaise longue, accablée de fatigue.
13465     Le médecin lui prit le pouls, la regarda quelque temps, une main levée vers ses yeux qu’elle ferma peu à peu sous l’effort insoutenable de cette puissance magnétique.
13466     Quand elle fut endormie :
13467     — Votre mari n’a plus besoin de cinq mille francs ! Vous allez donc oublier que vous avez prié votre cousin de vous les prêter, et, s’il vous parle de cela, vous ne comprendrez pas.
13468     Puis il la réveilla. Je tirai de ma poche un portefeuille :
13469     — Voici, ma chère cousine, ce que vous m’avez demandé ce matin.
13470     Elle fut tellement surprise que je n’osai pas insister. J’essayai cependant de ranimer sa mémoire, mais elle nia avec force, crut que je me moquais d’elle, et faillit, à la fin, se fâcher.
13471     Voilà ! je viens de rentrer ; et je n’ai pu déjeuner, tant cette expérience m’a bouleversé.
13472     19 juillet. — Beaucoup de personnes à qui j’ai raconté cette aventure se sont moquées de moi. Je ne sais plus que penser. Le sage dit : Peut-être ?
13473     21 juillet. — J’ai été dîner à Bougival, puis j’ai passé la soirée au bal des canotiers. Décidément, tout dépend des lieux et des milieux.
13474     Croire au surnaturel dans l’île de la Grenouillère, serait le comble de la folie… mais au sommet du mont Saint-Michel ?… mais dans les Indes ?
13475     Nous subissons effroyablement l’influence de ce qui nous entoure. Je rentrerai chez moi la semaine prochaine.
13476     30 juillet. — Je suis revenu dans ma maison depuis hier. Tout va bien.
13477     2 août. — Rien de nouveau ; il fait un temps superbe. Je passe mes journées à regarder couler la Seine.
13478     4 août. — Querelles parmi mes domestiques. Ils prétendent qu’on casse les verres, la nuit, dans les armoires.
13479     Le valet de chambre accuse la cuisinière, qui accuse la lingère, qui accuse les deux autres. Quel est le coupable ? Bien fin qui le dirait !
13480     6 août. — Cette fois, je ne suis pas fou. J’ai vu… j’ai vu… j’ai vu !… Je ne puis plus douter… j’ai vu !… J’ai encore froid jusque dans les ongles… j’ai encore peur jusque dans les moelles… j’ai vu !…
13481     Je me promenais à deux heures, en plein soleil, dans mon parterre de rosiers… dans l’allée des rosiers d’automne qui commencent à fleurir.
13482     Comme je m’arrêtais à regarder un géant des batailles, qui portait trois fleurs magnifiques, je vis, je vis distinctement, tout près de moi, la tige d’une de ces roses se plier, comme si une main invisible l’eût tordue, puis se casser comme si cette main l’eût cueillie !
13483     Puis la fleur s’éleva, suivant la courbe qu’aurait décrite un bras en la portant vers une bouche, et elle resta suspendue dans l’air transparent, toute seule, immobile, effrayante tache rouge à trois pas de mes yeux.
13484     Éperdu, je me jetai sur elle pour la saisir !
13485     Je ne trouvai rien ; elle avait disparu. Alors je fus pris d’une colère furieuse contre moi-même ; car il n’est pas permis à un homme raisonnable et sérieux d’avoir de pareilles hallucinations.
13486     Mais était-ce bien une hallucination ? Je me retournai pour chercher la tige, et je la retrouvai immédiatement sur l’arbuste, fraîchement brisée, entre les deux autres roses demeurées à la branche.
13487     Alors, je rentrai chez moi l’âme bouleversée ; car je suis certain, maintenant, certain comme de l’alternance des jours et des nuits, qu’il existe près de moi un être invisible, qui se nourrit de lait et d’eau, qui peut toucher aux choses, les prendre et les changer de place, doué par conséquent d’une nature matérielle, bien qu’imperceptible pour nos sens, et qui habite comme moi, sous mon toit…
13488     7 août. — J’ai dormi tranquille. Il a bu l’eau de ma carafe, mais n’a point troublé mon sommeil.
13489     Je me demande si je suis fou.
13490     En me promenant, tantôt au grand soleil, le long de la rivière, des doutes me sont venus sur ma raison, non point des doutes vagues comme j’en avais jusqu’ici, mais des doutes précis, absolus.
13491     J’ai vu des fous ; j’en ai connu qui restaient intelligents, lucides, clairvoyants même sur toutes les choses de la vie, sauf sur un point.
13492     Ils parlaient de tout avec clarté, avec souplesse, avec profondeur, et soudain leur pensée touchant l’écueil de leur folie, s’y déchirait en pièces, s’éparpillait et sombrait dans cet océan effrayant et furieux, plein de vagues bondissantes, de brouillards, de bourrasques, qu’on nomme « la démence ».
13493     Certes, je me croirais fou, absolument fou, si je n’étais conscient, si je ne connaissais parfaitement mon état, si je ne le sondais en l’analysant avec une complète lucidité.
13494     Je ne serais donc, en somme, qu’un halluciné raisonnant. Un trouble inconnu se serait produit dans mon cerveau, un de ces troubles qu’essayent de noter et de préciser aujourd’hui les physiologistes ; et ce trouble aurait déterminé dans mon esprit, dans l’ordre et la logique de mes idées, une crevasse profonde.
13495     Des phénomènes semblables ont lieu dans le rêve qui nous promène à travers les fantasmagories les plus invraisemblables, sans que nous en soyons surpris, parce que l’appareil vérificateur, parce que le sens du contrôle est endormi ; tandis que la faculté imaginative veille et travaille.
13496     Ne se peut-il pas qu’une des imperceptibles touches du clavier cérébral se trouve paralysée chez moi ?
13497     Des hommes, à la suite d’accidents, perdent la mémoire des noms propres ou des verbes ou des chiffres, ou seulement des dates.
13498     Les localisations de toutes les parcelles de la pensée sont aujourd’hui prouvées.
13499     Or, quoi d’étonnant à ce que ma faculté de contrôler l’irréalité de certaines hallucinations, se trouve engourdie chez moi en ce moment !
13500     Je songeais à tout cela en suivant le bord de l’eau. Le soleil couvrait de clarté la rivière, faisait la terre délicieuse, emplissait mon regard d’amour pour la vie, pour les hirondelles, dont l’agilité est une joie de mes yeux, pour les herbes de la rive dont le frémissement est un bonheur de mes oreilles.
13501     Peu à peu, cependant un malaise inexplicable me pénétrait. Une force, me semblait-il, une force occulte m’engourdissait, m’arrêtait, m’empêchait d’aller plus loin, me rappelait en arrière.
13502     J’éprouvais ce besoin douloureux de rentrer qui vous oppresse, quand on a laissé au logis un malade aimé, et que le pressentiment vous saisit d’une aggravation de son mal.
13503     Donc, je revins malgré moi, sûr que j’allais trouver, dans ma maison, une mauvaise nouvelle, une lettre ou une dépêche.
13504     Il n’y avait rien ; et je demeurai plus surpris et plus inquiet que si j’avais eu de nouveau quelque vision fantastique.
13505     8 août. — J’ai passé hier une affreuse soirée.
13506     Il ne se manifeste plus, mais je le sens près de moi, m’épiant, me regardant, me pénétrant, me dominant et plus redoutable, en se cachant ainsi, que s’il signalait par des phénomènes surnaturels sa présence invisible et constante.
13507     J’ai dormi, pourtant.
13508     9 août. — Rien, mais j’ai peur.
13509     10 août. — Rien ; qu’arrivera-t-il demain ?
13510     11 août. — Toujours rien ; je ne puis plus rester chez moi avec cette crainte et cette pensée entrées en mon âme ; je vais partir.
13511     12 août, 10 heures du soir. — Tout le jour j’ai voulu m’en aller ; je n’ai pas pu.
13512     J’ai voulu accomplir cet acte de liberté si facile, si simple, — sortir — monter dans ma voiture pour gagner Rouen — je n’ai pas pu. Pourquoi ?
13513     13 août. — Quand on est atteint par certaines maladies, tous les ressorts de l’être physique semblent brisés, toutes les énergies anéanties, tous les muscles relâchés, les os devenus mous comme la chair et la chair liquide comme de l’eau.
13514     J’éprouve cela dans mon être moral d’une façon étrange et désolante.
13515     Je n’ai plus aucune force, aucun courage, aucune domination sur moi, aucun pouvoir même de mettre en mouvement ma volonté.
13516     Je ne peux plus vouloir ; mais quelqu’un veut pour moi ; et j’obéis.
13517     14 août. — Je suis perdu ! Quelqu’un possède mon âme et la gouverne ! quelqu’un ordonne tous mes actes, tous mes mouvements, toutes mes pensées.
13518     Je ne suis plus rien en moi, rien qu’un spectateur esclave et terrifié de toutes les choses que j’accomplis.
13519     Je désire sortir. Je ne peux pas. Il ne veut pas ; et je reste, éperdu, tremblant, dans le fauteuil où il me tient assis.
13520     Je désire seulement me lever, me soulever, afin de me croire encore maître de moi.
13521     Je ne peux pas ! Je suis rivé à mon siège ; et mon siège adhère au sol, de telle sorte qu’aucune force ne nous soulèverait.
13522     Puis, tout d’un coup, il faut, il faut, il faut que j’aille au fond de mon jardin cueillir des fraises et les manger. Et j’y vais. Je cueille des fraises et je les mange !
13523     Oh ! mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu ! Est-il un Dieu ? S’il en est un, délivrez-moi, sauvez-moi ! secourez-moi ! Pardon ! Pitié ! Grâce ! Sauvez-moi ! Oh ! quelle souffrance ! quelle torture ! quelle horreur !
13524     15 août. — Certes, voilà comment était possédée et dominée ma pauvre cousine, quand elle est venue m’emprunter cinq mille francs.
13525     Elle subissait un vouloir étranger entré en elle, comme une autre âme, comme une autre âme parasite et dominatrice. Est-ce que le monde va finir ?
13526     Mais celui qui me gouverne, quel est-il, cet invisible ? cet inconnaissable, ce rôdeur d’une race surnaturelle ?
13527     Donc les Invisibles existent ! Alors, comment depuis l’origine du monde ne se sont-ils pas encore manifestés d’une façon précise comme ils le font pour moi ?
13528     Je n’ai jamais rien lu qui ressemble à ce qui s’est passé dans ma demeure. Oh ! si je pouvais la quitter, si je pouvais m’en aller, fuir et ne pas revenir. Je serais sauvé, mais je ne peux pas.
13529     16 août. — J’ai pu m’échapper aujourd’hui pendant deux heures, comme un prisonnier qui trouve ouverte, par hasard, la porte de son cachot. J’ai senti que j’étais libre tout à coup et qu’il était loin.
13530     J’ai ordonné d’atteler bien vite et j’ai gagné Rouen. Oh ! quelle joie de pouvoir dire à un homme qui obéit : « Allez à Rouen ! »
13531     Je me suis fait arrêter devant la bibliothèque et j’ai prié qu’on me prêtât le grand traité du docteur Hermann Herestauss sur les habitants inconnus du monde antique et moderne.
13532     Puis, au moment de remonter dans mon coupé, j’ai voulu dire : « À la gare ! » et j’ai crié, — je n’ai pas dit, j’ai crié — d’une voix si forte que les passants se sont retournés : « À la maison », et je suis tombé, affolé d’angoisse, sur le coussin de ma voiture. Il m’avait retrouvé et repris.
13533     17 août. — Ah ! Quelle nuit ! quelle nuit ! Et pourtant il me semble que je devrais me réjouir. Jusqu’à une heure du matin, j’ai lu !
13534     Hermann Herestauss, docteur en philosophie et en théogonie, a écrit l’histoire et les manifestations de tous les êtres invisibles rôdant autour de l’homme ou rêvés par lui.
13535     Il décrit leurs origines, leur domaine, leur puissance. Mais aucun d’eux ne ressemble à celui qui me hante.
13536     On dirait que l’homme, depuis qu’il pense, a pressenti et redouté un être nouveau, plus fort que lui, son successeur en ce monde, et que, le sentant proche et ne pouvant prévoir la nature de ce maître, il a créé, dans sa terreur, tout le peuple fantastique des êtres occultes, fantômes vagues nés de la peur.
13537     Donc, ayant lu jusqu’à une heure du matin, j’ai été m’asseoir ensuite auprès de ma fenêtre ouverte pour rafraîchir mon front et ma pensée au vent calme de l’obscurité.
13538     Il faisait bon, il faisait tiède ! Comme j’aurais aimé cette nuit-là autrefois !
13539     Pas de lune. Les étoiles avaient au fond du ciel noir des scintillements frémissants. Qui habite ces mondes ? Quelles formes, quels vivants, quels animaux, quelles plantes sont là-bas ?
13540     Ceux qui pensent dans ces univers lointains, que savent-ils plus que nous ? Que peuvent-ils plus que nous ? Que voient-ils que nous ne connaissons point ?
13541     Un d’eux, un jour ou l’autre, traversant l’espace, n’apparaîtra-t-il pas sur notre terre pour la conquérir, comme les Normands jadis traversaient la mer pour asservir des peuples plus faibles ?
13542     Nous sommes si infirmes, si désarmés, si ignorants, si petits, nous autres, sur ce grain de boue qui tourne délayé dans une goutte d’eau.
13543     Je m’assoupis en rêvant ainsi au vent frais du soir.
13544     Or, ayant dormi environ quarante minutes, je rouvris les yeux sans faire un mouvement, réveillé par je ne sais quelle émotion confuse et bizarre.
13545     Je ne vis rien d’abord, puis, tout à coup, il me sembla qu’une page du livre resté ouvert sur ma table venait de tourner toute seule. Aucun souffle d’air n’était entré par ma fenêtre.
13546     Je fus surpris et j’attendis. Au bout de quatre minutes environ, je vis, je vis, oui, je vis de mes yeux une autre page se soulever et se rabattre sur la précédente, comme si un doigt l’eût feuilletée.
13547     Mon fauteuil était vide, semblait vide ; mais je compris qu’il était là, lui, assis à ma place, et qu’il lisait.
13548     D’un bond furieux, d’un bond de bête révoltée, qui va éventrer son dompteur, je traversai ma chambre pour le saisir, pour l’étreindre, pour le tuer !…
13549     Mais mon siège, avant que je l’eusse atteint, se renversa comme si on eût fui devant moi… ma table oscilla, ma lampe tomba et s’éteignit, et ma fenêtre se ferma comme si un malfaiteur surpris se fût élancé dans la nuit, en prenant à pleines mains les battants.
13550     Donc, il s’était sauvé ; il avait eu peur, peur de moi, lui !
13551     Alors… alors… demain… ou après… ou un jour quelconque… je pourrai donc le tenir sous mes poings, et l’écraser contre le sol !
13552     Est-ce que les chiens, quelquefois, ne mordent point et n’étranglent pas leurs maîtres ?
13553     18 août. — J’ai songé toute la journée. Oh ! oui, je vais lui obéir, suivre ses impulsions, accomplir toutes ses volontés, me faire humble, soumis, lâche. Il est le plus fort. Mais une heure viendra…
13554     19 août. — Je sais… je sais… je sais tout !
13555     Je viens de lire ceci dans la Revue du Monde scientifique : « Une nouvelle assez curieuse nous arrive de Rio de Janeiro. Une folie, une épidémie de folie, comparable aux démences contagieuses qui atteignirent les peuples d’Europe au Moyen Âge, sévit en ce moment dans la province de San-Paulo.
13556     Les habitants éperdus quittent leurs maisons, désertent leurs villages, abandonnent leurs cultures, se disant poursuivis, possédés, gouvernés comme un bétail humain par des êtres invisibles bien que tangibles, des sortes de vampires qui se nourrissent de leur vie, pendant leur sommeil, et qui boivent en outre de l’eau et du lait sans paraître toucher à aucun autre aliment.
13558     Ah ! Ah ! je me rappelle, je me rappelle le beau trois-mâts brésilien qui passa sous mes fenêtres en remontant la Seine, le 8 mai dernier !
13559     Je le trouvai si joli, si blanc, si gai ! L’Être était dessus, venant de là-bas, où sa race est née ! Et il m’a vu ! Il a vu ma demeure blanche aussi ; et il a sauté du navire sur la rive. Oh ! mon Dieu !
13560     À présent, je sais, je devine. Le règne de l’homme est fini.
13561     Il est venu, Celui que redoutaient les premières terreurs des peuples naïfs, Celui qu’exorcisaient les prêtres inquiets, que les sorciers évoquaient par les nuits sombres, sans le voir apparaître encore, à qui les pressentiments des maîtres passagers du monde prêtèrent toutes les formes monstrueuses ou gracieuses des gnomes, des esprits, des génies, des fées, des farfadets.
13562     Après les grossières conceptions de l’épouvante primitive, des hommes plus perspicaces l’ont pressenti plus clairement.
13563     Mesmer l’avait deviné, et les médecins, depuis dix ans déjà, ont découvert, d’une façon précise, la nature de sa puissance avant qu’il l’eût exercée lui-même.
13564     Ils ont joué avec cette arme du Seigneur nouveau, la domination d’un mystérieux vouloir sur l’âme humaine devenue esclave. Ils ont appelé cela magnétisme, hypnotisme, suggestion… que sais-je ?
