Grammalecte  Check-in [056ada8ace]

Many hyperlinks are disabled.
Use anonymous login to enable hyperlinks.

Overview
Comment:[fr] faux positif
Downloads: Tarball | ZIP archive | SQL archive
Timelines: family | ancestors | descendants | both | trunk | fr
Files: files | file ages | folders
SHA3-256:056ada8acef3de0207cb9dbfb85977ad1c1086a0e3a13ac49ed7728d8f95562d
User & Date: olr 2019-03-03 13:53:35
Context
2019-03-03
13:57
[fr] faux positif: bas résille check-in: 1ff63560d6 user: olr tags: fr, trunk
13:53
[fr] faux positif check-in: 056ada8ace user: olr tags: fr, trunk
12:13
[fr] màj: confusion a/à check-in: 65c29b935c user: olr tags: fr, trunk
Changes

Changes to gc_lang/fr/rules.grx.

7280
7281
7282
7283
7284
7285
7286
7287
7288
7289
7290
7291
7292
7293
7294
....
7304
7305
7306
7307
7308
7309
7310

7311
7312
7313
7314
7315
7316
7317
        <<- /conf/ not morph(<1, ":[VR]|<start>") and not morph(>1, ":(?:3s|Ov)")
        -2>> ont                                                    # Confusion probable. Exemples : « on y va », « ils ont faim ».

    ~-ont$
        <<- /conf/ ->> =\1[:-1]                                     # Incohérence : “ont” est une forme conjuguée du verbe “avoir” (par exemple: “ils ont”). Pour le pronom personnel, écrivez “on”.

    [<start>|,]  *WORD  ont
        <<- /conf/ space_after(\2, 1, 1) and morph(\2, ":3s") -2:3>> \2-on
        # Confusion probable : “ont” est une forme conjuguée du verbe “avoir”. Pour le pronom personnel, écrivez “on” et mettez un trait d’union puisqu’il s’agit d’une question.

TEST: {{ont}} m’assure qu’il n’y en a pas.
TEST: {{Ont}} n’arrive pas à s’en sortir.
TEST: {{Ont}} ne sait jamais quoi faire
TEST: si {{ont}} donne à ces gens, ça n’en finit plus.
TEST: {{Ont}} viens !
................................................................................
TEST: comme ce que l’{{ont}} {{voit}} dans le lien entre polygynie et guerre.
TEST: Tout à fait, {{ont}} peut même dire qu’à l’adolescence, ce sont les problèmes de l’enfance qui ressortent.
TEST: les politiques de l’offre ont échoué.
TEST: qui on blâme, ce soir ?
TEST: qui n’ont somme toute que le désir de vivre paisiblement
TEST: ces textes, quoi qu’on en pense, ont force de loi.
TEST: s’ils n’ont ne serait-ce qu’un peu de jugeotte, on ne les reverra plus.



# ou / où
__conf_où_ou__
    <start>  Ou  @:3[sp]¬:Y
        <<- /conf/ -2>> Où                                  # Confusion probable. La conjonction “ou” signale une alternative. Utilisez “où” pour “en quel lieu”.








|







 







>







7280
7281
7282
7283
7284
7285
7286
7287
7288
7289
7290
7291
7292
7293
7294
....
7304
7305
7306
7307
7308
7309
7310
7311
7312
7313
7314
7315
7316
7317
7318
        <<- /conf/ not morph(<1, ":[VR]|<start>") and not morph(>1, ":(?:3s|Ov)")
        -2>> ont                                                    # Confusion probable. Exemples : « on y va », « ils ont faim ».

    ~-ont$
        <<- /conf/ ->> =\1[:-1]                                     # Incohérence : “ont” est une forme conjuguée du verbe “avoir” (par exemple: “ils ont”). Pour le pronom personnel, écrivez “on”.

    [<start>|,]  *WORD  ont
        <<- /conf/ space_after(\2, 1, 1) and not value(\2, "|soit|") and morph(\2, ":3s") -2:3>> \2-on
        # Confusion probable : “ont” est une forme conjuguée du verbe “avoir”. Pour le pronom personnel, écrivez “on” et mettez un trait d’union puisqu’il s’agit d’une question.

TEST: {{ont}} m’assure qu’il n’y en a pas.
TEST: {{Ont}} n’arrive pas à s’en sortir.
TEST: {{Ont}} ne sait jamais quoi faire
TEST: si {{ont}} donne à ces gens, ça n’en finit plus.
TEST: {{Ont}} viens !
................................................................................
TEST: comme ce que l’{{ont}} {{voit}} dans le lien entre polygynie et guerre.
TEST: Tout à fait, {{ont}} peut même dire qu’à l’adolescence, ce sont les problèmes de l’enfance qui ressortent.
TEST: les politiques de l’offre ont échoué.
TEST: qui on blâme, ce soir ?
TEST: qui n’ont somme toute que le désir de vivre paisiblement
TEST: ces textes, quoi qu’on en pense, ont force de loi.
TEST: s’ils n’ont ne serait-ce qu’un peu de jugeotte, on ne les reverra plus.
TEST: En français, la plupart des noms de métier traditionnellement masculins soit ne disposent pas d’une forme féminine, soit ont des formes féminines anciennes tombées en désuétude.


# ou / où
__conf_où_ou__
    <start>  Ou  @:3[sp]¬:Y
        <<- /conf/ -2>> Où                                  # Confusion probable. La conjonction “ou” signale une alternative. Utilisez “où” pour “en quel lieu”.