13565     Je les ai vus s’amuser comme des enfants imprudents avec cette horrible puissance !
13566     Malheur à nous ! Malheur à l’homme ! Il est venu, le… le… comment se nomme-t-il… le… il me semble qu’il me crie son nom, et je ne l’entends pas… le… oui… il le crie…
13567     J’écoute… je ne peux pas… répète… le… Horla… J’ai entendu… le Horla… c’est lui… le Horla… il est venu !…
13568     Ah ! le vautour a mangé la colombe, le loup a mangé le mouton ; le lion a dévoré le buffle aux cornes aiguës ; l’homme a tué le lion avec la flèche, avec le glaive, avec la poudre ; mais le Horla va faire de l’homme ce que nous avons fait du cheval et du bœuf : sa chose, son serviteur et sa nourriture, par la seule puissance de sa volonté. Malheur à nous !
13569     Pourtant, l’animal, quelquefois, se révolte et tue celui qui l’a dompté… moi aussi je veux… je pourrai… mais il faut le connaître, le toucher, le voir !
13570     Les savants disent que l’œil de la bête, différent du nôtre, ne distingue point comme le nôtre… Et mon œil à moi ne peut distinguer le nouveau venu qui m’opprime.
13571     Pourquoi ? Oh ! je me rappelle à présent les paroles du moine du mont Saint-Michel : « Est-ce que nous voyons la cent-millième partie de ce qui existe ? Tenez, voici le vent qui est la plus grande force de la nature, qui renverse les hommes, abat les édifices, déracine les arbres, soulève la mer en montagnes d’eau, détruit les falaises et jette aux brisants les grands navires, le vent qui tue, qui siffle, qui gémit, qui mugit, l’avez-vous vu et pouvez-vous le voir : il existe pourtant ! »
13572     Et je songeais encore : mon œil est si faible, si imparfait, qu’il ne distingue même point les corps durs, s’ils sont transparents comme le verre !…
13573     Qu’une glace sans tain barre mon chemin, il me jette dessus comme l’oiseau entré dans une chambre se casse la tête aux vitres. Mille choses en outre le trompent et l’égarent ?
13574     Quoi d’étonnant, alors, à ce qu’il ne sache point apercevoir un corps nouveau que la lumière traverse.
13575     Un être nouveau ! pourquoi pas ? Il devait venir assurément ! pourquoi serions-nous les derniers ! Nous ne le distinguons point, ainsi que tous les autres créés avant nous ?
13576     C’est que sa nature est plus parfaite, son corps plus fin et plus fini que le nôtre, que le nôtre si faible, si maladroitement conçu, encombré d’organes toujours fatigués, toujours forcés comme des ressorts trop complexes, que le nôtre, qui vit comme une plante et comme une bête, en se nourrissant péniblement d’air, d’herbe et de viande, machine animale en proie aux maladies, aux déformations, aux putréfactions, poussive, mal réglée, naïve et bizarre, ingénieusement mal faite, œuvre grossière et délicate, ébauche d’être qui pourrait devenir intelligent et superbe.
13577     Nous sommes quelques-uns, si peu sur ce monde, depuis l’huître jusqu’à l’homme. Pourquoi pas un de plus, une fois accomplie la période qui sépare les apparitions successives de toutes les espèces diverses ?
13578     Pourquoi pas un de plus ? Pourquoi pas aussi d’autres arbres aux fleurs immenses, éclatantes et parfumant des régions entières ?
13579     Pourquoi pas d’autres éléments que le feu, l’air, la terre et l’eau ? — Ils sont quatre, rien que quatre, ces pères nourriciers des êtres !
13580     Quelle pitié ! Pourquoi ne sont-ils pas quarante, quatre cents, quatre mille !
13581     Comme tout est pauvre, mesquin, misérable ! avarement donné, sèchement inventé, lourdement fait ! Ah ! l’éléphant, l’hippopotame, que de grâce ! Le chameau, que d’élégance !
13582     Mais direz-vous, le papillon ! une fleur qui vole ! J’en rêve un qui serait grand comme cent univers, avec des ailes dont je ne puis même exprimer la forme, la beauté, la couleur et le mouvement. Mais je le vois… il va d’étoile en étoile, les rafraîchissant et les embaumant au souffle harmonieux et léger de sa course !… Et les peuples de là-haut le regardent passer, extasiés et ravis !…
13583     Qu’ai-je donc ? C’est lui, lui, le Horla, qui me hante, qui me fait penser ces folies ! Il est en moi, il devient mon âme ; je le tuerai !
13584     19 août. — Je le tuerai. Je l’ai vu ! je me suis assis hier soir, à ma table ; et je fis semblant d’écrire avec une grande attention. Je savais bien qu’il viendrait rôder autour de moi, tout près, si près que je pourrais peut-être le toucher, le saisir ?
13585     Et alors !… alors, j’aurais la force des désespérés ; j’aurais mes mains, mes genoux, ma poitrine, mon front, mes dents pour l’étrangler, l’écraser, le mordre, le déchirer.
13586     Et je le guettais avec tous mes organes surexcités.
13587     J’avais allumé mes deux lampes et les huit bougies de ma cheminée, comme si j’eusse pu, dans cette clarté, le découvrir.
13588     En face de moi, mon lit, un vieux lit de chêne à colonnes ; à droite, ma cheminée ; à gauche, ma porte fermée avec soin, après l’avoir laissée longtemps ouverte, afin de l’attirer ; derrière moi, une très haute armoire à glace, qui me servait chaque jour pour me raser, pour m’habiller, et où j’avais coutume de me regarder, de la tête aux pieds, chaque fois que je passais devant.
13589     Donc, je faisais semblant d’écrire, pour le tromper, car il m’épiait lui aussi ; et soudain, je sentis, je fus certain qu’il lisait par-dessus mon épaule, qu’il était là, frôlant mon oreille.
13590     Je me dressai, les mains tendues, en me tournant si vite que je faillis tomber.
13591     Eh ! bien ?… on y voyait comme en plein jour, et je ne me vis pas dans ma glace !… Elle était vide, claire, profonde, pleine de lumière ! Mon image n’était pas dedans… et j’étais en face, moi !
13592     Je voyais le grand verre limpide du haut en bas. Et je regardais cela avec des yeux affolés ; et je n’osais plus avancer, je n’osais plus faire un mouvement, sentant bien pourtant qu’il était là, mais qu’il m’échapperait encore, lui dont le corps imperceptible avait dévoré mon reflet.
13593     Comme j’eus peur ! Puis voilà que tout à coup je commençai à m’apercevoir dans une brume, au fond du miroir, dans une brume comme à travers une nappe d’eau ; et il me semblait que cette eau glissait de gauche à droite, lentement, rendant plus précise mon image, de seconde en seconde. C’était comme la fin d’une éclipse.
13594     Ce qui me cachait ne paraissait point posséder de contours nettement arrêtés, mais une sorte de transparence opaque, s’éclaircissant peu à peu.
13595     Je pus enfin me distinguer complètement, ainsi que je le fais chaque jour en me regardant.
13596     Je l’avais vu ! L’épouvante m’en est restée, qui me fait encore frissonner.
13597     20 août. — Le tuer, comment ? puisque je ne peux l’atteindre ? Le poison ? mais il me verrait le mêler à l’eau ; et nos poisons, d’ailleurs, auraient-ils un effet sur son corps imperceptible ?
13598     Non… non… sans aucun doute… Alors ?… alors ?…
13599     21 août. — J’ai fait venir un serrurier de Rouen, et lui ai commandé pour ma chambre des persiennes de fer, comme en ont, à Paris, certains hôtels particuliers, au rez-de-chaussée, par crainte des voleurs.
13600     Il me fera, en outre, une porte pareille. Je me suis donné pour un poltron, mais je m’en moque !…
13601     10 septembre. — Rouen, hôtel continental. C’est fait… c’est fait… mais est-il mort ? J’ai l’âme bouleversée de ce que j’ai vu.
13602     Hier donc, le serrurier ayant posé ma persienne et ma porte de fer, j’ai laissé tout ouvert jusqu’à minuit, bien qu’il commençât à faire froid.
13603     Tout à coup, j’ai senti qu’il était là, et une joie, une joie folle m’a saisi.
13604     Je me suis levé lentement, et j’ai marché à droite, à gauche, longtemps pour qu’il ne devinât rien ; puis j’ai ôté mes bottines et mis mes savates avec négligence ; puis j’ai fermé ma persienne de fer, et revenant à pas tranquilles vers la porte, j’ai fermé la porte aussi à double tour.
13605     Retournant alors vers la fenêtre, je la fixai par un cadenas, dont je mis la clef dans ma poche.
13606     Tout à coup, je compris qu’il s’agitait autour de moi, qu’il avait peur à son tour, qu’il m’ordonnait de lui ouvrir.
13607     Je faillis céder ; je ne cédai pas, mais m’adossant à la porte, je l’entre-bâillai, tout juste assez pour passer, moi, à reculons ; et comme je suis très grand ma tête touchait au linteau.
13608     J’étais sûr qu’il n’avait pu s’échapper et je l’enfermai, tout seul, tout seul ! Quelle joie ! Je le tenais !
13609     Alors, je descendis, en courant ; je pris dans mon salon, sous ma chambre, mes deux lampes et je renversai toute l’huile sur le tapis, sur les meubles, partout ; puis j’y mis le feu, et je me sauvai, après avoir bien refermé, à double tour, la grande porte d’entrée.
13610     Et j’allai me cacher au fond de mon jardin, dans un massif de lauriers. Comme ce fut long ! comme ce fut long !
13612     Je regardais ma maison, et j’attendais. Comme ce fut long !
13613     Je croyais déjà que le feu s’était éteint tout seul, ou qu’il l’avait éteint, Lui, quand une des fenêtres d’en bas creva sous la poussée de l’incendie, et une flamme, une grande flamme rouge et jaune, longue, molle, caressante, monta le long du mur blanc et le baisa jusqu’au toit.
13614     Une lueur courut dans les arbres, dans les branches, dans les feuilles, et un frisson, un frisson de peur aussi !
13615     Les oiseaux se réveillaient ; un chien se mit à hurler ; il me sembla que le jour se levait !
13616     Deux autres fenêtres éclatèrent aussitôt, et je vis que tout le bas de ma demeure n’était plus qu’un effrayant brasier.
13617     Mais un cri, un cri horrible, suraigu, déchirant, un cri de femme passa dans la nuit, et deux mansardes s’ouvrirent !
13618     J’avais oublié mes domestiques ! Je vis leurs faces affolées, et leurs bras qui s’agitaient !…
13619     Alors, éperdu d’horreur, je me mis à courir vers le village en hurlant : « Au secours ! au secours ! au feu ! au feu ! » Je rencontrai des gens qui s’en venaient déjà et je retournai avec eux, pour voir !
13620     La maison, maintenant, n’était plus qu’un bûcher horrible et magnifique, un bûcher monstrueux, éclairant toute la terre, un bûcher où brûlaient des hommes, et où il brûlait aussi, Lui, Lui, mon prisonnier, l’Être nouveau, le nouveau maître, le Horla !
13621     Soudain le toit tout entier s’engloutit entre les murs, et un volcan de flammes jaillit jusqu’au ciel.
13622     Par toutes les fenêtres ouvertes sur la fournaise, je voyais la cuve de feu, et je pensais qu’il était là, dans ce four, mort…
13623     — Mort ? Peut-être ?… Son corps ? son corps que le jour traversait n’était-il pas indestructible par les moyens qui tuent les nôtres ?
13624     S’il n’était pas mort ?… seul peut-être le temps a prise sur l’Être Invisible et Redoutable.
13625     Pourquoi ce corps transparent, ce corps inconnaissable, ce corps d’Esprit, s’il devait craindre, lui aussi, les maux, les blessures, les infirmités, la destruction prématurée ?
13626     La destruction prématurée ? toute l’épouvante humaine vient d’elle !
13627     Après l’homme le Horla. — Après celui qui peut mourir tous les jours, à toutes les heures, à toutes les minutes, par tous les accidents, est venu celui qui ne doit mourir qu’à son jour, à son heure, à sa minute, parce qu’il a touché la limite de son existence !
13628     Non… non… sans aucun doute, sans aucun doute… il n’est pas mort… Alors… alors… il va donc falloir que je me tue, moi !…
13636     DOUBLE ASSASSINAT DANS LA RUE MORGUE — Edgar Poe
13637     Quelle chanson chantaient les sirènes ? quel nom Achille avait-il pris, quand il se cachait parmi les femmes ? – Questions embarrassantes, il est vrai, mais qui ne sont pas situées au-delà de toute conjecture.
13638     Sir Thomas Browne.
13640     Nous ne les apprécions que par leurs résultats. Ce que nous en savons, entre autres choses, c’est qu’elles sont pour celui qui les possède à un degré extraordinaire une source de jouissances des plus vives.
13641     De même que l’homme fort se réjouit dans son aptitude physique, se complaît dans les exercices qui provoquent les muscles à l’action, de même l’analyse prend sa gloire dans cette activité spirituelle dont la fonction est de débrouiller.
13642     Il tire du plaisir même des plus triviales occasions qui mettent ses talents en jeu.
13643     Il raffole des énigmes, des rébus, des hiéroglyphes ; il déploie dans chacune des solutions une puissance de perspicacité qui, dans l’opinion vulgaire, prend un caractère surnaturel.
13644     Les résultats, habilement déduits par l’âme même et l’essence de sa méthode, ont réellement tout l’air d’une intuition.
13645     Cette faculté de résolution tire peut-être une grande force de l’étude des mathématiques, et particulièrement de la très-haute branche de cette science, qui, fort improprement et simplement en raison de ses opérations rétrogrades, a été nommée l’analyse, comme si elle était l’analyse par excellence.
13646     Car, en somme, tout calcul n’est pas en soi une analyse. Un joueur d’échecs, par exemple, fait fort bien l’un sans l’autre.
13647     Il suit de là que le jeu d’échecs, dans ses effets sur la nature spirituelle, est fort mal apprécié.
13648     Je ne veux pas écrire ici un traité de l’analyse, mais simplement mettre en tête d’un récit passablement singulier, quelques observations jetées tout à fait à l’abandon et qui lui serviront de préface.
13649     Je prends donc cette occasion de proclamer que la haute puissance de la réflexion est bien plus activement et plus profitablement exploitée par le modeste jeu de dames que par toute la laborieuse futilité des échecs.
13650     Dans ce dernier jeu, où les pièces sont douées de mouvements divers et bizarres, et représentent des valeurs diverses et variées, la complexité est prise – erreur fort commune – pour de la profondeur.
13651     L’attention y est puissamment mise en jeu. Si elle se relâche d’un instant, on commet une erreur, d’où il résulte une perte ou une défaite.
13652     Comme les mouvements possibles sont, non-seulement variés, mais inégaux en puissance, les chances de pareilles erreurs sont très-multipliées ; et dans neuf cas sur dix, c’est le joueur le plus attentif qui gagne et non pas le plus habile.
13653     Dans les dames, au contraire, où le mouvement est simple dans son espèce et ne subit que peu de variations, les probabilités d’inadvertance sont beaucoup moindres, et l’attention n’étant pas absolument et entièrement accaparée, tous les avantages remportés par chacun des joueurs ne peuvent être remportés que par une perspicacité supérieure.
13654     Pour laisser là ces abstractions, supposons un jeu de dames où la totalité des pièces soit réduite à quatre dames, et où naturellement il n’y ait pas lieu de s’attendre à des étourderies.
13655     Il est évident qu’ici la victoire ne peut être décidée, – les deux parties étant absolument égales, – que par une tactique habile, résultat de quelque puissant effort de l’intellect.
13656     Privé des ressources ordinaires, l’analyste entre dans l’esprit de son adversaire, s’identifie avec lui, et souvent découvre d’un seul coup d’œil l’unique moyen – un moyen quelquefois absurdement simple – de l’attirer dans une faute ou de le précipiter dans un faux calcul.
13657     On a longtemps cité le whist pour son action sur la faculté du calcul ; et on a connu des hommes d’une haute intelligence qui semblaient y prendre un plaisir incompréhensible et dédaigner les échecs comme un jeu frivole.
13658     En effet, il n’y a aucun jeu analogue qui fasse plus travailler la faculté de l’analyse.
13659     Le meilleur joueur d’échecs de la chrétienté ne peut guère être autre chose que le meilleur joueur d’échecs ; mais la force au whist implique la puissance de réussir dans toutes les spéculations bien autrement importantes où l’esprit lutte avec l’esprit.
13660     Quand je dis la force, j’entends cette perfection dans le jeu qui comprend l’intelligence de tous les cas dont on peut légitimement faire son profit.
13661     Ils sont non-seulement divers, mais complexes, et se dérobent souvent dans des profondeurs de la pensée absolument inaccessibles à une intelligence ordinaire.
13662     Observer attentivement, c’est se rappeler distinctement ; et, à ce point de vue, le joueur d’échecs capable d’une attention très-intense jouera fort bien au whist, puisque les règles de Hoyle, basées elles-mêmes sur le simple mécanisme du jeu, sont facilement et généralement intelligibles.
13663     Aussi, avoir une mémoire fidèle et procéder d’après le livre sont des points qui constituent pour le vulgaire le summum du bien jouer.
13664     Mais c’est dans les cas situés au-delà de la règle que le talent de l’analyste se manifeste ; il fait en silence une foule d’observations et de déductions.
13665     Ses partenaires en font peut-être autant ; et la différence d’étendue dans les renseignements ainsi acquis ne gît pas tant dans la validité de la déduction que dans la qualité de l’observation.
13666     L’important, le principal est de savoir ce qu’il faut observer.
13667     Notre joueur ne se confine pas dans son jeu, et, bien que ce jeu soit l’objet actuel de son attention, il ne rejette pas pour cela les déductions qui naissent d’objets étrangers au jeu.
13668     Il examine la physionomie de son partenaire, il la compare soigneusement avec celle de chacun de ses adversaires.
13669     Il considère la manière dont chaque partenaire distribue ses cartes ; il compte souvent, grâce aux regards que laissent échapper les joueurs satisfaits, les atouts et les honneurs, un à un.
13670     Il note chaque mouvement de la physionomie, à mesure que le jeu marche, et recueille un capital de pensées dans les expressions variées de certitude, de surprise, de triomphe ou de mauvaise humeur.
13671     À la manière de ramasser une levée, il devine si la même personne en peut faire une autre dans la suite.
13672     Il reconnaît ce qui est joué par feinte à l’air dont c’est jeté sur la table.
13673     Une parole accidentelle, involontaire, une carte qui tombe, ou qu’on retourne par hasard, qu’on ramasse avec anxiété ou avec insouciance ; le compte des levées et l’ordre dans lequel elles sont rangées ; l’embarras, l’hésitation, la vivacité, la trépidation, – tout est pour lui symptôme, diagnostic, tout rend compte à cette perception, – intuitive en apparence, – du véritable état des choses.
13674     Quand les deux ou trois premiers tours ont été faits, il possède à fond le jeu qui est dans chaque main, et peut dès lors jouer ses cartes en parfaite connaissance de cause, comme si tous les autres joueurs avaient retourné les leurs.
13675     La faculté d’analyse ne doit pas être confondue avec la simple ingéniosité ; car, pendant que l’analyste est nécessairement ingénieux, il arrive souvent que l’homme ingénieux est absolument incapable d’analyse.
13676     La faculté de combinaison, ou constructivité, par laquelle se manifeste généralement cette ingéniosité, et à laquelle les phrénologues – ils ont tort, selon moi, – assignent un organe à part, – en supposant qu’elle soit une faculté primordiale, a paru dans des êtres dont l’intelligence était limitrophe de l’idiotie, assez souvent pour attirer l’attention générale des écrivains psychologistes.
13677     Entre l’ingéniosité et l’aptitude analytique, il y a une différence beaucoup plus grande qu’entre l’imaginative et l’imagination, mais d’un caractère rigoureusement analogue.
13678     En somme, on verra que l’homme ingénieux est toujours plein d’imaginative, et que l’homme vraiment imaginatif n’est jamais autre chose qu’un analyste.
13679     Le récit qui suit sera pour le lecteur un commentaire lumineux des propositions que je viens d’avancer.
13681     Ce jeune gentleman appartenait à une excellente famille, une famille illustre même ; mais, par une série d’événements malencontreux, il se trouva réduit à une telle pauvreté, que l’énergie de son caractère y succomba, et qu’il cessa de se pousser dans le monde et de s’occuper du rétablissement de sa fortune.
13682     Grâce à la courtoisie de ses créanciers, il resta en possession d’un petit reliquat de son patrimoine ; et, sur la rente qu’il en tirait, il trouva moyen, par une économie rigoureuse, de subvenir aux nécessités de la vie, sans s’inquiéter autrement des superfluités.
13683     Les livres étaient véritablement son seul luxe, et à Paris on se les procure facilement.
13684     Notre première connaissance se fit dans un obscur cabinet de lecture de la rue Montmartre, par ce fait fortuit que nous étions tous deux à la recherche d’un même livre, fort remarquable et fort rare ; cette coïncidence nous rapprocha. Nous nous vîmes toujours de plus en plus.
13685     Je fus profondément intéressé par sa petite histoire de famille, qu’il me raconta minutieusement avec cette candeur et cet abandon, – ce sans-façon du moi, – qui est le propre de tout Français quand il parle de ses propres affaires.
13686     Je fus aussi fort étonné de la prodigieuse étendue de ses lectures, et par-dessus tout je me sentis l’âme prise par l’étrange chaleur et la vitale fraîcheur de son imagination.
13687     Cherchant dans Paris certains objets qui faisaient mon unique étude, je vis que la société d’un pareil homme serait pour moi un trésor inappréciable, et dès lors je me livrai franchement à lui.
13688     Nous décidâmes enfin que nous vivrions ensemble tout le temps de mon séjour dans cette ville ; et, comme mes affaires étaient un peu moins embarrassées que les siennes, je me chargeai de louer et de meubler, dans un style approprié à la mélancolie fantasque de nos deux caractères, une maisonnette antique et bizarre que des superstitions dont nous ne daignâmes pas nous enquérir avaient fait déserter, – tombant presque en ruine, et située dans une partie reculée et solitaire du faubourg Saint-Germain.
13689     Si la routine de notre vie dans ce lieu avait été connue du monde, nous eussions passé pour deux fous, – peut-être pour des fous d’un genre inoffensif. Notre réclusion était complète ; nous ne recevions aucune visite.
13690     Le lieu de notre retraite était resté un secret – soigneusement gardé – pour mes anciens camarades ; il y avait plusieurs années que Dupin avait cessé de voir du monde et de se répandre dans Paris. Nous ne vivions qu’entre nous.
13691     Mon ami avait une bizarrerie d’humeur, – car comment définir cela ? – c’était d’aimer la nuit pour l’amour de la nuit ; la nuit était sa passion ; et je tombai moi-même tranquillement dans cette bizarrerie, comme dans toutes les autres qui lui étaient propres, me laissant aller au courant de toutes ses étranges originalités avec un parfait abandon.
13692     La noire divinité ne pouvait pas toujours demeurer avec nous ; mais nous en faisions la contrefaçon.
13693     Au premier point du jour, nous fermions tous les lourds volets de notre masure, nous allumions une couple de bougies fortement parfumées, qui ne jetaient que des rayons très-faibles et très-pâles.
13694     Au sein de cette débile clarté, nous livrions chacun notre âme à ses rêves, nous lisions, nous écrivions, ou nous causions, jusqu’à ce que la pendule nous avertît du retour de la véritable obscurité.
13695     Alors, nous nous échappions à travers les rues, bras dessus bras dessous, continuant la conversation du jour, rôdant au hasard jusqu’à une heure très-avancée, et cherchant à travers les lumières désordonnées et les ténèbres de la populeuse cité ces innombrables excitations spirituelles que l’étude paisible ne peut pas donner.
13696     Dans ces circonstances, je ne pouvais m’empêcher de remarquer et d’admirer, – quoique la riche idéalité dont il était doué eût dû m’y préparer, – une aptitude analytique particulière chez Dupin.
13697     Il semblait prendre un délice âcre à l’exercer, – peut-être même à l’étaler, – et avouait sans façon tout le plaisir qu’il en tirait.
13698     Il me disait à moi, avec un petit rire tout épanoui, que bien des hommes avaient pour lui une fenêtre ouverte à l’endroit de leur cœur, et d’habitude il accompagnait une pareille assertion de preuves immédiates et des plus surprenantes, tirées d’une connaissance profonde de ma propre personne.
13699     Dans ces moments-là, ses manières étaient glaciales et distraites ; ses yeux regardaient dans le vide, et sa voix, – une riche voix de ténor, habituellement, – montait jusqu’à la voix de tête ; c’eût été de la pétulance, sans l’absolue délibération de son parler et la parfaite certitude de son accentuation.
13700     Je l’observais dans ses allures, et je rêvais souvent à la vieille philosophie de l’âme double, – je m’amusais à l’idée d’un Dupin double, – un Dupin créateur et un Dupin analyste.
13701     Qu’on ne s’imagine pas, d’après ce que je viens de dire, que je vais dévoiler un grand mystère ou écrire un roman.
13702     Ce que j’ai remarqué dans ce singulier Français était simplement le résultat d’une intelligence surexcitée, – malade peut-être.
13703     Mais un exemple donnera une meilleure idée de la nature de ses observations à l’époque dont il s’agit.
13704     Une nuit, nous flânions dans une longue rue sale, avoisinant le Palais-Royal.
13705     Nous étions plongés chacun dans nos propres pensées, en apparence du moins, et, depuis près d’un quart d’heure, nous n’avions pas soufflé une syllabe. Tout à coup Dupin lâcha ces paroles :
13706     — C’est un bien petit garçon, en vérité ; et il serait mieux à sa place au théâtre des Variétés.
13707     — Cela ne fait pas l’ombre d’un doute, répliquai-je sans y penser et sans remarquer d’abord, tant j’étais absorbé, la singulière façon dont l’interrupteur adaptait sa parole à ma propre rêverie.
13708     Une minute après, je revins à moi, et mon étonnement fut profond.
13709     — Dupin, dis-je très-gravement, voilà qui passe mon intelligence. Je vous avoue, sans ambages, que j’en suis stupéfié et que j’en peux à peine croire mes sens.
13710     Comment a-t-il pu se faire que vous ayez deviné que je pensais à… ?
13711     Mais je m’arrêtai pour m’assurer indubitablement qu’il avait réellement deviné à qui je pensais.
13712     — À Chantilly ? dit-il ; pourquoi vous interrompre ? Vous faisiez en vous-même la remarque que sa petite taille le rendait impropre à la tragédie.
13713     C’était précisément ce qui faisait le sujet de mes réflexions.
13714     Chantilly était un ex-savetier de la rue Saint-Denis qui avait la rage du théâtre, et avait abordé le rôle de Xerxès dans la tragédie de Crébillon ; ses prétentions étaient dérisoires : on en faisait des gorges chaudes.
13715     — Dites-moi, pour l’amour de Dieu ! la méthode – si méthode il y a – à l’aide de laquelle vous avez pu pénétrer mon âme, dans le cas actuel !
13716     En réalité, j’étais encore plus étonné que je n’aurais voulu le confesser.
13717     — C’est le fruitier, répliqua mon ami, qui vous a amené à cette conclusion que le raccommodeur de semelles n’était pas de taille à jouer Xerxès et tous les rôles de ce genre.
13718     — Le fruitier ! vous m’étonnez ! je ne connais de fruitier d’aucune espèce.
13719     — L’homme qui s’est jeté contre vous, quand nous sommes entrés dans la rue, il y a peut-être un quart d’heure.
13720     Je me rappelai alors qu’en effet un fruitier, portant sur sa tête un grand panier de pommes, m’avait presque jeté par terre par maladresse, comme nous passions de la rue C… dans l’artère principale où nous étions alors.
13721     Mais quel rapport cela avait-il avec Chantilly ? Il m’était impossible de m’en rendre compte.
13722     Il n’y avait pas un atome de charlatanerie dans mon ami Dupin.
13723     — Je vais vous expliquer cela, dit-il, et, pour que vous puissiez comprendre tout très-clairement, nous allons d’abord reprendre la série de vos réflexions, depuis le moment dont je vous parle jusqu’à la rencontre du fruitier en question.
13724     Les anneaux principaux de la chaîne se suivent ainsi : Chantilly, Orion, le docteur Nichols, Épicure, la stéréotomie, les pavés, le fruitier.
13725     Il est peu de personnes qui ne se soient amusées, à un moment quelconque de leur vie, à remonter le cours de leurs idées et à rechercher par quels chemins leur esprit était arrivé à de certaines conclusions.
13726     Souvent cette occupation est pleine d’intérêt, et celui qui l’essaye pour la première fois est étonné de l’incohérence et de la distance, immense en apparence, entre le point de départ et le point d’arrivée.
13727     Qu’on juge donc de mon étonnement quand j’entendis mon Français parler comme il avait fait, et que je fus contraint de reconnaître qu’il avait dit la pure vérité.
13728     Il continua :
13729     — Nous causions de chevaux – si ma mémoire ne me trompe pas – juste avant de quitter la rue C… Ce fut notre dernier thème de conversation.
13730     Comme nous passions dans cette rue-ci, un fruitier, avec un gros panier sur la tête, passa précipitamment devant nous, vous jeta sur un tas de pavés amoncelés dans un endroit où la voie est en réparation.
13731     Vous avez mis le pied sur une des pierres branlantes ; vous avez glissé, vous vous êtes légèrement foulé la cheville ; vous avez paru vexé, grognon ; vous avez marmotté quelques paroles ; vous vous êtes retourné pour regarder le tas, puis vous avez continué votre chemin en silence.
13732     Je n’étais pas absolument attentif à tout ce que vous faisiez ; mais, pour moi, l’observation est devenue, de vieille date, une espèce de nécessité.
13733     » Vos yeux sont restés attachés sur le sol, – surveillant avec une espèce d’irritation les trous et les ornières du pavé (de façon que je voyais bien que vous pensiez toujours aux pierres), jusqu’à ce que nous eussions atteint le petit passage qu’on nomme le passage Lamartine[1], où l’on vient de faire l’essai du pavé de bois, un système de blocs unis et solidement assemblés.
13734     Ici votre physionomie s’est éclaircie, j’ai vu vos lèvres remuer, et j’ai deviné, à n’en pas douter, que vous vous murmuriez le mot stéréotomie, un terme appliqué fort prétentieusement à ce genre de pavage.
13735     Je savais que vous ne pouviez pas dire stéréotomie sans être induit à penser aux atomes, et de là aux théories d’Épicure ; et, comme dans la discussion que nous eûmes, il n’y a pas longtemps, à ce sujet, je vous avais fait remarquer que les vagues conjectures de l’illustre Grec avaient été confirmées singulièrement, sans que personne y prît garde, par les dernières théories sur les nébuleuses et les récentes découvertes cosmogoniques, je sentis que vous ne pourriez pas empêcher vos yeux de se tourner vers la grande nébuleuse d’Orion ; je m’y attendais certainement.
13736     Vous n’y avez pas manqué, et je fus alors certain d’avoir strictement emboîté le pas de votre rêverie.
13737     Or, dans cette amère boutade sur Chantilly, qui a paru hier dans le Musée, l’écrivain satirique, en faisant des allusions désobligeantes au changement de nom du savetier quand il a chaussé le cothurne, citait un vers latin dont nous avons souvent causé. Je veux parler du vers :
13738     Perdidit antiquum littera prima sonum.
13739     Je vous avais dit qu’il avait trait à Orion, qui s’écrivait primitivement Urion ; et, à cause d’une certaine acrimonie mêlée à cette discussion, j’étais sûr que vous ne l’aviez pas oubliée.
13740     Il était clair, dès lors, que vous ne pouviez pas manquer d’associer les deux idées d’Orion et de Chantilly. Cette association d’idées, je la vis au style du sourire qui traversa vos lèvres.
13741     Vous pensiez à l’immolation du pauvre savetier. Jusque-là, vous aviez marché courbé en deux, mais alors je vous vis vous redresser de toute votre hauteur.
13742     J’étais bien sûr que vous pensiez à la pauvre petite taille de Chantilly.
13743     C’est dans ce moment que j’interrompis vos réflexions pour vous faire remarquer que c’était un pauvre petit avorton que ce Chantilly, et qu’il serait bien mieux à sa place au théâtre des Variétés.
13744     Peu de temps après cet entretien, nous parcourions l’édition du soir de la Gazette des tribunaux, quand les paragraphes suivants attirèrent notre attention :
13746     Après quelques retards causés par des efforts infructueux pour se faire ouvrir à l’amiable, la grande porte fut forcée avec une pince, et huit ou dix voisins entrèrent, accompagnés de deux gendarmes.
13747     » Cependant, les cris avaient cessé ; mais, au moment où tout ce monde arrivait pêle-mêle au premier étage, on distingua deux fortes voix, peut-être plus, qui semblaient se disputer violemment et venir de la partie supérieure de la maison.
13748     Quand on arriva au second palier, ces bruits avaient également cessé, et tout était parfaitement tranquille.
13749     Les voisins se répandirent de chambre en chambre.
13750     Arrivés à une vaste pièce située sur le derrière, au quatrième étage, et dont on força la porte qui était fermée, avec la clef en dedans, ils se trouvèrent en face d’un spectacle qui frappa tous les assistants d’une terreur non moins grande que leur étonnement.
13751     » La chambre était dans le plus étrange désordre ; les meubles brisés et éparpillés dans tous les sens.
13752     Il n’y avait qu’un lit, les matelas en avaient été arrachés et jetés au milieu du parquet.
13753     Sur une chaise, on trouva un rasoir mouillé de sang ; dans l’âtre, trois longues et fortes boucles de cheveux gris, qui semblaient avoir été violemment arrachées avec leurs racines.
13754     Sur le parquet gisaient quatre napoléons, une boucle d’oreille ornée d’une topaze, trois grandes cuillers d’argent, trois plus petites en métal d’Alger, et deux sacs contenant environ quatre mille francs en or.
13755     Dans un coin, les tiroirs d’une commode étaient ouverts et avaient sans doute été mis au pillage, bien qu’on y ait trouvé plusieurs articles intacts.
13756     Un petit coffret de fer fut trouvé sous la literie (non pas sous le bois de lit) ; il était ouvert, avec la clef dans la serrure.
13757     Il ne contenait que quelques vieilles lettres et d’autres papiers sans importance.
13758     » On ne trouva aucune trace de madame l’Espanaye ; mais on remarqua une quantité extraordinaire de suie dans le foyer ; on fit une recherche dans la cheminée, et – chose horrible à dire ! – on en tira le corps de la demoiselle, la tête en bas, qui avait été introduit de force et poussé par l’étroite ouverture jusqu’à une distance assez considérable.
13759     Le corps était tout chaud. En l’examinant, on découvrit de nombreuses excoriations, occasionnées sans doute par la violence avec laquelle il y avait été fourré et qu’il avait fallu employer pour le dégager.
13760     La figure portait quelques fortes égratignures, et la gorge était stigmatisée par des meurtrissures noires et de profondes traces d’ongles, comme si la mort avait eu lieu par strangulation.
13761     » Après un examen minutieux de chaque partie de la maison, qui n’amena aucune découverte nouvelle, les voisins s’introduisirent dans une petite cour pavée, située sur le derrière du bâtiment.
13762     Là gisait le cadavre de la vieille dame, avec la gorge si parfaitement coupée, que, quand on essaya de le relever, la tête se détacha du tronc.
13763     Le corps, aussi bien que la tête, était terriblement mutilé, et celui-ci à ce point qu’il gardait à peine une apparence humaine.
13764     » Toute cette affaire resta un horrible mystère, et jusqu’à présent on n’a pas encore découvert, que nous sachions, le moindre fil conducteur. »
13765     Le numéro suivant portait ces détails additionnels :
13766     « Le drame de la rue Morgue. – Bon nombre d’individus ont été interrogés relativement à ce terrible et extraordinaire événement, mais rien n’a transpiré qui puisse jeter quelque jour sur l’affaire.
13767     Nous donnons ci-dessous les dépositions obtenues :
13768     » Pauline Dubourg, blanchisseuse, dépose qu’elle a connu les deux victimes pendant trois ans, et qu’elle a blanchi pour elles pendant tout ce temps.
13769     La vieille dame et sa fille semblaient en bonne intelligence, – très-affectueuses l’une envers l’autre. C’étaient de bonnes payes.
13770     Elle ne peut rien dire relativement à leur genre de vie et à leurs moyens d’existence.
13771     Elle croit que madame l’Espanaye disait la bonne aventure pour vivre. Cette dame passait pour avoir de l’argent de côté.
13772     Elle n’a jamais rencontré personne dans la maison, quand elle venait rapporter ou prendre le linge.
13773     Elle est sûre que ces dames n’avaient aucun domestique à leur service. Il lui a semblé qu’il n’y avait de meubles dans aucune partie de la maison, excepté au quatrième étage.
13774     » Pierre Moreau, marchand de tabac, dépose qu’il fournissait habituellement madame l’Espanaye, et lui vendait de petites quantités de tabac, quelquefois en poudre.
13775     Il est né dans le quartier et y a toujours demeuré.
13776     La défunte et sa fille occupaient depuis plus de six ans la maison où l’on a trouvé leurs cadavres.
13777     Primitivement elle était habitée par un bijoutier, qui sous-louait les appartements supérieurs à différentes personnes.
13778     La maison appartenait à madame l’Espanaye. Elle s’était montrée très-mécontente de son locataire, qui endommageait les lieux ; elle était venue habiter sa propre maison, refusant d’en louer une seule partie.
13779     La bonne dame était en enfance. Le témoin a vu la fille cinq ou six fois dans l’intervalle de ces six années.
13780     Elles menaient toutes deux une vie excessivement retirée ; elles passaient pour avoir de quoi. Il a entendu dire chez les voisins que madame l’Espanaye disait la bonne aventure ; il ne le croit pas.
13781     Il n’a jamais vu personne franchir la porte, excepté la vieille dame et sa fille, un commissionnaire une ou deux fois, et un médecin huit ou dix.
13782     » Plusieurs autres personnes du voisinage déposent dans le même sens.
13783     On ne cite personne comme ayant fréquenté la maison. On ne sait pas si la dame et sa fille avaient des parents vivants. Les volets des fenêtres de face s’ouvraient rarement.
13784     Ceux de derrière étaient toujours fermés, excepté aux fenêtres de la grande arrière-pièce du quatrième étage. La maison était une assez bonne maison, pas trop vieille.
13785     » Isidore Muset, gendarme, dépose qu’il a été mis en réquisition, vers trois heures du matin, et qu’il a trouvé à la grande porte vingt ou trente personnes qui s’efforçaient de pénétrer dans la maison.
13786     Il l’a forcée avec une baïonnette et non pas avec une pince.
13787     Il n’a pas eu grand’peine à l’ouvrir, parce qu’elle était à deux battants et n’était verrouillée ni par en haut, ni par en bas.
13788     Les cris ont continué jusqu’à ce que la porte fût enfoncée, puis ils ont soudainement cessé.
13789     On eût dit les cris d’une ou de plusieurs personnes en proie aux plus vives douleurs ; des cris très-hauts, très-prolongés, – non pas des cris brefs, ni précipités.
13790     Le témoin a grimpé l’escalier.
13791     En arrivant au premier palier, il a entendu deux voix qui se discutaient très-haut et très-aigrement ; – l’une, une voix rude, l’autre beaucoup plus aiguë, une voix très-singulière.
13792     Il a distingué quelques mots de la première, c’était celle d’un Français. Il est certain que ce n’est pas une voix de femme.
13794     Il n’a pu deviner ce qu’elle disait, mais il présume qu’elle parlait espagnol.
13795     Ce témoin rend compte de l’état de la chambre et des cadavres dans les mêmes termes que nous l’avons fait hier.
13796     » Henri Duval, un voisin, et orfèvre de son état, dépose qu’il faisait partie du groupe de ceux qui sont entrés les premiers dans la maison. Confirme généralement le témoignage de Muset.
13797     Aussitôt qu’ils se sont introduits dans la maison, ils ont refermé la porte pour barrer le passage à la foule qui s’amassait considérablement, malgré l’heure plus que matinale.
13798     La voix aiguë, à en croire le témoin, était une voix d’Italien. À coup sûr, ce n’était pas une voix française.
13799     Il ne sait pas au juste si c’était une voix de femme ; cependant, cela pourrait bien être.
13800     Le témoin n’est pas familiarisé avec la langue italienne ; il n’a pu distinguer les paroles, mais il est convaincu d’après l’intonation que l’individu qui parlait était un Italien.
13801     Le témoin a connu madame l’Espanaye et sa fille.
13802     Il a fréquemment causé avec elles. Il est certain que la voix aiguë n’était celle d’aucune des victimes.
13803     » Odenheimer, restaurateur. Ce témoin s’est offert de lui-même. Il ne parle pas français, et on l’a interrogé par le canal d’un interprète.
13804     Il est né à Amsterdam. Il passait devant la maison au moment des cris. Ils ont duré quelques minutes, dix minutes peut-être. C’étaient des cris prolongés, très-hauts, très-effrayants, – des cris navrants.
13805     Odenheimer est un de ceux qui ont pénétré dans la maison. Il confirme le témoignage précédent, à l’exception d’un seul point.
13806     Il est sûr que la voix aiguë était celle d’un homme, – d’un Français. Il n’a pu distinguer les mots articulés.
13807     On parlait haut et vite, – d’un ton inégal, – et qui exprimait la crainte aussi bien que la colère.
13808     La voix était âpre, plutôt âpre qu’aiguë. Il ne peut appeler cela précisément une voix aiguë. La grosse voix dit à plusieurs reprises : Sacré, – diable, – et une fois : Mon Dieu !
13809     » Jules Mignaud, banquier, de la maison Mignaud et fils, rue Deloraine. Il est l’aîné des Mignaud. Madame l’Espanaye avait quelque fortune.
13810     Il lui avait ouvert un compte dans sa maison, huit ans auparavant, au printemps.
13811     Elle a souvent déposé chez lui de petites sommes d’argent. Il ne lui a rien délivré jusqu’au troisième jour avant sa mort, où elle est venue lui demander en personne une somme de quatre mille francs. Cette somme lui a été payée en or, et un commis a été chargé de la lui porter chez elle.
13812     » Adolphe Lebon, commis chez Mignaud et fils, dépose que, le jour en question, vers midi, il a accompagné madame l’Espanaye à son logis, avec les quatre mille francs, en deux sacs.
13813     Quand la porte s’ouvrit, mademoiselle l’Espanaye parut, et lui prit des mains l’un des deux sacs, pendant que la vieille dame le déchargeait de l’autre.
13814     Il les salua et partit. Il n’a vu personne dans la rue en ce moment. C’est une rue borgne, très-solitaire.
13815     » William Bird, tailleur, dépose qu’il est un de ceux qui se sont introduits dans la maison. Il est Anglais. Il a vécu deux ans à Paris. Il est un des premiers qui ont monté l’escalier.
13816     Il a entendu les voix qui se disputaient. La voix rude était celle d’un Français. Il a pu distinguer quelques mots, mais il ne se les rappelle pas. Il a entendu distinctement sacré et mon Dieu.
13817     C’était en ce moment un bruit comme de plusieurs personnes qui se battent, – le tapage d’une lutte et d’objets qu’on brise. La voix aiguë était très-forte, plus forte que la voix rude.
13818     Il est sûr que ce n’était pas une voix d’Anglais. Elle lui sembla une voix d’Allemand ; peut-être bien une voix de femme. Le témoin ne sait pas l’allemand.
13819     » Quatre des témoins ci-dessus mentionnés ont été assignés de nouveau, et ont déposé que la porte de la chambre où fut trouvé le corps de mademoiselle l’Espanaye était fermée en dedans quand ils y arrivèrent.
13820     Tout était parfaitement silencieux ; ni gémissements, ni bruits d’aucune espèce. Après avoir forcé la porte, ils ne virent personne.
13821     » Les fenêtres, dans la chambre de derrière et dans celle de face, étaient fermées et solidement assujetties en dedans. Une porte de communication était fermée, mais pas à clef.
13822     La porte qui conduit de la chambre du devant au corridor était fermée à clef, et la clef en dedans ; une petite pièce sur le devant de la maison, au quatrième étage, à l’entrée du corridor, ouverte, et la porte entre-bâillée ; cette pièce, encombrée de vieux bois de lit, de malles, etc.
13823     On a soigneusement dérangé et visité tous ces objets.
13824     Il n’y a pas un pouce d’une partie quelconque de la maison qui n’ait été soigneusement visité. On a fait pénétrer des ramoneurs dans les cheminées. La maison est à quatre étages avec des mansardes.
13825     Une trappe qui donne sur le toit était condamnée et solidement fermée avec des clous ; elle ne semblait pas avoir été ouverte depuis des années.
13826     Les témoins varient sur la durée du temps écoulé entre le moment où l’on a entendu les voix qui se disputaient et celui où l’on a forcé la porte de la chambre.
13827     Quelques-uns l’évaluent trop court, deux ou trois minutes, – d’autres, cinq minutes. La porte ne fut ouverte qu’à grand’peine.
13828     » Alfonso Garcio, entrepreneur des pompes funèbres, dépose qu’il demeure rue Morgue.
13829     Il est né en Espagne. Il est un de ceux qui ont pénétré dans la maison. Il n’a pas monté l’escalier. Il a les nerfs très-délicats, et redoute les conséquences d’une violente agitation nerveuse.
13830     Il a entendu les voix qui se disputaient. La grosse voix était celle d’un Français.
13831     Il n’a pu distinguer ce qu’elle disait. La voix aiguë était celle d’un Anglais, il en est bien sûr. Le témoin ne sait pas l’anglais, mais il juge d’après l’intonation.
13832     » Alberto Montani, confiseur, dépose qu’il fut des premiers qui montèrent l’escalier. Il a entendu les voix en question.
13833     La voix rauque était celle d’un Français. Il a distingué quelques mots. L’individu qui parlait semblait faire des remontrances.
13834     Il n’a pas pu deviner ce que disait la voix aiguë. Elle parlait vite et par saccades. Il l’a prise pour la voix d’un Russe.
13835     Il confirme en général les témoignages précédents. Il est Italien ; il avoue qu’il n’a jamais causé avec un Russe.
13836     » Quelques témoins, rappelés, certifient que les cheminées dans toutes les chambres, au quatrième étage, sont trop étroites pour livrer passage à un être humain.
13837     Quand ils ont parlé de ramonage, ils voulaient parler de ces brosses en forme de cylindres dont on se sert pour nettoyer les cheminées.
13838     On a fait passer ces brosses du haut au bas dans tous les tuyaux de la maison. Il n’y a sur le derrière aucun passage qui ait pu favoriser la fuite d’un assassin, pendant que les témoins montaient l’escalier.
13839     Le corps de mademoiselle l’Espanaye était si solidement engagé dans la cheminée, qu’il a fallu, pour le retirer, que quatre ou cinq des témoins réunissent leurs forces.
13840     » Paul Dumas, médecin, dépose qu’il a été appelé au point du jour pour examiner les cadavres. Ils gisaient tous les deux sur le fond de sangle du lit dans la chambre où avait été trouvée mademoiselle l’Espanaye.
13841     Le corps de la jeune dame était fortement meurtri et excorié. Ces particularités s’expliquent suffisamment par le fait de son introduction dans la cheminée.
13842     La gorge était singulièrement écorchée. Il y avait, juste au-dessous du menton, plusieurs égratignures profondes, avec une rangée de taches livides, résultant évidemment de la pression des doigts.
13843     La face était affreusement décolorée, et les globes des yeux sortaient de la tête. La langue était coupée à moitié.
13844     Une large meurtrissure se manifestait au creux de l’estomac, produite, selon toute apparence, par la pression d’un genou.
13845     Dans l’opinion de M. Dumas, mademoiselle l’Espanaye avait été étranglée par un ou par plusieurs individus inconnus.
13846     » Le corps de la mère était horriblement mutilé. Tous les os de la jambe et du bras gauche plus ou moins fracassés ; le tibia gauche brisé en esquilles, ainsi que les côtes du même côté.
13847     Tout le corps affreusement meurtri et décoloré.
13848     Il était impossible de dire comment de pareils coups avaient été portés.
13849     Une lourde massue de bois ou une large pince de fer, une arme grosse, pesante et contondante aurait pu produire de pareils résultats, et encore, maniée par les mains d’un homme excessivement robuste.
13850     Avec n’importe quelle arme, aucune femme n’aurait pu frapper de tels coups. La tête de la défunte, quand le témoin la vit, était entièrement séparée du tronc, et, comme le reste, singulièrement broyée.
13851     La gorge évidemment avait été tranchée avec un instrument très-affilé, très-probablement un rasoir.
13852     » Alexandre Étienne, chirurgien, a été appelé en même temps que M. Dumas pour visiter les cadavres ; il confirme le témoignage et l’opinion de M. Dumas.
13853     » Quoique plusieurs autres personnes aient été interrogées, on n’a pu obtenir aucun autre renseignement d’une valeur quelconque.
13854     Jamais assassinat si mystérieux, si embrouillé, n’a été commis à Paris, si toutefois il y a eu assassinat.
13855     » La police est absolument déroutée, – cas fort usité dans les affaires de cette nature. Il est vraiment impossible de retrouver le fil de cette affaire. »
13856     L’édition du soir constatait qu’il régnait une agitation permanente dans le quartier Saint-Roch ; que les lieux avaient été l’objet d’un second examen, que les témoins avaient été interrogés de nouveau, mais tout cela sans résultat.
13857     Cependant, un post-scriptum annonçait qu’Adolphe Lebon, le commis de la maison de banque, avait été arrêté et incarcéré, bien que rien dans les faits déjà connus ne parût suffisant pour l’incriminer.
13858     Dupin semblait s’intéresser singulièrement à la marche de cette affaire, autant, du moins, que j’en pouvais juger par ses manières, car il ne faisait aucun commentaire.
13859     Ce fut seulement après que le journal eut annoncé l’emprisonnement de Lebon qu’il me demanda quelle opinion j’avais relativement à ce double meurtre.
13860     Je ne pus que lui confesser que j’étais comme tout Paris, et que je le considérais comme un mystère insoluble. Je ne voyais aucun moyen d’attraper la trace du meurtrier.
13861     — Nous ne devons pas juger des moyens possibles, dit Dupin, par une instruction embryonnaire.
13862     La police parisienne, si vantée pour sa pénétration, est très-rusée, rien de plus. Elle procède sans méthode, elle n’a pas d’autre méthode que celle du moment.
13863     On fait ici un grand étalage de mesures, mais il arrive souvent qu’elles sont si intempestives et si mal appropriées au but, qu’elles font penser à M. Jourdain, qui demandait sa robe de chambre – pour mieux entendre la musique.
13864     Les résultats obtenus sont quelquefois surprenants, mais ils sont, pour la plus grande partie, simplement dus à la diligence et à l’activité. Dans le cas où ces facultés sont insuffisantes, les plans ratent.
13865     Vidocq, par exemple, était bon pour deviner ; c’était un homme de patience ; mais sa pensée n’étant pas suffisamment éduquée, il faisait continuellement fausse route, par l’ardeur même de ses investigations.
13866     Il diminuait la force de sa vision en regardant l’objet de trop près.
13867     Il pouvait peut-être voir un ou deux points avec une netteté singulière, mais, par le fait même de son procédé, il perdait l’aspect de l’affaire prise dans son ensemble.
13868     Cela peut s’appeler le moyen d’être trop profond.
13869     La vérité n’est pas toujours dans un puits. En somme, quant à ce qui regarde les notions qui nous intéressent de plus près, je crois qu’elle est invariablement à la surface.
13870     Nous la cherchons dans la profondeur de la vallée : c’est au sommet des montagnes que nous la découvrirons.
13871     » On trouve dans la contemplation des corps célestes des exemples et des échantillons excellents de ce genre d’erreur.
13872     Jetez sur une étoile un rapide coup d’œil, regardez-la obliquement, en tournant vers elle la partie latérale de la rétine (beaucoup plus sensible à une lumière faible que la partie centrale), et vous verrez l’étoile distinctement ; vous aurez l’appréciation la plus juste de son éclat, éclat qui s’obscurcit à proportion que vous dirigez votre point de vue en plein sur elle.
13873     » Dans le dernier cas, il tombe sur l’œil un plus grand nombre de rayons ; mais, dans le premier, il y a une réceptibilité plus complète, une susceptibilité beaucoup plus vive.
13874     Une profondeur outrée affaiblit la pensée et la rend perplexe ; et il est possible de faire disparaître Vénus elle-même du firmament par une attention trop soutenue, trop concentrée, trop directe.
13875     » Quant à cet assassinat, faisons nous-mêmes un examen avant de nous former une opinion.
13876     Une enquête nous procurera de l’amusement (je trouvai cette expression bizarre, appliquée au cas en question, mais je ne dis mot) ; et, en outre, Lebon m’a rendu un service pour lequel je ne veux pas me montrer ingrat.
13877     Nous irons sur les lieux, nous les examinerons de nos propres yeux. Je connais G…, le préfet de police, et nous obtiendrons sans peine l’autorisation nécessaire.
13878     L’autorisation fut accordée, et nous allâmes tout droit à la rue Morgue. C’est un de ces misérables passages qui relient la rue Richelieu à la rue Saint-Roch.
13879     C’était dans l’après-midi, et il était déjà tard quand nous y arrivâmes, car ce quartier est situé à une grande distance de celui que nous habitions.
13880     Nous trouvâmes bien vite la maison, car il y avait une multitude de gens qui contemplaient de l’autre côté de la rue les volets fermés, avec une curiosité badaude.
13881     C’était une maison comme toutes les maisons de Paris, avec une porte cochère, et sur l’un des côtés une niche vitrée avec un carreau mobile, représentant la loge du concierge.
13882     Avant d’entrer, nous remontâmes la rue, nous tournâmes dans une allée, et nous passâmes ainsi sur les derrières de la maison.
13883     Dupin, pendant ce temps, examinait tous les alentours, aussi bien que la maison, avec une attention minutieuse dont je ne pouvais pas deviner l’objet.
13884     Nous revînmes sur nos pas vers la façade de la maison ; nous sonnâmes, nous montrâmes notre pouvoir, et les agents nous permirent d’entrer.
13885     Nous montâmes jusqu’à la chambre où on avait trouvé le corps de mademoiselle l’Espanaye, et où gisaient encore les deux cadavres.
13886     Le désordre de la chambre avait été respecté, comme cela se pratique en pareil cas. Je ne vis rien de plus que ce qu’avait constaté la Gazette des tribunaux.
13887     Dupin analysait minutieusement toutes choses, sans en excepter les corps des victimes.
13888     Nous passâmes ensuite dans les autres chambres, et nous descendîmes dans les cours, toujours accompagnés par un gendarme. Cet examen dura fort longtemps, et il était nuit quand nous quittâmes la maison.
13889     En retournant chez nous, mon camarade s’arrêta quelques minutes dans les bureaux d’un journal quotidien.
13890     J’ai dit que mon ami avait toute sorte de bizarreries, et que je les ménageais (car ce mot n’a pas d’équivalent en anglais).
13891     Il entrait maintenant dans sa fantaisie de se refuser à toute conversation relativement à l’assassinat, jusqu’au lendemain à midi.
13892     Ce fut alors qu’il me demanda brusquement si j’avais remarqué quelque chose de particulier sur le théâtre du crime.
13893     Il y eut dans sa manière de prononcer le mot particulier un accent qui me donna le frisson sans que je susse pourquoi.
13894     — Non, rien de particulier, dis-je, rien autre, du moins, que ce que nous avons lu tous deux dans le journal.
13895     — La Gazette, reprit-il, n’a pas, je le crains, pénétré l’horreur insolite de l’affaire. Mais laissons là les opinions niaises de ce papier.
13896     Il me semble que le mystère est considéré comme insoluble, par la raison même qui devrait le faire regarder comme facile à résoudre, – je veux parler du caractère excessif sous lequel il apparaît.
13897     Les gens de police sont confondus par l’absence apparente de motifs légitimant, non le meurtre en lui-même, mais l’atrocité du meurtre.
13898     Ils sont embarrassés aussi par l’impossibilité apparente de concilier les voix qui se disputaient avec ce fait qu’on n’a trouvé en haut de l’escalier d’autre personne que mademoiselle l’Espanaye, assassinée, et qu’il n’y avait aucun moyen de sortir sans être vu des gens qui montaient l’escalier.
13899     L’étrange désordre de la chambre, – le corps fourré, la tête en bas, dans la cheminée, – l’effrayante mutilation du corps de la vieille dame, – ces considérations, jointes à celles que j’ai mentionnées et à d’autres dont je n’ai pas besoin de parler, ont suffi pour paralyser l’action des agents du ministère et pour dérouter complètement leur perspicacité si vantée.
13900     Ils ont commis la très-grosse et très-commune faute de confondre l’extraordinaire avec l’abstrus.
13901     Mais c’est justement en suivant ces déviations du cours ordinaire de la nature que la raison trouvera son chemin, si la chose est possible, et marchera vers la vérité.
13902     Dans les investigations du genre de celle qui nous occupe, il ne faut pas tant se demander comment les choses se sont passées, qu’étudier en quoi elles se distinguent de tout ce qui est arrivé jusqu’à présent.
13903     Bref, la facilité avec laquelle j’arriverai, – ou je suis déjà arrivé, – à la solution du mystère, est en raison directe de son insolubilité apparente aux yeux de la police.
13904     Je fixai mon homme avec un étonnement muet.
13905     — J’attends maintenant, continua-t-il en jetant un regard sur la porte de notre chambre, j’attends un individu qui, bien qu’il ne soit peut-être pas l’auteur de cette boucherie, doit se trouver en partie impliqué dans sa perpétration.
13906     Il est probable qu’il est innocent de la partie atroce du crime. J’espère ne pas me tromper dans cette hypothèse ; car c’est sur cette hypothèse que je fonde l’espérance de déchiffrer l’énigme entière.
13907     J’attends l’homme ici, – dans cette chambre, – d’une minute à l’autre.
13908     Il est vrai qu’il peut fort bien ne pas venir, mais il y a quelques probabilités pour qu’il vienne. S’il vient, il sera nécessaire de le garder.
13909     Voici des pistolets, et nous savons tous deux à quoi ils servent quand l’occasion l’exige.
13910     Je pris les pistolets, sans trop savoir ce que je faisais, pouvant à peine en croire mes oreilles, – pendant que Dupin continuait, à peu près comme dans un monologue.
13911     J’ai déjà parlé de ses manières distraites dans ces moments-là.
13912     Son discours s’adressait à moi ; mais sa voix, quoique montée à un diapason fort ordinaire, avait cette intonation que l’on prend d’habitude en parlant à quelqu’un placé à une grande distance.
13913     Ses yeux, d’une expression vague, ne regardaient que le mur.
13914     — Les voix qui se disputaient, disait-il, les voix entendues par les gens qui montaient l’escalier n’étaient pas celles de ces malheureuses femmes, – cela est plus que prouvé par l’évidence.
13915     Cela nous débarrasse pleinement de la question de savoir si la vieille dame aurait assassiné sa fille et se serait ensuite suicidée.
13916     » Je ne parle de ce cas que par amour de la méthode ; car la force de madame l’Espanaye eût été absolument insuffisante pour introduire le corps de sa fille dans la cheminée, de la façon où on l’a découvert ; et la nature des blessures trouvées sur sa propre personne exclut entièrement l’idée de suicide.
13917     Le meurtre a donc été commis par des tiers, et les voix de ces tiers sont celles qu’on a entendues se quereller.
13918     » Permettez-moi maintenant d’appeler votre attention, – non pas sur les dépositions relatives à ces voix, – mais sur ce qu’il y a de particulier dans ces dépositions.
13919     Y avez-vous remarqué quelque chose de particulier ?
13920     — Je remarquai que, pendant que tous les témoins s’accordaient à considérer la grosse voix comme étant celle d’un Français, il y avait un grand désaccord relativement à la voix aiguë, ou, comme l’avait définie un seul individu, à la voix âpre.
13921     — Cela constitue l’évidence, dit Dupin, mais non la particularité de l’évidence. Vous n’avez rien observé de distinctif ; – cependant il y avait quelque chose à observer.
13922     Les témoins, remarquez-le bien, sont d’accord sur la grosse voix ; là-dessus, il y a unanimité.
13923     Mais relativement à la voix aiguë, il y a une particularité, – elle ne consiste pas dans leur désaccord, – mais en ceci que, quand un Italien, un Anglais, un Espagnol, un Hollandais, essayent de la décrire, chacun en parle comme d’une voix d’étranger, chacun est sûr que ce n’était pas la voix d’un de ses compatriotes.
13924     » Chacun la compare, non pas à la voix d’un individu dont la langue lui serait familière, mais justement au contraire.
13925     Le Français présume que c’était une voix d’Espagnol, et il aurait pu distinguer quelques mots s’il était familiarisé avec l’espagnol.
13926     Le Hollandais affirme que c’était la voix d’un Français ; mais il est établi que le témoin, ne sachant pas le français, a été interrogé par le canal d’un interprète.
13927     L’Anglais pense que c’était la voix d’un Allemand, et il n’entend pas l’allemand.
13928     L’Espagnol est positivement sûr que c’était la voix d’un Anglais, mais il en juge uniquement par l’intonation, car il n’a aucune connaissance de l’anglais.
13929     L’Italien croit à une voix de Russe, mais il n’a jamais causé avec une personne native de Russie.
13930     Un autre Français, cependant, diffère du premier, et il est certain que c’était une voix d’Italien ; mais, n’ayant pas la connaissance de cette langue, il fait comme l’Espagnol, il tire sa certitude de l’intonation.
13931     Or, cette voix était donc bien insolite et bien étrange, qu’on ne pût obtenir à son égard que de pareils témoignages ?
13932     Une voix dans les intonations de laquelle des citoyens des cinq grandes parties de l’Europe n’ont rien pu reconnaître qui leur fût familier !
13933     Vous me direz que c’était peut-être la voix d’un Asiatique ou d’un Africain.
13934     Les Africains et les Asiatiques n’abondent pas à Paris ; mais, sans nier la possibilité du cas, j’appellerai simplement votre attention sur trois points.
13935     » Un témoin dépeint la voix ainsi : plutôt âpre qu’aiguë. Deux autres en parlent comme d’une voix brève et saccadée. Ces témoins n’ont distingué aucune parole, – aucun son ressemblant à des paroles.
13936     » Je ne sais pas, continua Dupin, quelle impression j’ai pu faire sur votre entendement ; mais je n’hésite pas à affirmer qu’on peut tirer des déductions légitimes de cette partie même des dépositions, – la partie relative aux deux voix, – la grosse voix et la voix aiguë – très-suffisantes en elles-mêmes pour créer un soupçon qui indiquerait la route dans toute investigation ultérieure du mystère.
13937     » J’ai dit : déductions légitimes, mais cette expression ne rend pas complètement ma pensée.
13938     Je voulais faire entendre que ces déductions sont les seules convenables, et que ce soupçon en surgit inévitablement comme le seul résultat possible.
13939     Cependant, de quelle nature est ce soupçon, je ne vous le dirai pas immédiatement.
13940     Je désire simplement vous démontrer que ce soupçon était plus que suffisant pour donner un caractère décidé, une tendance positive à l’enquête que je voulais faire dans la chambre.
13941     » Maintenant, transportons-nous en imagination dans cette chambre. Quel sera le premier objet de notre recherche ? Les moyens d’évasion employés par les meurtriers.
13942     Nous pouvons affirmer, – n’est-ce pas, – que nous ne croyons ni l’un ni l’autre aux événements surnaturels ?
13943     Mesdames l’Espanaye n’ont pas été assassinées par les esprits. Les auteurs du meurtre étaient des êtres matériels, et ils ont fui matériellement.
13944     » Or, comment ? Heureusement, il n’y a qu’une manière de raisonner sur ce point, et cette manière nous conduira à une conclusion positive.
13945     Examinons donc un à un les moyens possibles d’évasion.
13946     Il est clair que les assassins étaient dans la chambre où l’on a trouvé mademoiselle l’Espanaye, ou au moins dans la chambre adjacente quand la foule a monté l’escalier.
13947     Ce n’est donc que dans ces deux chambres que nous avons à chercher des issues.
13948     La police a levé les parquets, ouvert les plafonds, sondé la maçonnerie des murs. Aucune issue secrète n’a pu échapper à sa perspicacité.
13949     Mais je ne me suis pas fié à ses yeux, et j’ai examiné avec les miens ; il n’y a réellement pas d’issue secrète.
13950     Les deux portes qui conduisent des chambres dans le corridor étaient solidement fermées et les clefs en dedans. Voyons les cheminées.
13951     Celles-ci, qui sont d’une largeur ordinaire jusqu’à une distance de huit ou dix pieds au-dessus du foyer, ne livreraient pas au-delà un passage suffisant à un gros chat.
13952     » L’impossibilité de la fuite, du moins par les voies ci-dessus indiquées, étant donc absolument établie, nous en sommes réduits aux fenêtres.
13953     Personne n’a pu fuir par celles de la chambre du devant sans être vu par la foule du dehors. Il a donc fallu que les meurtriers s’échappassent par celles de la chambre de derrière.
13954     » Maintenant, amenés, comme nous le sommes, à cette conclusion par des déductions aussi irréfragables, nous n’avons pas le droit, en tant que raisonneurs, de la rejeter en raison de son apparente impossibilité.
13955     Il ne nous reste donc qu’à démontrer que cette impossibilité apparente n’existe pas en réalité.
13956     » Il y a deux fenêtres dans la chambre. L’une des deux n’est pas obstruée par l’ameublement, et est restée entièrement visible.
13957     La partie inférieure de l’autre est cachée par le chevet du lit, qui est fort massif et qui est poussé tout contre.
13958     On a constaté que la première était solidement assujettie en dedans. Elle a résisté aux efforts les plus violents de ceux qui ont essayé de la lever.
13959     On avait percé dans son châssis, à gauche, un grand trou avec une vrille, et on y trouva un gros clou enfoncé presque jusqu’à la tête.
13960     En examinant l’autre fenêtre, on y a trouvé fiché un clou semblable ; et un vigoureux effort pour lever le châssis n’a pas eu plus de succès que de l’autre côté.
13961     La police était dès lors pleinement convaincue qu’aucune fuite n’avait pu s’effectuer par ce chemin. Il fut donc considéré comme superflu de retirer les clous et d’ouvrir les fenêtres.
13962     » Mon examen fut un peu plus minutieux, et cela par la raison que je vous ai donnée tout à l’heure. C’était le cas, je le savais, où il fallait démontrer que l’impossibilité n’était qu’apparente.
13963     » Je continuai à raisonner ainsi, – à posteriori. – Les meurtriers s’étaient évadés par l’une de ces fenêtres.
13964     Cela étant, ils ne pouvaient pas avoir réassujetti les châssis en dedans, comme on les a trouvés ; considération qui, par son évidence, a borné les recherches de la police dans ce sens-là.
13965     Cependant, ces châssis étaient bien fermés.
13966     Il faut donc qu’ils puissent se fermer d’eux-mêmes. Il n’y avait pas moyen d’échapper à cette conclusion.
13967     J’allai droit à la fenêtre non bouchée, je retirai le clou avec quelque difficulté, et j’essayai de lever le châssis.
13968     Il a résisté à tous mes efforts, comme je m’y attendais.
13969     Il y avait donc, j’en étais sûr maintenant, un ressort caché ; et ce fait, corroborant mon idée, me convainquit au moins de la justesse de mes prémisses, quelque mystérieuses que m’apparussent toujours les circonstances relatives aux clous.
13970     Un examen minutieux me fit bientôt découvrir le ressort secret. Je le poussai, et, satisfait de ma découverte, je m’abstins de lever le châssis.
13971     » Je remis alors le clou en place et l’examinai attentivement. Une personne passant par la fenêtre pouvait l’avoir refermée, et le ressort aurait fait son office ; mais le clou n’aurait pas été replacé.
13972     Cette conclusion était nette et rétrécissait encore le champ de mes investigations. Il fallait que les assassins se fussent enfuis par l’autre fenêtre.
13973     En supposant donc que les ressorts des deux croisées fussent semblables, comme il était probable, il fallait cependant trouver une différence dans les clous, ou au moins dans la manière dont ils avaient été fixés.
13974     Je montai sur le fond de sangle du lit, et je regardai minutieusement l’autre fenêtre par-dessus le chevet du lit.
13975     Je passai ma main derrière, je découvris aisément le ressort, et je le fis jouer ; – il était, comme je l’avais deviné, identique au premier.
13976     Alors, j’examinai le clou. Il était aussi gros que l’autre, et fixé de la même manière, enfoncé presque jusqu’à la tête.
13977     » Vous direz que j’étais embarrassé ; mais, si vous avez une pareille pensée, c’est que vous vous êtes mépris sur la nature de mes inductions.
13978     Pour me servir d’un terme de jeu, je n’avais pas commis une seule faute ; je n’avais pas perdu la piste un seul instant ; il n’y avait pas une lacune d’un anneau à la chaîne.
13979     J’avais suivi le secret jusque dans sa dernière phase, et cette phase, c’était le clou.
13980     Il ressemblait, dis-je, sous tous les rapports, à son voisin de l’autre fenêtre ; mais ce fait, quelque concluant qu’il fût en apparence, devenait absolument nul, en face de cette considération dominante, à savoir que là, à ce clou, finissait le fil conducteur.
13981     Il faut, me dis-je, qu’il y ait dans ce clou quelque chose de défectueux.
13982     Je le touchai, et la tête, avec un petit morceau de la tige, un quart de pouce environ, me resta dans les doigts.
13983     Le reste de la tige était dans le trou, où elle s’était cassée.
13984     Cette fracture était fort ancienne, car les bords étaient incrustés de rouille, et elle avait été opérée par un coup de marteau, qui avait enfoncé en partie la tête du clou dans le fond du châssis.
13985     Je rajustai soigneusement la tête avec le morceau qui la continuait, et le tout figura un clou intact ; la fissure était inappréciable.
13986     Je pressai le ressort, je levai doucement la croisée de quelques pouces ; la tête du clou vint avec elle, sans bouger de son trou.
13987     Je refermai la croisée, et le clou offrit de nouveau le semblant d’un clou complet.
13988     » Jusqu’ici l’énigme était débrouillée. L’assassin avait fui par la fenêtre qui touchait au lit.
13989     Qu’elle fût retombée d’elle-même après la fuite ou qu’elle eût été fermée par une main humaine, elle était retenue par le ressort, et la police avait attribué cette résistance au clou ; aussi toute enquête ultérieure avait été jugée superflue.
13990     » La question, maintenant, était celle du mode de descente. Sur ce point, j’avais satisfait mon esprit dans notre promenade autour du bâtiment.
13991     À cinq pieds et demi environ de la fenêtre en question court une chaîne de paratonnerre. De cette chaîne, il eût été impossible à n’importe qui d’atteindre la fenêtre, à plus forte raison, d’entrer.
13992     » Toutefois, j’ai remarqué que les volets du quatrième étage étaient du genre particulier que les menuisiers parisiens appellent ferrades, genre de volets fort peu usité aujourd’hui, mais qu’on rencontre fréquemment dans de vieilles maisons de Lyon et de Bordeaux.
13993     Ils sont faits comme une porte ordinaire (porte simple, et non pas à double battant), à l’exception que la partie inférieure est façonnée à jour et treillissée, ce qui donne aux mains une excellente prise.
13994     » Dans le cas en question, ces volets sont larges de trois bons pieds et demi.
13995     Quand nous les avons examinés du derrière de la maison, ils étaient tous les deux ouverts à moitié, c’est-à-dire qu’ils faisaient angle droit avec le mur.
13996     Il est présumable que la police a examiné comme moi les derrières du bâtiment ; mais, en regardant ces ferrades dans le sens de leur largeur (comme elle les a vues inévitablement), elle n’a sans doute pas pris garde à cette largeur même, ou du moins elle n’y a pas attaché l’importance nécessaire.
13997     En somme, les agents, quand il a été démontré pour eux que la fuite n’avait pu s’effectuer de ce côté, ne leur ont appliqué qu’un examen succinct.
13998     » Toutefois, il était évident pour moi que le volet appartenant à la fenêtre située au chevet du lit, si on le supposait rabattu contre le mur, se trouverait à deux pieds de la chaîne du paratonnerre.
13999     Il était clair aussi que, par l’effort d’une énergie et d’un courage insolites, on pouvait, à l’aide de la chaîne, avoir opéré une invasion par la fenêtre.
14000     Arrivé à cette distance de deux pieds et demi (je suppose maintenant le volet complètement ouvert), un voleur aurait pu trouver dans le treillage une prise solide.
14001     Il aurait pu dès lors, en lâchant la chaîne, en assurant bien ses pieds contre le mur et en s’élançant vivement, tomber dans la chambre, et attirer violemment le volet avec lui de manière à le fermer, – en supposant, toutefois, la fenêtre ouverte en ce moment-là.
14002     » Remarquez bien, je vous prie, que j’ai parlé d’une énergie très-peu commune, nécessaire pour réussir dans une entreprise aussi difficile, aussi hasardeuse.
14003     Mon but est de vous prouver d’abord que la chose a pu se faire, – en second lieu et principalement, d’attirer votre attention sur le caractère très-extraordinaire, presque surnaturel, de l’agilité nécessaire pour l’accomplir.
14004     » Vous direz sans doute, en vous servant de la langue judiciaire, que, pour donner ma preuve à fortiori, je devrais plutôt sous-évaluer l’énergie nécessaire dans ce cas que réclamer son exacte estimation.
14005     C’est peut-être la pratique des tribunaux, mais cela ne rentre pas dans les us de la raison. Mon objet final, c’est la vérité.
14006     Mon but actuel, c’est de vous induire à rapprocher cette énergie tout à fait insolite de cette voix si particulière, de cette voix aiguë (ou âpre), de cette voix saccadée, dont la nationalité n’a pu être constatée par l’accord de deux témoins, et dans laquelle personne n’a saisi de mots articulés, de syllabisation.
14007     À ces mots, une conception vague et embryonnaire de la pensée de Dupin passa dans mon esprit.
14008     Il me semblait être sur la limite de la compréhension sans pouvoir comprendre ; comme les gens qui sont quelquefois sur le bord du souvenir, et qui cependant ne parviennent pas à se rappeler.
14009     Mon ami continua son argumentation :
14010     — Vous voyez, dit-il, que j’ai transporté la question du mode de sortie au mode d’entrée.
14011     Il était dans mon plan de démontrer qu’elles se sont effectuées de la même manière et sur le même point. Retournons maintenant dans l’intérieur de la chambre. Examinons toutes les particularités.
14012     Les tiroirs de la commode, dit-on, ont été mis au pillage, et cependant on y a trouvé plusieurs articles de toilette intacts.
14013     Cette conclusion est absurde ; c’est une simple conjecture, – une conjecture passablement niaise, et rien de plus.
14014     Comment pouvons-nous savoir que les articles trouvés dans les tiroirs ne représentent pas tout ce que les tiroirs contenaient ?
14015     Madame l’Espanaye et sa fille menaient une vie excessivement retirée, ne voyaient pas le monde, sortaient rarement, avaient donc peu d’occasions de changer de toilette.
14016     Ceux qu’on a trouvés étaient au moins d’aussi bonne qualité qu’aucun de ceux que possédaient vraisemblablement ces dames.
14017     Et, si un voleur en avait pris quelques-uns, pourquoi n’aurait-il pas pris les meilleurs, – pourquoi ne les aurait-il pas tous pris ?
14018     Bref, pourquoi aurait-il abandonné les quatre mille francs en or pour s’empêtrer d’un paquet de linge ?
14019     L’or a été abandonné. La presque totalité de la somme désignée par le banquier Mignaud a été trouvée sur le parquet, dans les sacs.
14020     Je tiens donc à écarter de votre pensée l’idée saugrenue d’un intérêt, idée engendrée dans le cerveau de la police par les dépositions qui parlent d’argent délivré à la porte même de la maison.
14021     Des coïncidences dix fois plus remarquables que celle-ci (la livraison de l’argent et le meurtre commis trois jours après sur le propriétaire) se présentent dans chaque heure de notre vie sans attirer notre attention, même une minute.
14022     En général, les coïncidences sont de grosses pierres d’achoppement dans la route de ces pauvres penseurs mal éduqués qui ne savent pas le premier mot de la théorie des probabilités, théorie à laquelle le savoir humain doit ses plus glorieuses conquêtes et ses plus belles découvertes.
14023     Dans le cas présent, si l’or avait disparu, le fait qu’il avait été délivré trois jours auparavant créerait quelque chose de plus qu’une coïncidence.
14024     Cela corroborerait l’idée d’intérêt.
14025     Mais, dans les circonstances réelles où nous sommes placés, si nous supposons que l’or a été le mobile de l’attaque, il nous faut supposer ce criminel assez indécis et assez idiot pour oublier à la fois son or et le mobile qui l’a fait agir.
14026     » Mettez donc bien dans votre esprit les points sur lesquels j’ai attiré votre attention, – cette voix particulière, cette agilité sans pareille, et cette absence frappante d’intérêt dans un meurtre aussi singulièrement atroce que celui-ci. – Maintenant, examinons la boucherie en elle-même.
14027     Voilà une femme étranglée par la force des mains, et introduite dans une cheminée, la tête en bas. Des assassins ordinaires n’emploient pas de pareils procédés pour tuer.
14028     Encore moins cachent-ils ainsi les cadavres de leurs victimes. Dans cette façon de fourrer le corps dans la cheminée, vous admettrez qu’il y a quelque chose d’excessif et de bizarre, – quelque chose d’absolument inconciliable avec tout ce que nous connaissons en général des actions humaines, même en supposant que les auteurs fussent les plus pervertis des hommes.
14029     Songez aussi quelle force prodigieuse il a fallu pour pousser ce corps dans une pareille ouverture, et l’y pousser si puissamment, que les efforts réunis de plusieurs personnes furent à peine suffisants pour l’en retirer.
14030     » Portons maintenant notre attention sur d’autres indices de cette vigueur merveilleuse. Dans le foyer, on a trouvé des mèches de cheveux, – des mèches très-épaisses de cheveux gris.
14031     Ils ont été arrachés avec leurs racines. Vous savez quelle puissante force il faut pour arracher seulement de la tête vingt ou trente cheveux à la fois. Vous avez vu les mèches en question aussi bien que moi.
14032     À leurs racines grumelées – affreux spectacle ! – adhéraient des fragments de cuir chevelu, – preuve certaine de la prodigieuse puissance qu’il a fallu déployer pour déraciner peut-être cinq cent mille cheveux d’un seul coup.
14033     » Non-seulement le cou de la vieille dame était coupé, mais la tête absolument séparée du corps ; l’instrument était un simple rasoir.
14034     Je vous prie de remarquer cette férocité bestiale.
14035     Je ne parle pas des meurtrissures du corps de madame l’Espanaye ; M. Dumas et son honorable confrère, M. Étienne, ont affirmé qu’elles avaient été produites par un instrument contondant ; et en cela ces messieurs furent tout à fait dans le vrai.
14036     L’instrument contondant a été évidemment le pavé de la cour sur laquelle la victime est tombée de la fenêtre qui donne sur le lit.
14037     Cette idée, quelque simple qu’elle apparaisse maintenant, a échappé à la police par la même raison qui l’a empêchée de remarquer la largeur des volets ; parce que, grâce à la circonstance des clous, sa perception était hermétiquement bouchée à l’idée que les fenêtres eussent jamais pu être ouvertes.
14038     » Si maintenant, – subsidiairement, – vous avez convenablement réfléchi au désordre bizarre de la chambre, nous sommes allés assez avant pour combiner les idées d’une agilité merveilleuse, d’une férocité bestiale, d’une boucherie sans motif, d’une grotesquerie dans l’horrible absolument étrangère à l’humanité, et d’une voix dont l’accent est inconnu à l’oreille d’hommes de plusieurs nations, d’une voix dénuée de toute syllabisation distincte et intelligible.
14039     Or, pour vous, qu’en ressort-il ? Quelle impression ai-je faite sur votre imagination ?
14040     Je sentis un frisson courir dans ma chair quand Dupin me fit cette question.
14041     — Un fou, dis-je, aura commis ce meurtre, – quelque maniaque furieux échappé à une maison de santé du voisinage.
14042     — Pas trop mal, répliqua-t-il, votre idée est presque applicable.
14043     Mais les voix des fous, même dans leurs plus sauvages paroxysmes, ne se sont jamais accordées avec ce qu’on dit de cette singulière voix entendue dans l’escalier.
14044     Les fous font partie d’une nation quelconque, et leur langage, pour incohérent qu’il soit dans les paroles, est toujours syllabifié.
14045     En outre, le cheveu d’un fou ne ressemble pas à celui que je tiens maintenant dans ma main. J’ai dégagé cette petite touffe des doigts rigides et crispés de madame l’Espanaye. Dites-moi ce que vous en pensez.
14046     — Dupin ! dis-je, complètement bouleversé, ces cheveux sont bien extraordinaires, – ce ne sont pas là des cheveux humains !
14047     — Je n’ai pas affirmé qu’ils fussent tels, dit-il ; mais, avant de nous décider sur ce point, je désire que vous jetiez un coup d’œil sur le petit dessin que j’ai tracé sur ce bout de papier. C’est un fac-similé qui représente ce que certaines dépositions définissent les meurtrissures noirâtres et les profondes marques d’ongles trouvées sur le cou de mademoiselle l’Espanaye, et que MM. Dumas et Étienne appellent une série de taches livides, évidemment causées par l’impression des doigts.
14048     — Vous voyez, continua mon ami en déployant le papier sur la table, que ce dessin donne l’idée d’une poigne solide et ferme.
14049     Il n’y a pas d’apparence que les doigts aient glissé.
14050     Chaque doigt a gardé, peut-être jusqu’à la mort de la victime, la terrible prise qu’il s’était faite, et dans laquelle il s’est moulé.
14051     Essayez maintenant de placer tous vos doigts, en même temps, chacun dans la marque analogue que vous voyez.
14052     J’essayai, mais inutilement.
14053     — Il est possible, dit Dupin, que nous ne fassions pas cette expérience d’une manière décisive. Le papier est déployé sur une surface plane, et la gorge humaine est cylindrique.
14054     Voici un rouleau de bois dont la circonférence est à peu près celle d’un cou. Étalez le dessin tout autour, et recommencez l’expérience.
14055     J’obéis ; mais la difficulté fut encore plus évidente que la première fois.
14056     — Ceci, dis-je, n’est pas la trace d’une main humaine.
14057     — Maintenant, dit Dupin, lisez ce passage de Cuvier.
14058     C’était l’histoire minutieuse, anatomique et descriptive, du grand orang-outang fauve des îles de l’Inde orientale.
14059     Tout le monde connaît suffisamment la gigantesque stature, la force et l’agilité prodigieuses, la férocité sauvage et les facultés d’imitation de ce mammifère. Je compris d’un seul coup tout l’horrible du meurtre.
14060     — La description des doigts, dis-je, quand j’eus fini la lecture, s’accorde parfaitement avec le dessin.
14061     Je vois qu’aucun animal, – excepté un orang-outang, et de l’espèce en question, – n’aurait pu faire des marques telles que celles que vous avez dessinées.
14062     Cette touffe de poils fauves est aussi d’un caractère identique à celui de l’animal de Cuvier.
14063     Mais je ne me rends pas facilement compte des détails de cet effroyable mystère. D’ailleurs, on a entendu deux voix se disputer, et l’une d’elles était incontestablement la voix d’un Français.
14064     — C’est vrai ; et vous vous rappellerez une expression attribuée presque unanimement à cette voix, – l’expression Mon Dieu !
14065     Ces mots, dans les circonstances présentes, ont été caractérisés par l’un des témoins (Montani, le confiseur) comme exprimant un reproche et une remontrance.
14066     C’est donc sur ces deux mots que j’ai fondé l’espérance de débrouiller complètement l’énigme. Un Français a eu connaissance du meurtre.
14067     Il est possible, – il est même plus que probable qu’il est innocent de toute participation à cette sanglante affaire.
14068     L’orang-outang a pu lui échapper. Il est possible qu’il ait suivi sa trace jusqu’à la chambre, mais que, dans les circonstances terribles qui ont suivi, il n’ait pu s’emparer de lui.
14069     L’animal est encore libre. Je ne poursuivrai pas ces conjectures, je n’ai pas le droit d’appeler ces idées d’un autre nom, puisque les ombres de réflexions qui leur servent de base sont d’une profondeur à peine suffisante pour être appréciées par ma propre raison, et que je ne prétendrais pas qu’elles fussent appréciables pour une autre intelligence.
14070     Nous les nommerons donc des conjectures, et nous ne les prendrons que pour telles.
14071     Si le Français en question est, comme je le suppose, innocent de cette atrocité, cette annonce que j’ai laissée hier au soir, pendant que nous retournions au logis, dans les bureaux du journal le Monde (feuille consacrée aux intérêts maritimes, et très-recherchée par les marins), l’amènera chez nous.
14072     Il me tendit un papier, et je lus :
14073     Avis. – On a trouvé dans le bois de Boulogne, le matin du… courant (c’était le matin de l’assassinat), de fort bonne heure, un énorme orang-outang fauve de l’espèce de Bornéo.
14074     Le propriétaire (qu’on sait être un marin appartenant à l’équipage d’un navire maltais) peut retrouver l’animal, après en avoir donné un signalement satisfaisant et remboursé quelques frais à la personne qui s’en est emparée et qui l’a gardé.
14076     — Comment avez-vous pu, demandai-je à Dupin, savoir que l’homme était un marin, et qu’il appartenait à un navire maltais ?
14077     — Je ne le sais pas, dit-il, je n’en suis pas sûr.
14078     Voici toutefois un petit morceau de ruban qui, si j’en juge par sa forme et son aspect graisseux, a évidemment servi à nouer les cheveux en une de ces longues queues qui rendent les marins si fiers et si farauds.
14079     En outre, ce nœud est un de ceux que peu de personnes savent faire, excepté les marins, et il est particulier aux Maltais.
14080     J’ai ramassé le ruban au bas de la chaîne du paratonnerre. Il est impossible qu’il ait appartenu à l’une des deux victimes.
14081     Après tout, si je me suis trompé en induisant de ce ruban que le Français est marin appartenant à un navire maltais, je n’aurai fait de mal à personne avec mon annonce.
14082     Si je suis dans l’erreur, il supposera simplement que j’ai été fourvoyé par quelque circonstance dont il ne prendra pas la peine de s’enquérir.
14083     Mais, si je suis dans le vrai, il y a un grand point de gagné. Le Français, qui a connaissance du meurtre, bien qu’il en soit innocent, hésitera naturellement à répondre à l’annonce, – à réclamer son orang-outang.
14084     Il raisonnera ainsi : « Je suis innocent ; je suis pauvre ; mon orang-outang est d’un grand prix ; – c’est presque une fortune dans une situation comme la mienne ; – pourquoi le perdrais-je par quelques niaises appréhensions de danger ? Le voilà, il est sous ma main.
14085     On l’a trouvé dans le bois de Boulogne, – à une grande distance du théâtre du meurtre.
14086     Soupçonnera-t-on jamais qu’une bête brute ait pu faire le coup ? La police est dépistée, – elle n’a pu retrouver le plus petit fil conducteur.
14087     Quand même on serait sur la piste de l’animal, il serait impossible de me prouver que j’aie eu connaissance de ce meurtre, ou de m’incriminer en raison de cette connaissance.
14088     Enfin, et avant tout, je suis connu. Le rédacteur de l’annonce me désigne comme le propriétaire de la bête.
14089     Mais je ne sais pas jusqu’à quel point s’étend sa certitude.
14090     Si j’évite de réclamer une propriété d’une aussi grosse valeur, qui est connue pour m’appartenir, je puis attirer sur l’animal un dangereux soupçon.
14091     Ce serait de ma part une mauvaise politique d’appeler l’attention sur moi ou sur la bête.
14092     Je répondrai décidément à l’avis du journal, je reprendrai mon orang-outang, et je l’enfermerai solidement jusqu’à ce que cette affaire soit oubliée. »
14093     En ce moment, nous entendîmes un pas qui montait l’escalier.
14094     — Apprêtez-vous, dit Dupin, prenez vos pistolets, mais ne vous en servez pas, – ne les montrez pas avant un signal de moi.
14095     On avait laissé ouverte la porte cochère, et le visiteur était entré sans sonner et avait gravi plusieurs marches de l’escalier. Mais on eût dit maintenant qu’il hésitait.
14096     Nous l’entendions redescendre. Dupin se dirigea vivement vers la porte, quand nous l’entendîmes qui remontait.
14097     Cette fois, il ne battit pas en retraite, mais s’avança délibérément et frappa à la porte de notre chambre.
14098     — Entrez, dit Dupin d’une voix gaie et cordiale.
14099     Un homme se présenta. C’était évidemment un marin, – un grand, robuste et musculeux individu, avec une expression d’audace de tous les diables qui n’était pas du tout déplaisante.
14100     Sa figure, fortement hâlée, était plus qu’à moitié cachée par les favoris et les moustaches.
14101     Il portait un gros bâton de chêne, mais ne semblait pas autrement armé.
14102     Il nous salua gauchement, et nous souhaita le bonsoir avec un accent français qui, bien que légèrement bâtardé de suisse, rappelait suffisamment une origine parisienne.
14103     — Asseyez-vous, mon ami, dit Dupin ; je suppose que vous venez pour votre orang-outang.
14104     Sur ma parole, je vous l’envie presque ; il est remarquablement beau et c’est sans doute une bête d’un grand prix. Quel âge lui donnez-vous bien ?
14105     Le matelot aspira longuement, de l’air d’un homme qui se trouve soulagé d’un poids intolérable, et répliqua d’une voix assurée :
14106     — Je ne saurais trop vous dire ; cependant, il ne peut guère avoir plus de quatre ou cinq ans. Est-ce que vous l’avez ici ?
14107     — Oh ! non ; nous n’avions pas de lieu commode pour l’enfermer. Il est dans une écurie de manège près d’ici, rue Dubourg.
14108     Vous pourrez l’avoir demain matin. Ainsi vous êtes en mesure de prouver votre droit de propriété ?
14109     — Oui, monsieur, certainement.
14110     — Je serais vraiment peiné de m’en séparer, – dit Dupin.
14111     — Je n’entends pas, dit l’homme, que vous ayez pris tant de peine pour rien ; je n’y ai pas compté. Je payerai volontiers une récompense à la personne qui a retrouvé l’animal, une récompense raisonnable s’entend.
14112     — Fort bien, répliqua mon ami, tout cela est fort juste, en vérité. Voyons, – que donneriez-vous bien ? Ah ! je vais vous le dire.
14113     Voici quelle sera ma récompense : vous me raconterez tout ce que vous savez relativement aux assassinats de la rue Morgue.
14114     Dupin prononça ces derniers mots d’une voix très-basse et fort tranquillement.
14115     Il se dirigea vers la porte avec la même placidité, la ferma, et mit la clef dans sa poche. Il tira alors un pistolet de son sein, et le posa sans le moindre émoi sur la table.
14116     La figure du marin devint pourpre, comme s’il en était aux agonies d’une suffocation.
14117     Il se dressa sur ses pieds et saisit son bâton ; mais, une seconde après, il se laissa retomber sur son siège, tremblant violemment et la mort sur le visage.
14118     Il ne pouvait articuler une parole. Je le plaignais du plus profond de mon cœur.
14119     — Mon ami, dit Dupin d’une voix pleine de bonté, vous vous alarmez sans motif, – je vous assure. Nous ne voulons vous faire aucun mal.
14120     Sur mon honneur de galant homme et de Français, nous n’avons aucun mauvais dessein contre vous.
14121     Je sais parfaitement que vous êtes innocent des horreurs de la rue Morgue. Cependant, cela ne veut pas dire que vous n’y soyez pas quelque peu impliqué.
14122     Le peu que je vous ai dit doit vous prouver que j’ai eu sur cette affaire des moyens d’information dont vous ne vous seriez jamais douté.
14123     Maintenant, la chose est claire pour nous. Vous n’avez rien fait que vous ayez pu éviter, – rien, à coup sûr, qui vous rende coupable. Vous auriez pu voler impunément ; vous n’avez même pas été coupable de vol.
14124     Vous n’avez rien à cacher ; vous n’avez aucune raison de cacher quoi que ce soit. D’un autre côté, vous êtes contraint par tous les principes de l’honneur à confesser tout ce que vous savez.
14125     Un homme innocent est actuellement en prison, accusé du crime dont vous pouvez indiquer l’auteur.
14126     Pendant que Dupin prononçait ces mots, le matelot avait recouvré, en grande partie, sa présence d’esprit ; mais toute sa première hardiesse avait disparu.
14127     — Que Dieu me soit en aide ! dit-il après une petite pause, – je vous dirai tout ce que je sais sur cette affaire ; mais je n’espère pas que vous en croyiez la moitié, – je serais vraiment un sot, si je l’espérais !
14128     Cependant, je suis innocent, et je dirai tout ce que j’ai sur le cœur, quand même il m’en coûterait la vie.
14129     Voici en substance ce qu’il nous raconta : il avait fait dernièrement un voyage dans l’archipel indien.
14130     Une bande de matelots, dont il faisait partie, débarqua à Bornéo et pénétra dans l’intérieur pour y faire une excursion d’amateurs.
14131     Lui et un de ses camarades avaient pris l’orang-outang. Ce camarade mourut, et l’animal devint donc sa propriété exclusive, à lui.
14132     Après bien des embarras causés par l’indomptable férocité du captif pendant la traversée, il réussit à la longue à le loger sûrement dans sa propre demeure à Paris, et, pour ne pas attirer sur lui-même l’insupportable curiosité des voisins, il avait soigneusement enfermé l’animal, jusqu’à ce qu’il l’eût guéri d’une blessure au pied qu’il s’était faite à bord avec une esquille.
14133     Son projet, finalement, était de le vendre.
14134     Comme il revenait, une nuit, ou plutôt un matin, – le matin du meurtre, – d’une petite orgie de matelots, il trouva la bête installée dans sa chambre à coucher ; elle s’était échappée du cabinet voisin, où il la croyait solidement enfermée.
14135     Un rasoir à la main et toute barbouillée de savon, elle était assise devant un miroir, et essayait de se raser, comme sans doute elle l’avait vu faire à son maître en l’épiant par le trou de la serrure.
14136     Terrifié en voyant une arme si dangereuse dans les mains d’un animal aussi féroce, parfaitement capable de s’en servir, l’homme, pendant quelques instants, n’avait su quel parti prendre.
14137     D’habitude, il avait dompté l’animal, même dans ses accès les plus furieux, par des coups de fouet, et il voulut y recourir cette fois encore.
14138     Mais, en voyant le fouet, l’orang-outang bondit à travers la porte de la chambre, dégringola par les escaliers, et, profitant d’une fenêtre ouverte par malheur, il se jeta dans la rue.
14139     Le Français, désespéré, poursuivit le singe ; celui-ci, tenant toujours son rasoir d’une main, s’arrêtait de temps en temps, se retournait, et faisait des grimaces à l’homme qui le poursuivait, jusqu’à ce qu’il se vît près d’être atteint, puis il reprenait sa course. Cette chasse dura ainsi un bon bout de temps.
14140     Les rues étaient profondément tranquilles, et il pouvait être trois heures du matin.
14141     En traversant un passage derrière la rue Morgue, l’attention du fugitif fut attirée par une lumière qui partait de la fenêtre de madame l’Espanaye, au quatrième étage de sa maison.
14142     Il se précipita vers le mur, il aperçut la chaîne du paratonnerre, y grimpa avec une inconcevable agilité, saisit le volet, qui était complètement rabattu contre le mur, et, en s’appuyant dessus, il s’élança droit sur le chevet du lit.
14143     Toute cette gymnastique ne dura pas une minute. Le volet avait été repoussé contre le mur par le bond que l’orang-outang avait fait en se jetant dans la chambre.
14144     Cependant, le matelot était à la fois joyeux et inquiet.
14145     Il avait donc bonne espérance de ressaisir l’animal, qui pouvait difficilement s’échapper de la trappe où il s’était aventuré, et d’où on pouvait lui barrer la fuite.
14146     D’un autre côté il y avait lieu d’être fort inquiet de ce qu’il pouvait faire dans la maison. Cette dernière réflexion incita l’homme à se remettre à la poursuite de son fugitif.
14147     Il n’est pas difficile pour un marin de grimper à une chaîne de paratonnerre ; mais, quand il fut arrivé à la hauteur de la fenêtre, située assez loin sur sa gauche, il se trouva fort empêché ; tout ce qu’il put faire de mieux fut de se dresser de manière à jeter un coup d’œil dans l’intérieur de la chambre.
14148     Mais ce qu’il vit lui fit presque lâcher prise dans l’excès de sa terreur.
14149     C’était alors que s’élevaient les horribles cris qui, à travers le silence de la nuit, réveillèrent en sursaut les habitants de la rue Morgue.
14150     Madame l’Espanaye et sa fille, vêtus de leurs toilettes de nuit, étaient sans doute occupées à ranger quelques papiers dans le coffret de fer dont il a été fait mention, et qui avait été traîné au milieu de la chambre.
14151     Il était ouvert, et tout son contenu était éparpillé sur le parquet.
14152     Les victimes avaient sans doute le dos tourné à la fenêtre ; et, à en juger par le temps qui s’écoula entre l’invasion de la bête et les premiers cris, il est probable qu’elles ne l’aperçurent pas tout de suite.
14153     Le claquement du volet a pu être vraisemblablement attribué au vent.
14154     Quand le matelot regarda dans la chambre, le terrible animal avait empoigné madame l’Espanaye par ses cheveux qui étaient épars et qu’elle peignait, et il agitait le rasoir autour de sa figure, en imitant les gestes d’un barbier.
14155     La fille était par terre, immobile ; elle s’était évanouie.
14156     Les cris et les efforts de la vieille dame, pendant lesquels les cheveux lui furent arrachés de la tête, eurent pour effet de changer en fureur les dispositions probablement pacifiques de l’orang-outang.
14157     D’un coup rapide de son bras musculeux, il sépara presque la tête du corps. La vue du sang transforma sa fureur en frénésie. Il grinçait des dents, il lançait du feu par les yeux.
14158     Il se jeta sur le corps de la jeune personne, il lui ensevelit ses griffes dans la gorge, et les y laissa jusqu’à ce qu’elle fût morte.
14159     Ses yeux égarés et sauvages tombèrent en ce moment sur le chevet du lit, au-dessus duquel il put apercevoir la face de son maître, paralysée par l’horreur.
14160     La furie de la bête, qui sans aucun doute se souvenait du terrible fouet, se changea immédiatement en frayeur.
14161     Sachant bien qu’elle avait mérité un châtiment, elle semblait vouloir cacher les traces sanglantes de son action, et bondissait à travers la chambre dans un accès d’agitation nerveuse, bousculant et brisant les meubles à chacun de ses mouvements, et arrachant les matelas du lit.
14162     Finalement, elle s’empara du corps de la fille, et le poussa dans la cheminée, dans la posture où elle fut trouvée, puis de celui de la vieille dame qu’elle précipita la tête la première à travers la fenêtre.
14163     Comme le singe s’approchait de la fenêtre avec son fardeau tout mutilé, le matelot épouvanté se baissa, et, se laissant couler le long de la chaîne sans précautions, il s’enfuit tout d’un trait jusque chez lui, redoutant les conséquences de cette atroce boucherie, et, dans sa terreur, abandonnant volontiers tout souci de la destinée de son orang-outang.
14164     Les voix entendues par les gens de l’escalier étaient ses exclamations d’horreur et d’effroi mêlées aux glapissements diaboliques de la bête.
14165     Je n’ai presque rien à ajouter. L’orang-outang s’était sans doute échappé de la chambre par la chaîne du paratonnerre, juste avant que la porte fût enfoncée.
14166     En passant par la fenêtre, il l’avait évidemment refermée. Il fut rattrapé plus tard par le propriétaire lui-même, qui le vendit pour un bon prix au Jardin des plantes.
14167     Lebon fut immédiatement relâché, après que nous eûmes raconté toutes les circonstances de l’affaire, assaisonnées de quelques commentaires de Dupin, dans le cabinet même du préfet de police.
14168     Ce fonctionnaire, quelque bien disposé qu’il fût envers mon ami, ne pouvait pas absolument déguiser sa mauvaise humeur en voyant l’affaire prendre cette tournure, et se laissa aller à un ou deux sarcasmes sur la manie des personnes qui se mêlaient de ses fonctions.
14169     — Laissez-le parler, dit Dupin, qui n’avait pas jugé à propos de répliquer. Laissez-le jaser, cela allégera sa conscience. Je suis content de l’avoir battu sur son propre terrain.
14170     Néanmoins, qu’il n’ait pas pu débrouiller ce mystère, il n’y a nullement lieu de s’en étonner, et cela est moins singulier qu’il ne le croit ; car, en vérité, notre ami le préfet est un peu trop fin pour être profond. Sa science n’a pas de base.
14171     Elle est tout en tête et n’a pas de corps, comme les portraits de la déesse Laverna, – ou, si vous aimez mieux, tout en tête et en épaules, comme une morue.
14172     Mais, après tout, c’est un brave homme. Je l’adore particulièrement pour un merveilleux genre de cant auquel il doit sa réputation de génie.
14173     Je veux parler de sa manie de nier ce qui est, et d’expliquer ce qui n’est pas[2].
14179     Aux dieux, suivant les lois, rends de justes hommages ;
14180     Respecte le serment, les héros et les sages ;
14181     Honore tes parents, tes rois, tes bienfaiteurs ;
14182     Choisi parmi tes amis les hommes les meilleurs.
14183     Sois obligeant et doux, sois facile en affaires.
14184     Ne hais pas ton ami pour des fautes légères ;
14185     Sers de tout ton pouvoir la cause du bon droit ;
14186     Qui fait tout ce qu’il peut fait toujours ce qu’il doit.
14187     Mais sache réprimer comme un maître sévère,
14188     L’appétit, le sommeil, Vénus et la colère.
14189     Ne forfais à l’honneur ni de près ni de loin,
14190     Et seul, sois pour toi-même un rigoureux témoin.
14191     Sois juste en action et non pas en paroles ;
14192     Ne donne pas au mal de prétextes frivoles.
14193     Le sort nous enrichit, il peut nous appauvrir ;
14194     Mais, faibles ou puissants, nous devons tous mourir.
14195     À ta part de douleurs ne sois point réfractaire ;
14196     Accepte le remède utile et salutaire,
14197     Et sache que toujours les hommes vertueux,
14198     Des mortels affligés sont les moins malheureux.
14199     Aux injustes propos que ton cœur se résigne ;
14200     Laisse parler le monde et suis toujours ta ligne.
14201     Mais surtout ne fais rien par l’exemple emporté,
14202     Qui soit sans rectitude et sans utilité.
14203     Fais marcher devant toi le conseil qui t’éclaire,
14204     Pour que l’absurdité ne vienne pas derrière.
14205     La sottise est toujours le plus grand des malheurs,
14206     Et l’homme sans conseil répond de ses erreurs.
14207     N’agis point sans savoir, sois zélé pour apprendre :
14208     Prête à l’étude un temps que le bonheur doit rendre.
14209     Ne sois pas négligent du soin de ta santé ;
14210     Mais prends le nécessaire avec sobriété.
14211     Tout ce qui ne peut nuire est permis dans la vie :
14212     Sois élégant et pur sans exciter l’envie.
14213     Fuis et la négligence et le faste insolent :
14214     Le luxe le plus simple est le plus excellent.
14215     N’agis point sans songer à ce que tu vas faire,
14216     Et réfléchis, le soir, sur ta journée entière.
14217     Qu’ai-je fait ? qu’ai-je ouï ? que dois-je regretter ?
14218     Vers la vertu divine ainsi tu peux monter.
14219     Je t’en prends à témoin, Tétractys, ineffable,
14220     Des formes et du temps fontaine inépuisable ;
14221     Et toi qui sais prier, quand les dieux sont pour toi,
14222     Achève leur ouvrage et travaille avec foi.
14223     Tu parviendras bientôt et sans peine à connaître
14224     D’où procède, où s’arrête, où retourne ton être ;
14225     Sans crainte et sans désirs tu sauras les secrets
14226     Que la nature voile aux mortels indiscrets.
14227     Tu fouleras aux pieds cette faiblesse humaine
14228     Qu’au hasard et sans but la fatalité mène.
14229     Tu sauras qui conduit l’avenir incertain,
14230     Et quel démon caché tient les fils du destin.
14231     Tu monteras alors sur le char de lumière,
14232     Esprit victorieux et roi de la matière.
14233     Tu comprendras de Dieu le règne paternel,
14234     Et tu pourras t’asseoir dans un calme éternel.
14238     LES VERS DORÉS ATTRIBUÉS À PYTHAGORE
14239     TRADUITS PAR M. P.-C. LÉVESQUE
14240     de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
14241     I. Révère les dieux immortels. C’est ton premier devoir. Honore-les comme il est ordonné par la loi.
14242     II. Respecte le serment. Vénère aussi les héros, dignes de tant d’admiration, et les demeures terrestres ; rends-leur le culte qui leur est dû.
14243     III. Respecte ton père et ta mère, et tes proches parents.
14244     IV. Choisis pour ton ami l’homme que tu connais le plus vertueux. Ne résiste point à la douceur de ses conseils, et suis ses utiles exemples.
14245     V. Crains de te brouiller avec ton ami pour une faute légère.
14246     VI. Si tu peux faire le bien, tu le dois : la puissance est ici voisine de la nécessité. Tels sont les préceptes que tu dois suivre.
14247     VII. Prends l’habitude de commander à la gourmandise, au sommeil, à la luxure, à la colère.
14248     VIII. Ne fais rien de honteux en présence des autres ni dans le secret. Que ta première loi soit de te respecter toi-même.
14249     IX. Que l’équité préside à toutes tes actions, qu’elle accompagne toutes tes paroles.
14250     X. Que la raison te conduise jusque dans les moindres choses.
14251     XI. Souviens-toi bien que tous les hommes sont destinés à la mort.
14252     XII. La fortune se plaît à changer : elle se laisse posséder, elle s’échappe. Éprouves-tu quelques-uns de ces revers que les destins font éprouver aux mortels ? sache les supporter avec patience ; ne t’indigne pas contre le sort. Il est permis de chercher à réparer un malheur ; mais sois bien persuadé que la fortune n’envoie pas aux mortels vertueux des maux au-dessus de leurs forces.
14253     XIII. Il se tient parmi les hommes de bons discours et de mauvais propos. Ne te laisse pas effrayer par de vaines paroles : qu’elles ne te détournent pas des projets honnêtes que tu as formés.
14254     XIV. Tu te vois attaqué par le mensonge ? prends patience, supporte ce mal avec douceur.
14255     XV. Observe bien ce qui reste à te prescrire ; que personne par ses actions, par ses discours, ne puisse t’engager à rien dire, à rien faire qui doive te nuire un jour.
14256     XVI. Consulte-toi bien avant d’agir ; crains, par trop de précipitation, d’avoir à rougir de ta folie. Dire et faire des sottises est le partage d’un sot.
14257     XVII. Ne commence rien dont tu puisses te repentir dans la suite. Garde-toi d’entreprendre ce que tu ne sais pas faire, et commence par t’instruire de ce que tu dois savoir. C’est ainsi que tu mèneras une vie délicieuse.
14258     XVIII. Ne néglige pas ta santé : donne à ton corps, mais avec modération, le boire, le manger, l’exercice. La mesure que je te prescris est celle que tu ne saurais passer sans te nuire.
14259     XIX. Que ta table soit saine, que le luxe en soit banni.
14260     XX. Évite de rien faire qui puisse t’attirer l’envie.
14261     XXI. Ne cherche point à briller par des dépenses déplacées, comme si tu ignorais ce qui est convenable et beau. Ne te pique pas non plus d’une épargne excessive. Rien n’est préférable à la juste mesure qu’il faut observer en toutes choses.
14262     XXII. N’entame point un projet qui doive tourner contre toi-même : réfléchis avant d’entreprendre.
14263     XXIII. N’abandonne pas tes yeux aux douceurs du sommeil avant d’avoir examiné par trois fois les actions de ta journée. Quelle faute ai-je commise ? Qu’ai-je fait ? À quel devoir ai-je manqué ? Commence par la première de tes actions, et parcours ainsi toutes les autres. Reproche-toi ce que tu as fait de mal ; jouis de ce que tu as fait de bien.
14264     XXIV. Médite sur les préceptes que je viens de te donner, travaille à les mettre en pratique, apprends à les aimer. Ils te conduiront sur les traces de la divine vertu ; j’en jure par celui qui a transmis dans nos âmes le sacré quaternaire[1] source de la nature éternelle.
14265     XXV. Avant de rien commencer, adresse tes vœux aux immortels qui seuls peuvent consommer ton ouvrage. C’est en suivant ces pratiques que tu parviendras à connaître par quelle concorde les dieux sont liés aux mortels, quels sont les passages de tous les êtres, et quelle puissance les domine. Tu connaîtras, comme il est juste, que la nature est, en tout, semblable à elle-même. Alors tu cesseras d’espérer ce que tu espérais en vain, et rien ne te sera caché.
14266     XXVI. Tu connaîtras que les hommes sont eux-mêmes les artisans de leurs malheurs. Infortunés ! ils ne savent pas voir les biens qui sont sous leurs yeux ; leurs oreilles se ferment à la vérité qui leur parle. Combien peu connaissent les vrais remèdes de leurs maux ! C’est donc ainsi que la destinée blesse l’entendement des humains ! Semblables à des cylindres fragiles, ils roulent çà et là, se heurtant sans cesse, et se brisant les uns contre les autres.
14267     XXVII. La triste discorde, née avec eux, les accompagne toujours et les blesse, sans se laisser apercevoir. Il ne faut pas lutter contre elle, mais la fuir en cédant.
14268     XXVIII. Ô Jupiter, père de tous les humains, tu pourrais les délivrer des maux qui les accablent, leur faire connaître qui est le génie funeste auquel ils s’abandonnent.
14269     XXIX. Mortel, prends une juste confiance ; c’est des dieux mêmes que les humains tirent leur origine. La sainte nature leur découvre tous ses secrets les plus cachés. Si elle daigne te les communiquer, il ne te sera pas difficile de remplir mes préceptes. Cherche des remèdes aux maux que tu endures : ton âme recouvrera bientôt la santé.
14270     XXX. Mais abstiens-toi des aliments que je t’ai défendus. Apprends à discerner ce qui est nécessaire dans la purification et la délivrance de l’âme. Examine tout ; donne à ta raison la première place et, content de te laisser conduire, abandonne-lui les rênes.
14271     XXXI. Ainsi, quand tu auras quitté les dépouilles mortelles, tu monteras dans l’air libre ; tu deviendras un dieu immortel et la mort n’aura plus d’empire sur toi.
14272     Fin des vers dorés de Pythagore
14273     Note : Chez les Pythagoriciens, la monade ou l’unité représente Dieu-même, parce qu’elle n’est engendrée par aucun nombre, qu’elle les engendre tous, qu’elle est simple et sans aucune composition. La dyade, ou le nombre deux, est l’image de la nature créée, parce qu’elle est le premier produit de l’unité, parce qu’elle est inspirée, parce qu’ayant des parties elle peut se décomposer et se défendre. La monade et la dyade réunies forment le ternaire, et représentent l’immensité de tout ce qui existe, l’être immuable et la matière altérable et changeante. J’ignore par quelle propriété le quaternaire, le nombre quatre, est encore un emblème de la divinité.
14280     Épître du Feu Philosophique
14281     Lettre concernant la pierre dite philosophale
14282     Jean Pontanus
14283     in Theatrum Chimicum, 1614, t. III
14284     « Nous affirmons, au contraire, — et l’on peut avoir foi en notre sincérité, — qu’il sera impossible d’obtenir le moindre succès dans l’Œuvre si l’on a pas une connaissance parfaite de ce qu’est le Vase des Philosophes ni de quelle manière il faut le fabriquer. Pontanus avoue qu’avant de connaître ce vaisseau secret il avait recommencé, sans succès, plus de deux cents fois le même travail, quoiqu’il besognât sur les matières propres et convenables, et selon la méthode régulière. L’artiste doit faire lui-même son vaisseau ; c’est une maxime de l’art. N’entreprenez rien, en conséquence, tant que vous n’aurez pas reçu toute la lumière sur cette coquille de l’œuf qualifiée secretum secretorum chez les maîtres du Moyen Âge. »
14285     — Fulcanelli, Le Mystère des Cathédrales, p. 204-205
14286     Moi, Jean Pontanus, qui suis allé en plusieurs régions et royaumes afin de connaître certainement ce que c’est que la Pierre des Philosophes, après avoir parcouru tous les côtés du monde, je n’ai trouvé que des faux Philosophes et des trompeurs.
14287     Néanmoins, étudiant toujours dans les livres des Sages, et mes doutes s’augmentant, j’ai trouvé la vérité ; mais nonobstant que j’eusse la connaissance de la matière, j’ai erré deux cents fois avant que de trouver l’opération et pratique de cette vraie matière.
14288     Premièrement, j’ai commencé mes opérations par les putréfactions du Corps de cette matière, pendant neuf mois, et je n’ai rien trouvé.
14289     Je l’ai mise au bain-marie pendant quelque temps, et j’ai semblablement erré. Je l’ai tenue et posée dans un feu de calcination pendant trois mois, et j’ai mal opéré.
14290     Tous les genres et manières de distillations et sublimations, comme disent ou semblent dire les Philosophes — tel Geber, Archélaüs et presque tous les autres — je les ai tentés et essayés, et n’ai pareillement rien trouvé.
14291     Enfin, j’ai tâché de parvenir et parfaire le sujet de tout l’Art d’Alchimie, de toutes les manières imaginables, qui se font par le fumier, le bain, les cendres, et par mille autres genres de feux, dont les Philosophes font mention dans leurs livres ; mais je n’ai rien découvert de bon.
14292     C’est pourquoi, je me mis pendant trois ans continuels à étudier les livres des Philosophes, entre autres le seul Hermès, les brèves paroles duquel comprennent tout le magistère de la Pierre ; quoiqu’il parle assez obscurément des choses supérieures et inférieures, du Ciel et de la Terre.
14293     Toute notre application et notre soin, donc, ne doit être qu’à la connaissance de la vraie pratique, dans le premier, le second, et le troisième œuvre.
14294     Ce n’est point le feu de bain, de fumier, ni de cendres, ni aucun de tous les autres feux que nous chantent les Philosophes, et nous décrivent dans leurs livres.
14295     Qu’est-ce donc que ce feu qui parfait et achève tout l’œuvre, depuis le commencement jusqu’à la fin ?
14296     Certainement tous les Philosophes l’ont caché ; mais, pour moi, touché d’un mouvement de pitié, je le veux déclarer avec l’entier accomplissement de tout l’œuvre.
14297     La Pierre des Philosophes est unique, et une, mais cachée et enveloppée en la multiplicité de différents noms, et avant que tu la puisses connaître, tu te donneras bien de la peine ; difficilement la trouveras-tu de ton propre génie.
14298     Elle est aqueuse, aérienne, ignée, terrestre, flegmatique, colérique, sanguineuse et mélancolique. Elle est un soufre et pareillement Argent vif.
14299     Elle a plusieurs superfluités, qui, je t’assure par Dieu vivant, se convertissent en vraie et unique Essence, moyennant notre feu.
14300     Et celui qui sépare quelque chose du sujet — croyant cela nécessaire, — ne connaît assurément rien à la Philosophie.
14301     Car le superflu, le sale, l’immonde, le vilain, le bourbeux, et, généralement toute la substance du sujet, se parfait en corps spirituel fixe, par le moyen de notre feu. Ce que les Sages n’ont jamais révélé, et, fait que peu de gens parviennent à cet Art ; s’imaginant que quelque chose de sale et de vilain doit être séparé.
14302     Maintenant il faut faire paraître, et tirer dehors les propriétés de notre feu ; s’il convient à notre matière selon la manière dont j’ai parlé, c’est-à-dire s’il est transmué avec la matière.
14303     Ce feu ne brûle point la matière, il ne sépare rien de la matière, ne divise ni n’écarte les parties pures des impures, ainsi que disent tous les Philosophes, mais convertit tout le sujet en pureté.
14304     Il ne sublime pas comme Geber fait les sublimations, et Arnaud pareillement, et tous les autres qui ont parlé des sublimations et distillations. Il se fait et parfait en peu de temps.
14305     Ce feu est minéral, égal et continuel, il ne s’évapore point, si ce n’est qu’il soit trop excité ; il participe du soufre, il est pris et provient d’ailleurs que de la matière.
14306     Il rompt, dissout, et congèle toutes choses, et semblablement congèle et calcine ; il est difficile à trouver par l’industrie et par l’Art.
14307     Ce feu est l’abrégé et le raccourci de tout l’œuvre, sans prendre autre chose, du moins peu, et ce même feu s’introduit et est de médiocre ignition ; parce qu’avec ce petit feu tout l’œuvre est parfait, et sont faites, ensemble, toutes les requises et dues sublimations.
14308     Ceux qui liront Geber et tous les autres Philosophes, quand ils vivraient cent millions d’années, ne le sauront comprendre ; car ce feu ne se peut découvrir que par la seule et profonde méditation de la pensée, ensuite on le comprendra dans les livres, et non autrement.
14309     L’erreur en cet Art, ne consiste qu’en l’acquisition de ce feu, qui convertit la matière en la Pierre des Philosophes.
14310     Étudie-toi donc à ce feu, parce que si moi-même je l’eus premièrement trouvé, je n’eus pas erré deux cents fois sur la propre matière.
14311     À cause de quoi je ne m’étonne plus si tant de gens ne peuvent parvenir à l’accomplissement de l’œuvre.
14312     Ils errent, ont erré et erreront toujours, en ce que les Philosophes n’ont mis leur propre agent qu’en une chose, qu’Artéphius a nommée, mais il n’a parlé que pour lui.
14313     Si ce n’est que j’ai lu Artéphius, que je l’ai entendu et compris, jamais je ne serais parvenu à l’accomplissement de l’œuvre.
14314     Voici quelle est cette pratique : il faut prendre la matière avec toute diligence, la broyer physiquement et la mettre dans le feu, c’est-à-dire dans le fourneau ; mais il faut aussi connaître le degré et la proportion du feu.
14315     À savoir, il faut que le feu externe excite tant seulement la matière ; et, en peu de temps, ce feu, sans y mettre les mains en aucune manière, accomplira assurément tout l’œuvre.
14316     Parce qu’il putréfie, corrompt, engendre et parfera tout l’ouvrage, faisant paraître les trois principales couleurs, la noire, la blanche, la rouge.
14317     Et moyennant notre feu, la médecine se multipliera si elle est conjointe à la matière crue, non seulement en quantité mais aussi en vertu.
14318     Recherche donc de toutes les forces de ton esprit ce feu, et tu parviendras au but que tu t’es proposé ; car c’est lui qui fait tout l’œuvre, et il est la clef de tous les Philosophes, laquelle ils n’ont jamais révélée dans leurs livres.
14319     Si tu penses bien profondément aux propriétés du feu ci-dessus, tu la connaîtras, mais non autrement.
14320     Donc, touché d’un mouvement de pitié, j’ai écrit ceci ; mais, et afin que je me satisfasse, le feu n’est point transmué avec la matière, comme je l’ai dit ci-dessus.
14321     J’ai bien voulu le dire et en avertir les prudents de ces choses, pour qu’ils ne dépensent pas inutilement leur argent, mais qu’ils sachent auparavant ce qu’ils doivent chercher, et, par ce moyen, parviendront à la vérité de l’Art ; non pas autrement. À Dieu.